Comment choisir son parasol chauffant

Comment choisir son parasol chauffant
Chapitres :
Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

306 guides
Voilà un chauffage d’appoint qui a de l’allure ! A gaz ou électrique, le parasol chauffant est conçu pour prolonger le plaisir des terrasses en toute saison ou simplement lorsqu’il fait frisquet. En inox, en aluminium ou en acier, le parasol chauffant peut être décliné sous forme d’une colonne chauffante éclairante !

Caractéristiques importantes

  • Electrique
  • A gaz
  • Surface de chauffe
  • Matériau

Les 2 éléments clés pour choisir le meilleur parasol chauffant de l’année


Si vous voulez faire le bon choix de chauffage de terrasse sans tout savoir sur les parasols chauffants, voici les 2 éléments clés pour être sûr de ne pas se tromper avant de comparer les chauffages extérieur !
  1. L’emplacement : cela parait évident mais un parasol chauffant électrique a besoin d’électricité à proximité et un parasol chauffant à gaz d’une bouteille de gaz. Le parasol électrique s’installe très rapidement et l’usage d’une rallonge électrique peut s’avérer nécessaire si votre terrasse est au fond du jardin. Le parasol à gaz est autonome puisqu’il fonctionne avec une bouteille de gaz (à acheter séparément et à changer quand elle est vide).  Il est plus lourd donc plus stable.
  2. Le rayonnement ou la portée : à l’image des radiateurs de la maison, un parasol chauffant est donné pour une portée ou surface de chauffe précise. Entre la capacité de chauffe d’un parasol chauffant pour une table de jardin 2 personnes et d’un parasol chauffant pour une terrasse de bar ou un salon de jardin XXL, la puissance diffère. Rien ne sert de se suréquiper toutefois, attention à ne pas le sous-dimensionner sous risque d’avoir froid. Soyez vigilant sur ce critère pour que votre radiateur de terrasse assure bien la fonction qui lui est vouée.

3 conseils de choix pour choisir son chauffage de terrasse

  1. Préférer l’inox comme matériau si vous vivez près du littoral ou en montagne.
  2. Les parasols chauffants à gaz sont moins énergivores que leurs homologues électriques.
  3. La diffusion de chaleur verticale est plus confortable que l’horizontale.

Fonctionnement d'un parasol chauffant

Qu’on se le dise, de parasol ce chauffage n’a que la forme… et encore, de nombreux modèles s’en éloignent de plus en plus. C’est avant tout un chauffage d’appoint qui a un mode de fonctionnement propre à son énergie et il existe deux types de parasols chauffants.

Parasol chauffant électrique


Dépendant d’une alimentation électrique, la puissance du parasol chauffant électrique est exprimée en Watts. La technologie de chauffe utilisée est l’infrarouge.

Parasol chauffant à gaz


Pour ses propriétés intrinsèques le propane est retenu pour les usages extérieurs. La chaleur est diffusée via un brûleur et un réflecteur. L'installation de gaz nécessite un flexible et un détendeur.
Voir le catalogue ManoMano
Parasols chauffants

Avantages et inconvénients d’un parasol chauffant à gaz


Autonome, le pouvoir de chauffe du parasol chauffant à gaz est fort, la technologie est fiable par contre, son usage est recommandé en extérieur car de faibles émanations peuvent avoir lieu.
Bien souvent, sa puissance et son rendement sont sensiblement supérieurs à son homologue le parasol chauffant électrique.
Le parasol chauffant à gaz est également plus lourd (puisqu’il dispose en son pied d’une bouteille de propane de 13 kg) et plus encombrant cependant, ces défauts peuvent être vus comme une qualité car ils lui apportent stabilité.
Voir le catalogue ManoMano
Parasol chauffant électrique

Avantages et les inconvénients d’un parasol chauffant électrique


Dépendant d’une alimentation secteur
, comme tout radiateur électrique, il est nécessaire de le raccorder à une prise ; pensez que le fil peut être cause de chute et qu'il nécessite une rallonge électrique ! La transmission de chaleur se fait par rayonnement (plus on se rapproche du point chaud, plus on a une sensation de chaleur)  et il chauffe grâce à des infrarouges.
Moins économique que le parasol chauffant à gaz, le parasol chauffant électrique est par contre préférable et préconisé pour toute utilisation en intérieur car inodore. De par son énergie,  il présente un potentiel de risques moins élevé.
Moins encombrant et plus léger, le parasol chauffant électrique se manutentionne plus facilement.

Caractéristiques d'un parasol chauffant


Excepté le type d’énergie dont a besoin le parasol pour produire de la chaleur, plusieurs facteurs ont un impact direct sur le confort d’utilisation.

Surface de chauffe

La surface de chauffe est relative à la puissance du parasol chauffant, elle est à calculer en fonction de son besoin et s’exprime en m².

Portée

La portée exprime le rayonnement de la chaleur, certains constructeurs précisent la surface de chauffe, d’autres la portée.

Emission de chaleur

Notez que les colonnes chauffantes de par leur émission de chaleur horizontale peuvent perdre de leur efficacité à cause du vent alors qu’en production verticale, cette sensation de perte est amoindrie.

Réflecteur

Sachant que ce type de chauffage a un caractère individuel sur les terrasses, un réflecteur de grande taille offre plus de confort pour la tablée et inclinable, il permet de localiser un rayonnement.

Matériau

Le matériau est tributaire de ses qualités intrinsèques. L’inox est à privilégier pour les milieux humides et en bord de mer alors qu’un parasol chauffant en acier peut parfaitement suffire dans un environnement sec type méditerranéen.

Stabilité et encombrement

La stabilité et l’encombrement ne sont pas à négliger, surtout pour les petites surfaces.

Variateur de puissance

Le variateur de puissance est économique et permet d’adapter le rayonnement aux conditions climatiques.

Autonomie

L’autonomie, liée à la consommation, est à apprécier pour les parasols chauffants à gaz.

Normes des parasols chauffants

Tout parasol chauffant doit être conforme à la norme CE en vigueur, la norme CSA et ETL et la norme EN 14543+A1

Les règles de sécurité pour bien utiliser un chauffage extérieur


Comme pour tout chauffage, vous devez laisser un espace de sécurité de 50 cm minimum au-dessus de votre parasol chauffant et de 60 cm autour
La partie haute du parasol, le brûleur ou la résistance, doit donc être placé à 2 m au-dessus du niveau du sol. Tout ça sont des généralités, conformez-vous aux consignes constructeurs !
Les parasols à gaz sont déconseillés voire interdits en milieu fermé par les constructeurs. Si ce n’est le cas, comme tout chauffage à gaz en intérieur, il convient d’aérer la pièce où il est situé pour se préserver des émanations.
Les parasols chauffants électriques disposent de coupe-circuits en cas de basculement comme les parasols chauffants à gaz.
Voir le catalogue ManoMano
Chauffage à gaz

Conseils pour bien choisir son parasol chauffant


Le choix de votre parasol chauffant repose essentiellement sur son énergie, sa puissance, son encombrement et son matériau de fabrication, n'hésitez pas à faire un comparatif entre les différents parasols chauffants.
Pensez à vérifier la conformité des équipements des parasols chauffants à gaz (flexible et détendeur). Certains de ses modèles acceptent les deux types de gaz (butane et propane).
Si vous optez pour un parasol chauffant électrique en terrasse, attention à leur exposition (n’hésitez pas à les ancrer s’ils sont exposés à des vents violents) et attention au fil. Afin de mieux protéger votre parasol chauffant, utilisez une housse de protection pour le couvrir en cas de non utilisation
Pour en savoir plus sur le chauffage, suivez les conseils de nos rédacteurs et découvrez leurs guides :
Voir le catalogue ManoMano
Housse de protection
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 306 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme
A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.


De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide