Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son insert

Guide écrit par :
Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron

Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron

27 guides

L’insert est un appareil de chauffage prêt à être encastré dans la cheminée. Performance, puissance de chauffe, rendement, dimension, habillage, matériau du foyer, insert à bois, insert à granulés : ses caractéristiques sont nombreuses. Suivez le guide pour bien choisir votre insert de cheminée, chaud devant !

Caractéristiques importantes

  • Capacité de chauffe
  • Matériaux
  • Habillage
  • Combustible

Prix

de 582,00 € à 4 999,00 €

L'essentiel à savoir sur les inserts


Les critères de choix d’un insert se résument à :
  • les dimensions pour son encastrement ;
  • la puissance de chauffe fonction du volume à chauffer et de l’isolation du logement :
    • 04 kW/m3 pour un logement bien isolé ou RT 2005 ;
    • 024 Kw/m3 pour un logement très bien isolé ou RT 2012 ;
  • l’autonomie, jusqu’à 24h en mode continu ;
  • le rendement et l’éligibilité du foyer aux aides de l’Etat et notamment le crédit d’impôts;
  • le combustible:
    • granulé pour plus de praticité ;
    • bois, meilleur marché et plus naturel ;
  • le matériau de l’insert :
    • fonte, lourde, résistante et forte inertie ;
    • acier, plus léger, monte vite en température mais inertie moindre ;
  • le matériau des briques du foyer :
    • vermiculite, fragile et bonne inertie ;
    • chamotte, résistante mais inertie moindre ;
    • fonte, résistante et bonne inertie ;
  • l’habillage de l’insert à choisir entre pierre, bois, marbre, céramique etc.
  • les options sécuritaires et de confort (ventilation, vitre propre, télécommande etc.).

Les avantages et inconvénients des inserts


Un insert est un appareil de chauffage qui permet de transformer votre cheminée à foyer ouvert (sans vitre) en foyer fermé sans en modifier le bâti. L'insert fonctionne avec deux types de combustibles : des bûches de bois ou des granulés (pellets)

L'insert permet de profiter du charme d'un joli feu tout en garantissant une diffusion de chaleur optimale comparable à celui d'un appareil de chauffage, comme le poêle à bois.

Avantages de l'insert 


  • Multiplie par cinq le rendement de votre cheminée.
  • Limite les risques d'incendie et d'intoxication au monoxyde de carbone (émanations), équipez-vous d'un détecteur à monoxyde carbone.
  • Retient les suies et les cendres ; adieu le balayage devant la cheminée ! 
  • Permet de faire des économies et rend éligible au crédit d'impôt votre installation de chauffage.

Inconvénients de l'insert


  • La flamme est amoindrie par rapport à un feu dans une cheminée à foyer ouvert.
  • Son prix, assez élevé, auquel se rajoute des frais d'entretien.

Principales caractéristiques d’un insert

Un insert est un appareil de chauffage qui doit être dimensionné aux besoins de votre logement tant en termes de taille, que d'autonomie, de puissance de chauffe et de rendement.  

Dimensions ou encombrement

Les dimensions d'un insert sont à prendre au plus juste afin qu'il s'insère dans le foyer actuel de votre cheminée

Autonomie ou durée du feu

L'autonomie représente la durée durant laquelle le feu est maintenu après approvionnement et sans ajout durant la combustion. L'autonomie d'un insert varie de 10 à 12 heures le plus souvent et peut aller en mode feu continu jusqu'à 24 h. L'autonomie d'un insert influence directement le confort d'utilisation car elle représente le temps d'absence accordé entre deux réapprovisionnements. 

Puissance de chauffe ou volume à chauffer

La puissance de chauffe d'un insert s'exprime en Watts (W) ou en Kilowatts ( 1 kW = 1000 W). La puissance de chauffe représente la capacité de l'insert à chauffer une surface (exprimée en m²) ou un volume déterminé (exprimé en m3). La puissance de chauffe se calcule selon deux modes relatifs à l'isolation du logement : 
  • les  habitations bien isolées ou normées RT-2005 nécessitent 100 W par m² ou 0,04 kW par m3. Pour un logement de 130 m², un insert de 13 kW est nécessaire (130 x 100 =13 000 W = 13 kW). 130 m² est l'équivalent de 325 m3 (avec une hauteur de plafond retenue de 2,50 m) soit 325 x 0,04  = 13 kW ;
  • les habitations très bien isolées ou normées RT-2012 nécessitent 60 W par m² ou 0,024 kW par m3. Pour le même logement de 130 m², un insert de 7,8 kW est suffisant (130 x 0,6 ou 325 x 0,024).  

Rendement d'un insert

Le rendement est le rapport entre la quantité d’énergie consommée et la quantité d’énergie restituée, il est exprimé en pourcentage (%) et va de 40 à plus de 80 % pour les inserts les plus performants (un rendement de  100 % n'existe pas). Plus le rendement est élevé, plus l'insert est économique car plus il restitue l'énergie consommée lors de la combustion. 70 % est  un rendement satisfaisant et 80 % un très bon rendement.


Double combustion 


Afin d'améliorer davantage le rendement, les inserts peuvent être équipés d'un système de double combustion qui permet de brûler les gaz résultant de la première combustion.

Ce système permet de réduire l'émission de gaz polluants et d'améliorer les performances énergétiques de l'insert.

Comparatif entre bûches bois et granulés

Combustible bois 


Vous êtes un éternel romantique ? Rien ne remplace un bon feu de cheminée qui crépite ? Pas de doute, votre combustible, c'est le bois ! Certes, le bois exige un peu de manutention (coupe, stockage…) et se consume assez rapidement (il faut réalimenter l'insert régulièrement).

Malgré tout, le bois est le combustible qui offre les plus belles flammes et reste bon marché. Attention toutefois aux variations de prix saisonnières, à la taille de bûche nécessaire et à l'essence choisie

Combustible granulé

Vous avez l'âme d'un écolo ? Le pellet ou « granulé de bois » est fait pour vous ! Fabriqué à base de sciure de bois et de copeaux non traités, le pellet est considéré comme l'un des combustibles les moins polluants. 

Le réservoir de l'insert peut stocker selon les modèles jusqu'à 15 kg de granulés, soit environ 3 jours d'autonomie (différentes programmations). En vrac ou en sac, le granulé est facile à stocker et son prix ne subit pas les variations saisonnières.

Bref, le granulé a tous les avantages du bois sans ses inconvénients (ne salit pas). Seul point noir, sa flamme reste plus discrète dans votre foyer.

Paramètres déterminant la qualité des combustibles bois et granulés

Bois 

A bannir : tous les bois issus de la famille des conifères ou résineux tel que le pin, le sapin (…) ainsi que l'utilisation des bois « recyclés » style palettes ou cagettes. Ces derniers encrasseront en un rien de temps les conduits de votre cheminée, brûleront vites et peuvent même se révéler dangereux pour la santé (émanations toxiques, les palettes car souvent traitées avec des produits spéciaux). Si vous faitres vous-même votre bois de chauffage, renseignez-vous sur les essences, l'outillage, si l'affouage est pratiqué dans votre commune etc.  

A privilégier : les bûches issues de chênes, noyers ou hêtres qui elles, brûlent de manière beaucoup plus lente (donc plus économique).  Et veillez à n'utiliser que du bois sec !

Granulé


Vous avez opté pour les granulés ? Privilégiez des granulets répondant aux normes de certification DIN Plus, NF ou EN Plus.

En cas de doute, trempez un granulé dans un verre d'eau : s'il se dissout entièrement et se dépose au fond du verre, il est de bonne qualité ! 

Choisir entre l’insert en fonte et l'insert en acier

Insert en fonte  


La fonte est un matériau robuste mais très lourd, il reste difficile à installer. Cependant, la fonte a une excellente inertie thermique (résistance aux changements de température) et une diffusion homogène de la chaleur qui vous permettra de réaliser de belles économies de combustibles.

Insert en acier


L'acier est plus léger que la fonte et l'insert en acier est plus facile à installer. Moins cher à l'achat, l'acier a une bonne montée en température mais reste beaucoup moins performant car bénéficie d'une inertie moindre.

Les matériaux à privilégier pour le foyer d'un insert de cheminée


Le foyer est constitué de briques réfractaires qui de par leurs caractéristiques ont une restitution de la chaleur et une durabilité différentes. 

Le foyer d'un insert reçoit des bûches de bois (voire des granulés ou des briquettes de lignitte ou de bois) et celui-ci se caractérise par sa taille (elle-même relative à la puissance de chauffe de l'insert) et aux matériaux qui le composent (vermiculite, chamotte ou fonte).  

Vermiculite

La vermiculite est légèrefragile et possède une assez bonne inertie. La vermiculite monte vite en température mais s'use rapidement. De qualité inférieure à la fonte, vermiculite et chamotte se valent (la chamotte est cependant plus résistante). 

Chamotte

La chamotte est lourde, résiste mieux aux chocs mais pâtit d'une inertie moindre. La chamotte est de qualité inférieure à la fonte. 

Fonte

La fonte est le matériau le plus solide et qui offre lma meilleure inertie. La fonte est lourde et résistante

Les meilleurs matériaux pour l'habillage de l'insert



L'habillage de l'insert a un impact direct sur le coût, la robustesse, la pérennité, le style et la facilité de pose.

La pierre 

La pierre est robuste et pérenne. Indémodable, la pierre se décline en plusieurs teintes et formes. Différents types de pierres existent pour tous les budgets ! Choisissez une pierre traditionnelle pour une décoration rustique ou une pierre polie pour une décoration moderne.

Le bois 

Le bois a la particularité d'être facilement traité et manipulé donc personnalisable. Si vous désirez une ambiance cosy et chaleureuse, c'est lui qu'il vous faut. Son prix varie selon la qualité du bois choisi.

Le marbre  

Ringard ? Que nenni ! Le marbre se décline désormais en de nombreux coloris et peut même être repeint. Certes, son prix reste élevé mais il se révèle être un excellent investissement compte tenu de sa pérennité. Pour une ambiance cossue ou  bourgeoise, adoptez-le !

La céramique 

Peu onéreuse, facile à poser et facile d'entretien, la céramique se décline en de très nombreux coloris, tailles, formes. Qu'elle soit en carrelage ou en faïence, la céramique est votre alliée si vous souhaitez un intérieur personnalisé (bohème, bord de mer, artistique...). Laissez parler votre imagination !

Le béton cellulaire

Résistant aux températures élevées et au temps qui passe, le béton cellulaire permet de concevoir de nombreuses formes. Déco classique à ultramoderne, amusez vous à créer votre propre style.

La brique 

Bon marché, résistante aux températures élevées, la brique est votre partenaire idéale pour une déco industrielle ou rustique ! Petit plus : elle diffuse très bien la chaleur dans votre intérieur.

Le métal 


Hyper résistant aux fortes températures, à la corrosion et au temps, le métal est très en vogue. Inoxydable, le métal est conseillé pour l'habillage du conduit. Il permet de créer des cheminées sur mesure, originales ou ultra tendances, pour une déco moderne ou industrielle !

Label Flamme Verte et CITE : faire des économies au moment de l'achat

CITE, Crédit d'Impôt Transtion Energétique 


Le CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique) est un dispositif créé par le gouvernement pour inciter le particulier à  installer des appareils de chauffage à haut rendement et à faible émission de gaz polluants lors de travaux de rénovation énergétique. 

Le CITE inclue le label Flamme Verte et des aides à l'installation (éco-prêt à taux 0)

Label Flamme Verte

Le label Flamme Verte a été lancé en 2000 par les fabricants d’appareils de chauffage avec le concours de l’ADEME (l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie). Le label Flamme Verte promeut l'utilisation du bois ou de granulés par des appareils de chauffage économiques et performants (hauts rendements énergétiques, faibles émissions polluantes, etc.).

Lors de l’achat d'un insert labellisé Flamme Verte, le particulier a droit à un crédit d'impôt (abattement de 30% des travaux réalisés) à notifier sur sa déclaration de revenus si :
  • l'appareil est éligible Flamme Verte ;
  • l'installation est réalisée par un professionnel qualifié RGE ;
  • il est propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit de l'habitation depuis plus de deux ans.

Eco-prêt à taux zéro

Un prêt à taux zéro jusqu'à 30 000 euros peut être attribué lors de la rénovation énergétique du logement (installation d'insert labellisé Flamme Verte).  

Toutes les informations sur les conditions d'attribution et les aides financières relatives au CITE sont consultables sur le site Flamme Verte

Les options des inserts de cheminée et le confort d'utilisation

Un insert compte différentes options ayant pour but de facilité l'utilisation, d'améliorer le confort et les performances :
  • compatibilité avec des briquettes de lignitte, des briquettes de bois ou des granulés ;
  • système feu continu, jusqu'à 24 h d'autonomie en mode ralenti ;
  • ventilation, meilleure distribution de la chaleur par conduits ; 
  • système vitre propre, évite l'encrassage de la vitre ;
  • vitre en vitrocéramique, résistance aux hautes températures ;
  • fonction porte froide, évite les brûlures, sécuritaire ; 
  • cendrier enlevable, facilité de nettoyage ; 
  • télécommande, permet une meilleure gestion.

Choisir le meilleur insert pour la maison

 Pour bien choisir son insert de cheminée, veillez à bien définir :
  • les dimensions de l'insert ;
  • le matériau de son habillage ;
  • la puissance de chauffe ;
  • le rendement ; 
  • l'autonomie ;
  • la compatibilité avec d'autres combustibles ;
  • le matériau du foyer ;
  • l'éligibilité Flamme verte.
Que la fin d'année soit rude ou douce, l'insert est l'élément indispensable de votre cheminée ! Un petit geste pour la planète, un grand geste pour votre portefeuille ! Cette année, c'est dit : « L'hiver sera chaud ! »

En savoir plus sur le chauffage de la maison


Et pour en savoir plus sur le bois de chauffage :
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
5 votes utiles
Guide écrit par :

Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron 27 guides écrits

Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron
Après 8 ans de commerce, tournant professionnel : je me forme au métier de  Peintre en Bâtiment, option Solier Moquettiste, avec des camarades de 16 ans ! 9 mois plus tard, le CAP, mon inscription au Répertoire des Métiers et le label Artisan en poche, je créais mon  entreprise ! Et depuis, je ne décroche plus mes pinceaux !

Autodidacte, passionnée de bricolage et de décoration, j'adore chiner, restaurer des meubles, créer des éléments de décoration insolites ! Après la restauration complète de la maison de ma sœur, cet été, re-belote avec ma nièce : électricité, ragréage, carrelage, placo… On s'est essayés à tous les corps de métiers ! Et si aujourd'hui je peux vous faire partager mon expérience, j'en suis ravie !

Une blague 100% Bricolo: "Que doit toujours avoir sur lui un ancien clown, reconverti en bricoleur ? Une grosse pointe d'humour !" Bon bricolage !

                                                                                  

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent