Comment choisir un visiophone

Comment choisir  un visiophone
Chapitres :
Guide écrit par :
Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

193 guides
Que vous soyez accro aux nouvelles technologies ou privilégiez plutôt le côté pratique, le choix d’un visiophone dépend de l’installation disponible et du type d’utilisation envisagée. Mobile ou filaire, prise de photo, visionnage à distance, résolution de la caméra, qualité d’affichage, nos conseils pour bien choisir.

Caractéristiques importantes

  • Type
  • Facilité d'utilisation
  • Qualité visuelle
  • Options

L'essentiel à connaître sur les visiophones

Pour ne pas vous tromper dans l'achat de votre visiophone, prenez en considération les points suivants;

Le type de visiophone


Prenez comme postulat que tous les visiophones doivent impérativement être connectés à une platine de rue équipée d'une caméra et d'un ou plusieurs boutons avertisseurs. À partir de là, un visiophone à l'intérieur du logement peut soit être :
  • fixe, raccordé par un câble téléphonique au logement et fixé au mur / aussi appelé visiophone filaire ;
  • mobile, connecté par ondes à un périphérique portable équipé d'un écran et d'un micro / haut-parleur.

La facilité d'utilisation


C'est un point important à ne pas négliger car d'un modèle de visiophone à l'autre, les réglages, paramétrages ou tout simplement le raccordement sont une vraie galère !
En d'autres termes, un appareil simple est souvent une bonne solution pour ne pas transformer les avantages d'un visiophone en inconvénients.

La qualité visuelle


La qualité sonore, la définition de l'image, l'angle de vue de la caméra ou la taille de l'écran sont d'autant de critères à prendre en compte.

Les options disponibles

Elles peuvent être nombreuses ! Ouverture de porte et/ou de portail, enregistrement vidéo, choix de sonnerie, de mode « indisponible », etc.
Voir le catalogue ManoMano
Caméra

Visiophone fixe ou filaire

Disponibilité de câble à paires

En fonction de votre installation, vous n'aurez peut-être pas le choix du type de visiophone. En effet, si vous n'êtes pas équipé d'un réseau type « téléphonique » (câble à paires) allant jusqu'à votre portillon ou l'entrée de votre habitation, les frais pour l'installer seront importants et donc à prendre en compte.

Installation et fonctionnement d'un visiophone filaire


C'est le type le plus simple d'utilisation et le plus facile à installer (si vous disposez de ce fameux réseau jusqu'à votre entrée). C'est souvent aussi le plus performant car il n'est pas sujet aux perturbations extérieures (magnétiques, électromagnétiques, etc.).
Comme pour tous les visiophones, une platine de rue équipée d'une caméra et d'un ou plusieurs boutons sera installée sur un pilier, contre un mur, etc. Cette platine sera raccordée sur une paire du réseau qui arrive à cet endroit. Une paire est constituée de deux conducteurs, c'est pour cela que le visiophone fixe est aussi appelé visiophone 2 fils
A l'intérieur du logement, là où le câble débouche, il suffira de brancher sur les bornes associées la paire qui est raccordée à la platine de rue et le tour est joué. La connexion se fera instantanément. Il se peut que vous ayez aussi une commande d'ouverture de porte et/ou de portail. Dans ce cas, il faudra aussi les brancher sur les boutons de commandes à côté de l'écran du visiophone (c'est une option de l'appareil).
Voir le catalogue ManoMano
Platine

Visiophone mobile

Installation et fonctionnement d'un visiophone mobile


Si vous n'avez pas de réseau qui arrive à l'entrée de votre habitation, alors, encore une fois, vous n'aurez pas le choix de vous équiper d'un visiophone mobile. Voici quelques spécificités à connaître :
  • le visiophone mobile est, évidemment, lui aussi associé à une platine de rue à fixer à l'extérieur ;
  • le terminal portable (petit appareil qui ressemble à un smartphone) se connecte à cette platine, en revanche, sans aucun branchement ;
  • la communication se fait par ondes GSM (même bandes de fréquences que les téléphones portables) ou WIFI (à condition que votre WIFI porte jusqu'à votre entrée) ;
  • selon les modèles, c'est soit très simple à connecter, soit un réel casse-tête pour associer les deux périphériques ensemble (privilégiez le mode GSM 2,4 Ghz) ;
  • certains modèles proposent même un mode appelé IP WIFI qui identifie la platine de rue comme n'importe quel objet connecté de la maison. L'image et le son peuvent être reçus sur un smartphone, une tablette, un ordinateur, etc.
Le réel bémol de ces visiophones est qu'ils sont souvent sujets aux perturbations extérieures et se déconnectent facilement. L'autre inconvénient est la durée de vie des batteries ou piles qui les alimentent (il faut les remplacer régulièrement).

Utilisation d’un visiophone


C'est un point important qui est souvent oublié. Pourtant, en fonction de la complexité d'installation et surtout d'utilisation au quotidien, cela peut être vraiment pénible et faire regretter son choix.
Comme dit le dicton : les choses les plus simples sont les meilleures ! Cela se vérifie pour les visiophones quel que soit leur type. Une caméra de bonne qualité, un son clair et net, c'est la base. Le fait de pouvoir ouvrir un portillon et/ou un portail est aussi une fonction qui est disponible sur presque tous les visiophones.
Si vous aimez l'aventure, vous pouvez toutefois opter pour un visiophone high-tech au risque de passer votre temps à le paramétrer, le reconnecter, jusqu'à stresser lorsque quelqu'un sonne à votre porte...
En revanche, si vous êtes à l'aise avec les nouvelles technologies, faites-vous plaisir ! Les fabricants rivalisent d'originalité et proposent des fonctions originales et pratiques, à condition de bien les maîtriser.

La qualité de visionnage

Facteur important, la qualité visuelle d'un visiophone se détermine et se choisit comme celle d'une télévision.
Etant donné que le visiophone génère, mais aussi restitue une image et un son, les points clés pour faire votre choix seront la qualité de la caméra ainsi que celle de l'écran.

La prise de vue de la caméra


La caméra, c'est la source de l'image. Elle se doit donc d'être de bonne qualité pour que l'écran affiche le plus fidèlement possible le signal généré.
À l'heure actuelle, l'immense majorité des kits visiophones offrent une caméra de bonne qualité, où l'écran affiche au minimum une résolution de 480 x 234 pixels.
La prise de vue est importante pour bien voir qui sonne chez vous. Un « grand angle » (de l'ordre de 120 ° et plus) est confortable pour voir par exemple qui accompagne votre visiteur.

De plus en plus de caméras sont également équipées de Leds infrarouges pour une vision nocturne. C'est une fonctionnalité très pratique qu'il ne faut pas considérer comme une option.

Taille et résolution de l’écran


Ce sont deux paramètres à prendre en compte.
  • Taille de l’écran : elle varie de 2,1 à 8 pouces pour les modèles les plus courants. Comme souvent, plus l'écran est grand, meilleur est le confort d'utilisation.
  • Résolution / définition : la résolution est donnée en nombre de pixels par unité de surface (le DPI). La définition est donnée en nombre de pixels total (en Mégapixels ou Mpx). Plus l'une ou l'autre de ces caractéristiques est élevée, plus l'image sera de bonne qualité, nette et précise.

Type d'écran de visiophone


C’est un autre critère important. L’écran LCD (cristaux liquides) est le roi du marché car il équipe quasiment tous les écrans de visiophones. Mais certains fabricants proposent des écrans de type TFT (Thin Film Transistor) de bien meilleure qualité (mais aussi plus onéreux).

Options des visiophones


Les options proposées par les fabricants sont très nombreuses, intéressons-nous aux plus pratiques.
  • Les sonneries : fonctionnalité permettant de changer de sonnerie.
  • La mémorisation des visiteurs : lorsqu'une personne sonne chez vous, elle est prise en photo. Cette photo est stockée dans la mémoire interne du visiophone qui vous le signale (à la manière d'un répondeur téléphonique).
  • L'enregistrement des images : certains terminaux permettent de stocker plusieurs minutes voire plusieurs heures de vidéo.
  • L'orientation de la caméra : on peut grâce à l'interface faire bouger la caméra pour scruter les alentours.
  • Une clé RFID (Radio Frequency Identification) : la platine de rue reconnaît un badge permettant d'ouvrir le portillon, ou une télécommande pour le portail.
  • Fonction « messenger » (messager) : lorsque quelqu'un sonne chez vous, un message lui indique votre absence (et optionnellement le prend en photo).
  • Fonction « indisponible » : même si quelqu'un sonne, aucune mélodie ne retentit chez vous (et optionnellement le visiteur est pris en photo).
  • Interface Bluetooth : il est possible d'afficher via une interface Bluetooth une photo à l'écran, une vidéo, etc.

Guide écrit par :

Jérôme, Artisan, Haute Savoie 193 guides écrits

Jérôme, Artisan, Haute Savoie
Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide