Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son purificateur d'air

Guide écrit par :
Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines

58 guides
Dans les habitations et les locaux à usage professionnel, une mauvaise qualité de l'air a un impact direct sur la santé des occupants. L'exposition aux polluants, aux particules fines et aux agents pathogènes peut entraîner de graves maladies. Suivez nos conseils pour choisir le purificateur adapté à votre situation.

Caractéristiques importantes

  • Fonctionnement
  • Utilité
  • Type de filtration
  • Niveau sonore
  • Consommation et dimensionnement
  • Entretien

Comment fonctionne un purificateur d’air

Une turbine propulse l'air au travers de filtres qui ciblent certaines espèces pathogènes grâce à des procédés physiques ou chimiques, par capture ou transformation.
 
Le pré-filtre, en amont de tous les autres, capture les poils et autres déchets volatiles qui peuvent entraver le bon fonctionnement du système. Ensuite, déchargé des matières solides, l’air circule dans une série de différents filtres composant le purificateur. C'est cette combinaison de filtres qui définit la qualité de purification de l'appareil, qui peut s'attaquer selon les cas aux particules d'au moins 0,3µm (micromètres), aux bactéries et aux virus, aux composés organiques volatiles (COV).
Les filtres composant les purificateurs d’air peuvent être à particules, à ionisation, à combustion, à photocatalyse ou encore à plasma. A chaque filtre correspond un usage, une filtration précise à conjuguer avec l’exposition au polluant.

Pourquoi purifier l’air dans l’habitat


L’air de nos habitats peut être
pollué par de nombreuses sources : la peinture qui recouvre les murs ; les meubles décorant le salon ; le trafic routier si on habite en ville ou encore l’usine du coin ou le canapé simili.

Un purificateur permet donc d’
assainir l’air de la pièce où il se situe et de réduire notre exposition aux polluants qui parfois s’avèrent cancérogènes.



Production d'ozone : les risques pour la santé

Quand on parle purificateur, on tombe vite sur des articles mentionnant les dangers de l'ozone. Respirer un air en contenant plus de 120µg/m3 pendant 8 heures par jour irrite les muqueuses et les voies respiratoires et provoque de l'asthme. Les procédés agressifs d'ionisation de l'air produisent de l'ozone en grande quantité, incompatibles avec l'occupation des lieux par des autres vivants. Pour un usage domestique, assurez vous donc que le purificateur ne produit pas d'ozone.
 

Les COV : attention danger

Les Composés Organiques Volatiles sont émis par les produits manufacturés qui contiennent des colles, des solvants ou lors de la combustion de certains matériaux. Les meubles en aggloméré, en mélaminé, les parquets stratifiés, les cuirs synthétiques, les mousses de canapés ou de matelas sont autant de sources de formaldéhydes qui rendent votre air malsain. Ces formaldéhydes sont reconnus comme cancérogènes par les autorités sanitaires. Il convient donc d'en limiter la concentration dans l'atmosphère.

Purificateur d’air : quel filtre pour quel usage

Les filtres que vous pouvez rencontrer sur un purificateur d’air grand public sont une combinaison de différentes  possibilités.

Filtre à particule 

Caractérisé par la taille minimale des particules qu'il peut capturer, exprimée en micromètre (µm) ou millionième de mètre. Exigez un filtre HEPA, pour High Efficiency Particulate Air. Ces filtres sont capables de filtrer 99,97% des particules de diamètre supérieur ou égal à 0,3µm. Ces particules fines sont des cendres de combustion, des pollens, des poussières produites par les pneus et les plaquettes de frein. Elles sont responsables de pathologies respiratoires comme l'asthme. Vous comprendrez qu'il est primordial de se doter d'un filtre de bonne qualité, et ce d'autant plus si vous êtes allergique aux pollens, asthmatiques ou si vous habitez aux abords d'un grand axe routier.

Filtre à ionisation

L'ionisation est le procédé par lequel on ajoute ou on retire des électrons aux atomes des molécules pour modifier leurs propriétés physiques. Ce filtre enlève des électrons aux particules et polluants contenus dans l'air. Devenu neutre, ils sont moins agressifs. Chargés négativement, ils sont ensuite attirés par des surfaces électrostatiques chargées positivement, un peu comme les pôles nord et sud d'aimants qui peuvent s'attirer l'un l'autre.
 

Filtre à combustion 

Les bactéries, champignons et particules sont brûlés au contact d'une surface portée à 200°C. L'air est bien entendu refroidi en sortie pour ne pas nuire au confort.
 

Filtre à photocatalyse 

L'air circule dans des nanotubes recouvert d'un oxyde ou d'un sulfure. On retrouve souvent du dioxyde de titane pour accélérer la réaction d'oxydation de certains polluants par les rayons ultra-violets (UV). En ressortent de l'eau , du dioxyde de carbone (CO2) et un air plus sain.
 

Filtre à plasma 

Lorsque l'air ionisé contient autant d'électrons libres que d'atomes neutres, on parle de plasma. Une quantité d'énergie importante est utilisée pour exciter les molécules d'oxygène qui sont envoyées dans l'air de la pièce. Elles vont ensuite oxyder les différents polluants et les détruire. La nature agressive de ce filtre le destine à un usage industriel uniquement, et à le proscrire pour un usage commercial ou résidentiel.

Purificateur : nuisance sonore

Le flux d'air et la turbine peuvent produire un bruit important qui peut s'avérer gênant dans une pièce de vie, un bureau où l'on a besoin de concentration ou dans une chambre. Il faut pour cela vérifier la pression sonore , exprimée en décibels (dB) . Une pression sonore de 50 dB correspond à une conversation normale, ce qui est déjà beaucoup pour une chambre.

En-dessous de 20 dB, l'appareil se fera plus discret. Ce résultat peut être obtenu par des appareils très vertueux ou à allure variable. Le volume d'air traité par heure peut alors être diminué, pour limiter le bruit, ou, au contraire augmenté, pour renouveler rapidement l'air d'une pièce. Ce mode turbo est appréciable pour des locaux très exposés et occupés de manière intermittentes.

Quel entretien pour un purificateur d’air

Chacun des filtres apporte sa pierre à l'édifice et de leur bon fonctionnement dépend le bon fonctionnement de l'ensemble. Il faut d'abord enlever les poussières, poils et débris pris dans le pré-filtre à la main ou avec une brosse, puis l'ôter pour accéder aux autres niveaux de filtre.
 
Chaque type de filtre à un entretien qui lui est propre. Référez-vous à la documentation technique du fabricant pour savoir si les filtres sont nettoyables et comment procéder. Manipulez-les avec soin et respectez scrupuleusement les indications pour éviter de les abîmer. La procédure à suivre consiste souvent à les passer sous de l'eau tiède, à passer dessus un linge humide ou une brosse douce puis de les laisser bien sécher avant de remettre le tout en place.

Attention à certains revêtements aux propriétés remarquables qu'il convient de ne pas toucher directement avec les doigts, comme les pièges électrostatiques.
 
Les filtres HEPA jetables sont à remplacer périodiquement. Vérifiez alors la périodicité du remplacement et le prix du consommable pour éviter la ruine. Les filtres sans entretien, comme ceux à combustions, sont à remplacer lorsqu'ils ne marchent plus. La disponibilité de ces pièces détachées vous garantit un achat pérenne.

Consommation et dimensionnement du purificateur d’air

Consommation électrique



La
puissance nominale de l'appareil caractérise sa consommation en fonctionnement normal. Pour un simple filtre hepa, la puissance requise pour faire tourner la turbine s'élève à quelques watts (W).
 
Les filtres à UV, à ionisation ou à combustion sont plus gourmand et un purificateur à plusieurs niveaux peut consommer une centaine de Watts. Cette puissance est d'autant plus élevée que l'appareil peut traiter un volume d'air important par heure.
 

Dimensionner : cycle de traitement de l’air

On considère que pour obtenir un air de bonne qualité, l'appareil doit pouvoir traiter 3-4 fois le volume de la pièce en une heure. Multipliez le volume en m3 de votre pièce par 3 ou 4 et vous aurez le volume d'air en m3 par heure. Si ce purificateur est prévu pour une pièce de vie, vous pouvez opter pour un purificateur design. Si vous souhaitez pouvoir le déplacer, un modèle compact pesant moins de dix kilogrammes est tout indiqué.

Comment réguler l'hygrométrie avec un purificateur d’air

Le taux d'humidité, ou  taux d’hygrométrie de l'air d'une habitation doit se situer dans une fourchette située entre 30 et 70 %. En dessous, l'air sec entraîne certaines maladies respiratoires et facilite la propagation des virus dont la grippe. Au-delà, l'excès d'humidité se condense sur les parois froides. Cette humidité favorise l'apparition de moisissures sur les murs, les vêtements ou les cuirs. Outre l'odeur désagréable, les spores  libérées dans l'atmosphère provoquent des crises d'asthme chez les personnes vulnérables.

Purificateur : humidificateur ou déshumidificateur



 
Un purificateur-humidificateur s'occupera d'un air trop sec. Si au contraire, de la condensation apparaît sur les vitres et murs extérieurs et que les moisissures prolifèrent, un purificateur-déshumidificateur est fait pour vous. Pensez-y lors de votre achat, cela vous dispensera de l’achat d’un humidificateur ou d’un déshumidificateur.
  
 
 
  

Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines 58 guides écrits

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines
Intéressé depuis l'enfance par le travail manuel et la technique, toujours fasciné par le bricolage et le travail du bois, j'ai profité de l'achat d'un appartement pour avoir un terrain de jeu grandeur nature. Au programme, de l'électricité, bien sûr dans le respect des normes, et quelques déplacements de cloisons ; mais aussi de la décoration avec l'aide de Madame, des meubles sur mesure et des astuces pour optimiser les mètres carrés tout en restant original. Avec l'arrivée de petit bonhomme, je me suis lancé dans la confection de petits meubles pour lui !

Faute de place, je n'ai pas d'atelier fixe et certains des outils dont je rêve n'ont pas encore rejoint ma collection. Ne vous inquiétez pas, j'en connais déjà beaucoup et j'ai un profil technique qui me permettra j'espère de vous guider dans vos choix !

Les produits liés à ce guide