Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir un chenil

Guide écrit par :
Pauline, Rédactrice, Essones

Pauline, Rédactrice, Essones

132 guides
Un chenil pour chien peut être grillagé, en kit ou construit de A à Z. Véritable lieu de vie du chien, un chenil doit pouvoir accueillir une niche et au mieux être composé d’un parc ou d’une courette et d’un plancher. Construit avec des panneaux ou du grillage, nous vous conseillons pour bien choisir votre chenil.

Caractéristiques importantes

  • Configuration d'installation
  • Matériau de construction
  • Surface au sol
  • Plancher et toit

Prix

de 171,00 € à 999,00 €

L’utilité et la configuration d’un chenil


Le chenil est
la structure qui sert de lieu de vie au chien chez un particulier, une association ou chez un professionnel.

Le chenil ou abri pour chien offre un espace sécurisé au chien dans lequel il a de quoi se reposer et où sont éventuellement donnés les repas. Il peut aussi être composé d’une partie intérieure et extérieure, ce qui permet au chien de s’abriter au frais ou au chaud en accédant à une partie totalement fermée.

L’endroit : où installer le chenil


La place choisie pour construire ou installer le chenil sur votre terrain définira le matériel à acheter. En effet, plusieurs possibilités s’offrent à vous :
  • Un chenil avec 4 faces
  • Un chenil accolé à un mur existant 
  • Un chenil construit dans un angle 
  • Un chenil installé dans un espace dédié avec murs et toiture (à séparer)
Le chenil doit pouvoir contenir une niche ou un Vari Kennel ouvert (servant aussi de cage de transport). Il faut prévoir un espace de détente et de mouvement tout autour.

Il est capital de faire attention aux matériaux utilisés ainsi qu’à l’exposition au soleil et au vent pour assurer de bonnes conditions de vie au chien.

4 Questions importantes avant d’acheter un chenil


1. Quel matériau pour le chenil
 

Le chenil peut être réalisé dans les matériaux suivants :
  • bois massif (esthétique) ;
  • métal (si protection du vent) ;
  • CPRS ou contreplaqué recouvert de résine polyester (facile d’entretien et durable) ;
  • tôle (parfait pour chien destructeur ou lieu d’attente).



2. Quelle toiture pour l’abri de mon chien

Le toit du chenil peut être en différentes matières (tôle, bois, CPRS). L’option la plus élaborée est la toiture isolée qui garantit les meilleures conditions de vie et d’isolation pour le chien. Les modèles avec gouttières limitent les risques d’infiltration.


3. Quelle taille doit faire le chenil 

Pour bien choisir la taille du chenil, il faut prendre en compte le type de chien ainsi que le nombre de chiens qui disposera de l’espace. La durée passée par le chien dans le chenil demande à être prise en compte pour pouvoir y intégrer des enrichissements adéquats.

Par exemple, pour un grand chien de type Berger Allemand, la taille idéale est de 4 mètres par 2. En règle générale, un espace de 8 à 12 m² est tout à fait adapté pour les chiens de grande taille.


4. Dalle en béton : obligatoire ou pas
 

La question du soubassement du chenil est essentielle pour assurer une bonne stabilité à l’installation et une sécurité optimale aux animaux. C’est pourquoi des plots et le scellement du chenil sont nécessaires.

Pour les éleveurs la dalle en béton est obligatoire. En effet, elle permet de faciliter le nettoyage et l’élimination des déchets et les eaux usées directement dans les canalisations. Laissée brute ou recouverte de carrelage, c’est au choix.

Pour les particuliers, la dalle n’est donc pas obligatoire. Le sol peut être en terre battue ou en gravillon. Toutefois, cela ne permet pas un nettoyage en profondeur et une désinfection optimale. Pour éviter les travaux et faciliter l’entretien, certains s’orientent plus facilement vers un chenil en kit avec plancher intégré.

Le chien n’appréciant pas l’humidité il faut lui proposer un endroit au sec comme des caillebotis ou un banc de couchage.

Chenil en kit ou chenil à construire de A à Z


Chenil en kit

Le chenil en kit comme son nom l’indique permet un assemblage facile de toutes les parties nécessaires à la construction d’un chenil complet. Il doit comprendre :
  • le plancher ;
  • la toiture ;
  • les grilles ;
  • les éléments optionnels selon la personnalisation ;
  • des plots de fondation ;
  • tous les éléments de liaisons nécessaires au montage (vis, fixations) selon le produit.
Avant de passer commande, n’hésitez pas à lister toutes les pièces nécessaires pour la compléter si besoin en fonction de ce qui est proposé dans le kit choisi.

Construire un chenil soi-même

Vous voulez vous lancer dans la réalisation d’un chenil dans son ensemble ? Il est tout à fait possible de réaliser ce projet en utilisant du bon matériel.
Quels sont les différents éléments nécessaires pour construire un chenil ?
  • Panneaux au choix (bois, métal, CPRS, tôle)
  • Porte (choix du système de fermeture et condamnation par cadenas) 
  • Fixations (relatives aux matériaux)
  • Toiture (bois et bardeaux, bac acier)
  • Plancher ou dalle (optionnel)
  • Montant de raccordement pour sol dur ou meuble
Bon à savoir : la réalisation d’une dalle ou la présence d’un plancher limitent les risques de fugue par trou en dessous de la clôture.

Le choix des matériaux et de la fabrication est relatif aux compétences de l’installateur et du résultat attendu. Il est tout-à-fait envisageable de construire un chenil en dur avec une dalle en béton, un muret sur 1 m de hauteur environ soutenant des panneaux grillagés, une toiture ouverte ou non, une partie intérieure avec niche etc.

Le choix des bonnes parois de chenil


La priorité du chenil est d’
assurer la sécurité des chiens. Les parois en barreaux sont à proscrire pour éviter les blessures des chiens agressifs ou la fugue des chiens de petite taille. Le mieux est d’opter pour un grillage inoxydable.
En fonction des ententes entre les chiens, les séparations entre les box ne seront pas les mêmes :
  • Une paroi opaque ne permet pas aux chiens de se voir ;
  • Une paroi grillagée (50 x 50 x 4 mm) permet les contacts congénères, la vue, et potentiellement des bagarres entre chiens (voire saillie).

Quelles options pour un chenil


Le chenil étant le contenant, c’est-à-dire
la structure véritable de l’habitat du chien, il est possible d’ajouter un certain nombre d’aménagements. Lesquels ?
  • Niche (en bois, en plastique, avec isolation thermique) 
  • Banc de couchage 
  • Plancher en caillebotis 
  • Support anti-fugue
  • Fenêtre grillagée
  • Trappe pour panneau en bois en plastique 
  • Trappe murale pour panneau CPRS en métal
  • Support pour gamelles intégrés 
  • Trappe de nourrissage
 
Il ne vous reste plus qu’à choisir le matériel adapté pour réaliser un super chenil pour votre compagnon ou vos activités !
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
2 votes utiles
Guide écrit par :

Pauline, Rédactrice, Essones 132 guides écrits

Pauline, Rédactrice, Essones
Bricoleuse le week-end et éducateur canin du lundi au vendredi, j’aime apprendre, comprendre et faire comprendre à qui a deux jambes ou quatre pattes !  

Bricoleuse passionnée, j’ai grandi au doux son de la ponceuse et du marteau le week-end. Aussi manuelle que cérébrale (oui, c’est possible !), j’ai appris les rudiments du bricolage, de la déco et de la customisation de meubles par passion. L’esprit récup’ et DIY est un véritable mode de vie qui m’a permis d’apprendre comment utiliser nombre d’outils.

Éducateur canin comportementaliste de métier, amoureuse des chiens et des chats depuis toujours, je délivre à présent des conseils pour bien vivre avec nos compagnons à poils et mieux les comprendre. Mon objectif ? Bien orienter les propriétaires d’animaux dans leur équipement et dans leurs activités avec leurs poilus !

Les présentations faites, je ferai de mon mieux pour vous aiguiller dans vos choix !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent