Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son pistolet à colle

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

283 guides
A avancée manuelle ou automatique, le pistolet à colle, dit aussi pistolet thermocolleur, est utile en loisirs créatifs pour tout collage de papier, bois, carton, métaux, perles, bijoux etc. Le pistolet à colle chaude, avec ou sans fil, est incontournable dans le bricolage !

Caractéristiques importantes

  • Electrique filaire
  • A batterie
  • Avancée
  • Temps de chauffe
  • Capacité d'apport de colle

Prix

de 5,00 € à 111,00 €

Comment fonctionne un pistolet à colle


D’abord, il convient de différencier le pistolet extrudeur, dit pistolet à silicone, qui lui sert à extruder de la colle silicone froide et pâteuse stockée dans une cartouche ; et le pistolet à colle, dit également pistolet thermocolleur, qui lui chauffe de la colle conditionnée en bâtonnet avant de l’expulser sous forme liquide par la buse.

Question fonctionnement, le principe est simple. Electrique filaire ou à batterie, le pistolet thermocolleur dispose d’une résistance qui porte les bâtonnets thermofusibles à une température de 180 à 200°C. La colle alors liquide est expulsée par la buse via une légère pression sur la gâchette. Le corps de ces pistolets est en plastique et deux technologies d’expulsion s’observent :
  • l’avance manuelle où l’utilisateur doit presser la gâchette pour l’avancée de la colle - ce procédé est contraignant dans le sens où les cordons peuvent être irréguliers car fonction du pompage exercé ;
  • l’avancée automatique où l’utilisateur ne fait qu’appuyer sur la gâchette pour libérer la colle, le débit étant régulé par la pression exercée.

Quels matériaux est-il possible de coller avec un pistolet à colle


Nombre de matériaux peuvent être collés car fonction des bâtonnets utilisés :
  • bois et dérivés – composites, médium, contreplaqué etc. ;
  • cartons et papiers ;
  • textiles, cuir, nylon etc. ;
  • plastiques divers ;
  • métaux ;
  • verre etc.
Retenez que les surfaces les plus lisses comme le verre disposent d‘une moins bonne accroche que les matériaux poreux où la colle utilise la structure alvéolaire pour sa fixation. Au-delà du collage, le pistolet thermocolleur peut réaliser des joints et ainsi étanchéifier des supports ou des raccords. Le temps de chauffe du pistolet thermocolleur est variable, allant de quelques secondes à quelques minutes.

Les caractéristiques à définir pour choisir le meilleur pistolet à colle


Il existe des pistolets à colle chaude de toutes les qualités et à tous les prix. Pour vous aider à faire votre choix, vous devez analyser votre besoin et apprécier la fréquence d’utilisation et le rendu escompté :
  • électrique filaire, vous êtes tributaire du câble ;
  • à batterie pour plus d’autonomie ;
  • avancée manuelle, le débit est fonction du pompage sur la gâchette ;
  • avancée automatique, le débit est fonction de la pression exercée sur la gâchette ;
  • le temps de chauffe, de 15 secondes à 8 mn ;
  • la capacité d’apport de colle - jusqu’à 1 000 gr/h ;
  • le type de buse - ronde, plate, anti-goutte etc. ;
  • le diamètre des bâtonnets accepté ;
  • le poids ;
  • l’ergonomie.
Et soyez vif sur vos collages car la colle refroidit vite ! Et n’hésitez pas à placer au-dessous de la buse, lorsque l’appareil est sous-tension mais non utilisé, une pièce de protection car bien souvent, quelques gouttes de colle s’échappent !
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
7 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 283 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent