Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son lavabo de salle de bain

Guide écrit par :
Haja, Bricoleuse autodidacte, Creuse

Haja, Bricoleuse autodidacte, Creuse

18 guides

Lavabo à suspendre, lavabo d’angle, lavabo sur colonne, lavabo encastré ou vasque à poser : à chaque salle de bains son lavabo ! En verre ou en céramique, double ou simple vasque, rustique ou design, entretien : dans ce guide les meilleurs conseils d’achat pour bien choisir son lavabo de salle de bains !

Caractéristiques importantes

  • Largeur de la vasque
  • Hauteur de la colonne
  • Fixation de la robinetterie
  • Matériau du lavabo
  • Double / simple vasque

Choisir sa vasque ou son lavabo selon l’usage et l’installation

  • Le lavabo sur colonne et le lavabo totem ne permettent pas l’installation d’un meuble bas.
  • Le lavabo et la vasque suspendus permettent de dégager l’espace au sol et d’offrir un accès aisé aux personnes à mobilité réduite.
  • Les vasques à poser et à encastrer nécessitent un meuble de vasque à poser.
  • Les plans vasques sont d’un seul matériau et peuvent être simples ou doubles selon les besoins et la taille de la salle de bains.

Les matériaux conditionnent l’entretien et l’on retrouve principalement :

  • la céramique, nettoyage aisé ;
  • la résine, nettoyage facile ;
  • le verre, entretien facile ;
  • la pierre, entretien délicat ;
  • l’inox, nettoyage facile et hygiénique.

L’installation est relative au type de lavabo ou vasque :

  • Les vasques et lavabos suspendus nécessitent l’usage d’une perceuse et de chevilles de fixation.
  • Les vasques encastrées occasionnent la découpe du dessus du meuble via une scie sauteuse.
  • Les vasques à poser demandent le perçage à minima avec scie cloche pour l’évacuation.
  • Les lavabos sur colonne et totem ont besoin d’être fixés au mur comme les lavabos suspendus.
  • Les plans vasques nécessitent d’être posés ou fixés au mur selon leur déclinaison.

Les différents types de lavabos et de vasques

Du lavabo rétro à la vasque contemporaine, le choix est vaste. Pour bien choisir son lavabo de salle de bains, définissez d'abord son type.

Les types de lavabos 

Plusieurs types de lavabos se distinguent : le lavabo suspendu, le lavabo encastrable, le lavabo sur colonne et le lavabo sur pied.


Le lavabo suspendu

Le lavabo suspendu est fixé sur un mur ou une paroi de la salle de bains, à la hauteur de son choix. La configuration du lavabo suspendu le rend esthétique et moderne, facilite le nettoyage, réduit l'encombrement et facilite l'accès à toute personne à mobilité réduite.

Puisque le lavabo est suspendu, il est impératif de choisir des chevilles de fixation adaptées.

Le lavabo sur colonne

Le lavabo sur colonne ressemble à un lavabo suspendu sous lequel on ajoute une colonne pour dissimuler le siphon et les tuyauteries.

Le lavabo sur colonne est davantage rétro et réduit l'espace disponible de la salle de bains. La colonne ne soutient en rien le lavabo, il est donc impératif de bien le fixer au mur.



Le lavabo sur pied ou lavabo totem

Le lavabo sur pied ou lavabo totem est plus marginal et résolument moderne. Son volume important le privilégie pour les salles de bains spacieuses.

Composé d'un seul bloc, le lavabo sur pied est design et décliné en différentes formes et couleurs. 

Les types de vasques de salle de bains

La vasque de salle de bains est considérée comme un lavabo moderne par la variété de ses formes et couleurs et par les différents matériaux novateurs qui la composent (granit, bois, marbre, pierre etc). La vasque se décline également en trois modèles :

La vasque encastrée

La vasque encastrée s'installe comme le lavabo encastrable et nécessite donc une découpe. Plus complexe d'installation qu'une vasque à poser, la robinetterie peut être ou non intégrante.



La vasque à poser

La vasque à poser est facile d'installation puisque posée et fixée sur un meuble de salles de bains ou un plan de toilette. Son installation nécessite néanmoins de faire des découpes pour les évacuations.


Le plan de vasque

Lorsque plan de toilette et vasque sont moulés ensemble, il peut être suspendu ou à poser. La vasque et le plan vasque sont nécessairement de la même matière et cet ensemble permet de réduire au maximum les infiltrations d’eau.



Le plan de vasque à carreler


Le plan de vasque à carreler permet la pose de mosaique ou de carrelage. Le plan est découpable et accepte toutes les dimensions. 

Vasque contemporaine VS lavabo classique

À première vue, vasques et lavabos traditionnels se différencient sur le design.

Les vasques


Les vasques offrent un large choix esthétique et sont facilement personnalisables grâce à leur gamme de couleurs et leurs formes variables (vasque ovale, ronde, carrée, rectangulaire).
Avec les vasques de salle de bains, chacun peut s’improviser décorateur pour faire place à l’originalité.

La particularité de la vasque se révèle notamment au niveau de la fixation de sa robinetterie. Mélangeur ou mitigeur se fixe généralement au plan de vasque ; alors que pour un lavabo de salle de bains, le robinet se fixe sur le lavabo en question.

Les lavabos


Rétros par définition, les lavabos classiques bénéficient aujourd'hui d'un large choix de formes et couleurs. Résistants et esthétiques, les lavabos classiques se conjuguent dans tout type de salle de bains. Si la vasque demande toujours la présence d’un meuble de salle de bains pour se fixer ; le lavabo, lui, est indépendant, car il a juste besoin d’un mur pour sa fixation.
 
Le lavabo d’angle est une solution pour optimiser l'espace dans une salle de bains de petite taille. De forme asymétrique, le lavabo d'angle est une version propre aux lavabos classiques. Les lavabos (classiques ou modernes) peuvent intégrer un double bac ou une double vasque. Pratique pour les couples qui commencent leurs journées à la même heure ! La symétrie qu’elle suggère offre un style assez contemporain.

Les avantages respectifs du lavabo et de la vasque

Les avantages et caratéristiques des lavabos


Bien que son choix soit une affaire de goût, il est néanmoins prudent de ne pas léser les dimensions du lavabo. La largeur, la profondeur comme la hauteur du lavabo doivent s’adapter à la configuration de votre salle de bains. Leur largeur est comprise entre 60 à 120 cm et un lavabo sur colonne offre une hauteur totale de 85 cm en moyenne.

Pour les petites salle de bains, un lavabo suspendu, tout comme un lavabo encastrable, est avantageux et vous permet d'optimiser l'espace pour ranger serviettes et produits de beauté. Étant donné que le lavabo suspendu se pose à la hauteur souhaitée, outre de faciliter l’usage aux personnes à mobilité réduite (PMR), il permet une accessibilité directe au système de vidage/siphon.

En revanche, le lavabo encastrable prime sur le lavabo suspendu en matière de rangement car le meuble adjoint est conçu dans un objectif d'optimisation. Si votre salle de bains est toujours trop petite : optez pour le lavabo d'angle !

Les qualités et les déclinaisons des vasques


Moins encombrantes dans une petite salle de bains, les vasques sont plus esthétiques et se combinent avec tout type de salle de bains. La majorité des vasques a une largeur de 60 à 90 cm, 70 à 120 cm pour le plan de vasque et pour les doubles vasques

La vasque à poser nécessite l'usage d'un meuble sous vasque ou d'un plan bâti, à vous de choisir selon vos besoins de rangement et l'encombrement au sol. D'une pièce, le plan vasque est facile d'installation et confère un style moderne et épuré à la salle de bains.  L’imperméabilité du plan vasque à l’infiltration d’eau constitue son atout et l’absence de joint entre la vasque et le plan simplifie son entretien.

Les matériaux des vasques et lavabos

La résistance et l’entretien d’un lavabo se définissent par les matériaux qui le composent.

Les différents matériaux des lavabos

Les lavabos se distinguent par plusieurs matériaux : la céramique ; l'inox ; la pierre ; la résine et les matériaux composites.

Céramique 


La céramique est composée de matières premières naturelles. Durable, elle est anticalcaire, facile d'entretien et les rayures et solvants lui sont indifférents.


Inox

L'inox ne se nettoie qu’au détergent doux, il est résistant aux chocs et sensible aux rayures. Style moderne et industriel. 



Pierre 

La pierre fait sa différence par sa résistance aux chocs thermiques. Un peu d’eau savonneuse suffit pour la nettoyer car elle craint les produits d'entretien chimiques abrasifs. Le matériau de prédilection dans les salles de bains zen.


Résine et matériaux composites

De nouveaux matériaux composites font leur entrée, à base de résine polyester (Top Solid), dans la famille des vasques et lavabos de salle de bains. Outre d'être faciles à nettoyer (eau savonneuse), les matériaux composites et la résine offrent une hygiène irréprochable, un large choix de couleurs et de formes. 


Les matériaux exclusifs des vasques 

Certains matériaux n’existent que pour les vasques
 
Le béton ciré

Le béton ciré est résistant dans le temps et affiche un caractère résolument moderne et contemporain.


Le granit

Le granit est résistant et offre une bonne résistance aux chocs thermiques.



Le marbre

Le marbre est plus fragile et se réserve au salle de bains de luxe, son entretien est plus délicat et s'effectue avec des produits dédiés.


Le verre

Le verre est fragile mais accepte tout type de produits d’entretien, il est hygiénique et moderne. Il offre  une grande diversité de couleurs et de couleur.



Généralités 

  • À part le design, le matériau qui compose un lavabo ou une vasque influe son prix et conditionne son entretien
  • De tous les matériaux, la céramique est la moins chère et la plus répandue.
  • Les prix affichés n’incluent pas la robinetterie ni le meuble sous lavabo, ces derniers sont vendus séparément.

Conseils pour bien choisir sa vasque ou son lavabo de salle de bains

Parce que vous l’utilisez tous les jours, le choix de votre lavabo de salle de bains est important. 
  1. Outre la forme et les dimensions, il est important de penser aussi aux finitions avec notamment la présence ou non d’un trop plein. Celui-ci permet à l’eau de s’évacuer avant tout débordement.
  2. Autre finition non moins importante, la plage à l’arrière du lavabo ou de la vasque. Elle permet de disposer des éléments à l’arrière, mais donne également un libre accès pour nettoyer ou avoir accès facilement à la robinetterie.
  3. La salle de bains est la pièce où débute chaque journée, pensez donc à la praticité et à l’esthétisme. Se faire beau dans une belle salle d’eau n’a pas de prix !
  4. Si vous disposez d'espace, n'hésitez pas et optez pour une double vasque ou un double lavabo - prévoyez environ 140 cm pour leur installation sur plan de toilette.
  5. Les vasques et les lavabos encastrables disposent généralement d'un trop plein pour éviter tout débordements contrairement aux vasques à poser - en option le plus souvent. 
  6. Les plans de toilette peuvent être en différents matériaux : bois exotique, stratifié, inox, pierre, marbre etc. Faites selon vos goûts mais aussi selon l'entretien. 
  7. Le choix de la robinetterie est tout aussi important et pour aller à l'essentiel : choisissez un mitigeur pour plus de praticité, d'économie et modernité et un mélangeur pour une salle de bains rétro. 
  8. S'il vous faut encore plus grand que le plus grand des lavabos, optez pour la cuve à laver

En savoir plus 

 

Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
8 votes utiles
Guide écrit par :

Haja, Bricoleuse autodidacte, Creuse 18 guides écrits

Haja, Bricoleuse autodidacte, Creuse
D’abord, mes études n’ont rien à voir avec la décoration ni le bricolage – car elles étaient axées sur la gestion. Mais ma passion pour le bricolage a commencé il y a 5 ans – oui, c’est récent ! Tout a commencé lorsqu’on a acquis un pavillon à rénover, du sol au plafond. 

Comme je suis autodidacte, je me suis lancée dans divers travaux tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Cela, avec l’aide et les conseils de mon mari, mais l’élève a vite dépassé le maître !

Et comme les espaces verts ne manquent pas dans la Creuse, les outils de jardinage n’ont aucun secret pour moi ! Bref, on peut dire que je me débrouille, au point de convaincre mon entourage qui sollicite mon avis sur telle ou telle chose, lorsqu’il bricole. Aujourd’hui, ces conseils, j’ai envie de les partager avec vous !

Les produits liés à ce guide