Comment choisir une échelle

Comment choisir  une échelle
Chapitres :
Guide écrit par :
Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

148 guides
Voilà un équipement dont la création remonte à la nuit des temps. Coulissante, pliable, transformable, télescopique ou encore multifonctions, l'échelle doit être utilisée sans prise de risques. Simple, à deux ou trois plans, en aluminium, en composite, isolante ou en bois, nos conseils pour un choix en toute sécurité.

Caractéristiques importantes

  • Longueur
  • Types d’échelle
  • Utilisations
  • Matériaux
  • Sécurité

Echelle : un moyen d'accès et des caractéristiques de choix

L'échelle est avant tout un moyen d'accès, elle n'est en aucun cas à considérer comme un poste de travail. Une échelle simple est composée de deux montants rigides garnis de barreaux ou échelons antidérapantsSa hauteur est variable suivant son utilisation. 
Pour une hauteur supérieure à 6 m on trouve des échelles à deux ou trois plans, disposés de manière à pouvoir les faire coulisser pour atteindre des hauteurs plus importantes. Selon l'usage domestique ou professionnel de l'échelle, le matériau de fabrication et la conception diffèrent. La norme EN 131 stipule que les barreaux doivent supporter chacun 150 kg.

Caractéristiques qualitatifs et autres critères de choix des échelles


Parmi les modèles d'échelles classiques, à simple ou plusieurs plans, leur qualité et leurs caractéristiques sont déterminées par :
  • une longueur dépliée, repliée et une hauteur d'accès maximum ;
  • des sections de montants différentes ;
  • un nombre déterminé d'échelons distancés par un pas d'environ 28 cm ;
  • une base évasée, déportée pour une meilleure stabilité ;
  • des stabilisateurs munies de pieds antidérapants ;
  • des pieds avec patins antidérapages, antiglissants, articulés ou non ;
  • le blocage en position par basculeur automatique pour les échelles à plusieurs plans ;
  • des profils à glissières intégrées et dotées de guides pour un coulissement aisé ;
  • un soutien des plans coulissants par parachute acier double bras ;
  • un support de poulie en fonte d'aluminium de fort diamètre ;
  • des guides polyamides incorporés aux glissières pour éviter le grippage ;
  • des roulettes de déploiement avec bandage non marquant ;
  • une corde traitée anti-UV ;
  • une plateforme avec mise en place automatique ceinte d’un garde-corps ;
  • des patins antidérapants sur façade ;
  • une protection des montants en fibre de verre pour se préserver des risques électriques ;
  • des sabots larges pour une meilleure adhérence ;
  • une garantie de durée variable et les patins vendus séparément en cas d'usure ;
  • un poids relatif à la longueur et à la section des composants.
Voir le catalogue ManoMano
échelles

Quelle échelle pour quelle utilisation


Bien sûr, exécuter un travail en hauteur est idéal si on a à disposition un échafaudage adapté. Le professionnel doit faire la distinction entre moyen d'accès et poste de travail et définir les bons équipements à utiliser en respectant l'article R. 4323-63 du code du travail.
Le particulier est libre d'utiliser l'échelle pour un accès en hauteur mais aussi pour bricoler. Si l'opération est de courte durée ou non répétitive on peut admettre l'emploi de l'échelle tout en sachant qu'au sommet de celle-ci la sécurité n'est pas optimisée.
Il est donc impératif de prendre toutes les mesures pour ramener le risque d'accident à 0 %.

Comment sélectionner la longueur de l'échelle


Si l'échelle sert à un accès au toit, la longueur de celle-ci doit dépasser le niveau à atteindre de 1 m. S'il s'agit de faire une intervention ponctuelle sur un mur par exemple, vous pouvez utiliser une échelle simple, double ou triple sans prévoir de dépassement de niveau.
Sachez que la hauteur de travail se situe entre 50 et 90 cm au-delà du sommet de l'échelle déployée, ce qui veut dire que vous avez les pieds sur le 4ème ou 5ème barreau en partant du haut.
Une échelle de 4 m permet de travailler jusqu'à 4,90 m. Si c'est au-delà de la limite, abstenez-vous de faire l'équilibriste sur le dernier ou avant-dernier barreau

Types d’échelle et caractéristiques

On doit garder à l'esprit que pour des travaux en milieu électrique on a obligation de s'isoler du sol. Les échelles en bois, en résine, en PVC non conductrices sont à privilégier. Pour les autres activités ou pour la maison, l'aluminium convient parfaitement.

L'échelle simple


L’échelle simple à 8, 10, 12 barreaux de 3 à 6 m de haut est la plus utilisée.
Tenez compte de la stabilité et optez pour une base évasée ou pourvue d'un stabilisateur garni de patins antidérapants. Un modèle avec 12 barreaux et plus requiert impérativement un stabilisateur.

L'échelle coulissante extensible à 2 ou 3 plans


Lourde et encombrante
, sa hauteur est variable et s'étend de 4 m à plus de 18 m.
Les plans, fermés dans des glissières, sont actionnés par une corde pour pouvoir être levés, baissés et ajustés à la hauteur souhaitée. La base de l'échelle est pourvue de stabilisateurs avec pieds antidérapants, articulés ou non, et selon la hauteur, l'extrémité peut être équipée de roulettes pour faciliter le déploiement de l'échelle contre un mur.

L'échelle télescopique ou pliable


Surnommée l'« échelle de poche », c'est le modèle le plus récent des compactes. Ne vous fiez pas à sa petite taille en position rangement, cette échelle est de plus en plus prisée et utilisée en toute sécurité de 2,6 m à 4 m.

L'échelle transformable


Elle possède 2 ou 3 plans dont l'un peut se déployer en forme de V inversé pour une utilisation sans appui. La barre stabilisatrice renforce sa mise en place même sur sol irrégulier. Idéale pour la peinture d'un plafond haut.
Les échelles transformables 2 et 3 plans disposent de sangles de sécurité anti écartement afin d’assurer un meilleur maintien et réduire tout risque d'accident.

L'échelle multifonction


Fabriquée en aluminium, c’est une échelle qui se prête à des déploiements divers. Cet outil 2, 3 et jusqu'à 6 en 1, est idéal pour le bricoleur polyvalent qui ne veut pas s'embarrasser de plusieurs échelles. Son utilisation est limitée mais convient parfaitement pour un usage occasionnel et domestique.
Un modèle appelé échelle multi-positions peut se transformer en petit échafaudage pour des travaux de faible hauteur.

L'échelle articulée


Elle se bloque à 3 positions définies en usine grâce à son astucieuse articulation qui relie les deux plans. Elle est utilisable en forme escabeau ou petit échafaudage si on lui adjoint le module plateforme.
À noter : roulettes, verrouillage de sécurité du plan coulissant, butée d'ouverture automatique pour une ouverture et mise en place facilités sont des caractéristiques qui améliorent le confort d’utilisation.
Pour tout usage ponctuel, choisir des échelles simples et coulissantes avec patins antidérapants est vivement conseillé.
Voir le catalogue ManoMano
échafaudage

Principaux types d’échelles spécifiques

Des échelles spécialement dédiées aux professionnels ont été créées pour répondre précisément à chaque type d’utilisateur.

L'échelle de toit


C’est l'outil privilégié des couvreurs qui la placent sur la pente du toit pour leur permettre d'évoluer en toute sécurité.
Généralement en bois résineux, ses barreaux plats sont striés antidérapants. On peut lui adapter un crochet de faîtage pour une sécurité optimisée.

L'échelle d'escalier


En aluminium avec 2 ou 3 plans, l’échelle d’escalier se déploie aisément grâce à ses pieds auto ajustables.

L'échelle de laveur de vitre


L'extrémité des montants se rejoint en V, la  pointe formée est protégée par un bloc de caoutchouc ou de mousse.
L’échelle de laveur de vitre se compose de 2 ou 3 éléments qui s'emboîtent pour atteindre une hauteur de travail jusqu'à 4 m. Compacte en mode rangement.

L'échelle escamotable


C’est un équipement fixe à vocation unique. Elle comprend une échelle articulée solidaire d'une trappe d'accès repliable.
Elle peut être en bois, en acier ou en aluminium. Certains modèles "accordéon" sont équipés d'un moteur électrique de 24 V qui permet une ouverture rapide avec une télécommande. Des rampes complètent les plus grandes.

L'échelle parisienne


Elle possède 2 plans en bois ou en aluminium et s'utilise sans appui, pour les peintres ou encore les jardiniers pour la cueillette de fruits.

La plateforme roulante ou de chargement


Simple ou double, à un ou plusieurs niveaux, est une variante d'échelle qui s'adapte à une fonction bien précise telle qu'un accès à un camion ou pour passer un obstacle.

Comment installer une échelle : choisir le bon angle


Installer une échelle en toute sécurité
passe par l’identification de l’angle de positionnement.
La règle retenue pour bien placer une échelle est d’1 mètre pour 4 mètres c’est-à-dire, pour une échelle de 4 m vous devez éloigner le pied de 1 m par rapport à l’aplomb où son extrémité va reposer.
Aussi, l’extrémité de l’échelle doit dépasser d’environ 1 m pour permettre à l’utilisateur de saisir les montants facilement avant de monter ou de descendre de l’échelle.
L’extrémité de l’échelle est attachée au support pour éviter tout glissement et attachée à partir des montants et non des barreaux.
Les pieds de l’échelle reposent sur une surface non encombrée et stable. Si le sol est meuble, monter sur le premier barreau afin d’enfoncer les pieds dans la terre et ajuster la hauteur de dépassement de l’extrémité.

Sécurité et utilisation d’une échelle


  1. Ne pas modifier l’échelle ou la réparer.
  2. Assurez le maintien de l’échelle en parfait état.
  3. Chaussez-vous de chaussures dont les semelles sont propres et plates.
  4. Tenez-vous aux échelons plutôt qu'aux montant lorsque vous montez à l’échelle.
  5. Même si c’est évident, grimpez sur une échelle de face.
  6. Centrez votre poids sur le milieu des barreaux.
  7. Ne posez pas une échelle sur un élément mobile ou sujet à l’être.
  8. Si vous utilisez l’échelle sur la voie publique, signalez votre présence plusieurs mètres avant avec des cônes de signalisation et de la rubalise.
  9. Si vous placez votre échelle devant une porte, assurez-vous que celle-ci soit verrouillée ;
  10. Arrimez l’échelle à son extrémité haute systématiquement.
  11. Assurez-vous que les échelles à coulisse longue de plus de 18 barreaux présentent au moins 3 barreaux superposés.
  12. Si vous transportez une échelle sur un véhicule, conformez-vous à la législation (visibilité et dépassement).
  13. Suivez les consignes d’utilisation et d’entretien du fabricant.
  14. Si votre échelle est détériorée, ne la jetez pas dans la benne sans l'avoir au préalable rendue irrécupérable en la découpant en petits morceaux.
  15. En cas de prêt de votre échelle à un ami ou un voisin assurez-vous de son état, en cas d'accident vous pouvez être inquiété.

Rappel de la réglementation des échelles

Une échelle est à utiliser comme moyen d’accès et ne doit, en aucun cas, être utilisée comme poste de travail ni de manière répétitive. Comme nous l’avons vu plus haut, l’article R.4323-63 du code du travail encadre son utilisation en milieu professionnel.
Voir le catalogue ManoMano
échelle
Guide écrit par :

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée 148 guides écrits

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée
J’ai acquis une formation de tôlier, de tuyauteur/soudeur et après avoir parcouru pendant trente cinq ans les chantiers de France et du Benelux, je suis devenu responsable d’une chaudronnerie puis projeteur, ingénieur de projets pour finir chef d’établissement ingénierie. Retraité, j’ai aménagé et équipé un atelier où je réalise des sculptures métalliques : j’ai réussi à combiner et aménager un coin de paradis ou j’aime laisser libre cours à mon imagination. Les casses et les vide-greniers n’ont plus de secrets pour moi. J’y trouve des objets insolites et des vieux outils que je collectionne ou que je transforme en objet d’art.J’aime aussi la décoration, la peinture sur toile et le jardinage. Je suis l’évolution des nouvelles technologies concernant les outils. Faire partager ma passion et vous conseiller humblement dans vos choix de matériel est un réel plaisir.

Les produits liés à ce guide