Comment choisir un nichoir ou une mangeoire

Comment choisir  un nichoir ou une mangeoire
Chapitres :
Guide écrit par :
Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

139 guides
Un nichoir doit correspondre aux espèces d’oiseaux qui fréquentent notre jardin ou terrasse. Les ouvertures doivent être adaptées et les protéger contre les intrus. Les mangeoires existent sous forme de plateaux, silos, trémies, suspensions… Matériaux, type, emplacements, voyons comment aider nos petits voisins ailés !

Caractéristiques importantes

  • Matériaux
  • Dimensions
  • Espèces d’oiseaux
  • Emplacement
  • Type de nichoir
  • Type de mangeoire

Comment choisir un nichoir

Qualités requises pour un nichoir


Pour bien choisir votre nichoir, vérifiez avant tout si le modèle que vous envisagez d’acquérir comporte les qualités suivantes :
  • une bonne résistance aux intempéries ;
  • une bonne isolation thermique ;
  • il est adapté, par ses dimensions, à l'espèce d'oiseau ;
  • il est facilement nettoyable ;
  • il ne comporte pas de perchoir.

Un nichoir : quels sont les matériaux adaptés


Il doit être réalisé dans un matériau résistant aux intempéries, assurant une bonne isolation thermique  tout en évitant la condensation.
Les meilleurs matériaux sont le béton de bois ou tout simplement le bois, en particulier le cèdre rouge ou le mélèze, deux essences très durables, et ne se déformant pas sous l'action de l'humidité.

Quelles dimensions choisir


Un nichoir doit avoir des dimensions adaptées aux espèces d'oiseaux à abriter, en particulier l'ouverture pratiquée sur le côté avant du nichoir (voir le tableau ci-après).
Il en va de même pour la hauteur entre ce trou et le fond du nichoir. Ce qui est indispensable pour mettre les œufs ou les oisillons à l'abri de leurs ennemis, tout en permettant aux jeunes oiseaux de sortir aisément !

Le nettoyage


L'intérieur doit pouvoir être nettoyé facilement après chaque nidification
pour qu'il puisse être occupé pendant plusieurs années.Un côté ou le toit doivent donc être amovibles.

Le perchoir : un accessoire à éviter

Un nichoir ne doit pas comporter de perchoir sous  l'ouverture en pensant faciliter l'entrée de l'oiseau dans le nichoir. Il sert surtout de point d'accroche pour les  prédateurs.

Diamètre du trou du nichoir

Espèces concernées

25 à 28 mm

Mésange bleue, mésange noire, mésange nonnette, mésange à longue queue

28 à 32 mm

Mésange charbonnière, moineau friquet

34 à 38 mm

Moineau domestique

45 à 50 mm

Sitelle, étourneau

Nichoir semi- ouvert

Rouge-gorge, rouge-queue noir, rouge-queue à front blanc, gobe-mouches gris, troglodyte, merle, bergeronnette grise

Voir le catalogue ManoMano
Nichoir

Les types de nichoirs

Les deux principaux types de nichoirs


  • Les nichoirs fermés, possédant une petite ouverture circulaire, conçus pour oiseaux cavernicoles : mésanges, moineaux etc.
  • Les nichoirs semi-ouverts possédant une ouverture rectangulaire plus large, entre 6 et 10 cm, pour les oiseaux semi-cavernicoles : rouge-gorge, troglodyte, rougequeues, gobemouche gris, bergeronnette.

Les deux sous-catégories de nichoirs


Chacun de deux types de nichoirs évoqués plus haut peuvent être subdivisés en deux sous-catégories :
  • Nichoir simple de type « boîte aux lettres ».
  • Nichoir à balcon qui assure une meilleure protection des occupants contre les intempéries et les prédateurs.

Nichoirs particuliers


Des nids spécifiques sont prévus pour certains oiseaux, comme ceux des hirondelles et martinets. Il vous revient de les placer à l'endroit qui vous conviendra, évitant ainsi la fabrication de nids en des endroits gênants.
Enfin certains nichoirs sont équipés d'un système de mini caméra pour suivre en toute discrétion l'évolution de la couvée de vos petits protégés.

Comment choisir une mangeoire

Eléments clés pour bien choisir une mangeoire


  • Le prix, qui peut varier de quelques euros à plus de 100 euros pour les modèles haut de gamme.
  • L'espèce ou les espèces d'oiseaux que l'on veut privilégier, ce qui conditionnera le type de nourriture et donc le type de mangeoire.
  • La fréquence d'approvisionnement en nourriture, si vous êtes amené à vous absenter pendant plusieurs jours, il est judicieux de prévoir une mangeoire présentant une certaine réserve d'aliments.
  • L'emplacement : mangeoire à suspendre ou à poser (attention aux chats ! ).
  • Le matériau dans lequel la mangeoire est fabriquée. Si elle est en bois, choisissez une essence peu putrescible comme pour les nichoirs (cèdre, séquoia, ou mélèze).
Voir le catalogue ManoMano
Mangeoire

Les types de mangeoires

Mangeoires plateaux


Placée au sol, sur une terrasse, un balcon, sur un poteau, ou encore suspendue à un arbre, la mangeoire plateau est le système le plus simple pour nourrir les oiseaux. On peut y déposer toutes sortes de graines ou des fruits.
Les oiseaux peuvent s'alimenter en groupe. Il est indispensable pour ce type de mangeoire de procéder à un nettoyage quotidien en raison des fientes laissées par les oiseaux. La plupart des modèles sont proposés avec un toit qui protège les aliments de la pluie. Rouges-gorges et pinsons apprécient particulièrement ce type de mangeoire. Vous pouvez aussi les suspendre ou les poser sur un pied, ou encore les acheter en kit, à monter vous-même.

Mangeoires silos et mangeoires trémies


Destinées aux mélanges de graines et au tournesol, ces mangeoires de formes variées présentent l'avantage de protéger la nourriture des intempéries et des salissures.
Elles peuvent renfermer un important stock de graines, jusqu'à plusieurs kilos pour certains modèles, ce qui assure un nourrissage pendant plusieurs jours, les graines « s'écoulant » progressivement sur le plateau. Les mangeoires silos et trémies évitent ainsi le gaspillage et attirent principalement les mésanges, les verdiers et les chardonnerets.

Les mangeoires pour les graisses végétales


Vous pouvez aussi opter pour des systèmes de suspensions destinés aux graisses végétales (boules et pains de graisse) qui plaisent beaucoup aux mésanges mais aussi aux sittelles, grimpereaux, pics...
Il existe de nombreux modèles conçus spécifiquement pour les boules, les pains ou le beurre de cacahuète.

Mangeoires à cacahuètes


Les cacahuètes, non grillées et non salées, constituent un excellent aliment riche en lipides, en matières minérales et en protéines. Elles sont très appréciées par de nombreux oiseaux, notamment des mésanges. Des distributeurs grillagés ont été spécialement conçus pour contenir des cacahuètes.

Les postes de nourrissage complets


Composés de plusieurs mangeoires, renfermant des denrées de natures différentes ce sont en quelque sorte des restaurants « self-service » pour oiseaux.

Mangeoires pour balcons et fenêtres


Spécialement adaptées au milieu urbain, aux touts petits jardins et aux rebords des fenêtres, ces mangeoires vous permettront de nourrir les oiseaux qui viennent tout près de votre habitation.
Voir le catalogue ManoMano
Fenêtres
Guide écrit par :

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne 139 guides écrits

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne
Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.

 

Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.

 

J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Les produits liés à ce guide