Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son flux pour une brasure

Guide écrit par :
Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

129 guides

La réussite de la brasure tendre ou forte des métaux ferreux ou non est conditionnée par le choix du flux inhérent au métal d'apport sélectionné mis en œuvre à la bonne température. De l'étain à la brasure d'argent en passant par le cuivre, allier le bon décapant et le liant à sa brasure est un gage de réussite.

Caractéristiques importantes

  • Brasage tendre
  • Brasage fort
  • Soudobrasage
  • Brasage de l’aluminium

Les différentes étapes d'une brasure

La norme NF EN 1045 régit l'utilisation, l'hygiène et la sécurité des flux de brasage. Le choix du flux est important mais il ne faut pas oublier les étapes d'une brasure soit la ou le :
  • préparation ;
  • décapage ;
  • brasage ;
  • épreuve.

Tableau des cas de brasage tendre

Métal d'apport

Métaux à assembler

Moyen de chauffe

Température d'utilisation

Flux à utiliser

Etain et alliages à forte teneur en étain

Tous sauf acier inox et aluminium

Fer à souder chalumeau mono-gaz

180 à 460°C

Fil avec décapant intégré.

Décapant externe : liquide, crème ou gel.

Tableau des cas de brasage fort

Métal d'apport

Métaux à assembler

Moyen de chauffe

Température d'utilisation

Flux à utiliser

Cuivre ou

combinaison cuivre avec argent et zinc

Tous sauf zinc plomb et étain

Chalumeau bi gaz ou oxyacétylénique

580 à 880°C

Baguette enrobée flux décapant au phosphore.

Flux externe poudre, gel ou crème.

Tableau des cas de soudobrasage

Métal d'apport

Métaux à assembler

Moyen de chauffe

Température d'utilisation

Flux à utiliser

Laiton

Acier

 Fonte

 Inox

 Cuivre

Chalumeau bi gaz ou oxyacétylénique

580 à 930°C

Baguette enrobée flux décapant au phosphore.

Flux externe poudre, gel ou crème.

Brasage fort aluminium

Métal d'apport

Métaux à assembler

Moyen de chauffe

Température d'utilisation

Flux à utiliser

Aluminium + silicium

Aluminium

Chalumeau bi gaz ou oxyacétylénique

590 à 600°C

Flux externe poudre DIN EN 1045 FL10

Flux pour brasure : précautions d'utilisation

Pour les brasures tendres, préférez la chauffe par conduction plutôt que la flamme en direct.

Le flux décapant est d'origine chimique. Il faut donc prendre toutes les précautions d'usage et notamment se protéger les yeux, la peau. Les gants et les lunettes de protection sont requises.

Après soudure, nettoyez le joint à l'eau. Ne laissez pas les produits à la portée des enfants.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée 129 guides écrits

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée
J’ai acquis une formation de tôlier, de tuyauteur/soudeur et après avoir parcouru pendant trente cinq ans les chantiers de France et du Benelux, je suis devenu responsable d’une chaudronnerie puis projeteur, ingénieur de projets pour finir chef d’établissement ingénierie.

Retraité, j’ai aménagé et équipé un atelier où je réalise des sculptures métalliques : j’ai réussi à combiner et aménager un coin de paradis ou j’aime laisser libre cours à mon imagination. Les casses et les vide-greniers n’ont plus de secrets pour moi. J’y trouve des objets insolites et des vieux outils que je collectionne ou que je transforme en objet d’art.

J’aime aussi la décoration, la peinture sur toile et le jardinage. Je suis l’évolution des nouvelles technologies concernant les outils. Faire partager ma passion et vous conseiller humblement dans vos choix de matériel est un réel plaisir.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent