Comment enlever l'humidité d'une maison

Comment enlever l'humidité d'une maison

Pauline, Rédactrice, Essones

Guide écrit par:

Pauline, Rédactrice, Essones

170 guides

L’humidité dans une maison crée l'apparition de moisissure, un vieillissement prématuré des revêtements, de l’habitat et des problèmes de santé. L’humidité peut venir du sol, des murs, du toit voire des ouvertures. Bien isoler sa maison et agir sur la cause de l’humidité est nécessaire pour respirer un air sain.

Caractéristiques importantes

  • Chauffage
  • Isolation
  • Déshumidificateur
  • Ventilation mécanique par insufflation
Voir les isolants

Les différentes sources d’humidité dans une maison


Les différentes sources d’humidité

L’humidité dans la maison n’est pas un problème anodin. Souvent sous la forme de petites gouttelettes d’eau sur les murs et les fenêtres, l’humidité peut aussi entraîner le développement de moisissures sur les surfaces (murs, sol, meubles) et des problèmes de santé. Si les nouvelles constructions normées RT 2005, RT2012 ou BBC (Bâtiment Basse Consommation) ne sont pas concernées par les problèmes d’humidités, les logements dotés d’une mauvaise isolation sont directement impactés.

Humidité par le toit 

Une mauvaise isolation thermique


Humidité par le toit 

Si les combles sont mal isolés, ou que l'isolant en place a perdu de son efficacité thermique, votre habitat connaitra une déperdition de chaleur par le toit, et ce dernier sera à l'origine d'une source de froid. Conséquences ? L'étage sera énergivore en termes de chauffage, il sera difficile de maintenir une température de confort, et les pièces auront un taux d'hygrométrie supérieur à 50 %. Les signes que vous observerez seront l'apparition de moisissures sur les murs, le plafond et les menuiseries ; ainsi qu'une odeur désagréable dans l'air et sur les tissus. Pour résoudre ce problème d'humidité, vous devrez isoler la toiture ou isoler les combles.

Un élément de la toiture non étanche


Un élément de la toiture non étanche

Dans de plus rares cas, l'humidité peut provenir d'une fuite de la toiture soit de tuiles cassées ou déplacées, d'un couloir en zinc fuyant, d'un abergement de cheminée défectueux, d'un chéneau encaissé percé, d'une rive affleurante poreuse, de tuiles faitières déplacées etc. L'intervention d'un couvreur sera alors nécessaire et la couverture devra être ressuivie et réparée.

Humidité par le sol et les murs

Quand l’isolation au niveau du sol présente des défauts, ou qu'une infiltration d'eau dans l'environnement proche des fondations ne peut s'évacuer qu'en remontant par les soubassements, il peut se produire un phénomène d’humidité par capillarité en provenance du sous-sol. Cela se traduit par le développement de moisissures sur le revêtement de sol en place, du salpêtre au bas des murs, voire dans de rares cas, de la présence d'eau.  

Causes d'humidité par les murs et le sol


humidité sur les murs

La présence d'humidité peut avoir diverses causes :

  • Remontée d'eau naturelle : une maison peut avoir été construite au-dessus d'une poche d'eau, ou une veine d'eau à proximité peut générer de l'humidité. Si tel est le cas, il est nécessaire d'installer un drain périmétrique voire d'étanchéifier les fondations de la maison avec une membrane bitumeuse voire un primaire.
  • Eaux pluviales : si la toiture d'un bâtiment voisin n'a pas de gouttière, qu'il est endommagé ou sous-dimensionné, et que les eaux d'un pan se déversent au pied des murs de votre maison, revoyez ou faites revoir l'installation d'évacuation des eaux pluviales. Si cela ne suffit pas, installez un drain en sus. L'humidité peut aussi provenir des eaux de pluie qui frappent les murs et s’infiltrent dans les fissures. Le sel hygroscopique des murs présent en grande quantité peut expliquer la retenue d’eau. Pour combattre l’eau dans les murs, il faut creuser les zones imbibées et injecter un fluide hydrofuge.
  • Puits qui déborde : si un puits déborde les jours et/ou les périodes de fortes pluies dans l'environnement proche de la maison, les eaux inonderont les alentours immédiats et généreront de l'humidité dans les bâtiments environnant. Le trop-plein doit être pompé avec une pompe immergée ou une pompe de surface puis évacué au réseau du tout-à-l'égout.
  • Canalisation enterrée endommagée et fuyante : une canalisation d'eau générale peut fuir et être responsable d'un problème d'humidité dans une maison. Si tel est le cas, le service des eaux de la commune devra alors intervenir et réparer la fuite (vérifier la cohérence de votre consommation d'eau pour détecter toute éventuelle fuite).
  • La base des murs extérieur est recouverte de mortier : on observe parfois sur les vieilles bâtisses du mortier au bas des murs extérieur. Celui-ci empêche l'eau de s'évacuer par l'extérieur alors l'humidité s'échappe de l'autre côté, soit à l'intérieur de la maison. Enlever le mortier responsable de l'imperméabilité suffit généralement à résoudre le problème. Vous pouvez également installer également un drain.
  • Manque d'étanchéité des fondations : si la maison, récente ou ancienne, a ses fondations mal isolées, il va falloir revoir leur étanchéité. Pour ce faire , il faut appliquer une membrane bitumeuse adaptée à l'exposition. En cas de forte exposition (maison à flan de terrain pentu par exemple), l'application d'un primaire avant la pose d'une membrane est nécessaire. L'installation d'un drain complémentaire est conseillé.

Les perturbations électrochimiques

Certains matériaux sont connus pour être des facteurs de perturbation électrochimiques. Certaines matières vont avoir tendance à retenir l’eau comme le crépis de ciment très alcalin ou bien les matériaux rouillés. C’est seulement en retirant ces éléments qu’on peut procéder à un assèchement efficace des murs.

L'humidité due à la condensation intérieure


L'humidité due à la condensation intérieure

La condensation dans la maison se caractérise par la présence de gouttes d’eau sur les murs, les vitres et le mobilier. En fait, il s’agit de l’air chaud qui se fixe et se transforme en eau sur une surface froide. Cet univers humide est propice au développement des spores et des maladies respiratoires, sans oublier que le taux d’humidité agit aussi sur les douleurs articulaires.

Pour réduire l'humidité due à la condensation intérieure, il peut être nécessaire d'installer une VMC, de s'équiper d'un extracteur d'air dans les pièces humides, de choisir une hotte aspirante avec un meilleur débit, d'installer un aérateur de salle de bains et/ou d'aérer plus fréquemment la maison lorsque la salle de bains et/ou la cuisine sont utilisées. Un problème de sous-chauffage peut aussi être responsable.

Voir le catalogue ManoMano
Isolation

Isolation du logement et système de chauffage


mauvaise isolation fenêtre

Un logement mal isolé contient ce que l’on appelle des ponts thermiques. Généralement situés au niveau des fenêtres, des portes-fenêtres mais aussi de la porte d’entrée, on retrouve aussi ces zones dans les jointures (toit/murs et murs/sol). La différence de températures favorise l’humidité et la déperdition de chaleur (et donc perte d’argent) à ces mêmes endroits.

Chauffer une pièce permet d’éliminer une partie de l’eau contenue dans l’air. En clair, le chauffage de la maison diminue le taux d’humidité de l’air. L’idéal étant de maintenir une température constante d’au moins 19 degrés. Aussi, la nuit, si une chambre n’est pas chauffée, la respiration et la chaleur du corps entraînent de la production d’eau sur les fenêtres et les murs.

Mais trop chauffer son habitat assèche l’air et cause d’autres soucis comme un assèchement des muqueuses, des maux de tête, ou encore une irritation de la gorge. Bien choisir son système de chauffage (chaudière, radiateurs électriques, poêle à bois, etc.) est impératif.

Appliquer une peinture anti-humidité ne résout pas les problèmes d'humidité.

Le déshumidificateur d’air : une aide précieuse


Le déshumidificateur d’air : une aide précieuse

Ce dispositif permet de réduire le degré d’humidité de l’air dans une pièce donnée par aspiration d’air. Il est utile dans des cas d’humidité légère uniquement. Utilisé seul, le déshumidificateur d’air n’est pas une mesure suffisante pour lutter contre un problème d’humidité naissant ou installé.

Le déshumidificateur d’air n’a pas d’action sur la qualité de l’air, c’est-à-dire qu’il ne permet pas de l’assainir, en favorisant l’extraction de l’air vicié. Pour cela, il est important de trouver la cause du problème d’humidité (capillarité, mauvaise isolation, chauffage défectueux etc.), et d’envisager un système de ventilation positive hygroréglable (VPH) ou ventilation mécanique par insufflation (VMI).

La VPH permet en général de faire des économies de chauffage (environ 10 %)  en chauffant un air sain et sec.

10 gestes simples qui permettent de limiter l’apparition de l’humidité


10  gestes simples qui permettent de limiter l’apparition de l’humidité

Lutter contre l’humidité passe évidemment par un ensemble de bonnes pratiques préventives.

  1. Aérer une à deux fois par jour son logement pour permettre à l’air chaud de sortir (ventiler la salle de bains après la douche).
  2. Eviter les peintures organiques qui favorisent le développement de moisissures et acariens.
  3. Enclencher la Ventilation Mécanique Centralisée (VMC) s’il y en a une ou installer des grilles d’aération.
  4. Installer un système VPH ou ventilation mécanique par insufflation.
  5. Prévoir un projet de rénovation thermique afin de limiter les ponts thermiques chaud/froid au niveau des ouvertures.
  6. Rénover le système de chauffage (remplacer les radiateurs électriques par exemple) pour une consommation raisonnée et efficace.
  7. Poser un joint hydrofuge au niveau des jointures extérieures des menuiseries.
  8. Réduire les sources d'humidité en cuisine en recouvrant les casseroles et en mettant en fonctionnement la hotte aspirante  à chaque préparation.
  9. Faire sécher le linge dans une pièce ventilée ou mieux, dehors.
  10. Ne faites pas l’impasse sur l’aération pour faire sortir l’air vicié du logement en hiver.
En cas de changement de fenêtres, choisir des modèles double-vitrage avec grille d’aération intégrée pour limiter le problème d’étanchéité.
Voir le catalogue ManoMano
Radiateurs électriques

Voir les isolants

Guide écrit par:

Pauline, Rédactrice, Essones, 170 guides

Pauline, Rédactrice, Essones

Bricoleuse le week-end et éducateur canin du lundi au vendredi, j’aime apprendre, comprendre et faire comprendre à qui a deux jambes ou quatre pattes !   Bricoleuse passionnée, j’ai grandi au doux son de la ponceuse et du marteau le week-end. Aussi manuelle que cérébrale (oui, c’est possible !), j’ai appris les rudiments du bricolage, de la déco et de la customisation de meubles par passion. L’esprit récup’ et DIY est un véritable mode de vie qui m’a permis d’apprendre comment utiliser nombre d’outils. Éducateur canin comportementaliste de métier, amoureuse des chiens et des chats depuis toujours, je délivre à présent des conseils pour bien vivre avec nos compagnons à poils et mieux les comprendre. Mon objectif ? Bien orienter les propriétaires d’animaux dans leur équipement et dans leurs activités avec leurs poilus ! Les présentations faites, je ferai de mon mieux pour vous aiguiller dans vos choix !

Les produits liés à ce guide