Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir une tondeuse thermique

Guide écrit par :
Albert, Responsable de service jardinage, Isère

Albert, Responsable de service jardinage, Isère

86 guides

Les tondeuses à gazon thermiques sont selon la surface à tondre à avancement poussé, autotracté ou autoportée auquel cas il s’agit de  tracteur-tondeuse. Largeur et hauteur de coupe, puissance et cylindrée, avec ou sans mulching : ces caractéristiques sont essentiels à connaître pour choisir la meilleure tondeuse. 

Caractéristiques importantes

  • Puissance et cylindrée
  • Type d’avancement
  • Largeur de coupe
  • Hauteur de coupe
  • Mulching et/ou bac de ramassage
  • Démarreur électrique ou lanceur

Prix

de 139,00 € à 5 975,00 €

Les avantages d’une tondeuse thermique


Parmi les trois grandes catégories de tondeuses : tondeuses électriques, tondeuses thermiques et tondeuses  manuelles ; la tondeuse thermique est préconisée dans les cas suivants :
  • une pelouse à tondre supérieure à 700 m² ;
  • une utilisation professionnelle.
La tondeuse thermique  présente plusieurs avantages :
  • autonomie, l’absence de fil permet d’aller loin dans le jardin ;
  • praticité, on peut l’emporter partout sans avoir à penser à la présence d’électricité ;
  • puissance, elle s’attaque à des herbes denses et hautes ;
  • robustesse, sa motorisation thermique et sa conception en font un outil fiable ;
  • peu chère, au vu de ses performances et comparativement aux tondeuses électrique sans fil.

L’essentiel à savoir pour choisir une tondeuse thermique

Les principales caractéristiques d’une tondeuse électrique :
  • poussée, à préférer pour les jardins plats de moins de 700 m² ;
  • autotractée, à choisir pour les gazons en pente et/ou de plus de 700 m² ;
  • autoportée, à envisager pour les pelouses d’à partir de 1500 m², conseillée pour les jardins de 2000 m² ;
  • puissance, mesurée en kW, CV ou ch, comptez environ :
    • 5 CV pour 1000 m² ;
    • 3 CV pour 1500 m² ;
    • 4 CV pour 2000 m² ;
    • 5 CV pour 2500 m² ;
  • cylindrée, mesurée en cc ou cm3, plus elle est élevée, moins le moteur tourne à haut régime pour une même performance ;
  • largeur de coupe, fonction de la surface à tondre, retenez environ :
    • une lame de 46 cm pour une surface de gazon ≤ 1000 m² ;
    • une lame de 55 cm pour un jardin de 1000 m² à 2500 m² ;
    • une lame de 66 cm pour les pelouses d’à partir de 2500 m².
  • hauteur de coupe, entre 15 à 90 mm pour les tondeuses thermiques, entre 30 et 911 mm pour les tracteurs tondeuses (40 mm pour une pelouse classique) ;
  • mulching, évite de ramasser l’herbe qui est broyée et laissée sur place comme fertilisant mais nécessite une fréquence de tonte plus soutenue ;
  • bac de ramassage, avec ou sans, à partir de 45 l ;
  • démarrage électrique, plus de confort que l’usage d’un lanceur (contraignant physiquement) ;
  • options conforts d’utilisation :
    • guidon réglable et pliable ;
    • système anti-vibrations ;
    • guide-herbe pour raser les murs et bordures ;
    • arrivée d’eau sur carter pour faciliter le nettoyage.

Les types de tondeuses thermiques par leur dispositif de coupe

Il existe deux types de tondeuse selon leur dispositif de coupe :
  • la tondeuse à lames hélicoïdale ;
  • la tondeuse à lame rotative.
La quasi-totalité des utilisateurs optent pour des tondeuses à lame rotative. Elles présentent, en effet, plusieurs avantages : maniabilité, poids et encombrement moindre, prix moins élevé.

Les tondeuses hélicoïdales sont réservées à l’entretien de gazons soignés comme les greens de golf
. Leur qualité de coupe est exceptionnelle, la lame coupe net, contrairement à la lame rotative qui « hache » l’herbe.

Les tondeuses thermiques vues par leur mode d’avancement et utilisation

On trouve plusieurs types de tondeuses thermiques par leur mode d’avancement et leur utilisation. Le choix de la tondeuse la plus adaptée à votre jardin dépendra des caractéristiques de celui-ci et des performances attendues.

Tondeuse thermique  poussée


Les tondeuses poussées représentent le modèle de base. Leur prix est très abordable, cependant, il faut pousser la tondeuse pour tondre.  Il s’agit de petites tondeuses bien adaptées aux jardins plats de moins de 800 m² et agencés de massifs de fleurs, bordures, kiosque ou pergola car elles sont davantage maniables que les tondeuses autotractées.

Tondeuse thermique autotractée ou tractée

Les tondeuses autotractées sont les tondeuses le plus largement utilisées. Comme leur nom l’indique, elles sont tractées, c’est-à-dire elles avancent d’elles-mêmes. Il suffit de les tenir et de les guider.

Elles sont conçues pour les  jardins de moyens à grands ou présentant des dénivelés  (à partir de 700 m²).

Les tondeuses à avancement autotracté sont maniables et peu encombrantes cependant, pour les surfaces plus importantes, elles exigent un certain effort physique du fait du temps de marche consacré à la tonte. Pour cette raison et si le budget nous le permet, on lui préfère un tracteur tondeuse.

Tondeuse thermique autoportée

Les tondeuses autoportées ou tracteur-tondeuses sont conçues et préconisées pour les grands terrains supérieurs à 2500 m².  Elles ont l’apparence d’un petit tracteur et sont très confortables d’utilisation. En effet, vous vous installez sur le siège et c’est parti ! Pour ceux qui privilégient le confort d’utilisation et qui disposent de peu de temps pour tondre, pour des jardins au-delà de 1500 m², c’est le choix idéal.

En effet, le gain de temps est très significatif et le confort inégalé, au point de faire de la tonte un moment de plaisir et de détente, à condition bien sûr, de respecter les consignes de sécurité du fabricant.

L’inconvénient est le fait de devoir disposer d’un emplacement à l’abri pour son rangement et hivernage type abri de jardin. D’autre part, son entretien exige plus de temps que celui consacré à une tondeuse autotractée.

Tondeuse débroussailleuse

La tondeuse débroussailleuse est destinée à la tonte des hautes herbes ou broussailles. C’est le choix idéal pour les terrains entretenus à de très longs intervalles de temps. La plupart des modèles sont équipées de plusieurs lames, assurant une largeur de coupe de 60 cm minimum.

Là où les tondeuses autotractées avancent très péniblement ou n’avancent pas, les tondeuses débroussailleuses font le travail à merveille ! Ronces, broussailles ou hautes herbes n’arrêtent pas ce bulldozer des champs. Attention néanmoins à la présence de pierres ou d’objets pouvant endommager les lames, une observation préalable du terrain s’impose.

Tondeuse mulching


Le mulching est un mode de coupe qui permet de broyer et de hacher finement l’herbe par l’action d’un type de lame spécifique ou par l’action combinée de deux lames de coupe.

L’avantage de ce mode de tonte est de ne pas avoir à ramasser l’herbe, l’inconvénient est de tondre plus souvent car le mulching n’est pas adapté aux herbes hautes
.

Certaines tondeuses sont conçues exclusivement pour ce mode de coupe. D’autres, en revanche, permettent de choisir entre une tonte traditionnelle et le mulching, grâce à un dispositif d’ouverture et de fermeture du conduit d’éjection de la tondeuse. Les déchets de tonte laissés sur place constituent un fertilisant naturel pour le gazon.

Les principales caractéristiques d’une tondeuse thermique

Une fois le type de tondeuse défini, il faut procéder au choix du modèle. Pour bien choisir, voici les principaux critères à prendre en compte.

Puissance : des watts et des chevaux-vapeurs

La puissance des tondeuses thermiques est rapportée à la cylindrée de leur moteur. Elle est exprimée en centimètres cubes par les abréviations cm3 ou cc. Les unités de mesure utilisées sont le kilowatt  (kW) ou encore le cheval vapeur (ch ou CV à tort). Pour toute conversion :
  • 1 kW est égal à 1.36 CV
  • 1 CV est égal à 0.74 kW
Pour pouvoir comparer à cylindrée égale la performance entre deux moteurs, il convient de prendre en compte leur puissance respective indiquée en CV ou en kW.


Cylindrée et puissance nécessaires en fonction de la surface à tondre


Cylindrée

Puissance exprimée en kW

Puissance exprimée en ch ou CV

Surface à tondre

100 à 135 cm3

1.5 à 2.2

2.1 à 3.0

  800 à 1200 m²

135 à 150 cm3

2.2 à 2.6

3.0 à 3.5

jusqu’à 1500 m²

150 à 190 cm3

2.6 à 4.0

3.5 à 5.4

jusqu’à 2500 m²

200 à 650 cm3

(tondeuses autoportées)

4.0  à 12

5.4 à 16

2500 m² et plus

 

Largeur de coupe : fonction de la surface à tondre

Selon les modèles, la largeur de coupe des tondeuses autotractées se situe entre 40 et 56 cm. La largeur de coupe détermine le temps nécessaire pour tondre à vitesse d’avancement égale : plus la lame est large, moindre est le temps de tonte.

Les tondeuses autoportées ou tracteur-tondeuses, présentent une largeur de coupe comprise entre 60 et 130 cm. Pour atteindre une telle largeur, elles disposent généralement de deux ou trois lames de coupe, disposées dans un carter frontal ou ventral.


Relation entre largeur de coupe et surface de pelouse à tondre

 

Surface de la pelouse à tondre

Largeur de coupe conseillée

Surface ≤ 500 m²

Lame de 33 à 41 cm

De 500 m² ≥ Surface ≤ 1000 m²

Lame de 41 à 46 cm

De 1000 m² ≥ Surface ≤ 2500 m²

Lame de 48 à 55 cm

Surfaces ≥ 2500 m²

Lame de 66 cm minimum

Réglages de la hauteur de coupe

Les réglages de la hauteur de coupe comportent  généralement de 4 à 8 positions selon les modèles et se situe entre 14 et 76 mm.


A quelle hauteur tondre la pelouse

  • Un green anglais se situe 20 et 30 mm.
  • Une pelouse classique est située entre 35 et 45 mm.
  • Une prairie est donnée pour une hauteur entre 50 et 60 mm.

Capacité du bac de ramassage

Plus grande est la capacité du bac, moins de temps il faudra pour tondre. En effet, un vidage du sac moins fréquent réduit le temps de tonte.

Un bac de 50 litres est tout à fait correct pour une surface de l’ordre de 1200 m². Pour des surfaces plus importantes, une plus grande capacité est nécessaire.

Certains modèles disposent d’un indicateur de ramassage, très pratique pour choisir le bon moment pour vider le bac.

Système de débrayage des lames

Ce dispositif permet une plus grande facilité d’utilisation car il permet de débrayer la lame alors que le moteur est en fonctionnement (le moteur tourne, pas la lame).

Cette option est pratique et sécuritaire et évite d’avoir à redémarrer à chaque fois que vous videz le bac ou que vous devez ramasser un objet sur la surface de tonte (type os de chien, jouet pour enfants, etc.).

Transmission hydrostatique ou vitesse d’avancement variable

L’avantage de la transmission hydrostatique est l’adaptation de la vitesse d’avancement de manière quasiment instantanée et ajustable en permanence. Autrement dit, si on veut avancer plus ou moins vite, il suffit juste d’actionner une manette !

Aussi appelé Autowalk, un autre avantage significatif de la transmission hydrostatique est un avancement jusqu’à trois fois plus rapide qu’une tondeuse standard. Evidemment, bien que pratique et performante, cette option a une incidence directe sur le prix de la tondeuse en augmentant sensiblement son coût à l’achat.

Les options conforts des tondeuses à moteur thermique

Démarrage : démarreur électrique ou lanceur

Le démarrage d’une tondeuse thermique peut s’effectuer avec un démarreur électrique auquel cas la tondeuse dispose d’une batterie et se démarre avec une clé ou un simple bouton sur lequel on appuie. Le démarrage électrique est vivement conseillé pour les personnes disposant de peu de force dans les bras ou souffrant de l’épaule.

Le lanceur est plus classique et consiste en un cordon équipé d’une poignée que l’on tire de manière à entraîner le moteur pour son démarrage. Son utilisation peut s’avérer difficile pour les personnes souffrant de l’épaule et encore plus en cas de problème de démarrage. 

Roues avant multidirectionnelles


L’apport de roues multidirectionnelles facilite les manoeuvres, réduit l’angle de braquage et facilite les tontes autour des massifs, des bordures de jardin.

Le guidon pliable


Si on envisage de  transporter sa tondeuse ou simplement de la remiser dans un espace réduit tel un abri de jardin, il convient d’opter pour un modèle permettant de plier le guidon afin de diminuer l’encombrement.

La qualité du carter

Les carters sont plus ou moins résistants en fonction de leurs matériaux. Certains sont plus légers mais cassants ou déformables, tels que ceux fabriqués en ABS, en polypropylène ou en aluminium. Néanmoins, pour une utilisation normale ils font le job.

D’autres carters sont plus résistants mais plus lourds, tels que ceux fabriqués en acier ou en aluminium moulé. Ils sont préconisés pour une utilisation intense ou professionnelle.  Les carters en xenoy présentent un bon compromis entre légèreté et résistance.

Arrivée d’eau sur le carter

La possibilité de raccorder via un raccord rapide un tuyau d’arrosage au carter de la tondeuse à gazon permet d’optimiser son nettoyage et de réduire le temps de son entretien après la tonte.

Le poids de la tondeuse

Il convient de bien connaître le poids de la tondeuse à gazon, notamment en prévision de son transport éventuel et de son entretien. Certaines tondeuses thermiques sont très performantes, mais peuvent être aussi très lourdes.

La hauteur des manettes

Le réglage de la hauteur du guidon, de la hauteur de la manette hydrostatique, sont des options intéressantes du point de vue du confort d’utilisation. Pour les modèles autoportées, plusieurs options existent, allant de la présence de phares, jusqu’à des supports pour ranger ses objets personnels ou encore une bouteille d’eau.

Pièces de rechange et service après-vente

Pour finir, le choix d’une marque reconnue est un gage de fiabilité à prendre en compte. Au-delà de la qualité en elle-même, il s’agit surtout d’être sûr de pouvoir disposer de pièces de rechange et d’un  service après-vente élargi, pour faire jouer la garantie du produit si besoin et pour les éventuelles réparations.

L’entretien en bref des tondeuses thermiques

Entretien après chaque tonte



  • Nettoyez le système de coupe et le carter.
  • Vérification visuelle du bon état de la tondeuse.

Entretien régulier

Selon les consignes du fabricant renseignées dans la notice procédez :
  • à la vérification de l’écart de l’électrode et au nettoyage de la bougie ;
  • au nettoyage du filtre à air ;
  • à la vidange de l’huile moteur ;
  • à la vérification de l’état des courroies ;
  • au graissage des câbles et resserrages des vis et écrous.

Entretien annuel ou hivernage

L’hivernage d’une tondeuse thermique se résume à :
  • assurer l’entretien du système de coupe ;
  • réaliser toutes les étapes d’un entretien régulier ;
  • débrancher la batterie (si démarrage électrique) ;
  • affûter la lame ;
  • recouvrir d’une housse de protection et remiser la tondeuse dans un endroit à l’abri des intempéries et de l’humidité.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Albert, Responsable de service jardinage, Isère 86 guides écrits

Albert, Responsable de service jardinage, Isère
Depuis plusieurs années, je dirige un service de jardinage  auprès  d’une clientèle de particuliers et d’entreprises. J’encadre une équipe de jardiniers et assure  la création et l’entretien des espaces verts. D’autre part, j’apporte mon expertise à mes clients en termes  d’entretien et d’amélioration de leurs jardins.

En effet, de formation commerciale et ayant exercé des fonctions dans l’hôtellerie en début de carrière, je me suis orienté vers l’aménagement paysager au sein d’une collectivité territoriale où j’ai acquis de solides compétences techniques par des formations en interne et par le suivi d’importants chantiers dans une commune en pleine mutation.

Sur le plan personnel, je suis tout aussi tournée vers l’art du jardinage. Avec mon épouse, j’ai créé notre jardin de A à Z et je l’entretiens avec soin, tout comme le potager !  Et pour ce qui est du bricolage ; il n’est pas en reste ! Eh oui, jardiner,  c’est aussi bricoler : pergola, cabane, dallage, clôture, et j’en passe... Il y a toujours à faire dans un jardin !  

Après avoir bien travaillé, mon épouse et moi sommes fiers du résultat obtenu et ravis de pouvoir profiter pleinement d’un environnement convivial et chaleureux!  Alors, vous donner des conseils et vous aider dans vos choix pour l’outillage, l’entretien  ou l’amélioration de votre jardin, rien de plus simple !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent