Comment choisir une peinture de façade ?

Comment choisir une peinture de façade ?

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

278 guides

La peinture de façade embellit la maison mais doit aussi la protéger des intempéries, du soleil voire de la pollution ou du sel. Peinture pliolite, hydropliolite ou encore siloxane ou minérale, selon l’environnement, marin ou montagnard par exemple, et le support, se choisit une peinture de façade.

Caractéristiques importantes

  • Les différents types de peinture de façade
  • Les différents types d’environnement
  • Les couleurs de peinture de façade
  • La réglementation
Voir les peintures pour façade

Les principaux critères de choix d’une peinture de façade


Les principaux critères de choix d’une peinture de façade

Si toutes les peintures de façade sont destinées à rendre le support imperméable à l’eau, tout en laissant l’air et l’humidité s’évacuer, toutes n’offrent pas les mêmes caractéristiques.  Pour faire le bon choix parmi les différents types de peinture de façade existants, plusieurs critères essentiels sont à prendre en compte.

  • Le type de support : de la nature de votre façade, qu’elle soit en béton ou en bois par exemple, dépendra la peinture choisie, bien que beaucoup soit multisupport.
  • L’état du support : pour une façade abimée, une peinture pliolite ou hydropliolite est parfaite. Pour une façade fissurée ou présentant de fortes aspérités, on préfèrera une peinture acrylique épaisse.
  • L’environnement : de l’environnement dépendra aussi la peinture. Si vous habitez en montagne, vous privilégierez une peinture siloxane « conditions climatiques difficiles », alors que pour un environnement industriel, une peinture acrylique autonettoyante sera parfaite.
  • La couleur : si la couleur de votre peinture de façade influence l’esthétique de votre maison, elle peut être réglementée par votre mairie ou région.

Choisir parmi les différents types de peinture de façade

Il existe plusieurs gammes de peinture de façade, à préférer en fonction de vos besoins.

La peinture de façade acrylique


La peinture de façade acrylique

La peinture de façade acrylique est une peinture microporeuse indiquée pour tous les supports en bon état, métal excepté. Elle est la plus économique de toute et facile à appliquer, peu odorante, et présente l’avantage d’un nettoyage à l’eau des outils.

D’un haut rendement, la peinture acrylique offre une protection durable dans le temps, jusqu’à 10 ans. Choisie épaisse, elle permet même de masquer du faïençage ou d’enrober les pointes d’un crépi de façade.

La peinture de façade pliolite ou hydropliolite


La peinture de façade pliolite ou hydropliolite

La peinture pliolite est une peinture de façade microporeuse fabriquée à partir d’un mélange de résine pliolite et de solvants. Recommandée pour les façades sans aspérité, elle est idéale pour les supports abimés, humides et/ou particulièrement exposés aux UV et offre une bonne tenue dans le temps, jusqu’à 10 ans. Son application est par contre assez complexe et son temps de séchage relativement long. En outre, il faut prendre en compte son odeur forte et l’obligation de nettoyer les outils au white spirit.

Hydropliolite, ce type de peinture de façade ne contient pas de solvants, mais elle est composée d’eau. Plus respectueuse de l’environnement, et aussi plus facile à appliquer, séchant plus rapidement et étant moins odorante, ses outils sont nettoyables à l’eau. Mais la peinture hydropliolite de façade est plus coûteuse que la peinture pliolite.

La peinture de façade siloxane


La peinture de façade siloxane

La peinture de façade siloxane est comme son nom l’indique composée d’une résine siloxane qui sèche en quelques heures. D’un aspect proche des peintures minérales, respirante, adaptée à quasiment tous les types de supports, elle a un haut pouvoir hydrofuge à effet perlant : l’eau de pluie n’est pas absorbée, mais prend la forme de petites perles d’eau qui s’écoulent le long de la façade. Très résistante à l’abrasion, aux pluies acides et aux UV, et durable jusqu’à 15 ans, la peinture siloxane est particulièrement recommandée pour les environnements difficiles. Son prix grimpe par contre en conséquence.

La peinture de façade minérale


La peinture de façade minérale

À base de chaux ou de silicate, la peinture de façade minérale, particulièrement appréciée pour son esthétique, est utilisée depuis plusieurs siècles.

À base de chaux, la peinture de façade minérale a des propriétés bactéricides et d’isolation au feu. À base de silicate, elle réduit l’encrassement des façades grâce à son excellente résistante aux UV et à la pollution. Toutes deux sont perméables et résistantes, et aujourd’hui bien plus faciles à appliquer que leurs prédécesseurs. Peu souples, elles sont en revanche à réserver aux supports en bon état.

Voir le catalogue ManoMano
Crépi de façade

Choisir sa peinture de façade en fonction de l’environnement


Choisir sa peinture de façade en fonction de l’environnement

Outre la nature et l’état de la façade, les conditions auxquelles celle-ci est soumise sont toutes aussi importantes dans le choix de la peinture :

  • Un environnement marin imposera ainsi une peinture de façaderésistante au sel, au sable et aux UV. On optera donc de préférence pour une peinture de façade siloxane portant la mention « marine ».
  • Un environnement montagnard nécessitera une peinture de façade résistante aux fortes amplitudes de température ainsi qu’aux UV. L’idéal étant de choisir une peinture siloxane, mais cette fois « conditions climatiques difficiles » ou « extrêmes », selon vos besoins. 
  • Un environnement boisé ou humide, particulièrement exposé au développement de mousses et de lichens, mais aussi aux remontées capillaires, demande là encore une peinture très résistance aux environnements difficiles, de type siloxane.
  • Un environnement fortement soumis à la pollution imposera quant à lui une peinture de façade résistante à l’encrassement et éventuellement à la fissuration en cas de fort trafic (routier, ferroviaire…). La peinture de façade acrylique, aux finitions lisses, est ainsi particulièrement appropriée.

Choisir la couleur de la peinture de façade

Le choix de la couleur de la peinture de façade est déterminant dans l’esthétique de votre maison.

Une affaire de goûts et d’environnement


Une affaire de goûts et d’environnement

Tout est donc d’abord affaire de goûts. Plus généralement, les couleurs claires sont conseillées pour les façades ensoleillées, le blanc étant toutefois à éviter car très salissant. Tandis que pour des façades orientées au nord, on conseille des couleurs neutres, qui ont de plus l’avantage d’être indémodables.

Attention à envisager également la couleur de votre peinture de façade en fonction de celle de votre toiture, des fenêtres et boiseries ou encore des rebords de fenêtre. Trois coloris distincts sont un maximum. Le choix du coloris d’une peinture de façade est aussi influencé par celui des maisons alentours, ainsi par le style régional.

Une affaire de réglementation


Une affaire de réglementation

Avant toute chose, il faudra vous renseigner sur la réglementation en vigueur dans votre commune, votre région et parfois votre lotissement. C’est le PLU (plan local d’urbanisme) qui vous indiquera si des couleurs sont imposées et d’autres interdites.

Dans la plupart des cas, une demande de déclaration de travaux doit être déposée auprès de votre mairie, le délai d’attente étant d’un mois maximum. Si au-delà vous n’avez reçu aucune réponse, c’est que l’autorisation vous est accordée.

Voir le catalogue ManoMano
Fenêtres
Voir les peintures pour façade

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne, 278 guides

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition. Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques. À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Les produits liés à ce guide