Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir une porte coulissante

Guide écrit par :
Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

34 guides
Véritable solution gain de place, la porte coulissante est aussi particulièrement esthétique. En applique ou à galandage, à simple ou multiples vantaux, parfois motorisée, la porte coulissante se décline en différents matériaux et dimensions, à choisir en fonction de vos envies et de vos contraintes d’implantation.

Caractéristiques importantes

  • En applique ou à galandage
  • Nombre de vantaux
  • Matériau de la porte
  • Dimensions

Prix

de 199,00 € à 625,00 €

Choisir entre une porte coulissante en applique ou à galandage

Porte coulissante en applique

En applique, la porte coulissante glisse sur un rail le long d’un mur ou d’une paroi, qu’elle vient recouvrir en position ouverte.
Facile à installer, elle est moins onéreuse qu’un modèle à galandage, mais légèrement plus qu’une porte battante.
Sachez cependant que la porte coulissante en applique exige que le mur sur lequel elle coulisse soit dépourvu de tous aménagements qui pourraient entraver son fonctionnement : tableaux, étagères, prises, interrupteurs, etc.


Porte coulissante à galandage

À galandage, la porte coulissante glisse elle-aussi sur un rail, mais disparaît entièrement dans le mur ou la paroi une fois ouverte. Le gain de place est maximal et son esthétique incomparable. La porte coulissante à galandage, aussi appelée escamotable, contribue également à agrandir visuellement la pièce. Mais sa pose est plus complexe et nécessite d’importants travaux d’aménagement.
En rénovation, son installation contraint en effet à recouvrir le mur d’une plaque de plâtre ou de bois pour créer une double cloison dans laquelle la porte viendra se dissimuler. La porte coulissante à galandage est ainsi la plus onéreuse des deux.

Porte coulissante semi escamotable

Il existe également des modèles de porte coulissante semi escamotable, pratiques si le mur est peu profond.

Une partie de la porte coulisse ainsi à l’intérieur de la cloison, tandis que l’autre reste visible et peut être battante ou pivotante.  

Les rails et roulettes de portes coulissantes


Apparent ou dissimulé
derrière un habillage, le rail de porte coulissante se fixe soit uniquement au mur ou au plafond (dans le cas d’une porte de séparation), soit au sol et au plafond (pour une porte de placard par exemple). Le rôle du rail étant de permettre à la porte de coulisser tout en la soutenant, sa solidité et son adéquation au poids de la porte sont primordiales. Attention, certains ne supportent pas plus de 30 kilos alors que d’autres peuvent endurer plus de 100 kilos.  


La qualité des roulettes
est également à prendre en compte.
Préférez des roulements à billes pour un meilleur coulissement.
Optez éventuellement pour un système équipé d’un
ralentisseur de fin de course, qui évite à la porte coulissante de claquer en fin de course.  

Rail motorisé 

Le rail peut être motorisé pour une ouverture commandée par un interrupteur, une télécommande ou par un détecteur de présence. Pratique pour les personnes à mobilité réduite ou pour une porte de cuisine par exemple, le prix de cette motorisation reste assez élevé.

Les matériaux de portes coulissantes

La porte coulissante est disponible en différents matériaux, à choisir en fonction de vos besoins et de votre budget.

Porte coulissante en bois

La porte coulissante en bois est esthétique et chaleureuse. Elle peut être en MDF (Medium Density Fiberboard) un panneau de fibres de bois. Ou en mélaminé, un panneau de particules revêtu d’un papier décor imprégné de résine mélamine. Tous deux déclinables en de nombreux aspects, couleurs et finitions. Autre possibilité, plus onéreuse, mais plus rustique et authentique, la porte coulissante en bois massif.
Son isolation thermique et acoustique est excellente et elle se décline en un large choix d’essences. Elle nécessite par contre un entretien régulier.


Porte coulissante en aluminium

La porte coulissante en aluminium est particulièrement design. Disponible en de nombreux coloris, elle ne rouille pas. Quant à sa résistance, elle lui permet de se décliner en porte coulissante grand format.
Son prix reste assez élevé
et si elle n’est pas à rupture de pont thermique, il existe un risque de condensation.


Porte coulissante en PVC

La porte coulissante en PVC (polychlorure de vinyle) se décline en de nombreux coloris et peut même imiter d’autres matériaux comme le bois par exemple. Offrant une bonne isolation thermique et acoustique, elle est légère, peu onéreuse et ne nécessite aucun entretien particulier.
Comme il existe un risque de déformation au fil du temps, certains modèles sont équipés de
renforts métalliques.


Porte coulissante en verre

La porte coulissante en verre laisse passer la lumière tout en filtrant les regards s’il s’agit d’un verre coloré, sablé ou dépoli par exemple. Particulièrement esthétique, elle reste cependant plus fragile que les autres. Attention également à son poids et à ses contraintes de nettoyage.


Porte coulissante en matériaux mixtes

Mixte, la porte coulissante associe différents matériaux pour allier l’esthétique et les atouts de chacun : aluminium et verre, bois et verre, etc.

Les dimensions de portes coulissantes


La porte coulissante se décline en
dimensions standard. À un vantail, elle mesure de 60 à 120 cm. À deux vantaux, de 120 à 270 cm.

Sa hauteur est de 203 cm, mais certains modèles sont recoupables. Son épaisseur varie quant à elle en fonction des matériaux : de 2,5 à 5 cm en moyenne pour une porte coulissante en bois, de 6 à 8 mm pour le verre.

Pour des besoins spécifiques (grandes dimensions par exemple), vous pouvez bien sûr opter pour une porte coulissante sur-mesure.

Les accessoires de portes coulissantes


La poignée participe à l’esthétique de la porte, mais doit répondre aux contraintes spécifiques d’un modèle coulissant. On privilégie donc les
poignées encastrées. Leur matériau est ensuite fonction de vos goûts et du mariage avec celui de la porte, entre bois, verre, inox ou céramique par exemple.

Un hublot peut également ajouter une touche déco, tout en laissant passer la lumière et en partie les regards.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne 34 guides écrits

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne
Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition.

Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques.

À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.