Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son scarificateur

Guide écrit par :
Arnold, Chercheur-bricoleur, Alsace

Arnold, Chercheur-bricoleur, Alsace

11 guides

Un scarificateur aère le sol via l’action de dents, griffes ou couteaux pour la bonne croissance de votre pelouse. Lichen, restes de tonte, feuilles mortes, le scarificateur, thermique, électrique ou manuel, griffe et nettoie votre pelouse. Aérateur, démousseur : suivez le guide pour bien choisir votre scarificateur !

Caractéristiques importantes

  • Manuel, électrique ou thermique
  • Dents, griffes ou couteaux
  • Scarificateur ou aérateur démousseur
  • Largeur de coupe
  • Profondeur de pénétration

Prix

de 20,00 € à 340,00 €

Choisir un scarificateur selon la surface à scarifier

Vous disposez d’une pelouse d’une surface inférieure à 100 m² et vous n’êtes pas contre un peu d’exercice ? Choisissez un scarificateur manuel, il ressemble à un râteau et vous aurez besoin d’un balai à gazon et d’un sac à déchet pour ramasser les mousses. La solution pas chère et écolo par excellence.

Votre gazon ne dépasse pas les 300 m² ? Vous avez besoin d’un démousseur, c’est comme un scarificateur mais prévu pour les petites surfaces (fait souvent scarificateur). Modèle électrique avec bac de ramassage.

Vous avez un jardin d’une surface de 300 à 500 m² et une prise à proximité ? Préférez un scarificateur électrique de 1500 W environ et achetez une rallonge électrique. Le bac de ramassage est de série, on s’en réjouit !

Votre pelouse dépasse les 500 m² ? Optez pour un scarificateur thermique avec une largeur de coupe de 42 cm pour réduire les allers retours. Si vous ne voulez pas assurer l’entretien du moteur, choisissez un scarificateur électrique.

Qu'est-ce qu'un scarificateur

Un scarificateur ressemble à une tondeuse à gazon et pour cause, il permet de scarifier votre pelouse !

Scarifier consiste à enlever la couche de végétaux situé en surface de votre gazon.

Le scarificateur a quatre roues, un guidon, un carter qui protège et maintient le moteur et des rouleaux munis de couteaux ou de griffes qui éjectent le plus souvent les mousses, les herbes mortes et les déchets de coupe dans un bac de ramassage.

Vue détaillée d'un scarificateur 

Quand scarifier son gazon : les meilleures périodes


Au fil du temps et des saisons, la pelouse est recouverte de feuilles mortes, de mousses, de racines, de restes de coupe et autres débris végétaux. Tous ces éléments étouffent le sol, ce qui a pour conséquence de provoquer une acidité excessive. C’est pourquoi il est de bon ton d’utiliser un scarificateur afin d’aérer le gazon et de le maintenir en bonne santé.
Bien que vous preniez un soin tout particulier pour entretenir votre pelouse, il convient de passer le scarificateur :
  • après les premières tontes au printemps afin de nettoyer le gazon ;
  • à l’automne, pour fortifier le sol en éliminant les herbes mortes.

Pourquoi scarifier sa pelouse


Le feutre végétal (mousse, lichen, herbes mortes) empêche la nutrition du sol par les éléments vitaux : eau, soleil, air. Par l'action de ses griffes, la scarification nettoie le sol.

Après le passage du scarificateur, le sol  respire à nouveau et ainsi la pelouse retrouve son aspect de tapis verdoyant après la disparition des traces de scarification. Donc ici, bien que le terme puisse être considéré comme barbare, il s’agit bien de dynamiser la croissance du gazon par l'aération du sol.

Comment fonctionne un scarificateur


La tondeuse à gazon joue un rôle primordial dans la croissance du gazon mais n’élimine pas les nouvelles pousses et les racines superficielles, d’où l’utilité d’un scarificateur.

Un scarificateur ressemble à une petite tondeuse à gazon sauf qu’il est muni de dentsgriffes ou de couteaux à la place de la lame. Ces outils sont montés sur un axe horizontal à grande vitesse de rotation pour entailler la terre sur quelques millimètres.
  • Les griffes grattent le sol et enlèvent la mousse.
  • Les couteaux tranchent et hachent les déchets végétaux, c’est exactement la scarification.
 
Il est même possible de ramasser les déchets de la scarification directement dans un bac à ramassage comme celui d’une tondeuse.

Scarificateur électrique ou thermique

Scarificateur manuel

Ressemble à un râteau avec ou sans roulettes sur les côtés, il s’utilise à la main. Il se tire s’il n’a pas de roues et se pousse s’il en dispose. Silencieux et sans bac de ramassage, l’action du scarificateur manuel se conjugue au ramassage au ramassage des mousses et débris (balai à gazon et brouette ou sac à déchets). Utilisé généralement pour les jardins de moins de 100 m² cependant, ce choix ne regarde que vous !

Démousseur électrique

Utilisés sur les gazons de moins de 300 m² pour un nettoyage superficiel de la pelouse, certains modèles d’aérateurs proposent ont les deux fonctions : démousseur et scarificateur.
Leur puissance est comprise entre 500 et 750 W environ.

Scarificateur électrique

Les scarificateurs électriques sont utilisés pour des pelouses de 100 à 500 m². Ils nécessitent peu d’entretien qui se résume au nettoyage de l'outil de scarification (dents, griffes ou couteaux).
Les scarificateurs électriques sont peu bruyants et leur puissance va de 1000 à 1800 W

Scarificateur thermique

Les scarificateurs thermiques son parfaits pour les surfaces de plus de 500 m². Davantage bruyants, ils nécessitent un entretien (huile, bougie, filtre, hivernage etc.). Les motorisations sont 4 temps à mélange séparé (dans un réservoir l’huile, dans un autre l’essence). La puissance est exprimée en watts ou chevaux (CV) soit de 1.8 à 5 CV et la motorisation en cm3. A savoir que plus le moteur est puissant, moins il fonctionne à plein régime.

Scarificateur à couteaux ou démousseur

 
En gros : un scarificateur possède des couteaux qui hachent menu la mousse et les feuilles mortes pour les éjecter dans un bac de ramassage - comme la tondeuse) ; le démousseur est appelé également aérateur et se contente d’éliminer les mousses en surface.

Démousseur aérateur

Les démousseurs sont munis de dents ou de griffes, ils servent au nettoyage superficiel du sol. 

Les démousseurs sont réservés aux pelouses de surface inférieure à 300 m²

Les démousseurs sont équipés d’un moteur électrique d’une puissance de 600 à 750 watts (W) en moyenne.

Scarificateur à couteaux

Les scarificateurs à couteaux détruisent le feutre végétal et ratissent le sol en ramassant les débris végétaux et mauvaises herbes. 
Plus puissants que les démousseurs, leur motorisation électrique est comprise entre 1000 et 1800 W ; s'il s'agit de scarificateur thermique, leur cylindrée va de 144 à 160 cm3 (soit de 1,8 à 5 CV).

Les caractéristiques d'un scarificateur

Outre la surface de votre pelouse qui va orienter votre choix d’énergie, il vous faut être vigilant sur différents critères.

Dents, griffes ou couteaux

En gros, plus il y a de dents, griffes ou couteaux, mieux c’est ! Un rouleau aérateur dispose généralement de 24 à 48 griffes et un scarificateur compte en moyenne de 14 à 20 lames.
La qualité des griffes et couteaux est liée aux propriétés intrinsèques du matériau utilisé (acier inoxydable, acier trempé etc.).
Certaines griffes sont changeables individuellement

Profondeur de travail

La scarification se pratique sur quelques millimètres de profondeur. Une grande capacité de pénétration dans le sol (de 2,5 à 5 cm) n’est intéressante que si votre scarificateur peut être utilisé comme aérateur. La profondeur est réglable par position, généralement au nombre de trois.

Largeur de coupe

Déterminante pour qui compte aérer de grandes surfaces, pensez qu’une largeur de coupe variant de 6 cm, sur une largeur initiale de 30 cm par exemple, fait gagner une passe toutes les 5 !  

Ergonomie

Un guidon réglable est préférable pour s’adapter à la taille de l’utilisateur et des poignées confortables sont toujours plus agréables à l’usage. Le poids du scarificateur, bien que tributaire de sa puissance et de sa motorisation, peut être un critère de choix. Le volume du bac de ramassage a une incidence directe sur le nombre de vidages que vous effectuez, ne pas en avoir vous oblige à ratisser !

Conditions d’utilisation et entretien d’un scarificateur

Scarifier une pelouse en toute sécurité

  • Faites attention à ce qui vous entoure lors de la scarification car des débris peuvent être projetés alors éloignés femme, enfant et animaux! Un rayon de 15 m représente une distance de sécurité.
  • Faites le tour du jardin et ramassez ce qui traine: les jouets du chien, les branches tombées etc.
  • Si votre terrain est en pente, déplacez-vous parallèlement à la pente et non de haut en bas.
  • Comme pour tondre le gazon, vous scarifiez en faisant des allers retours.
  • Portez des vêtements de travail et si votre scarificateur est thermique équipez-vous de protections auditives.
  • Si vous disposez d’un scarificateur électrique, passez le câble sur votre épaule pour éviter qu’il ne finisse scarifié !

Entretien des scarificateurs

Les griffes et les couteaux de tous les scarificateurs sont nettoyés après utilisation. Pour cela vous utilisez des gants de protection et le faites moteur éteint et/ou scarificateur débranché.

Scarificateur thermique

  • Ne pas fumer lors de l’entretien ou du remplissage du réservoir.
  • Débrancher la bougie avant toute intervention (l’antiparasite).
  • Faire le plein avec un entonnoir.
  • Contrôler le niveau d’huile et réaliser les vidanges selon les préconisations constructeur (première vidange à 20 heures d’utilisation).
  • Nettoyer le filtre à air et la bougie (toutes les 25 heures environ) et vérifier l’écartement de l’électrode.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
16 votes utiles
Guide écrit par :

Arnold, Chercheur-bricoleur, Alsace 11 guides écrits

Arnold, Chercheur-bricoleur, Alsace
Chimiste de formation et bricoleur autodidacte, je travaille dans l’industrie pharmaceutique. En tant que jeune papa de 36 ans, je bricole comme je respire : en clair, je suis un touche-à-tout.

À mon actif, j’ai déjà 5 cuisines installées, un appartement rénové et une extension de maison. Par souci économique, mon épouse et moi avons choisi l’option clos-couvert pour l’extension de maison en ossature bois : depuis 3 ans, j’ai tout fait : isolation, plaques de plâtre, électricité, ragréage, peinture, parquet, dressing, sanitaire, carrelage… bref 60 m2 entièrement réalisés seul avec mes 2 mains.

Heureusement, j’ai ma Conseillère Déco personnel car comme on dit : les goûts et les couleurs ne se discutent pas… Madame a toujours le dernier mot.

Ma devise : bons outils, bons produits, 50% du travail fini, le reste n’est que patience et minutie. A vos claviers, les bons conseils c’est par ici !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent