Comment désherber  une pelouse

Comment désherber une pelouse

Christelle, micro-entrepreneuse dans le jardinage, Var

Guide écrit par:

Christelle, micro-entrepreneuse dans le jardinage, Var

40 guides

Avoir une belle pelouse sans mauvaises herbes est le rêve de bon nombre de jardiniers. Désherber son gazon et profiter d’un beau jardin est facile à condition de bien choisir sa méthode de désherbage. Désherbant écologique ou désherbant chimique sélectif : conseils pour réussir et limiter le désherbage de votre jardin.

Caractéristiques importantes

  • Esthétique et ordre végétal
  • Qualité du gazon
  • Désherbage régulier
  • Désherbage sélectif
  • Désherbage manuel
Découvrez nos outils pour désherber !

Pourquoi désherber une pelouse


alt

Le désherbage consiste à retirer les herbes non souhaitées du jardin, de façon manuelle ou mécanique, naturelle ou chimique. Ce n'est pas la tâche la plus agréable au jardin : elle est difficile, ingrate et répétitive à l'infini. Les herbes qui poussent spontanément au milieu du gazon posent deux problèmes majeurs.

Esthétique

Le premier problème est d'ordre purement esthétique. La belle étendue d'herbe verte que le jardinier s'est donné tant de peine à rendre dense et fournie se retrouve jonchée de touffes anarchiques.

Végétal

Le second problème est d'ordre végétal. Les plantes à feuilles larges comme le pissenlit ou le plantain ont tendance à étouffer le gazon et à provoquer son asphyxie.

3 conseils pour limiter les travaux de désherbage

Le désherbage est une tâche longue et fastidieuse, mais il peut être limité en agissant en amont.

1. Opter pour un gazon de qualité


alt

Le choix de la variété de gazon est très important. Afin de limiter l'apparition d'herbes spontanées, il faut sélectionner un gazon de qualité, résistant et simple à entretenir.

2. Procéder à un désherbage régulier


alt

Le désherbage régulier est la clé d'une pelouse bien entretenue. Les herbes indésirables apparaissent progressivement au jardin. En observant régulièrement le gazon, il est possible d'intervenir rapidement avant que celles-ci ne s'installent et ne se développent. S'il est trop tard et que les herbes spontanées ont déjà envahi le gazon, il est préférable de stopper nette leur progression et de désherber avec un produit du commerce, chimique ou écologique.

En optant pour un désherbant chimique, le jardinier doit être conscient des conséquences sur l'environnement, sur la santé de l'Homme et sur la santé des éventuels animaux de compagnie. Les désherbants écologiques (purin d'ortie, etc.) sont bien plus économiques et préservent l’environnement.

3. Changer de regard sur les herbes folles


alt

Avoir des herbes spontanées au milieu du gazon ne signifie pas que le jardinier est incapable de l'entretenir. Cela peut être un choix esthétique personnel. En effet, certaines de ces plantes donnent un joli aspect de prairie naturelle au gazon à l'occasion de leur floraison (pâquerettes, véroniques, etc.).De plus, les herbes folles sont profitables aux insectes auxiliaires qu'elles nourrissent et sont un précieux indicateur de la santé du sol. Par exemple, la présence de trèfle blanc au milieu du gazon signifie un manque d'azote dans le sol.

Les techniques de désherbage

Le désherbage manuel


alt

Le désherbage manuel est la plus économique et la plus écologique des techniques de désherbage. Comme son nom l'indique, ce procédé consiste à arracher les herbes à la main, en prenant soin de retirer la racine de chaque plante.Il est possible d'utiliser un couteau désherbeur pour faciliter la tâche. Il est bon de noter que certaines herbes comme le pourpier n'ont pas besoin d'être retirées car elles disparaissent lorsque le gazon commence à être bien fourni.

Le désherbage sélectif


alt

Le désherbage sélectif est une technique qui consiste à éliminer une herbe indésirable sans porter atteinte aux plantes environnantes.C'est une action ciblée qui peut être réalisée à l'aide de produits chimiques ou écologiques. Voici deux solutions respectueuses de l'environnement.

Du purin pour désherber


alt

Il est possible d'acheter le purin d'ortie directement en commerce ou de le réaliser soi-même dans un coin du jardin. Le purin d'ortie a des propriétés désherbantes. C'est aussi un excellent répulsif, un bon fongicide et un engrais de choix, à condition d'adapter la recette à l'utilisation souhaitée.

Fabrication du purin d'ortie en 6 étapes 

  1. Broyer environ 1,5 kg de jeunes feuilles d'ortie qui ne sont pas encore montées en graine.
  2. Mettre les feuilles broyées dans un récipient en évitant de choisir un contenant en métal et de privilégier un modèle en plastique.
  3. Couvrir avec 10 litres d'eau de pluie (ou du robinet).
  4. Laisser fermenter le mélange pendant 1 à 2 semaines en le remuant régulièrement.
  5. Filtrer le mélange et ne conserver que le jus. Les restes de feuilles broyées peuvent être ajoutées au compost.
  6. Pulvériser sur l'herbe à éliminer.

D'autres liquides du genre peuvent être élaborés et utilisés en désherbant sélectif comme le purin d'angélique ou le jus de sciure de bois.

Le désherbage thermique


alt

Le désherbage thermique est une autre variante du désherbage sélectif.

Il s'effectue avec un outil appelé pyrodésherbeur qui fonctionne au propane, suivant le principe d'un chalumeau portatif. Le but est d'appliquer directement la flamme sur l'herbe indésirableafin de créer un choc thermique qui détruit quasi instantanément les cellules de la plante.

Le procédé est efficace et le résultat est durable.

Voir le catalogue ManoMano
Désherbage thermique

Découvrez nos outils pour désherber !

Guide écrit par:

Christelle, micro-entrepreneuse dans le jardinage, Var, 40 guides

Christelle, micro-entrepreneuse dans le jardinage, Var

De cadre dans le transport de déchets, je suis devenue agricultrice spécialisée dans le maraîchage biologique. Diplômée d'un bac professionnel en Agronomie, option Productions Horticoles, j'ai tenté pendant plusieurs années de m'installer en tant que jeune agricultrice dans la belle région du Var.   Après de nombreuses déceptions, je me suis finalement lancée en tant que micro-entrepreneuse dans le service à domicile, notamment dans le jardinage, assistée par mon tendre et cher mari. Passionnée de nature et de plantes sauvages comestibles, je suis très attentive aux solutions écologiques respectueuses de notre environnement dans tous les aspects de ma vie quotidienne.   Du potager aux massifs fleuris, du semis à la récolte, j'ai toutes sortes de conseils dans mes tiroirs ! N'hésitez pas à me poser vos questions !

Les produits liés à ce guide