Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir un porte-électrode et une pince de masse pour souder à l’arc

Guide écrit par :
Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

103 guides

Indispensables pour souder, la pince de masse, le porte-électrode, le câble et les connecteurs composent tout poste à souder à l’arc MMA. Bien les choisir est nécessaire pour réaliser des soudures précises. Pince à visser, pince à levier et pince de masse aimant n’auront bientôt plus de secret pour vous !

Caractéristiques importantes

  • Pince porte électrode à levier ou à visser
  • Pince de masse crocodile, étau ou serre-joint
  • Section de câble de soudage
  • Connecteur baïonnette

Prix

de 3,00 € à 129,00 €

Soudage à l’arc : zoom sur le porte-électrode

Très souvent, lors de l'achat d'un poste à souder à l'arc MMA (Manual Métal Arc) les accessoires fournis, dont la pince porte électrode, sont livrés de manière générique pour optimiser l'offre commerciale du produit et convenir à une majorité d'utilisateurs.

Si dans un premier temps la pince porte électrode d'origine peut vous satisfaire, le futur pro ou le pro que vous êtes ne tardera pas à lui trouver quelques défauts et inconvénients. Qu'à cela ne tienne, tout comme le stylo ou la plume sont le prolongement de la main d'un écrivain, la pince porte électrode peut, à coût raisonnable devenir l'outil qui vous permettra d'optimiser votre confort de soudage et d'acquérir la « patte » personnelle dans la manière de souder. Dans ce domaine le choix est varié et de qualité.

Le soudage peut durer des heures en conséquence, la prise en main, le bon équilibre, le poids, la fonctionnalité ainsi que l'utilité projetée sont les critères de choix à considérer pour affiner la recherche de l'outil idéal.

A vérifier obligatoirement : Le marquage CE, gage de conformité suivant la norme européenne CE-EN 60974-11.

Caractéristiques d'un porte-électrode

Une pince à souder se compose de deux éléments : le manche et la tête. Et il existe deux types de pince porte électrodes : à levier ou à visser.

On trouve couramment des pinces porte électrodes de 250 A à 400 A (ampères) voire 500 A

Prenez en considération le diamètre maximum d'électrodes à griller : il définit l'ampérage maximum accepté par la pince et le câble reliés au poste à souder. Pas besoin d'une pince 400 A si l'électrode maximum utilisée est la 3,2 mm. En usage intensif la pince chauffe de manière relative. Une pince porte électrode à manche aéré est alors conseillé. La tête de pince est la partie la plus exposée à la flamme, aux rayonnements et aux chocs. Pour certaines, des pièces détachées sont proposées.

Pince porte électrode à levier

Manche et tête en polyamide chargée de verre mâchoires en laiton avec angles de positionnement de l'électrode prédéfinis, dégagement de la baguette à souder par levier latéral. L'éjection du « mégot », peut se faire d'une seule main. Existe en 200 A, 250 A, 300 A, 350 A et 400 A. 

Pince porte électrode à visser

L'électrode est serrée dans la tête (pas à gauche ou à droite selon le modèle), pour changer l'angle d'inclinaison de celle-ci, la plier légèrement. Elles sont en résine chargée de verre, On trouve des modèles coudés qui satisferont les puristes.
 
Le point de raccordement de la pince doit absolument correspondre à la section du câble. Donc si vous ne changez pas votre câble, achetez la pince qui va bien avec. Vous pouvez tout aussi bien acheter un kit pince-câble-connecteur tout prêt ! Dans ce cas vérifiez juste la concordance du connecteur avec l'embase de votre poste à souder.
Si vous hésitez, optez pour les deux types de pinces !

La pince de masse ou prise de masse


La pince de masse, aussi appelée prise de masse, est l'accessoire qui va de pair avec la pince porte électrode. Elle doit toujours être placée au plus près de l'assemblage à souder pour une qualité de soudure optimale.

Caractéristiques d'une pince de masse

On trouve les pinces de masse sous plusieurs déclinaisons.


Pince crocodile en laiton ou en acier

Vérifiez l'ouverture entre les becs, plus l'ouverture est grande mieux c'est. Si les contacts sont en cuivre, c'est le top !
 

Pince de masse étau

Mâchoires laiton, vis de serrage avec poignée. Protection du câble par gaine caoutchouc néoprène.
 

Pince de masse serre-joint

Conçue spécifiquement pour une plus grande capacité de serrage.
 

Pince de masse aimant

Doit-on parler ici de pince ? Cet outil est une alternative intéressante à condition que l'assemblage à souder présente une surface de contact équivalente à celle de l'aimant. Avantage : pas de contrainte d'accrochage ! Cet outil est à sélectionner en tenant compte de la section du câble à raccorder. Les modèles sont déclinés de 250 à 500 A. Si vous avez à souder des assemblages en inox…. pas d'aimantation ! D'où l'intérêt de posséder une pince de masse de chaque type. Le connecteur permet le changement en un clin d'œil.

Soudage à l’arc : le câble de soudage


Le câble de soudage, appelé câble secondaire, relie le connecteur du poste à souder à la pince porte électrode, idem pour la pince de masse.

Le câble secondaire est défini par sa section mesurée en mm², il est composé d'une multitude de brins de fil de cuivre et recouvert généralement de PVC. Il doit satisfaire à la norme H 01 N2 E et H 01 N2 qui définit la souplesse du câble. On les trouve de différentes couleurs, j'aime bien le rouge !

Utiliser les longueurs de câble minimum évite les échauffements et par conséquent les pertes de charges.

Caractéristiques du câble de soudage pour choisir la section

Câble

Longueur

Section

Ampérage

< 10 m

25 mm²

200 A max

< 10 m

35 mm²

250 A max

< 10 m

50 mm²

300 A max

Les connecteurs de câble de soudage


Sur les gros postes à souder de nos grands-pères, le raccordement des câbles de soudage se faisait au moyen de fiches boulonnées qu'il fallait démonter à la clé. Cette opération commençait souvent par un légendaire : « Oh là là, où ai-je mis la clé ? »

Depuis quelques années, une nouvelle génération de raccords de câble agréés CE ont vu le jour. On les appelle connecteurs. De type baïonnette, on peut verrouiller les connecteurs facilement pour assurer le meilleur contact entre eux. Le corps est en laiton protégé de caoutchouc néoprène.

Le poste à souder présente deux embases connecteurs rapides 1/4 de tour femelle identiques.

Le câble de masse et le câble de pince comportent eux un connecteur 1/4 de tour mâle. Ils sont identiques pour la simple raison qu'il est possible de modifier la polarité au gré de la soudure à réaliser ou du type d'électrode employé.

Là aussi il existe plusieurs sections à respecter en fonction de l'ampérage.
  • Embase femelle 10-25 mm² pour intensité maxi 250 A (fixée sur poste à souder).
  • Connecteur mâle 10-25 mm² pour intensité maxi 250 A.
  • Connecteur femelle 10-25 mm² pour intensité maxi 250 A.
On peut avoir besoin de plus de longueur de câble de pince momentanément. La solution est de confectionner une rallonge en utilisant du câble en rapport avec les critères d'ampérage en plaçant à chaque extrémité un connecteur mâle et un connecteur femelle. Respectez les longueurs minimums afin d'éviter les pertes d'intensité !

Conseil d'utilisation

Vous conserverez longtemps votre matériel si vous prenez le temps et le soin de le ranger après chaque utilisation.

Les chutes de ferraille qui trainent et la poussière ne font pas bon ménage avec les câbles à souder ! Et puis si votre câble de pince est dégarni, le flash ou coup d'arc intempestif vous rappellera la nécessité d'entretenir son outillage.

Le poste de travail doit toujours être aéré et un masque de soudage est indispensable !

En savoir plus

Approfondissez vos connaissances et découvrez nos guides pour tout savoir sur le soudage à la flamme, le soudage à l’arc, le soudage TIG, le soudage MIG MAG, la soudure à l’étain, la soudure par point et les découpeurs plasma :
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
2 votes utiles
Guide écrit par :

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée 103 guides écrits

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée
J’ai acquis une formation de tôlier, de tuyauteur/soudeur et après avoir parcouru pendant trente cinq ans les chantiers de France et du Benelux, je suis devenu responsable d’une chaudronnerie puis projeteur, ingénieur de projets pour finir chef d’établissement ingénierie.

Retraité, j’ai aménagé et équipé un atelier où je réalise des sculptures métalliques : j’ai réussi à combiner et aménager un coin de paradis ou j’aime laisser libre cours à mon imagination. Les casses et les vide-greniers n’ont plus de secrets pour moi. J’y trouve des objets insolites et des vieux outils que je collectionne ou que je transforme en objet d’art.

J’aime aussi la décoration, la peinture sur toile et le jardinage. Je suis l’évolution des nouvelles technologies concernant les outils. Faire partager ma passion et vous conseiller humblement dans vos choix de matériel est un réel plaisir.
Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent