Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir un chauffage d'appoint de salle de bains

Guide écrit par :
Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines

58 guides
Si le radiateur de votre salle de bains a du mal à chauffer, complétez-le par un soufflant, un rayonnant, un bain d’huile ou un radiateur infrarouge ! Selon la surface et la montée en température, bien choisir son chauffage d'appoint de salle de bains pour gagner quelques degrés c’est améliorer son confort quotidien.

Caractéristiques importantes

  • Mode de fonctionnement
  • Règles de sécurité
  • Volume de salle de bains
  • Type de chauffage d'appoint
  • Option de chauffe

Chauffage d'appoint : utile ou superflu


Comme leur nom l'indique, les chauffages d'appoint
 viennent en complément d'un autre chauffage qui manque de puissance ou qui est intermittent. On peut y avoir recours lorsque le chauffage central ne tourne pas. Si vous habitez en immeuble et que le chauffage collectif est éteint, il faut trouver une solution pour que bébé n'ait pas froid à la sortie du bain !
 
Le radiateur électrique installé dans votre salle de bains est certes toujours disponible mais peut manquer un peu de puissance pour les jours froids d'hiver. Votre radiateur à inertie procure une chaleur douce, mais qui se fait désirer pour une douche prise en 5 minutes top chrono ! Un chauffage d'appoint de salle de bains doit chauffer vite et fort pour vous donner une sensation de chaud dans un temps limité.
 
Facile à transporter, vous pourrez le ranger lorsqu'il ne sert pas ou l'utiliser dans une autre pièce si le besoin s'en fait sentir. Enfin, un tel équipement est facile à installer et ne nécessite aucun travaux particulier. Il suffit de le poser, le brancher à une prise électrique, et le tour est joué !

Quelles sont les règles de sécurité à respecter


Comme tout appareil électrique,
un chauffage d'appoint ne doit pas être situé au dessus ou trop près d'un point d’eau tel un lavabo, d'une douche ou d'une baignoire. D'éventuelles projections d'eau pourraient sinon avoir des effets catastrophiques.
 
Un radiateur d'appoint standard ne pourra être situé à moins de 1.20 m d'un lavabo ou 3 m d'une baignoire. Ce sont de grandes distances que l'on a du mal à respecter dans une salle de bains exiguë. Au contraire, un chauffage conçu pour une salle de bains est protégé contre les projections d'eau et peut donc être placé à 60 centimètres d'une baignoire, d'une douche ou à proximité d'un lavabo.
 
Le chauffage d’appoint pour salle de bains doit respecter la norme IP 21. Cet indice de protection signifie que de l'eau peut ruisseler sur l'appareil et que des objets de plus de 12 mm ne peuvent pas pénétrer dedans et entraver son bon fonctionnement. En somme, choisissez un chauffage d'appoint conçu pour les salles de bains et éloignez le au maximum des points d'eau pour une sécurité accrue.

Salle de bains : quel type de radiateur d’appoint choisir

Différentes technologies de radiateurs existent sur le marché, elles se distinguent par leur technologie, leur coût d’achat et d'utilisation ainsi que le confort procuré.
 


Radiateur convecteur mobile 

Une résistance protégée dans un boîtier en tôle chauffe l'air à son contact qui monte alors. Cette circulation naturelle de l'air, appelée convection, permet peu à peu de chauffer l'air de la pièce. Cela induit la création de couches d'air immobiles de plus en plus chaude à mesure que l'on s'approche du plafond. Cette technologie conduit à l'assèchement de l'air et à une consommation électrique élevée. Les convecteurs ne stockent pas de chaleur, et on ressent le froid dès qu'ils se coupent. Procurant un confort sommaire et très gourmands en électricité, ils ont pour eux un prix d'achat très intéressant et un poids plume.
 


Radiateurs à bain d'huile 

Apparus dans les années 60, ils réchauffent l’air ambiant par rayonnement et sont à inertie liquide comme les radiateurs à inertie liquide fixes. Montés sur roulettes, les radiateurs à bain d’huile sont facilement reconnaissables à leur corps de chauffe composé de modules en tôles cannelés contenant de l'huile et espacés de 5 à 10 cm. Ces radiateurs sont puissants, plus économiques (puisqu’à inertie, ils restituent de la chaleur une fois éteint) que les convecteurs ou rayonnants, mais aussi plus lourds et encombrants.


Ils
s’adaptent à toutes les pièces de la maison et proposent, selon les modèles, une puissance pouvant aller  jusqu’à 3 000 W soit la capacité de chauffe d’une pièce d’environ 30 m² dans des conditions normales d’isolation et une hauteur sous plafond standard. S’ils sont plus économiques, ils chauffent moins vites car l’huile doit monter en température.
 


Panneau rayonnant mobile 

Un panneau rayonnant émet une partie importante de l'électricité qu'il consomme sous forme de rayonnements infrarouges. Ces rayonnements se diffusent autour du radiateur et proportionnellement à leur éloignement. En clair, tout ce qui est près du radiateur chauffe, et y compris vos jambes si vous êtes juste devant. Ils procurent une sensation de chaud même dans un air plutôt froid. Ces radiateurs ont un effet convectif faible et procurent un confort supérieur au convecteur tout en consommant moins. Ils chauffent assez rapidement par contre, mieux vaut les installer éloigner de l’utilisateur ou d’un meuble (ils peuvent faire jaunir les surfaces).
 


Radiateur soufflant 

Une résistance au contact de l'air ou protégée par un bloc de céramique chauffe l'air mis en mouvement par une hélice. Cette convection forcée permet de chauffer une grande quantité d'air en un temps record et limite l'effet de stratification induit par les convecteurs. Cette soufflerie peine à se faire discrète. Si vous êtes du genre paisible ou aimez profiter de la matinale de votre station favorite, privilégiez un modèle silencieux ou à allure réglable.

Dans les grandes salles de bains, une fonction oscillante permet d'envoyer de l'air chaud dans toutes les directions et donc de chauffer toute la pièce. Enfin, certains radiateurs soufflants peuvent se fixer au mur. Respectez alors les indications du fabricants pour laisser un afflux d'air suffisant qui empêche les surchauffes. On compte en général au moins 5 cm. Ces radiateurs sont légers, faciles à déplacer et à ranger et ils possèdent plusieurs vitesses de chauffe. Enfin, et c'est loin d'être négligeable, ils sont souvent IP21 et estampillés « spécial salle de bains ». Contrairement aux autres technologies, vous trouverez certainement votre bonheur dans cette gamme si votre salle de bains est petite. Ils peuvent être à céramique (meilleure qualité de chauffe) ou à résistance simple (moins cher).
 


Radiateur halogène
 

Protégé par une grille, un tube chauffant (+ 1000 °C) contient un filament et un gaz halogène émettant des infrarouge. Souvent sous forme de réglette placée au-dessus du lavabo ou à poser sur un meuble de salle de bains, le radiateur s’allume par une tirette en cas d’installation haute ou par bouton s’il est à poser. Ce radiateur chauffe vite et s’utilise surtout dans les petites salles de bains. La lampe se remplace toutes les 5 000 heures et son principe de fonctionnement peut se révéler plus dangereux que d’autres technologies de chauffe.

Quelles sont les options des chauffages d’appoint de salle de bains

Tous ces équipements électriques peuvent être dotés d’options  qui les rendent plus agréables à l'utilisation, plus économiques et plus performants.
 

Chauffage express

Ou “boost” dans la langue de Shakespeare ! Le radiateur chauffe la pièce beaucoup plus rapidement. Indispensable lorsqu'on est très pressé. Cela se fait au détriment du rendement et implique une consommation conséquente.
 

Minuterie 

Le radiateur s'éteint une fois la durée prévue expirée. Pratique pour allumer le chauffage avant de se doucher, puis ne pas passer la journée à se demander si on a pensé à l'éteindre. A défaut, une prise programmable fait le job.
 

Thermostat électronique 

Contrairement au thermostat mécanique, il limite les phénomènes d'à-coup avec une chauffe en dents de scie. Dans une zone de fonctionnement où il a un meilleur rendement, le chauffage consomme moins tout en procurant un meilleur confort.
 

Vitesse de chauffe

Option incontournable si l’on veut pouvoir disposer de son radiateur d’appoint au grès des saisons et des besoins en températures. Les vitesses de chauffe varient d’un radiateur à l’autre : 2 pour un soufflant ; 2 voire 3 pour un bain d’huile etc.

Quel radiateur d’appoint pour quelle salle de bains


Il est
difficile d’exiger d’un radiateur d’appoint d’être économique car l’économie d’un corps chauffant passe par l’inertie et ce procédé de chauffe est long car il demande la montée en température d’un corps liquide ou sec (inertie sèche ou inertie liquide) pour restituer la chaleur dans l’air ambiant sous forme de rayonnement.

Si le radiateur d’appoint peut être programmé ou allumé 30/40 mn minimum avant l’utilisation de la salle de bains et que l’on va s’y préparer pendant 2 heures, un radiateur bain d’huile est parfait. Sorti de ces deux conditions, on l’oublie.
 
Une salle de bains spacieuse - de plus de 6 m² minimum - peut être équipée d’un radiateur rayonnant en solution d’appoint. Installé judicieusement, 15 mn lui suffisent pour réchauffer la salle de bains de quelques degrés.
 
Celui qui est toujours pressé et veut une montée en température quasi immédiate dans une petite salle de bains choisit un radiateur soufflant : dans des conditions normales d’utilisation, en 5 mn la salle de bains est chauffée ! On les préfère pour les petites surfaces (jusqu’à 5 m²).
 
Les convecteurs, eux, ne sont pas les mieux pour une salle de bains. Ils peuvent suffirent si vous recherchez un radiateur pour toutes les pièces de la maison et que vous ne voulez pas acquérir un radiateur d’appoint exclusivement pour la salle d’eau.

En savoir plus sur le chauffage  :

Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines 58 guides écrits

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines
Intéressé depuis l'enfance par le travail manuel et la technique, toujours fasciné par le bricolage et le travail du bois, j'ai profité de l'achat d'un appartement pour avoir un terrain de jeu grandeur nature. Au programme, de l'électricité, bien sûr dans le respect des normes, et quelques déplacements de cloisons ; mais aussi de la décoration avec l'aide de Madame, des meubles sur mesure et des astuces pour optimiser les mètres carrés tout en restant original. Avec l'arrivée de petit bonhomme, je me suis lancé dans la confection de petits meubles pour lui !

Faute de place, je n'ai pas d'atelier fixe et certains des outils dont je rêve n'ont pas encore rejoint ma collection. Ne vous inquiétez pas, j'en connais déjà beaucoup et j'ai un profil technique qui me permettra j'espère de vous guider dans vos choix !

Les produits liés à ce guide