Comment condamner  un bidet

Comment condamner un bidet

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Guide écrit par:

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

202 guides

Aujourd’hui, dans la salle de bains, les bidets sont souvent condamnés pour gagner de l’espace. Pour éviter tout refoulement d’odeur ou fuite, la condamnation des tuyaux d’évacuation et d’alimentation doit être imperméable à l’air et à l’eau. La pose d’enduit et de carrelage s’applique généralement en finition.

Caractéristiques importantes

  • La préparation
  • La condamnation du circuit d'eau
  • La condamnation de l'évacuation
  • Les finitions
Découvrez la façon de condamner un bidet

Condamner un bidet de salle de bains : un gain d’espace si non utilisé


alt

Considérés comme obsolètes, les bidets ont tendance à disparaître de nos salles de bains. Si la suppression du bidet permet certes de gagner de l'espace, cela ne se fait pas n'importe comment.

Les arrivées d'eau doivent être condamnées tout comme l'évacuation. Tout cela doit être réalisé de manière efficace pour éviter tout risque de fuite.

Savoir-faire

Pour condamner un bidet il faut être capable de mettre en œuvre et d'utiliser les raccords de plomberie, comme les raccords à olives ou bicônes. Il faut également intervenir sur le tuyau d’évacuation PVC pour condamner de manière étanche, à l'eau et aux odeurs, l'évacuation. Côté finitions, il faut savoir faire de l'enduit, découper et coller du carrelage si besoin, peindre et jointer.Temps de réalisation

Environ 2hNombre de personnes conseillé

1 personne

Etapes de réalisation

  1. Le démontage du bidet
  2. La condamnation du circuit d'eau
  3. La condamnation de l'évacuation
  4. Les finitions au sol

Outils et consommables

  • Une cartouche de silicone
  • Un pistolet extrudeur
  • De la colle PVC
  • De l'enduit de rebouchage
  • Une perceuse visseuse ou un jeu de tournevis
  • Un jeu de clés plates ou une clé à molette
  • Du papier abrasif
  • Un rouleau de téflon
  • Des bouchons
  • De l'enduit hydrofuge (ou de la résine)
  • Un petit burin et une massette
  • Une trappe d'accès sanitaire (facultative)
  • En fonction des finitions : du carrelage, du joint, de la colle à carrelage, de la peinture, etc.

Condamner un bidet en 4 étapes

1. Le démontage du bidet


alt

Avant toute chose, coupez l'alimentation en eau du logement.Purgez le circuit d'eau en ouvrant le mitigeur ou les robinets du bidet à démonter, ainsi qu'un second point d'eau à proximité. Laissez-les ouverts une fois que l'eau ne coule plus (froide comme chaude).

Commencez par démonter le mitigeur ou les robinets du bidet en dévissant avec une clé plate (ou à défaut une clé à molette) les raccords qui connectent les flexibles.

Une fois les arrivées d'eau déconnectées, débranchez la bonde et le siphon. Le plus souvent, le tuyau d'évacuation n'est pas collé mais manchonné. Il suffit de dévisser les bagues plastiques et de tirer pour qu'il se libère de la canalisation du mur.

Il se peut qu'un joint silicone ait été fait entre l'évacuation du bidet et l'attente dans le mur.  Dans ce cas, tirez sur le tuyau tout en le tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Cela aura pour effet de décoller le silicone.

Si votre bidet est suspendu, dévissez ensuite les écrous qui le maintiennent sur les goujons et déposez le bidet au sol (sur une plaque de carton ou une bâche plastique). Utilisez la technique de l'écrou contre-écrou pour sortir les goujons du mur.

Si votre bidet est sur pied, dévissez les vis qui le maintiennent au sol et dégagez-le de son emplacement. Ici aussi, il vaut mieux le poser sur un sol protégé (carton ou bâche). Pour une belle finition, idéalement il faut ôter les chevilles dans le sol (ou à défaut les couper à ras) et colmater les trous avec du joint à carrelage (si le sol est carrelé), un enduit hydrofuge ou une résine.

2. La condamnation du circuit d'eau


alt

A présent, vous devez avoir sous les yeux vos deux raccords d'alimentation en eau, ainsi que l'attente de l'évacuation.

Commencez par condamner les arrivées d'eau. Pour une condamnation définitive, un plombier professionnel pincerait les tubes à chaud avec un chalumeau. Cela demande maîtrise, expérience et c’est irréversible.

Intéressons-nous à une condamnation simple et réutilisable dans le futur si besoin.Commencez par dégager les deux arrivées d'eau tout autour destuyaux sur quelques centimètres de diamètre et sur quelques centimètres de profondeur.

Pour une condamnation simple, il suffit de mettre en place des bouchons sur les raccords existant (n'oubliez pas d'appliquer du téflon sur le filetage avant de mettre les bouchons). Si la mise en place de bouchons n'est pas directement possible, il faut alors connecter des raccords olive sur les canalisations. Les bouchons se visseront alors sur les raccords à olive (n'oubliez pas de mettre des joints fibres dans les bouchons avant de les visser).

Pour revenir au ras du mur, vous pouvez tordre et déformer légèrement les canalisations (tuyaux cuivreou PER). La pose du carrelage ou de la plaque de plâtre n'en sera que plus facile et tout sera de niveau comme s’il n'y avait jamais eu d'arrivées d'eau à cet endroit.

3. La condamnation de l'évacuation


alt

La condamnation de l'évacuation se fait en éléments PVC.

Dégagez bien le pourtour de l'évacuation sur quelques centimètres.

Pour rendre l'évacuation étanche à l'eau et aux odeurs, il faut mettre en place un bouchon PVC.

Si vous envisagez de réutiliser l'évacuation dans le futur, mettez en place le bouchon PVCen le fixant au silicone.

Si la condamnation est définitive, utilisez de la colle PVC.Le raccord d’évacuation d'un bidet est généralement en PVC de 40 mm de diamètre. Utilisez un bouchon compatible avec ce diamètre.

Ici aussi, dégagez suffisamment la canalisation pour que le bouchon ne dépasse pas du mur (coupez le PVC si nécessaire).

4. Les finitions au sol


alt

En fonction des finitions que vous souhaitez, différentes solutions s'offrent à vous.

  • Reboucher avec de l'enduit de rebouchage et lisser pour y coller directement du carrelage.
  • Faire une découpe propre pour y installer une trappe de visite.
  • Reboucher partiellement et combler avec une plaque de plâtre (qui sera enduite, jointée, puis peinte.

Dans tous les cas, avant de reboucher quoi que ce soit, assurez-vous que votre condamnation est étanche (en réouvrant l'alimentation en eau).

Pour l'évacuation, aucune remontée d'odeurs ne doit provenir du réseau. Pour un test rapide, ouvrez un point d'eau à proximité (robinet de lavabo ou mitigeur de douche), vous vous rendrez vite compte si un appel d'air se fait depuis le réseau, car des odeurs apparaîtront si la condamnation n'est pas étanche.

Voir le catalogue ManoMano
Trappe de visite

Découvrez la façon de condamner un bidet

Guide écrit par:

Jérôme, Artisan, Haute Savoie, 202 guides

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide