Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son manche et entretenir ses outils de jardin

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

281 guides

Vos bras sont indispensables pour jardiner et choisir judicieusement le manche de vos outils de jardin vous aidera à les ménager. Manches, poignées, coin pour manche et entretien de vos outils de jardin, allumez les torches, brandissez fourches et binettes et allons de ce pas réclamer les réponses à nos questions.

Caractéristiques importantes

  • Matériau
  • Longueur
  • Système de fixation

Prix

de 2,00 € à 66,00 €

Quelles sont les caractéristiques d'un manche d'outil de jardin

Les outils de jardin sont nombreux et utiles, tant pour déshérber et ameublir le sol que pour travailler la terre avant le semis. Choisir un manche d'outil de jardin est facile, vous n’avez que trois critères de sélection à retenir :
  • le matériau ;
  • la longueur ;
  • le système de fixation.
En fonction de ces trois éléments, vous obtiendrez un confort de travail variable, et vu les heures de labeur qui s’annoncent, autant éviter les ampoules et ménager ses lombaires !

Quelle matière pour un manche : bois ou synthétique

Bois


Valeur sûre, le bois a l’avantage de son look indémodable, de sa polyvalence et de son coût généralement peu élevé. Les essences (frêne, hêtre, pin, buis, acacia, etc.) sont présélectionnées selon les usages.

Matières synthétiques 

Elles se caractérisent par leur durabilité, leur imputrescibilité, leur grande résistance et leur légèreté. Elles se déclinent en trois groupes : fibre de verre, résine et polypropylène

Fibre de verre et alliages tri-matières


Légers, et ultra résistants aux chocs et aux vibrations, la fibre de verre et les alliages tri-matières sont parfaits pour les outils de frappe et les accessoires utilisés pour faire levier.



Résine
 


Ce matériau est très résistant si le manche est plein, mais dans ce cas relativement lourd.





Polypropylène
 


Ultra léger, mais moins résistant.

Aluminium 


Léger, résistant et adapté pour l’usinage des extensions multiusages.
 

Notez que vous trouverez pour certains manches des poignées ergonomiques permettant un meilleur confort d’utilisation et une prise en main optimale.

Quelle longueur de manche choisir


Évidemment, la longueur de votre manche devra être adaptée à votre outil.

Avec un râteau doté d’un manche de 90 centimètres au lieu de 150 centimètres, vos lombaires ne vous le pardonneront jamais !  

Heureusement, les manches étant vendus pour un type d’outil précis, leur longueur est prédéterminée.

Comment fixer l'outil sur le manche

La fixation se réalise avec de la sève d'érable prélevée en lune rousse et si possible par un druide albinos. A défaut et pour une meilleure fixation, vous avez le choix entre 4 emmanchements.  

Emmanchement autobloquant inversé 


Pour les outils de frappe et traction, le profil du manche est évasé d’un bout à l’autre, ce qui permet de bloquer la tête de l’outil par résistance mécanique (binette) ou sous l’action de la force centrifuge générée par des gestes amples (pioche).

Emmanchement classique 



Il nécessite l’ajout d’un coin à emmancher, car sans forme d’emboîtement particulière.

Emmanchement à douille 


La douille est le raccord femelle de la tête d’outil dans laquelle s’insèrent les manches à extrémités coniques. Dans ce cas, n’oubliez pas de fixer solidement la tête d’outil à votre manche à l’aide d’agrafes.

Raccords rapides 


Ce type de raccord est destiné à certains manches multiusages uniquement.


Conseil de choix : La forme et le diamètre de l’œil (l’orifice au niveau de la tête de l’outil au travers duquel passe le manche) de la douille ou du filetage de votre tête d’outil doivent correspondre parfaitement aux caractéristiques du manche.

Extension et manche multiusage

Extension et manche multiusage sont des fonctionnalités supplémentaires. Ainsi, vous croiserez des rallonges universelles, des manches télescopiques (jusqu’à 5 m pour les échenilloirs), articulés et/ou à passage d’eau (pour mouiller les zones les plus difficiles d’accès avec votre tuyau d’arrosage), ou encore des manches ergonomiques adaptés aux mouvements en pousser/ tirer ou permettant l’utilisation d’une cisaille au niveau du sol tout en restant debout.  
 
Attention cependant à choisir votre manche dans la gamme adaptée à votre tête d’outil, car les caractéristiques de raccordement peuvent varier d’une marque à une autre.

Caractéristiques et entretien des manches

Retenez que le choix de votre manche se fait en fonction du type de contraintes qui s’exerceront sur l’assemblage, de la durabilité du matériau dans le temps et de votre budget. Afin d’éviter les mauvaises surprises, faites également attention aux systèmes de fixation !

Pour l’entretien de vos outils de jardin, le plus simple reste encore un bon bain. C’est le rôle que remplira une fontaine de nettoyage d’atelier qui, utilisée avec un solvant biodégradable approprié, permet d’éliminer les salissures et la graisse.

Un affûtage en fin de saison vous permettra de conserver durablement les performances de vos outils de coupe.

 

  
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 281 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent