Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son tableau électrique pré-équipé

Guide écrit par :
Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines

58 guides
Centre névralgique de votre installation, le tableau électrique accueille les modules nécessaires à la protection et au bon fonctionnement de votre réseau ainsi que leur câblage - norme NF 15-100.  Choisir un tableau pré-équipé, avec un ou des différentiels et des disjoncteurs courants est essentiel !

Caractéristiques importantes

  • Protection
  • Dimensions
  • Modules

Tableau électrique : composition


Le tableau électrique se compose d’un châssis en plastique fixé au mur ou sur la Gaine Technique de Logement (GTL) en neuf. La GTL est une goulotte de gros gabarit qui a trois passages de câbles séparés : la dérivation du réseau EDF, une partie puissance et une partie communication.

Le châssis compte autant de rails métalliques, appelés rails DIN, que le tableau des rangées de modules. Ces rails sont surélevés afin de ménager un passage aux fils des différents circuits. C’est sur ces rails que viennent se fixer les différents modules de l'installation. Il y a aussi des borniers qui permettent de distribuer la terre sur les différents circuits du logement et éventuellement des borniers supplémentaires pour la ou les phases et le neutre. Enfin, un boitier ajouré vient recouvrir le tout. Vous l’aurez compris, il y a autant de jours que de rangées, pour laisser apparents les modules. Il y a souvent moins de modules installés que d’emplacements. Pour empêcher tout accès à l’intérieur du tableau par ces places réservées, des obturateurs ferment les emplacements laissés en attente.

Les différents modules d'un tableau électrique


Les modules, organisés en rangées
, peuvent occuper un, deux, trois ou quatre emplacements selon leur fonction. Leur largeur est donc un multiple de 17.5mm. On trouve des modules de protection :
  • contre les surcharges ;
  • contre les courts-circuits ;
  • et contre les fuites de courant.
Il existe aussi des modules domotiques qui ont des fonctions très variées, allant des minuteries d’allumage aux sonnettes intégrées (disjoncteurs modulaires ou les autres commandes modulaires). Un tableau pré-équipé est livré avec un interrupteur différentiel de type A, qui peut être complété de un ou plusieurs interrupteurs différentiels de type AC selon le nombre de rangées du tableau.  Sont aussi livrés des disjoncteurs modulaires de calibres variés pour protéger des circuits d’éclairage, des prises électriques, des frigidaires, des lave-linge et des plaques de cuisson. Ils seront d’autant plus nombreux que le tableau sera destiné à un grand logement.

Mise à la terre : une protection obligatoire


La mise à la terre est très importante pour que les protections fonctionnent correctement. Elle sert à évacuer les surtensions provoquées par la foudre, les courants de défauts d’ouvrage et de mode commun et les décharges électrostatiques

Le fil de terre de chacun des circuits doit être connecté dans une alvéole propre du bornier de mise à la terre, de couleur verte. La couleur du fil est vert-jaune et il est relié à la terre via un piquet appelé piquet de terre

Peignes et connecteurs : comment les modules se relient aux circuits


Dans un tableau, il est courant d’avoir plusieurs disjoncteurs modulaires côte-à-côte protégés par un seul interrupteur différentiel monté en tête de rangée.

Les disjoncteurs sont alimentés depuis les différentiels au travers de deux peignes enfichés dans les borniers hauts. Le départ du circuit protégé est en bas des modules.

Il peut s’agir de connecteurs à vis ou de connecteurs automatiques. De la même manière, les différentiels en tête de rangée peuvent être reliés les uns aux autres par un peigne vertical qui s’enfiche dans les arrivées des différentiels. Ce peigne est lui-même relié au compteur EDF.

Dans un tableau pré-câblé, les peignes horizontaux et verticaux sont déjà en place pour vous. Il ne vous reste qu’à relier le tableau au compteur EDF et les circuits à protéger aux bons disjoncteurs modulaires, en fonction du calibre de ces derniers et des différentiels qui les protègent. Pour vous aider dans votre choix, référez-vous à la norme NF C 15-100.
 

Bien dimensionner un tableau électrique


Les tableaux pré-équipés sont vendus en fonction de la surface du logement à équiper :
  • au dessous de 35m², il faudra au minimum deux différentiels et donc deux rangées ;
  • jusqu’à 100 m², le tableau devra avoir au moins trois différentiels, soit trois rangées ;
  • supérieur à 100 m², la norme impose au minimum quatre différentiels et donc quatre rangées.
Il existe des tableaux à une rangée, qui conviennent pour équiper par exemple une extension ou compléter un tableau existant.

Néanmoins, il est possible que les disjoncteurs livrés en standard ne suffisent pas pour votre installation ou que vous deviez ajouter d’autres modules plus exotiques tels que des télérupteurs. Pas de panique, les tableaux pré-équipés sont évolutifs grâce à leurs emplacements libres. Pour être sûr de faire le bon choix, faites la liste des modules que vous devez ajouter en complément de ceux déjà présents, et assurez-vous d’avoir encore 20% d’emplacements libres pour des usages futurs.Sachez enfin qu’on trouve des tableaux pré-câblés de petite taille pour protéger un chauffe-eau, un abri de jardin ou un atelier.

Tableau électrique : les 4 points importants


Vous avez raison. Le tableau d’un gros logement reçoit plusieurs dizaines de câbles. Heureusement, des tableaux proposant des fonctions astucieuses vous simplifieront cette tâche fastidieuse.
  • Châssis basculant pour disposer de plus de place pour faire arriver les câbles au bon module.
  • Rails extractibles pour faciliter la mise en place des câbles.
  • Châssis extractible pour implanter les modules dans une position plus confortable.
  • Borniers extractibles, pour ne pas être gêné par le châssis, des modules ou le câblage déjà en place.
 

Tableau électrique : choisir la qualité est gage de sécurité


Effectivement, le rôle d’un tableau électrique est mécanique et l’on pourrait être tenté d’économiser sur ce poste mais il est recommandé de prendre des équipements de qualité.

Il est conseillé de choisir un tableau de la même marque que les modules que l’on souhaite y installer pour une compatibilité maximumLes tableaux haut de gamme sont mieux ajustés, les dispositifs de fixations sont plus durables, les borniers de meilleures qualités et ils sont de loin plus faciles à câbler. 

Tableau électrique pour installation extérieur

  • Un tableau IP65 (norme sur l’étanchéité) installé dans les règles de l’art sera totalement protégé de la poussière et des projections d’eau.

  • Ceci est une sage précaution dans un atelier ou un abris de jardin.

4 conseils pour bien choisir un tableau électrique pré-équipé


  1. Le réseau électrique de votre logement ainsi que l’organisation du tableau conditionnent le nombre de rangées qu’il aura. Il est donc essentiel de déterminer les modules dont vous aurez besoin, en application de la norme NF C 15-100 et de vos besoins en modules spécifiques, par exemple pour réaliser des économies.
  2. Non seulement un tableau pré-câblé est un gain de temps précieux, mais il est plus économique que l’achat des éléments à l’unité.
  3. Un tableau de bonne qualité, plus cher, sera plus facile à installer et plus durable, en particulier au niveau des parties mobiles.
  4. Si vous n’aimez pas trop le côté « art industriel » de votre tableau électrique à modules apparents, sachez que certaines marques proposent des portes pour venir cacher les modules !

  
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines 58 guides écrits

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines
Intéressé depuis l'enfance par le travail manuel et la technique, toujours fasciné par le bricolage et le travail du bois, j'ai profité de l'achat d'un appartement pour avoir un terrain de jeu grandeur nature. Au programme, de l'électricité, bien sûr dans le respect des normes, et quelques déplacements de cloisons ; mais aussi de la décoration avec l'aide de Madame, des meubles sur mesure et des astuces pour optimiser les mètres carrés tout en restant original. Avec l'arrivée de petit bonhomme, je me suis lancé dans la confection de petits meubles pour lui !

Faute de place, je n'ai pas d'atelier fixe et certains des outils dont je rêve n'ont pas encore rejoint ma collection. Ne vous inquiétez pas, j'en connais déjà beaucoup et j'ai un profil technique qui me permettra j'espère de vous guider dans vos choix !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent