Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son poste à souder

Guide écrit par :
Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

103 guides
Que vous vouliez souder du fer, de l’inox ou de l’aluminium, un poste à souder est nécessaire. Soudure à l’arc, soudure semi-automatique, TIG, MIG, MIG MAG, poste à souder Inverter ; du professionnel à l’amateur, tout soudeur a droit à sa baguette. A vos cagoules et électrodes, flash sur la soudure !

Caractéristiques importantes

  • TIG
  • MIG
  • MIG MAG
  • MMA
  • Inverter

Prix

de 87,00 € à 8 919,00 €

Choisir un poste à souder selon les besoins de soudages

 

Votre profil

Cadre du travail

Type d'assemblage

Epaisseurs à souder

Poste adapté conseillé

Puissance

Electrodes

ø Fil ou métal d'apport

Gaz

Exemple d'assemblage

Débutant ou bricoleur averti

Plomberie

Cuivre
Cuivre / laiton

1 mm

Chalumeau b-gaz ou 
oxyacétylénique 

Chauffe 1000 / 1200 °C

Brasure, étain, cuivre / phosphore, brasure avec % argent

 

Propane ou mélange bi-gaz ou oxygène / acétylène

Soudure par capillarité 

Débutant ou bricoleur averti

Loisirs

Fer 

Fer/acier

2 à 6 mm

Poste à souder à l'arc de base

55-130A

1,6 à 3 mm

 

 

Réparation, création petits assemblages

Débutant ou bricoleur averti

Loisirs

Dépannage

Profilés acier

Tôles minces

2 à 10 mm

MMA inverter

30-160A

Rutiles ø 1,6 à 4 mm

 

 

Fabrication de petits ensembles, supports, réparations diverses

Agriculteur / Artisan / Entreprise

Maintenance

Réparation matériel agricole

Maçonnerie

Génie-civil

Mécanique fer/acier

10 à 30 mm

MMA inverter ou groupe autonome

40-320 A

Rutiles / basiques ø 2,5 à 6 mm

 

 

Reprise soudures, casse matériel agricole, outillage artisan

Professionnel

Serrurerie

Métallerie

Profilés

Tôles

Tubes acier

3 à 25 mm

MMA inverter, semi-auto MIG MAG

30-250 A

Rutiles / basiques ø 2,5 à 4 mm

fil nu/fil fourré

Argon + CO2

Portails, ferronnerie menuiserie métallique

Professionnel

Charpente métallique Atelier

Fers de charpente

5 à 40 mm

MMA inverter, semi-auto MIG MAG courant triphasé 400V

60-320 A

Rutiles / basiques ø 2,5 à 6 mm

fil nu/Fil fourré

Argon + CO2

Grosses soudures à gros rendement

Professionnel

Charpente métallique Chantier (extérieur)

Fers de charpente

5 à 40 mm

MMA inverter, semi-auto triphasé 400V ou groupe autonome

60-320 A

Rutiles / basiques ø 2,5 à 6 mm

Fil Fourré

No Gas

Grosses soudures toutes positions à gros rendement

Professionnel

Chaudronnerie

Mécanique

Atelier

Réservoirs

Ensembles mécano-soudés acier/inox/aluminium

4 à 25 mm

MMA inverter, semi-auto MIG/MAG

40-320 A

Rutiles / basiques ø 2,5 à 6 mm

Fil nu

Argon + CO2, Argon pur

Soudures contrôlées radio ou ultra-sons

Professionnel

Chaudronnerie fine

Appareils sous pression Réservoirs

Acier/inox

Aluminium

1 à 15 mm

MMA inverter, T IG (refroidi à l'eau pour alu)

25-250 A

Electrodes inox / métal d'apport TIG

Fil nu

Argon pur

Soudures étanches contrôlées radio ou ultra-sons

Professionnel

Tuyauterie industrielle

Tubes

Brides

Coudes sous pression

3 à 25 mm

MMA inverter/semi-auto MIG/MAG

40-320 A

Rutiles / basiques ø 2,5 à 4 mm / métal d'apport TIG

 

Argon pur

Soudures étanches contrôlées radio ou ultra-sons

Professionnel

Artisan tuyauteur chauffagiste

Tubes acier

Brides

Coudes et piquages

2 à 10 mm

Chalumeau oxyacétylénique

Chauffe 3000°

Métal d'apport soudure autogène

ø 1 à 3 mm

Oxygène acétylène

Soudures autogènes étanches

Professionnel

Carrosserie

Tôle fine acier

0,6 mm à 2 mm

Semi-auto MIG MAG, TIG

25-160 A

Métal d'apport TIG

Fil nu 0,6 à 0,9 mm

Argon + CO2

Soudures points par points

MMA, MIG MAG et TIG


Assurance ? Avion russe ou travaux d’intérêt général ? Que nenni, ces acronymes sont les compressions anglo-saxonnes des procédés de soudage générant un arc électrique !

Un projet de restauration automobile ? De construction de grilles en fer forgé ? De fabrication de remorque ? Que vous soyez en présence d’acier à ferrer les ânes, d’acier spécial, d’inox ou d’aluminium, l’une de ces méthodes de soudure est adaptée.  L’assemblage par soudure donne des ensembles fixes et solides à condition d’utiliser le poste adéquat.

Aujourd’hui on trouve dans le commerce une gamme de postes à souder dédiés très complète. En fonction du budget  et de l’utilisation projetée, MMA, MIG ou TIG est pour vous ! Sans oublier tout l’outillage de sécurité nécessaire à une bonne exécution des travaux. 

Lexique des accessoires des postes à souder

Découvrir l’univers de la soudure est une véritable immersion au pays de l’inconnu ! Tour rapide sur les termes techniques couramment employés.

Arc électrique
L’arc électrique est un courant électrique visible dans l’air repérable au flash provoqué lors du contact de l’électrode avec le métal à la masse (comme l’éclair d’un orage).

Amorçage

L'amorçage est l'opération de démarrage du soudage obtenu en frottant l’électrode sur le métal à souder.


Electrode rutile ou baguette à souder


L'électrode rutile est la plus courante et la plus utilisée. Son enrobage est conducteur ce qui facilite l’amorçage et la fluidité de la soudure. En fondant l’enrobage forme le laitier (croute qui protège la soudure de l’oxydation et qui s’enlève facilement avec un marteau à piquer).

Electrode basique

L'électrode basique est utilisée essentiellement en industrie pour des travaux de tuyauterie et chaudronnerie en raison de ses caractéristiques mécaniques élevées. Plus chères, amorçage  difficile, les électrodes basiques requièrent un préchauffage en étuve avant utilisation.

Fil fourré

Le fil fourré possède en son âme un flux (équivalent à l’enrobage) qui facilite la fusion du métal sans gaz.


Fil plein ou massif 

Fil acier nu cuivré ou acier inox. Le fil plein ou massif permet de souder avec apport de gaz neutre ou actif (MIG, MAG).


Connecteurs

Les connecteurs sont des fiches qui permettent de brancher les câbles de masse et de pinces au poste.



Pince

La pince est la poignée qui permet d’insérer l’électrode enrobée en soudure MMA.



Torche MIG/MAG

La torche MIG/MAG est une poignée avec gâchette tenue en main pour amener le fil au métal à souder.



Torche TIG

La torche TIG est une poignée porte électrode tungstène avec commande.



Gaz

Le gaz permet de protéger la soudure contre l’oxydation due à l’air, souvent Argon ou Argon + Co².



Electrovanne

Robinet inclus dans le poste TIG ou MIG MAG. L'électrovanne est commandée par le soudeur au niveau de la torche et permet d’économiser le gaz.


Aiguille

Autre nom de l’électrode en tungstène.



Débit-litre

Double manodétendeur qui donne en amont la pression de la bouteille de gaz et en sortie le débit de gaz, en litres/minute réglable par mollette.

Description d'un poste à souder


En gros, un poste à souder est un transformateur ventilé sophistiqué qui convertit le courant alternatif 220 V de chez vous en courant continu à des ampérages variables selon l’intensité choisie pour souder.

Un potentiomètre (petit bouton que l’on tourne à volonté) permet d’affiner le réglage (soit de varier l'ampérage).

Deux connecteurs aux pôles positif et négatif :
  • un pour la pince porte électrode ;
  • un pour la masse.

Les différents types de postes à souder et leurs spécificités

Avant de se lancer dans les spécificités propres à chaque procédé de soudage, tour rapide sur les postes à souder !

MMA Inverter


Le MMA Inverter est top pour les débutants. Le poste est léger, vous pouvez souder des épaisseurs de métal de 2 à 10 mm en toute simplicité. Pourquoi ? D’abord, la puissance demandée au poste est relative à l’épaisseur du métal à souder.

En gros, si votre poste est mal réglé (trop de puissance), vous ferez des trous dans votre support  (trop de fusion) ; à l’inverse, si vous n’avez pas assez de puissance, votre baguette va coller au support.

Le plus de la technologie Inverter ? Un concentré de technologie : confort d’utilisation, économie d’électricité, meilleur aspect de soudage. Un simple bouton, potentiomètre, vous permet de régler la puissance en fonction de l’épaisseur de votre pièce à souder. Ça ne flashe plus, ça ne colle plus, ça soude !

Soudure semi-automatique


La soudure semi-automatique permet un débit de soudure plus important grâce à son fil fourré qui se déroule en permanence.

A l’inverse du MMA, la soudure ne nécessite pas  d’enlèvement de laitier.

MIG MAG 


Le MIG MAG, fil massif avec gaz, est le procédé préféré des soudeurs à grosse production.

Toutefois il peut être utilisé en carrosserie avec un fil très fin permettant les assemblages par points rapprochés qui seront meulés et mastiqués pour devenir invisibles. L’éventail d’utilisation est très large.

TIG


Le TIG permet de souder des tôles fines en acier carbone (fer courant), des tubes acier inox ou des tubes fins.

La qualité de soudure est remarquable par sa finesse et son aspect.

Vue détaillée et caractéristiques d'un poste à souder


Avant de vous lancer dans l’aventure, vous devez vous interroger sur ce que vous voulez souder.

Les arguments de choix seront dictés par :
  • l’utilisation que l’on veut en faire  (métaux et épaisseurs à souder) ;
  • le facteur de marche exprimé en % à un ampérage donné (exemple : 70% de facteur de marche à 100 A) : cela correspond, sur 10 minutes d’utilisation, à 7 minutes de soudage et 3 minutes de refroidissement pour le poste ventilé. Ce facteur est à « inversement proportionnel » à l’intensité choisie ;
  • la qualité de soudure : elle est déterminée par le niveau de performance du poste, de la réunion des bons paramètres de soudage, de la qualité des électrodes, du fil ou du métal d’apport et naturellement de votre dextérité !
  • fréquence d’utilisation : comme les cannes à pêche vous trouverez des postes pour soudeur occasionnel, régulier ou expert, le prix sera en rapport ;
  • la puissance : une machine de milieu gamme de 40 A à 130 A pour griller des électrodes de 1,5 mm à 3,2 mm est un investissement qui vous mettra à l’abri des problèmes. Pas la peine de vouloir souder avec de la 4 mm, 2 passes de soudures en 3,2 mm font l’affaire.

Le MMA Inverter, le poste idéal pour les néophytes

On a tous connu les gros postes rouges ou bleus lourds comme un cheval mort. On trouve encore en entrée de gamme des postes de soudure à l’arc à l’amorçage délicat. Si vous débutez, passez directement  au MMA Inverter. La nouvelle génération de ces postes est un autre univers.

Zoom sur le poste MMA


Description
Un interrupteur, un potentiomètre et deux connecteurs dont un pour la pince de masse à fixer sur la pièce à souder, l’autre pour la pince porte électrode enrobée  (électrode est rutile ou basique en fonction de la nature du métal à souder).
 
Fonctionnement
A l’amorçage, un arc électrique donne la source de chaleur (± 3600°) nécessaire à la  fusion simultanée de l’électrode et des bords métalliques des pièces à assembler ;  puis c’est parti, ne tremblez pas, gardez le contact et pour maitriser cette fusion jusqu’à la fin et observez le résultat.

Souder au MMA


Il est nécessaire de prendre des conseils de professionnels ou de bricoleurs avertis et surtout, de s’entrainer sur des chutes de métal, et avec un peu de patience vous maitriserez bientôt la technique et les réglages d’intensité. Les machines d’aujourd’hui favorisent l’adaptation à ces pratiques de soudage. Prendre quelques notes pour se remémorer les paramètres utilisés en fonction du résultat obtenu ne nuit pas !

Aussi, le poste fonctionnant en courant continu, la polarité positive sera préférée pour le porte-électrode. Résultat : une meilleure stabilité, une bonne pénétration et moins de projections. Autre point, toute soudure amène de la déformation due à la chaleur. En refroidissant la pièce soudée devient parfois biscornue.

Pour rattraper l’affaire, on martèlera un peu la soudure pour allonger le métal afin qu’il retrouve la bonne forme. Le bridage (fixation sur établi avec des serre-joints) est une  solution

Présentation de la soudure semi-automatique


Procédé de soudage comportant un arc électrique amenant la fusion d’un métal d’apport stocké en bobine dans ou sur le poste à souder qui se déroule à la vitesse commandée au niveau de la torche. Le fil de soudure (fil fourré), contient en son âme un flux qui régule sa fusion lors du soudage ne nécessitant pas l’utilisation de gaz. La fusion du fil qui remplace l’électrode permet l’assemblage des pièces métalliques.

La pénétration (profondeur de fusion) est tributaire de la vitesse de déroulement et de l’ampérage choisi. La torche peut être poussée (pénétration plus importante) ou tirée (cordon plus fin) ; elle sera positionnée très près du métal.

Il existe des bobines de fil fourré de diamètre 0,8mm (parfois 0,6mm) jusqu’au diamètre maximum 3,2 mm pour les postes professionnels. Souvent les postes sont pré-équipés pour le MIG MAG. Les critères de choix à respecter en fonction de votre projet de soudure :
  • le voltage dont vous disposez (220v monophasé ou 380v Triphasé) ;
  • l’intensité en ampères en rapport avec les épaisseurs à souder ;
  • la capacité en diamètre du fil et de stockage de la bobine ;
  • la qualité des galets du dévidoir (important pour le déroulement du fil) ;
  • l’option pré-équipement MIG/MAG (alimentation de la torche en gaz).

Principe de fonctionnement du soudage MIG MAG

Rappel des acronymes

MIG : Metal Inert Gas
MAG : Metal Active Gas

Fonctionnement 

Soudage semi-automatique, utilisant des bobines de fil plein-massif. Le principe est le même que pour le semi-auto à fil fourré sauf qu’un gaz inerte ou actif est diffusé au niveau de la soudure par la torche.

Ce
gaz protège la soudure de la corrosion, apporte la stabilité de l’arc et améliore l’aspect de la soudure. Suivant le choix du gaz on pourra souder l’acier et les inox.

Les différences entre les procédés MIG et MAG

Soudure MIG



La soudure MIG nécessite un gaz inerte (Argon) pour la soudure d’alliages légers, acier inox ou cuivreux.

Soudure MAG


La soudure MAG nécessite un gaz actif (mélange Argon/Co²) pour la soudure des aciers au carbone. Ces gaz sous pression sont stockés soit dans des cartouches indépendantes jetables pour les petits volumes (1,8 litre à 3 litres) soit en bouteilles consignées pour les gros volumes (130 litres à 10 m3). Un détendeur débit/litre fixé sur la bouteille régule le flux gazeux.

 
Dans les deux procédés, la consommation de gaz est exprimée en litres/minute. Ce débit est inhérent à la taille des buses de la torche. En estimant le temps de soudage et le réglage d’écoulement on peut calculer le besoin en gaz et déterminer ainsi l’achat d’une cartouche ou d’une bouteille. Le gaz se conserve longtemps, ne pas oublier de fermer la vanne d’arrivée après utilisation. Conseil dicté par le porte-monnaie.

TIG, la Rolls des procédés de soudage

Le soudage TIG (manuel) est une forme dérivée de soudure à l’arc électrique. Un gaz neutre est diffusé par une torche en céramique comportant une électrode réfractaire non fusible en tungstène (aiguille). Ce procédé permet d’obtenir une très haute qualité de soudure.

Description


Le poste de soudure est généralement mixte : soudure MMA Inverter et soudure TIG.
Un interrupteur sélectionne le mode de soudage, il suffit ensuite selon le choix de bien placer les connecteurs. Polarité négative à la torche impérative pour le TIG. Le gaz inerte destiné à la torche passe par une électrovanne commandée depuis la torche. Les postes de soudure d’entrée de gamme sont équipés de la haute fréquence qui permet  d’amorcer sans que l’électrode tungstène n’entre en contact avec le métal.


Ainsi on économise les aiguilles ce qui n’est pas négligeable pour le porte-monnaie ! Des potentiomètres servent à réguler l’apport du gaz avec une temporisation avant et après la soudure (pré-gaz et post-gaz).

Utilisation de la soudure TIG

Suivant la dextérité du soudeur, on peut travailler le bain de fusion ou réaliser des soudures très fines. Son utilisation est particulièrement recommandée pour les soudures hyper étanches, pour les appareils à pression ou la tuyauterie et même pour le nucléaire. Le TIG peut être utilisée pour les métaux tels que le fer mais recommandé pour les métaux non ferreux tels que l’acier inox, le titane et l’aluminium.

L’électrode en tungstène ne doit jamais être en contact avec la pièce à souder ; le soudeur doit à la fois contrôler l’apport d’énergie de la torche et la dépose de métal d’apport (non enrobé).

Le cordon de soudure est protégé en permanence par le gaz neutre pour éviter la corrosion du métal  soudé, la zone de chauffe est restreinte ce qui diminue considérablement la déformation thermique due au soudage, au contraire du soudage à la flamme. Ce procédé dégage peu de fumées et permet une précision de soudure exceptionnelle. 

Sécurité : une priorité en soudage


Le soudage doit se dérouler dans tous les cas dans un endroit ventilé, éloigné de produits inflammables : des projections sont toujours possibles donc risque d’incendie.

Au soudage, les deux mains sont occupées, préférer la cagoule de soudeur, sans oublier les gants souples et le tablier ou veste de cuir pour éviter de bruler ou trouer les vêtements !

 En savoir plus

Approfondissez vos connaissances et découvrez nos guides pour tout savoir sur le soudage à la flamme, le soudage à l’arc, le soudage TIG, le soudage MIG MAG, la soudure à l’étain, la soudure par point et les découpeurs plasma :
 

 

 
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
84 votes utiles
Guide écrit par :

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée 103 guides écrits

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée
J’ai acquis une formation de tôlier, de tuyauteur/soudeur et après avoir parcouru pendant trente cinq ans les chantiers de France et du Benelux, je suis devenu responsable d’une chaudronnerie puis projeteur, ingénieur de projets pour finir chef d’établissement ingénierie.

Retraité, j’ai aménagé et équipé un atelier où je réalise des sculptures métalliques : j’ai réussi à combiner et aménager un coin de paradis ou j’aime laisser libre cours à mon imagination. Les casses et les vide-greniers n’ont plus de secrets pour moi. J’y trouve des objets insolites et des vieux outils que je collectionne ou que je transforme en objet d’art.

J’aime aussi la décoration, la peinture sur toile et le jardinage. Je suis l’évolution des nouvelles technologies concernant les outils. Faire partager ma passion et vous conseiller humblement dans vos choix de matériel est un réel plaisir.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent