Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son radiateur à eau chaude

Guide écrit par :
Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron

Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron

27 guides
A basse ou haute température, le radiateur à eau chaude fonctionne avec une chaudière. En acier, fonte ou fonte d’aluminium, le radiateur à eau chaude est design, vertical, horizontal, extra plat, sur-mesure ou plinthe. Chaleur douce, puissance : suivez le guide conseil pour choisir vos radiateurs à eau chaude !

Caractéristiques importantes

  • Température de l'eau
  • Vertical
  • Horizontal
  • Puissance

L'indispensable à savoir avant de choisir un radiateur à eau chaude


L’essentiel à savoir pour choisir un radiateur à eau chaude se résume à déterminer :
  • Le matériau, choisissez entre :
    • la fonte, lourde, la meilleure inertie, montée lente en température ;
    • la fonte d’aluminium, plus légère que la fonte, très bonne inertie, montée en température plus rapide ;
    • l’acier, léger, inertie moyenne et montée rapide en température.
  • La puissance, à calculer selon : 
    • la surface (l x L) ou le volume (l x L x h) de la pièce à chauffer ;
    • la qualité de l’isolation soit 0.1 kW / m² ou 0.04 kW / m3 pour les logements bien isolés ou RT 2005 et BBC et 0.6 kW /m² ou 0.024 kW / m3 pour les logements RT2012 ;
    • le confort thermique souhaité.
  • L’émission de chaleur soit :
    • chaleur douce ou basse température, le radiateur émet une chaleur de 50°C, meilleur confort thermique ;
    • chaleur forte ou haute température, le radiateur émet une chaleur de à 90°C, plus énergivore mais chauffe plus vite.
  • La forme, les dimensions et la couleur à déterminer selon la configuration de l’habitat et les goûts :
    • vertical ou tout en hauteur ;
    • horizontal (standard) ;
    • plinthe pour un encombrement réduit ;
    • encastré dans plancher (diffusion de la chaleur par convection) ;
    • extra-plat horizontal ou vertical pour réduire l’encombrement.


Les normes qualité et la garantie

  • La norme CE, Communauté Européenne.
  • La norme NF, Norme Française.
  • La norme EN 442, garantie l'émission calorifique renseignée.
  • Qualité RAL, liée à la préservation de la santé et de l'environnement.
  • Garantie de 5, 10, 15 ou 20 ans.

Comment fonctionne un radiateur à eau chaude


Contrairement aux radiateurs électriques, les radiateurs à eau chaude sont utilisés pour les chauffages à combustion (chaudière à bois, à gaz ou à fuel), mais également pour les pompes à chaleur ou chauffage solaire. Les radiateurs à eau chaude chauffent l'eau appelée liquide caloporteur.

Les radiateurs à eau chaude sont reliés à la chaudière et entre eux grâce à deux tubes :
  • un tube qui amène l'eau chaude jusqu'aux radiateurs ;
  • un tube qui récupère l'eau refroidie en sortie de chacun des radiateurs et qui la renvoie vers la chaudière où elle est à nouveau réchauffée.
Les radiateurs à eau chaude diffusent la chaleur par rayonnement (émission de chaleur par la paroi chaude) afin de multiplier les échanges thermiques, ils sont équipés d'une carcasse creuse où circule le liquide caloporteur, ce qui explique leurs formes si spéciales en tubes, ailettes ou lames.

Les radiateurs à chaleur douce ont une grande surface d'échange qui leur permet de diffuser autant de chaleur qu'avec une chaudière basse température ou une chaudière à condensation mais en utilisant de l'eau moins chaude. Cela constitue une réelle sécurité pour les enfants et une véritable source d'économie d'énergie.

D’autres radiateurs fonctionnent par convection, les convecteurs. Ces derniers ont la particularité de pouvoir être encastrés dans un habillage, une plinthe voire un plancher. La chaleur est diffusée par le mouvement d’air naturel de convection (transfert de la chaleur par la circulation des gaz) qui s’élève de bas en haut du corps de chauffe. A ne pas conjuguer avec une chaudière basse température (la température minimum demandée par ce type de radiateur est de 60 °). 

Quelle différence entre un radiateur haute température et un radiateur basse température


Sans grande surprise, la différence réside dans la température de l’eau. Si les deux radiateurs ont le même fonctionnement, l’eau s’élève à 90°C pour le radiateur haute température et 50°C pour le radiateur basse température qui est également appelé radiateur chaleur douce (fonctionnant à basse température, inertie légère). 

Côté consommation, le radiateur basse température est plus économique car il demande moins d’effort de la part de la chaudière, en contrepartie, leur surface de chauffe est plus imposante, ils sont donc plus volumineux. Pour un fonctionnement optimal, il est conseillé de conjuguer les radiateurs basse température avec une chaudière basse température ou une pompe à chaleur (joue le rôle d’augmentateur de température).

Les radiateurs à haute température chauffent plus vite, offre une inertie plus longue mais sont plus énergivores.

Quelle puissance pour un radiateur à eau chaude


  • La puissance nécessaire pour chauffer un logement est relative au volume à chauffer, à la qualité de l'isolation et à l'exposition de l'habitat (région et altitude). Elle est exprimée en watts (W) ou en kilowatts (kW) auquel cas 1 kW = 1000 W. Surface et volume peuvent être utilisés pour calculer la puissance des radiateurs à eau chaude
  • La surface est exprimée en m² et se calcule en multipliant la longueur et la largeur d'une pièce ; le volume s'exprime en m3 et se calcule en multipliant la surface par la hauteur sous plafond (à défaut la hauteur retenue est de 2,50 m).
Deux types d'habitations se distinguent en fonction de leur isolation. 

Habitation bien isolée ou habitation normée RT 2005

La norme RT 2005 concerne les habitations dont le permis de construire a été déposé entre le 1 septembre 2006 et le 31 décembre 2012. On retient pour ce type d'habitation une puissance de 100 W par m² à chauffer ou 0.04 kW par m3. Une pièce de 30 m², soit 45 m3, nécessite un radiateur à eau chaude de 3 kW (30 x 100 ou 45 x 0.04). 

Habitation normée RT 2012

La norme RT 2012 concerne les habitations dont le permis de construire a été déposé à partir du 1 janvier 2013. Pour ces logements très bien isolés, 60 W sont suffisants par m² soit 0.024 kW par m3. Pour la même pièce de 30 m², un radiateur à eau chaude de 1.8 kW est suffisant (30 x 60 ou 45 x 0.024).

Les propriétés thermiques de chaque matériau : fonte, fonte d'aluminium et acier

La qualité de l'échange de la chaleur est déterminée essentiellement par la surface externe du radiateur en contact avec l'environnement de la pièce. Il est donc essentiel de choisir des radiateurs à eau chaude avec des matériaux adaptés. On trouve trois principaux types de radiateurs dont les propriétés thermiques diffèrent.

Les radiateurs à eau chaude en fonte


Les radiateurs à eau chaude en fonte bénéficient d'une très bonne inertie (grande capacité à stocker la chaleur). En contrepartie, les radiateurs à eau chaude en fonte mettent du temps à monter en température. 

Ces radiateurs sont robustes et volumineux, leur installation difficile (car très lourds) et leur prix élevé.

Les radiateurs à eau chaude en fonte d'aluminium


Les radiateurs à eau chaude en fonte d'aluminium montent très vites en température et en descendent lentement. Leur comportement thermique est idéal pour une maison avec une bonne isolation. 

Incompatibles avec les autres radiateurs à eau chaude, les radiateurs en fonte d'aluminium risquent de développer de la corrosion. Leur design est assez classique.

Les radiateurs à eau chaude en acier


Compte tenu de leurs parois fines et de leur faible contenance en eau, l'inertie des radiateurs à eau chaude en acier est plus faible que celle des radiateurs en fonte. 

Les radiateurs en acier montent et descendent vites en température (faible inertie) et sont donc préconisés pour les pièces peu utilisées ou bien isolées. Les radiateurs en acier proposent un large choix de design, de dimensions et de couleurs. 

Le radiateur à eau chaude sous toutes ses formes

Depuis quelques années, les modèles de radiateurs à eau chaude ont poussé comme des champignons. Du plus classique au plus design, il y en a pour tous les goûts ! Le critère de sélection essentiel est bien entendu l'emplacement de votre radiateur à eau chaude (l'environnement impose forcément certaines contraintes telles que la taille ou la forme).

Radiateur à eau chaude vertical et horizontal


Les radiateurs à eau chaude verticaux et horizontaux ont un système de fixation murale et d'arrivée des conduits (tubes pour relier l'eau) adapté pour un  usage soit vertical, soit horizontal.
Leur encombrement se résume à leurs dimensions.

Radiateur à eau chaude plinthe


Généralement placé près du sol, le radiateur à eau chaude plinthe est discret mais nécessite une installation plus longue
Il génère une chaleur douce (sans risque pour les enfants) et permet d'optimiser l'espace de la pièce au maximum.

Radiateur à eau chaude extra-plat


Tout en alliant esthétisme et performances thermiques, les radiateurs à eau chaude extra-plats se fondent littéralement dans votre intérieur. 
Il confère une touche moderne à votre décoration.

Radiateur à eau chaude design


Dehors les vieux radiateurs « accordéon » de nos grands-mères, place aux radiateurs design qui deviennent un élément de décoration à part entière !  
Effet miroir, tableau, façade inox, alu, coloré, en verre, aux formes géométriques épurées ou insolites… vous trouverez forcément le radiateur à eau chaude idéal, il suffit d'y mettre le prix ! 

Radiateur à eau chaude sur mesure


Pour les endroits exigus ou de très grand volume, il est possible désormais de créer un radiateur à eau chaude sur mesure
Pensez toutefois à privilégier l'installation de deux petits radiateurs plutôt que d'un seul grand pour une meilleure répartition de la chaleur. Au mieux, comptez un radiateur pour 15 m².

Conseils d’utilisation et d'entretien du radiateur à eau chaude


  • N'hésitez pas à équiper vos radiateurs d'un robinet thermostatique qui vous permettra de réguler la  température de vos pièces pour plus de confort.
  • Nettoyez les radiateurs avec un pinceau coudé, il vous permettra d'enlever la poussière facilement. Pas de produit corrosif. 
  • Purgez les radiateurs au début et à la fin de l'hiver pour optimiser leurs performances.

 
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
23 votes utiles
Guide écrit par :

Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron 27 guides écrits

Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron
Après 8 ans de commerce, tournant professionnel : je me forme au métier de  Peintre en Bâtiment, option Solier Moquettiste, avec des camarades de 16 ans ! 9 mois plus tard, le CAP, mon inscription au Répertoire des Métiers et le label Artisan en poche, je créais mon  entreprise ! Et depuis, je ne décroche plus mes pinceaux !

Autodidacte, passionnée de bricolage et de décoration, j'adore chiner, restaurer des meubles, créer des éléments de décoration insolites ! Après la restauration complète de la maison de ma sœur, cet été, re-belote avec ma nièce : électricité, ragréage, carrelage, placo… On s'est essayés à tous les corps de métiers ! Et si aujourd'hui je peux vous faire partager mon expérience, j'en suis ravie !

Une blague 100% Bricolo: "Que doit toujours avoir sur lui un ancien clown, reconverti en bricoleur ? Une grosse pointe d'humour !" Bon bricolage !

                                                                                  

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent