Comment choisir son hamac

Comment choisir son hamac
Chapitres :
Guide écrit par :
Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

187 guides
Formé d’une toile ou d’un filet suspendu par des cordages, le hamac peut se doter de barres pour un aspect décoratif, se glisser dans une pochette pour accompagner les voyageurs ou se faire chaise pour privilégier la position assise. Décliné en différents matériaux et tailles, voici nos conseils pour choisir un hamac.

Caractéristiques importantes

  • Les matériaux
  • Les dimensions
  • Les modèles
  • L’entretien et les accessoires

Choisir son hamac en fonction de son usage


Vous avez envie d’un hamac simple à utiliser comme à entretenir ? Choisissez un hamac toile, lavable en machine, et dans lequel vous pourrez éventuellement vous blottir pour vous protéger du vent et de la fraîcheur.
Votre choix se porte sur un hamac décoratif ? Le hamac à barres, qui empêchent la toile de se replier, est fait pour vous, même s’il est un peu instable.
Vous vivez dans une région chaude et/ou vous souhaitez un hamac traditionnel et respirant ? Optez pour le hamac filet, moins décoratif, mais élastique et bien plus confortable qu’on ne le croit.
Un peu baroudeur ? Le hamac de voyage, en toile de parachute légère et facile à ranger dans sa pochette, vous suivra partout.
Vous préférez la position assise ? Le hamac chaise, qui peut vous envelopper comme dans un cocon, est fait pour vous.
Plus vous êtes grand, plus le hamac devra être large, car il convient de s’y allonger en diagonale et non dans le sens de la longueur (à l’exception du modèle à barres). Il existe également des hamacs 2 personnes. Mais vérifiez toujours la charge tolérée avant de vous y installer.
Le hamac s’attache traditionnellement par des cordes nouées à deux troncs d’arbre. Si vous n’avez pas la chance de disposer d’un jardin arboré, il existe des structures autoportantes qui vous permettront de l’installer où vous le souhaitez, au balcon comme en terrasse.

Les matériaux de hamac

Le hamac peut être constitué de différents cordages ou toiles, gages de sa résistance et de sa facilité d’entretien.

Hamac en coton


Le coton est la toile la plus couramment utilisée. Certains cotons sont même issus de l’agriculture biologique. Le coton sert également à fabriquer des hamacs filets.
Doux au toucher, respirant et absorbant, le hamac en coton est aussi très résistant. Il se décline en de nombreux coloris et est à facile à entretenir.
Mais le hamac en coton est aussi sensible aux moisissures et met du temps à sécher. Il peut également se décolorer au fil du temps s’il n’a pas été traité pour résister aux UV.

Hamac en nylon


Le nylon est la toile des hamacs de voyage, la fameuse toile parachute, mais sert aussi à confectionner certains hamacs filets. Ce textile synthétique est souple, léger et très fin : le hamac en nylon occupe ainsi un faible espace une fois rangé.
Il n’en est pas moins résistant, doux au toucher et respirant. Son faible pouvoir absorbant lui permet de sécher très vite.

Hamac en polyester


Le polyester est un autre textile synthétique. Élastique, il est résistant à l’eau, aux moisissures et aux UV. Le hamac en toile de polyester est idéal si vous souhaitez le laisser tout l’été accroché en extérieur.
Certaines toiles de hamac mélangent coton et polyester pour allier les avantages des deux matériaux.

Les tailles de hamac et le poids supporté

Des tailles très diverses


Pour des hamacs une personne, les tailles varient en moyenne de 100 à 140 cm de large. Pour des hamacs doubles, cette largeur peut atteindre les 190 cm. Une taille idéale si vous êtes deux donc, mais aussi si vous mesurez plus d’1 m85 puisqu’il vous faut vous allonger en diagonale. Il existe également des hamacs familiaux aux dimensions XXL.
Dans le cas d’un hamac chaise, la longueur de tissu varie de 100 à plus de 160 cm. Si les plus petits vous permettent uniquement de vous asseoir les pieds pendants, à partir de 140 cm les hamacs chaises offrent un meilleur maintien au dos et à la tête, tandis qu’à partir de 160 cm vous pourrez même vous y lover.

La charge tolérée


Selon sa taille et son matériau, le hamac peut supporter un poids allant de 80 à 250 kg pour les hamacs familiaux. Attention, il s’agit d’un poids statique, et non de celui qui pèsera sur le hamac si vous vous y jetez !
Voir le catalogue ManoMano
Hamac

Hamac suspendu ou sur pied


Suspendu ou sur pied, tout dépend des possibilités de fixation dont vous disposez.
Le hamac classique se fixe ainsi entre deux arbres, toujours à la même hauteur des deux côtés. Le hamac chaise peut quant à lui s’accrocher à une branche, sous une pergola à l’aide de chevilles et de mousquetons ou encore à une poutre, y compris en intérieur.
Si vous ne disposez d’aucun point d’accroche, il existe également des structures autoportantes en bois ou en métal.

L’entretien du hamac


La plupart des hamacs, à l’exception des modèles à barres, peuvent se passer à la machine, à 30° C maximum ou à froid, selon la nature de la toile. Dans le cas contraire, il vous faudra en cas de taches le laver à la main avec un détergent doux. Accrochez-le ensuite en extérieur pour qu’il sèche naturellement sans former de plis.
Il est également recommandé de ranger le hamac dans un endroit sec la nuit et durant l’hiver.

Les accessoires de hamac

Moustiquaire


Si le hamac est en lui-même une protection contre les insectes rampants, il peut s’agrémenter d’une moustiquaire (imprégnée ou non d’une solution répulsive) pour vous protéger des moustiques, araignées, etc.

Abri pour hamac


Il prend l’apparence d’une toile accrochée au-dessus du hamac et qui forme un toit destiné à le protéger des intempéries.
Guide écrit par :

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne 187 guides écrits

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne
Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition.

Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques.

À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Les produits liés à ce guide