Comment choisir un raccord polyéthylène PE

Comment choisir un raccord polyéthylène PE
Chapitres :
Guide écrit par :
Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

182 guides
Pour les travaux de plomberie, il est de mise de s’équiper des accessoires indispensables, notamment les raccords en polyéthylène. Facile à installer, cet élément est présent sur tout type d’installation sanitaire ou de chauffage d’un réseau domestique. Comment choisir les bons raccords ? Les réponses dans cet article.

Caractéristiques importantes

  • Type
  • Configuration
  • Genre
  • Diamètre

Qu'est-ce que le polyéthylène


Apparu il y a une cinquantaine d'année, le polyéthylène (ou PE) est le matériau de prédilection pour acheminer les fluides (l'eau potable et le gaz notamment).
Contrairement à la fonte qui tend à disparaître peu à peu, la grande majorité des réseaux d'adduction d'eau potable en France, et quasiment tous les branchements indépendants, sont en PE  et plus précisément en PEHD, polyéthylène haute densité.
Peu contaminant, souple, non cassant, facile à fabriquer et économique, c'est le matériau idéal tant pour les services gestionnaires que pour les particuliers.
À l'image d'une installation de plomberie classique, un réseau d’eau ou de gaz en PE est composé de tuyaux et de raccords. Chaque jonction ou branchement doit être impérativement étanche, c'est pour cette raison qu'il faut être très attentif au choix des raccords.

Les 4 caractéristiques d'un raccord en polyéthylène


Les raccords PE sont utilisés pour constituer un réseau de gaz ou d'eau potable, raccorder un tuyau PE à une installation sanitaire, ou réaliser un branchement à un compteur ou à une dérivation.
En fonction du site, du fluide acheminé et du type de réseau, il faut choisir ses raccords judicieusement pour que l'ensemble de l'installation soit cohérent et étanche.
Les critères importants pour choisir le bon raccord PE à mettre en œuvre sont :
  • le type : raccord à compression, à souder ou à emboîtement ;
  • la configuration : raccord droit, coudé, té, manchon, etc. ;
  • le genre : raccord mâle ou femelle ;
  • le diamètre : pour des tuyaux PE allant de 16 à 63 mm (rarement plus pour un réseau non industriel).

1. Le type

Les raccords à compression


Les raccords à compression se montent par serrage
. Un écrou (plastique ou métallique) vient écraser le tuyau PE sur un joint torique, garantissant ainsi l'étanchéité. Rapides à mettre en œuvre, démontables et polyvalents, on les retrouve sur les réseaux d'eau potable, de chauffage et, plus rarement, de gaz. Ils supportent une pression allant jusqu'à 20 bars.

Les raccords à souder


Les raccords à souder sont eux même en polyéthylène. Thermoformés, ils se soudent par électro-fusion (une résistance alimentée par un courant électrique chauffe à une température suffisante pour faire fondre l'intérieur du raccord), par extrusion (par apport de polyéthylène, comme avec un fer à souder et de l'étain), ou par polyfusion (les éléments sont mis bout à bout, puis chauffés). Ce type de raccord n'est pas démontable, mais assure une étanchéité quasi-parfaite. On les retrouve sur les réseaux de gaz, d'eau potable ou d'hydrocarbure.

les raccords à emboîtement


Les raccords à emboîtement sont à l'image de celui de votre tuyau d'arrosage. Une tétine mâle pénètre dans le tuyau en PE et un écrou vient garantir le montage. Réservés aux faibles (voir très faibles) pressions, ce type de raccord est facile et rapide à monter, mais les fuites sont fréquentes.

2. La configuration


Il existe une multitude de raccords en polyéthylène, mais les plus courants (et surtout ceux que l'on retrouve dans une installation domestique) sont :
  • les raccords droits : pour connecter un tuyau PE à un autre élément du réseau ;
  • les coudes : pour les changements de direction ;
  • les tés : pour créer une jonction ou une séparation ;
  • les manchons : pour raccorder deux tuyaux PE entre eux ;
  • les appliques : coude muni d'une platine de fixation murale ;
  • les bouchons : pour condamner un tuyau PE.

3. Le genre


Comme pour tout autre raccord de plomberie, il existe des raccords PE mâles et femelles.
La grande majorité des raccords PE étant à compression (dans un réseau domestique), on définit souvent par mâle ou femelle la sortie filetée ou non du raccord (la partie à compression étant systématiquement femelle puisque, par défaut, le tuyau est de type mâle).

4. Le diamètre


Dans une installation domestique, le diamètre d'un tuyau PE et, par conséquent, celui des raccords associés, varie de 16 à 63 mm. Toutefois, il est rare de trouver un diamètre supérieur à 40 mm (50 à 63 mm étant réservés aux logements collectifs ou à une installation spécifique).

Les principaux raccords à compression

Raccord PE en matière plastique 

Image à insérer

Raccord PE en laiton appelé « série fer »

Image à insérer

Correspondance des raccords filetés

Diamètre PE

16 mm

20 mm

25 mm

32 mm

40 mm

50 mm

63 mm

Diamètre filetage en pouce

3/8’’

1/2’’

3/4’’

1’’

1 ¼’’

1 ½’’

2’’

Diamètre filetage en mm

12 x 17 mm

15 x 21 mm

20 x 27 mm

26 x 34 mm

33 x 42 mm

40 x 49 mm

50 x 60 mm

Guide écrit par :

Jérôme, Artisan, Haute Savoie 182 guides écrits

Jérôme, Artisan, Haute Savoie
Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !