Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir un spot

Guide écrit par :
Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

96 guides
Les spots offrent un bel éclairage localisé tout en contribuant à améliorer l’esthétique d'une pièce. Mais faut-il opter pour des spots encastrés ou en saillie ? Pour des modèles LED, fluocompacts ou halogènes ? Quelle est la puissance nécessaire ? Et avec quel angle d’éclairage ? Nos conseils avisés dans ce guide.

Caractéristiques importantes

  • Spot halogène, fluocompact ou LED
  • Spot encastré ou en saillie
  • Formes et matériaux
  • Voltage, puissance lumineuse et température de couleur
  • Spot orientable et angle d’éclairage
  • Indice de protection
  • Spot connecté

Prix

de 1,00 € à 1 624,00 €

Les principaux critères de choix


Le spot se choisit en fonction de la pièce de destination et du type d’éclairage souhaité. On l'installe en saillie lorsqu'il est halogène, en raison de la chaleur qu'il dégage.

Si vous souhaitez encastrer votre spot, optez pour un modèle fluocompact. Ce type de spot est cependant à éviter dans une pièce de passage comme un couloir où il faut l’allumer et l’éteindre trop souvent.

Le spot LED est une option intéressante pour tous les cas de figure. En effet, sa consommation électrique est faible, il dégage peu de chaleur et sa durée de vie est particulièrement longue. Seul inconvénient : il est plus cher à l’achat.
 
Si dans presque toutes les pièces, il est possible de choisir entre un spot très basse tension de 12 V ou un spot classique de 220 V, dans une pièce humide ou en bordure de piscine la première option s'impose. Il faut ensuite choisir entre un spot orientable ou non, les matériaux et les formes, ou encore opter pour un modèle connecté.

Le type de spot

On peut choisir entre un spot halogène, fluocompact ou LED.

Le spot halogène


Le spot halogène diffuse une belle lumière proche de la lumière du jour. En revanche, il dégage beaucoup de chaleur ce qui oblige à l'installer en saillie. De plus, le spot halogène est également énergivore. On le trouve généralement en 25 W ou 50 W.

Le spot fluocompact

Le spot fluocompact offre une lumière douce et non éblouissante, tout en consommant peu d’énergie. Il chauffe moins que son homologue halogène, sa durée de vie est de 10 000 à 20 000 heures et il résiste bien à l’humidité.
 
Il est en revanche plus cher qu’un spot halogène et certains modèles mettent du temps à s’allumer. Sachez également qu’un spot halogène n’est pas conçu pour être allumé et éteint trop fréquemment. Évitez donc de l’utiliser dans une pièce de passage.

Enfin, les personnes électrosensibles peuvent être incommodées par les champs électromagnétiques qu’il émet. Plus généralement, il est déconseillé d’utiliser un spot fluocompact comme lampe de chevet.

Le spot LED

Le spot LED (pour light-emitting diode, soit diode électroluminescente) se caractérise par sa faible consommation électrique, ainsi que sa durée de vie nettement supérieure à celle d’un spot halogène.
 
On l’apprécie particulièrement en version encastrée sous plafond car il ne dégage que très peu de chaleur et dépasse à peine du revêtement pour une parfaite intégration. Le spot LED est néanmoins plus onéreux que les autres modèles.

Le spot encastré ou en saillie

L’implantation de votre spot détermine l'une ou l'autre solution.

Le spot en saillie


Plus facile à installer qu’un spot encastré, le spot en saillie est idéal pour les espaces de faible profondeur.

Le spot encastré


Ce type de spot est spécifiquement prévu pour être encastré dans un faux plafond, un sol ou un meuble.

Certaines règles d’implantation sont cependant à respecter pour l’installer en toute sécurité.

Quelles formes et quels matériaux choisir

En fonction de vos goûts et de votre décoration, vous pouvez opter pour un spot rond, carré ou rectangulaire. Sur rail ou sur câble, les spots s’affichent en saillie et jouent un rôle décoratif. Question matériaux, vous avez le choix entre :
  • le spot en plastique, peu onéreux mais moins résistant ;
  • le spot en aluminium, léger et design ;
  • le spot en acier inoxydable (inox) qui supporte bien l’humidité ;
  • le spot en verre, particulièrement esthétique.

Le voltage, la puissance lumineuse, la température et l’indice de rendu des couleurs

Le voltage, la puissance lumineuse et la température de couleur doivent être adaptés à la qualité de l’éclairage souhaité, mais aussi à l’implantation du spot.

Le voltage du spot

Vous avez le choix entre un spot très basse tension de 12 V, fonctionnant généralement avec une ampoule GU5.3, et posé avec un transformateur qui adapte la tension du courant électrique d’entrée, en 230 V, pour en produire 12 V en sortie. Ou bien opter pour un spot plus classique de 230 V avec une ampoule GU10.
 
Le spot 12 V est particulièrement conseillé dans des espaces humides comme les bordures de piscine, les spas et la salle de bains lorsque la hauteur sous plafond est inférieure à 2,25 m. Notez que le transformateur doit être installé en dehors des volumes de la salle de bains 1 et 2.

La puissance lumineuse du spot

La puissance du spot détermine son intensité lumineuse. Exprimée en lumens, elle doit être adaptée à l’espace à éclairer. On préfère ainsi une puissance moyenne dans une pièce de passage, plus forte dans une pièce de vie et très élevée dans un espace de travail, un bureau par exemple.

Tableau de comparaison de puissance

Ampoule classique

Halogène

Fluocompacte

LED

Intensité lumineuse

25 watts

15 watts

6 watts

2 watts

220-250 lumens

40 watts

25 watts

10 watts

5 watts

410-470 lumens

60 watts

40 watts

15 watts

7 watts

700-810 lumens

75 watts

45 watts

18 watts

9 watts

920-1060 lumens

100 watts

60 watts

25 watts

12 watts

1300-1400 lumens

 

La température de couleur

La température de couleur, exprimée en degrés kelvin (K), vous indique la couleur de la lumière du spot, des plus chaudes aux plus froides.
  • En dessous de 2500 K, le blanc a ainsi tendance à tirer vers le jaune.
  • De 2500 K à 3000 K, le spot produit une lumière douce et chaude.
  • Entre 3500 K et 4500 K, la couleur est neutre et idéale pour les environnements de travail par exemple.
  • De 5000 K à 6500 K, la couleur est froide et légèrement bleutée.
Plus la température de couleur est élevée, plus elle se rapproche de la lumière naturelle. 

L’indice de rendu des couleurs (IRC)

L’indice de rendu des couleurs (IRC) indique la capacité du spot à rendre les couleurs des éléments qu’il éclaire. L’IRC est compris entre 0 et 100, ce dernier chiffre étant l’IRC de la lumière naturelle pour le rendu le plus fidèle.

Le spot orientable et l’angle d’éclairage

Le spot peut être fixe ou orientable. Dans ce dernier cas, sa rotation sur un axe permet de focaliser le faisceau lumineux sur un élément de décoration ou une zone de lecture par exemple.
 
L’angle d’éclairage du spot est quant à lui à choisir en fonction de la zone à éclairer :
  • un angle faible de 10 à 30 degrés est idéal pour mettre en valeur un objet décoratif par exemple ;
  • un angle standard de 30 à 60 degrés est parfait en encastrement au plafond ;
  • un angle important de 60 à 120 degrés se prête à l’éclairage d’une pièce.

L’indice de protection (IP)

Formé par deux chiffres, l’indice de protection IP vous renseigne sur la protection du spot contre l’introduction de corps solides et de poussières pour le premier chiffre et contre l’introduction de corps liquides pour le second.

L'échelle va de 0 à 6 pour le premier chiffre, soit : aucune protection (0) et protection totale contre les poussières (6), et de 0 à 8 pour le second chiffre, 0 indiquant aucune protection et 8 une protection contre une immersion de longue durée.

Par exemple, pour un spot d'indice de protection (IP) 67 :
  • le chiffre 6 indique une protection totale contre les poussières ;
  • le chiffre 7 indique une protection contre l'immersion temporaire.

Le spot connecté


Il existe aujourd’hui des spots pilotables via un smartphone ou une tablette.  On peut non seulement les piloter à distance, mais aussi varier leur intensité et, sur certains modèles, leurs couleurs.
 
Vous pouvez également choisir un modèle d'ampoule connectée pour spot qui intègre une enceinte Bluetooth pour diffuser vos chansons préférées. 
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne 96 guides écrits

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne
Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition.

Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques.

À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent