Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir un revêtement mural pour salle de bains

Guide écrit par :
Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

56 guides
La déco passe par les murs de la salle de bains. Carrelage mural pour salle d’eau, faïence, lambris pvc ou encore peinture spécial salle de bains, le choix du revêtement mural est question de goût mais aussi de conditions de pose, de budget, d’entretien et de support.

Caractéristiques importantes

  • Carrelage mural
  • Faïence
  • Lambris PVC
  • Résine époxy
  • Papier peint
  • Peinture humidité

Prix

de 1,00 € à 149,00 €

Les murs de la salle de bains


La salle de bains
 est en général un petit espace et sa décoration est souvent un casse-tête, d’autant qu’elle est considérée comme une pièce humide. Tous les revêtements muraux ne sont donc pas adaptés aux murs de cette pièce.

On vous aide à faire le point sur ce que vous pouvez choisir pour habiller ou rénover vos murs de salle de bains. D’ores et déjà, on évite, le lambris bois, la peinture standard sans traitement hydrofuge et le papier peint standard qui ne sont pas adaptés pour les pièces humides.

Considérez également l’état de vos murs c’est-à-dire l’aspect de leur surface : sont-ils lisses ? recouverts d’aspérités ? quel est le revêtement existant ?

Appréciez également le budget que vous souhaitez y consacrer et les conditions de pose : quelle est la surface à recouvrir ? beaucoup de découpes sont à prévoir ?

Prenez aussi en compte l’entretien et si vous devez appliquer ce revêtement mural jusqu’à l’intérieur de la douche par exemple (douche ouverte et douche italienne).

Les carrelages et faïences


Le carrelage
 et la faïence sont les revêtements muraux les plus courants pour les murs des salles de bains. Ce sont les matériaux les mieux adaptés en effet !

A noter lorsque vous choisissez ce revêtement : la plupart des carreaux de carrelage de sols (jusqu’au format 60 x 60 cm) peuvent être posés aux murs. Vous pourrez donc assortir vos carreaux de sols à ceux de vos murs.

Les joints seront néanmoins très difficiles à aligner si vous ne précisez pas que vous souhaitez le même calibre pour vos carreaux. Sinon préférez des carreaux de carrelage rectifiés, c’est-à-dire avec des joints minimes de 2/3 mm.

Si vous choisissez une faïence, vous ferez des économies, mais attention ! La faïence ne se pose qu’aux murs, interdiction de la mettre au sol, elle ne résisterait pas !

Les 6 avantages du carrelage mural en salle de bains

  1. L’offre en carrelage est gigantesque et il y en a pour tous les goûts, aussi bien en formats qu’en aspects et structures ! Du très traditionnel au plus contemporain, tout y est !
  2. Attention aux formats en salle de bains par contre, pour les petites pièces, privilégiez les petits formats pour éviter trop de découpes.
  3. Revêtement de sol et de mur pour des associations parfaites !
  4. Très grande résistance à l’usure contrairement à d’autres revêtements.
  5. Résistance à l’humidité : le carrelage peut être posé dans les douches.
  6. Facilité d’entretien : aucun protocole spécial.


Choix des carreaux pour la salle de bains

Le carrelage est le revêtement de sol et mur le plus utilisé dans nos habitations, vous aurez donc un choix immense pour équiper vos murs de salle de bains !
  • Carrelage carré (du 20 x 20 cm jusqu’au 60 x 60 cm) ou rectangulaires (30 x 60 cm par exemple) dans tous les aspects : pierre, béton, textile, marbre, couleurs variées, etc.
  • Carrelage imitation bois au format lames : rien ne vous empêche de poser des aspects bois sur vos murs, pour un aspect « lambris » mais étanche !
  • Faïence carrée (20 x 20 cm ou 30 x 30 cm) ou rectangulaire (20 x 40 cm, 20 x 50 cm ou 30 x 60 cm) : parfaitement adaptée à vos murs de salle de bains.
  • Listels : la salle de bains est souvent « décorée » par ces petites pièces décoratives aux multiples motifs, le choix est immense ! Par contre, attention, les listels sont vendus à l’unité et augmentent considérablement le prix de votre revêtement mural !
  • Mosaïque : élément de décoration très en vogue, mais également assez cher avec des prix à la pièce qui font très vite grimper la facture !
Le carrelage est parfaitement adapté aux parois dans les douches mais pour une étanchéité parfaite, il faut associer des colles et joints époxy partout où il y aura des projections d’eau.

Les revêtements muraux en lambris pvc


Deuxième solution possible,
les lambris spéciaux pour salle de bains sont l’alternative au carrelage.

Ils existent différent systèmes pour la pose : adhésif (à éviter dans les douches) ou à clouer/clipser sur tasseaux comme les lambris traditionnels.

Les lambris pvc sont de bons imitants des bois, aspect béton, etc. Vous trouverez beaucoup de décors différents, même si l’offre pour ces lambris étanches est moins importante que pour les lambris traditionnels ou les autres revêtements muraux.

Attention : tous les lambris pvc ne sont pas adaptés en salles de bains, vérifiez bien à l’achat la compatibilité. Ils doivent être hydrofuges et imputrescibles.

Ce type de produits est idéal pour la rénovation : les lambris pvc peuvent venir embellir un mur abîmé et sont moins sensibles aux irrégularités lors de la pose.

On peut les utiliser aux murs des salles de bains, mais également au plafond ! Le format des lames permet de les poser de manière horizontale ou verticale, c’est votre choix !

Dans tous les cas, les lambris pvc spéciaux pour salle de bains seront plus économiques qu’un carrelage. La pose est également plus simple et plus rapide qu’un carrelage, d’où un coût global moins élevé si vous faites appel à un professionnel.

L’entretien est très facile et les lambris pvc résistent bien dans le temps (couche d’usure).

Les résines époxy décoratives


Dernière alternative pour
embellir vos murs de salles de bains : les résines décoratives !

Elles sont idéales pour la rénovation sur des murs anciens : elles viennent recouvrir un carrelage qui ne vous plait plus par exemple ! Sans le déposer !

Attention encore une fois à bien choisir la résine adaptée à l’usage en salle de bains pour éviter les problèmes d’étanchéité ou d’usure prématurée. Les résines résistantes à l’eau ou à l’humidité sont dites « époxy ».

Pour les résines décoratives, tout va se jouer sur la dernière couche de finition, qui va apporter toute la résistance nécessaire à l’usage en salle de bains.

Les résines existent dans une multitude de couleurs et donnent l’aspect d’un béton à vos murs.

Elles sont relativement faciles à appliquer. L’addition peut par contre être très vite salée ! Privilégiez donc les petites surfaces si votre budget est serré.

Les papiers peints


Le papier peint
 a l’avantage de pouvoir masquer les irrégularités d’un support, ce qui est un avantage en rénovation lorsque les murs sont non lisses. Toutefois, le principal inconvénient est que la salle de bains doit obligatoirement être bien ventilée pour éviter tout décollement prématuré.

Choisir de poser du papier peint dans une salle de bains c’est se conformer à un choix plus restreint car le papier peint doit être compatible et constitué d’une base vinyle pour lui conférer étanchéité et imperméabilité.

Le papier peint est obligatoirement lessivable il ne peut par contre être installé dans les douches.

Il est vendu en lé de 50 cm et en rouleau de 10 m de longueur.

Les peintures salle de bains


La salle d’eau étant par définition une pièce humide, la peinture
 comme tous les autres revêtements muraux doit porter la mention “spécial salle de bains”, “anti-humidité” ou “usage salle de bains”. Pas question d’utiliser une peinture pour murs et plafonds au risque de constater un vieillissement prématuré.  

La peinture salle de bains empêche le développement des moisissures et se constitue de préférence d’une base acrylique.

Facile à appliquer, il convient toutefois de bien préparer le support en appliquant une sous-couche adaptée (anti-humidité). L’émission de Cov n’étant pas à négliger, se protéger d’un masque de protection lors de son application est vivement conseillé !

Lessivable, une peinture “spécial salle de bains” ne nécessite que très peu d’entretien. Elle ne s’applique pas dans la douche !

Le choix des couleurs étant limité, utiliser des colorants pour se rapprocher de la teinte souhaitée est une bonne démarche pour palier à l’offre restreinte.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise 56 guides écrits

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise
Baignant dans le monde du revêtement de sol depuis de nombreuses années, je connais bien techniquement tous les produits, du stratifié au parquet, du linoléum au PVC en passant par la moquette et le carrelage. Comment ils sont fabriqués, avec quoi ils sont composés, quelles sont leurs performances, comment doit-on les poser et les entretenir, sont mes sujets quotidiens.

J’ai pu voir beaucoup d’erreurs sur des chantiers du fait d’un manque d’information ou de compréhension du produit. Les produits évoluent techniquement en permanence et même les professionnels ont du mal à suivre. C’est pourquoi j’ai eu envie de transmettre ce que je sais, de manière claire et ludique, pour tout le monde. Les industriels sont parfois très techniques et leur jargon est souvent peu accessible au commun des mortels.

Les vendeurs ont souvent pour objectif de vendre coûte que coûte et peuvent agir de manière orientée. Je souhaite avant tout expliquer ce qu’est le produit, expliquer pour expliquer uniquement, de manière complètement décomplexée.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent