Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son sauna

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

283 guides
Bien-être, plaisir, détente, relaxation, tels sont les mots qui riment avec sauna. A chaleur sèche avec un sauna infrarouge ou à chaleur humide avec un sauna traditionnel, les bienfaits sur le corps sont avérés. En serviette et entrez en cabine, rien de tel qu’une séance de sauna vapeur pour se purifier !

Caractéristiques importantes

  • Traditionnel ou infrarouge
  • Type de bois
  • Chaleur sèche ou chaleur humide
  • Nombre de personnes

Prix

de 799,00 € à 6 229,00 €

Sauna : bienfaits et origine

Définition et origine d'un sauna

Issu des pays nordiques, le sauna est une cabine en bois où de fortes chaleurs sèches (ou humides dans le cas du sauna vapeur) sont créées pour le bien-être de l’usager.

L’air chaud provoque une
sudation qui a pour conséquence directe l’élimination des graisses et des toxines.

Les bienfaits d'un sauna 

L’exposition à de telles chaleurs stimule la circulation sanguine, assouplit les muscles et raffermit la peau.

Au-delà des effets physiologiques, une séance de sauna
apaise, détend et favorise l’équilibre entre le corps et l’esprit.    

Les principaux types de chaleur et de sauna

De configuration identique, deux types de saunas se distinguent et ce par leur production de chaleur : le sauna traditionnel dit sauna à vapeur et le sauna infrarouge dit à chaleur sèche.

Sauna traditionnel

Un sauna traditionnel génère le plus souvent une chaleur humide grâce à un poêle où des pierres volcaniques chauffées sont arrosées d’eau. Le taux d’humidité varie alors entre 10 et 25%. La vapeur chaude ainsi créée combinée au chauffage du poêle hausse la température de la cabine du sauna produisant les effets que l’on connaît.

L’air ambiant du sauna tradionnel est réchauffé principalement par un phénomène de convection et la montée en température est de l’ordre de 30 mn à 1 heure. La diffusion de chaleur est haute puisqu’elle avoisine les 80/95 °C de par l’émission de vapeur chaude.

Sans apport d’eau, une température de 90 à 110°C est atteinte dans une atmosphère très sèche. Les effets attribués du sauna à vapeur sont
tonifiants et énergisants.

Sauna infrarouge

Un sauna infrarouge produit une chaleur sèche de par la technologie des panneaux infrarouges installés uniformément sur les parois de la cabine.

L’air ambiant du sauna infrarouge est réchauffé par
rayonnement et la chaleur, plus douce que celle d’un sauna traditionnel, agit directement sur la peau exposée ; la sudation y est donc favorisée, effet détoxification assuré. La montée en température d’un sauna infrarouge est plus rapide et estimée à 20 mn cependant, elle est plus basse puisque située entre 50 et 60 °C.

Caractéristiques générales des saunas

Au-delà des références et des garanties que l’on attribue à un constructeur reconnu de sauna, il est judicieux d’être vigilant sur la qualité du bois, des infrarouges et de la puissance du poêle du sauna.

Bois des cabines


La grande majorité des cabines de sauna est fabriquée à partir de
Cèdre rouge ou d’Hemlock. Les deux sont extrêmement denses et présentent une bonne isolation cependant le Cèdre rouge a une meilleure longévité et reste intact au fil des années.

Infrarouge céramique ou carbone


Des deux technologies disponibles,
céramique et carbone, préférez les éléments de chauffe en céramique. Vérifiez également la longueur des ondes infrarouges ; plus ces dernières sont élevées, plus elles sont bénéfiques.

Poêle de sauna

La diffusion de la chaleur étant par convection, préférez un poêle de sauna avec une charge en pierres volcaniques supérieure (généralement de 18 à 20 kg), certains poêles proposent 25 kg. La puissance du poêle de sauna est déterminante car impactant la consommation électrique (de 3 à 9 kW). Une sonde servant à vérifier la température réelle et reliée au réchauffeur permet de réduire les coûts d’utilisation.

La température est généralement comprise entre 40 °C et 110 °C. Le contrôle des poêles est le plus souvent interne cependant, certains poêles disposent d’une unité installable à l’extérieure de la cabine.

12 points essentiels pour bien choisir son sauna

Si sauna à infrarouge et sauna traditionnel sont comparables en termes de bien-être et bienfaits, les deux technologies diffèrent et des avantages et inconvénients s’observent entre les deux saunes.

Comparatif des saunas

  1. Un sauna traditionnel est énergivore à comparer d’un sauna infrarouge, les plus puissants saunas infrarouges sont triphasés.
  2. Le temps de chauffe d’un sauna traditionnel est trois fois supérieur à celui d’un sauna infrarouge.
  3. La température d’un sauna infrarouge avoisine les 60°C alors que celle d’un sauna traditionnel dépasse facilement les 85°C.
  4. Les éléments de chauffe en céramique sont à privilégier pour un sauna infrarouge, une longue garantie (minimum 5 ans) est recommandée.
  5. Le taux d’humidité est supérieur dans un sauna traditionnel puisqu’à vapeur.
  6. Le montage d’un sauna infrarouge est plus simple qu’un sauna traditionnel (installation électrique et absence de pare-vapeur).
  7. Certains saunas disposent d’options comme la chromothérapie (bienfaits de la lumière), l’aromathérapie (diffusion d’arômes), ou la musicothérapie.
  8. Le nombre de fauteuils et la surface sont déterminants si vous projetez des utilisations à plusieurs.
  9. Votre sauna (essentiellement les modèles à vapeur) peut être conçu pour l’extérieur ou l’intérieur.
  10. Le Cèdre rouge présente de meilleures propriétés intrinsèques pour la conception des cabines de sauna, préférez-le issu d’une gestion durable des forêts.
  11. Une longue garantie, au moins d’une durée de 5 ans, est signe de qualité et doit être privilégiée.
  12. Côté santé, pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires et cardiovasculaires, le sauna traditionnel est déconseillé.
Pour finir, faites le point sur vos besoins physiologiques, votre budget mais aussi sur l’installation, la fréquence d’utilisation, les accessoires de sauna fournis,  le nombre d’utilisateurs et le créneau horaire consacré.

En savoir plus

Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
5 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 283 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent