Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir un radiateur infrarouge ou halogène

Guide écrit par :
Albert, Responsable de service jardinage, Isère

Albert, Responsable de service jardinage, Isère

85 guides

Utilisés comme radiateurs d’appoint le plus souvent, les radiateurs infrarouges ou radiateurs halogènes chauffent par rayonnement et procurent un réel confort thermique. Utilisés dans la salle de bains sous forme de réglette et en extérieur, les rayons infrarouges sont courts (IR-C) , moyens (IR-M) ou longs (IR-L).

Caractéristiques importantes

  • Utilisation
  • Configuration
  • Type de rayons infrarouges
  • Puissance

Prix

de 13,00 € à 1 550,00 €

Radiateur infrarouge ou halogène : fonctionnement et utilisation

Fonctionnement

Les radiateurs infrarouges ou halogènes chauffent directement les objets et les personnes. Ils ne lèvent pas de poussières, ne brassent pas l’air et sont conseillés pour les personnes asthmatiques ou allergiques.

L’effet de chauffe est immédiat et s’arrête dès que l’appareil s’éteint. Leurs possibilités d’utilisation sont multiples et ne se limitent pas au chauffage des habitations.

Utilisations possibles


Les radiateurs infrarouges ou halogènes ont une vaste palette d’utilisations possibles. En utilisation privée ou professionnelle, à l'intérieur ou à l’extérieur des bâtiments, les radiateurs infrarouges ou halogènes sont de véritables passe-partout.

Pour bien choisir, il faut bien déterminer pour quelle destination le radiateur infrarouge est prévu. Une fois ce critère défini, vous trouverez aisément le modèle le plus adapté à vos besoins.

Radiateur infrarouge : utilisation à l’intérieur d’une habitation

Les radiateurs infrarouges ou halogènes sont utilisés principalement en chauffage d’appoint, ou dans les pièces de passage ou peu occupées. Certains modèles sont à usage spécifique, d’autres, polyvalents, sont conçus pour une utilisation en intérieur et extérieur.

Le radiateur infrarouge ou halogène comme chauffage d’appoint

De par sa capacité à chauffer de manière immédiate et saine, le radiateur infrarouge ou halogène est un excellent radiateur d’appoint.

Cependant, il est déconseillé en cas de présence d’enfants en bas âge. En effet, la température de façade de l’appareil atteint souvent les 90°C, créant un risque de brûlures ou de départ d’incendie.

Radiateur infrarouge portatif


On le déplace au gré des besoins, à poser au sol. Il dispose généralement de deux tubes de chauffe à rayonnement infrarouge court IR-C.

Radiateur infrarouge oscillant


Grâce à sa fonction d’oscillation, il permet de chauffer sur un rayon plus large avec un rayonnement infrarouge court IR-C.

Panneau de chauffage infrarouge sur pieds


C’est la version nomade du panneau de chauffage mural. Certains modèles permettent de le monter sur roulettes ou de le fixer au mur. Grâce à son rayonnement  à ondes infrarouges  moyennes IR-M, il produit une chaleur douce.

Chauffage dans la salle de bains

Optez pour des appareils spécialement conçus pour salle de bains. Ils ont un indice de protection IP34, ce qui veut dire qu’ils  résistent aux éclaboussures.

Il est conseillé de les fixer au mur, on les installe généralement au-dessus du lavabo.

Réglette murale


Conçue pour salles de bains, la réglette murale est très pratique. Son angle d’inclinaison est généralement réglable et dispose dans la plupart des modèles d’une tirette pour la mise en marche, le choix de la puissance et l’arrêt.

Utilisation dans les pièces de passage ou peu occupées

Il existe des modèles spécifiques pour les pièces de passage. Ils diffusent un rayonnement infrarouge moyen et long (IR-M et IR-L) avec à la clé, un excellent confort thermique.

Grâce à leur technologie basse température, ils sont assez économes en électricité. Cependant, ils arrêtent de chauffer dès qu’ils sont éteints. Pour cette raison, il est conseillé d’équiper les pièces de vie de radiateurs à inertie.

Cassette rayonnante au plafond

A suspendre ou encastrer, selon les modèles, il faut l’installer à une hauteur au sol d’au moins 2.50 m. Son fonctionnement est radiocommandé à partir d’un boîtier de programmation déporté.

Idéale en cuisine notamment, l’absence d’obstacles et le rayonnement à partir du haut vers le bas procurent un grand confort d’utilisation.

Panneau chauffage infrarouge


Horizontal ou vertical
, il se fixe au mur et procure une chaleur douce. Pour être efficace, ils ne doit pas y avoir d’obstacle entre le radiateur et les occupants.

A noter que ces radiateurs n’émettent pas de lumière.

Utilisation en plein air ou espaces ouverts sur l’extérieur

Grâce à son mode de chauffage par rayonnement, le radiateur infrarouge ou halogène d’extérieur chauffe de manière optimale et sans contrainte des espaces en plein air ou ouverts :
  • jardins, terrasses, campings ;
  • terrasses de cafés, restaurants ;
  • structures ouvertes, galeries, marchés, serres;
  • sous de hauts plafonds, lieux de culte, châteaux ;
  • garage, atelier, entrepôt.
Ce radiateur possède un indice de protection lui permettant de résister aux poussières et aux projections d’eau : IP44, IP45, IP55 ou IP65.

Réglettes sur pied ou à fixer

Ce sont les modèles les plus répandus. La plupart des réglettes sont équipées de tubes de chauffe produisant un rayonnement court IR-C.

On trouve des radiateurs spécialement conçus pour parasols ou chapiteaux et tonnel XXL. Certains modèles produisent un rayonnement infrarouge moyen IR-M et ne diffusent pas de lumière.

Cassettes rayonnantes


Très utilisées dans le commerce et l’industrie, les cassettes rayonnantes émettent un rayonnement IR-M. Encastrées ou suspendues au plafond, elles produisent une chaleur agréable sans émettre de lumière.

Puissance du radiateur infrarouge ou halogène

Selon le niveau d’isolation, un radiateur électrique infrarouge ou halogène nécessite une puissance de chauffe moyenne admise :
  • 150 W / m² si absence d’isolation ou en extérieur ;
  • 125 W / m² pour un bâtiment mal isolé ou une salle de bains ;
  • 100 W / m² pour un logement correctement isolé ;
  • 60 W / m² pour un logement RT 2005, RT 2012 ou BBC (Bâtiment Basse Consommation).
Notez que le chauffage par rayonnement infrarouge ne chauffe pas l’air mais les masses : objets et occupants.

Principe de fonctionnement

Un radiateur infrarouge ou halogène fonctionne selon le même principe du rayonnement solaire. Il transmet la chaleur directement aux objets situés à sa portée, contrairement au chauffage par convection qui chauffe l’air mais pas les objets et occupants.

Pour résumer, le rayonnement infrarouge propage des ondes électromagnétiques de longueurs différentes. Les radiateurs infrarouges émettent trois types de rayonnement.

Le rayonnement à infrarouge court IR-C


Cette technologie équipe la plupart de radiateurs infrarouges d’appoint. La durée de vie moyenne du filament halogène est de 5 000 heures. Contrairement aux autres radiateurs infrarouges leur confort thermique est moyen,  car les corps résistent à cette longueur d’onde et la chaleur est ressentie de manière superficielle.

Le rayonnement à infrarouge moyen IR-M


Le rayonnement à infrarouge moyen (IR-M) est obtenu par un filament en quartz ou carbone. Il chauffe en profondeur objets et occupants procurant un excellent confort thermique, la chaleur douce. La longévité du corps de chauffe est d’environ 10 000 heures de fonctionnement. La lumière produite est de couleur orangée, moins agressive que celle de l’infrarouge court. 

Le rayonnement à infrarouge long IR-L


Le rayonnement infrarouge long –IR-L– produit une lumière invisible à l’œil nu. Il procure une sensation de chaleur douce. Couplée avec le rayonnement moyen (IR-M) cette technologie équipe les cassettes et panneaux infrarouges rayonnants.

Radiateur infrarouge ou halogène : avantages et inconvénients


Avantages

Inconvénients

Montée en température instantanée

Utilisation par intermittence  

Excellent confort thermique

Absence d’inertie

N’assèche pas l’air

Température élevée en façade

Ne lève pas de poussières

Sensation de froid en s’éloignant

Plusieurs formats disponibles

Modèles de base plus énergivores

Diffusion homogène de la chaleur

Chaleur superficielle si infrarouges courts

Faible consommation si utilisation maîtrisée

Longévité moyenne si infrarouges courts

Utilisation en extérieur possible

Prix élevé des modèles à infrarouges moyens et longs

Equipements et options liés à la sécurité et au confort

Pour améliorer la sécurité et le confort d’utilisation des radiateurs infrarouges ou halogènes, il convient d’opter pour un certain nombre d’équipement et d’options.

Programmateur

Le programmateur permet de régler la puissance des radiateurs en fonction de la consigne de température et les plages de fonctionnement  programmées.

Télécommande


Confortablement installé sur votre fauteuil, équipé d’une télécommande, vous pouvez piloter votre radiateur sans vous déplacer.

Détecteur de présence

C’est un équipement intéressant qui met en marche votre radiateur dès qu’il détecte votre présence.

Réglage de la puissance



Certains radiateurs sont équipés de plusieurs niveaux de puissance.

Longueur du cordon d’alimentation

Il est toujours judicieux de penser à la longueur du fil électrique, cela vous permettra d’éviter les mauvaises surprises.

Dispositif anti basculement

C’est une sécurité qui arrête le radiateur en cas de chute, il équipe de nombreux modèles.

Angle d’inclinaison réglable


Option très pratique qui vous permet de régler l’inclinaison du radiateur en fonction de vos besoins.

Témoin de fonctionnement

Témoin lumineux très utile pour les modèles à infrarouge IR-M / IR-L ne diffusant pas de lumière.

Affichage LED

Certains radiateurs sont équipés d’un affichage LED, pratique pour visualiser les différents réglages, puissance, minuterie et autres. Ils affichent souvent l’heure, pratique !

Minuterie

Option intéressante pour une utilisation en salle de bains notamment, elle permet de programmer l’arrêt du radiateur au bout de 15, 20 ou 30 minutes selon les modèles.

Tirette réglable


La tirette réglable permet d’être placée à gauche ou à droite s’adaptant à la configuration des lieux.

Design

Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Albert, Responsable de service jardinage, Isère 85 guides écrits

Albert, Responsable de service jardinage, Isère
Depuis plusieurs années, je dirige un service de jardinage  auprès  d’une clientèle de particuliers et d’entreprises. J’encadre une équipe de jardiniers et assure  la création et l’entretien des espaces verts. D’autre part, j’apporte mon expertise à mes clients en termes  d’entretien et d’amélioration de leurs jardins.

En effet, de formation commerciale et ayant exercé des fonctions dans l’hôtellerie en début de carrière, je me suis orienté vers l’aménagement paysager au sein d’une collectivité territoriale où j’ai acquis de solides compétences techniques par des formations en interne et par le suivi d’importants chantiers dans une commune en pleine mutation.

Sur le plan personnel, je suis tout aussi tournée vers l’art du jardinage. Avec mon épouse, j’ai créé notre jardin de A à Z et je l’entretiens avec soin, tout comme le potager !  Et pour ce qui est du bricolage ; il n’est pas en reste ! Eh oui, jardiner,  c’est aussi bricoler : pergola, cabane, dallage, clôture, et j’en passe... Il y a toujours à faire dans un jardin !  

Après avoir bien travaillé, mon épouse et moi sommes fiers du résultat obtenu et ravis de pouvoir profiter pleinement d’un environnement convivial et chaleureux!  Alors, vous donner des conseils et vous aider dans vos choix pour l’outillage, l’entretien  ou l’amélioration de votre jardin, rien de plus simple !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent