Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son éclairage extérieur

Guide écrit par :
Jérôme, Contrôleur de travaux, Haute Savoie

Jérôme, Contrôleur de travaux, Haute Savoie

160 guides

Un éclairage extérieur permet d’éclairer terrasse, massif de fleurs, allée, cour ou portail. En applique sur un mur, suspendus à une pergola ou encastrés dans une terrasse, spots et lampadaires décorent votre jardin tout en étant fonctionnels. Lampes, bornes solaires, projecteurs : vos nuits d’été seront lumineuses !

Caractéristiques importantes

  • Projecteur
  • Lampe solaire
  • Spot encastrer
  • Applique d'extérieur
  • Lampe à poser
  • Lampe à poser
  • Lèche-mur extérieur
  • Eclairage public
  • Spot d'extérieur
  • Suspension
  • Plafonnier et hublot
  • Lampadaire
  • Borne lumineuse
  • Eclairage d'ambiance

Prix

de 5,00 € à 1 186,00 €

Les différents types d’éclairages d’extérieur

L’éclairage d’extérieur est nécessaire pour pouvoir profiter de son jardin, de sa terrasse ou encore pour rejoindre la porte d’entrée par l’allée à la nuit tombée ! De plus, l'éclairage de votre extérieur ajoute une touche esthétique à votre maison le soir venu.

Toutefois, il faut un éclairage fonctionnel tout en mettant en valeur certains endroits spécifiques de votre habitat. Quel que soit son type, retenez qu'un dispositif d'éclairage extérieur doit répondre à certaines normes (notamment la NF C 15-100) et présenter un Indice de Protection (IP) adéquat.

Le respect de la norme est symbolisé par un marquage CE (ou même NF en complément du marquage CE) sur le corps du luminaire. Côté IP pour l'extérieur, il doit être au minimum de 23 (norme NF C 15-100) afin de garantir une protection suffisante contre les poussières, mais surtout contre les projections d'eau. Sachez que l'idéal pour un éclairage extérieur est un IP 65 (ou supérieur) car il protège intégralement contre toute poussière et projection d'eau venant de toutes les directions.

Applique d’extérieur


C'est le moyen idéal pour mettre en valeur et à la fois éclairer votre terrasse ou les abords de la maison. Les appliques sont fixées sur les murs extérieurs de la maison, et leur lumière peut être soit directe (comme des spots), soit indirecte (lorsque les appliques sont équipées de déflecteurs).
 
Le bon compromis est de mettre en valeur l'architecture du bâtiment tout en produisant suffisamment de lumière pour un éclairage fonctionnel. Dans une moindre mesure, on peut se servir d'appliques pour éclairer un passage menant à une porte le long de la maison, ou encore une allée qui longerait un mur.

Lampe à poser d’extérieur

Ambiance douce et cosy autour de votre salon de jardin garantie ! Disposez une ou plusieurs lampes à poser autour de votre table, sous votre tonnelle ou sur votre mobilier de jardin et vous pourrez profiter au mieux de votre extérieur tout en ayant une lumière douce, diffuse… idéale pour les longues soirées d'été !

Bien entendu, vous devez disposer d'une alimentation électrique à proximité, soit en sol (encastrée dans la terrasse par exemple) soit murale (sur un mur extérieur de la maison).

Suspension d’extérieur

Qui dit suspension dit structure fixe et rigide au-dessus de sa tête ! Si vous possédez un avant-toit, une véranda, ou encore une pergola ou une tonnelle, la suspension peut être une solution intéressante pour éclairer votre extérieur.

Fixée directement sur la structure, la suspension extérieure offre une lumière directe ou diffuse (en fonction de son type) et garantit un éclairage suffisant pour pouvoir profiter de sa terrasse ou de son salon de jardin.

Plafonnier d’extérieur


A l'image d'une suspension, le plafonnier se fixe sur une structure fixe et rigide. Procurant une lumière moins directe qu'une suspension, il offre toute de même un éclairage diffus pour vous permettre de profiter de votre extérieur.

Vous pouvez multipliez les plafonniers en fonction de la surface à éclairer.

Hublot d’extérieur


Le hublot peut entrer dans la grande famille des appliques. Ce qui le différencie, c'est qu'il est complètement fermé, offrant donc une lumière diffuse, moins directe qu'une applique.

Le hublot peut être installé au-dessus d'une porte, le long d'un passage ou d'une allée, etc., partout où vous n'avez pas besoin d’un éclairage direct.

Lampadaire de jardin

Le lampadaire est en fait une lampe à poser de grande taille et de forte puissance. Rien à voir avec l'ambiance douce et cosy d'une lampe à poser classique. Toutefois, si plusieurs lampadaires implantés judicieusement sont parfaits pour éclairer une allée, un lampadaire est idéal pour éclairer une terrasse lors d'un repas nocturne. L’éclairage est direct, fixe, et utile hiver comme été.

Souvent muni d’ampoule halogène et équipé d’un variateur d'intensité, le lampadaire se fait plus discret lorsque les besoins de lumière sont moindres et que l’on recherche un éclairage d’ambiance. 

Borne lumineuse d’extérieur

Réservée au marquage d'allée, de passage, de voie d'accès ou encore pour délimiter une partie du terrain, la borne lumineuse est avant tout un éclairage fonctionnel avec une esthétique soignée.

Souvent de faible puissance, sa luminosité douce et diffuse sert à mettre en valeur et à repérer un endroit précis de vos abords d’allée et de jardin. Sur pied ou à même le sol, l'idéal est de multiplier les bornes tout au long du tracé que vous voulez marquer.

Eclairage d’ambiance extérieur

L'éclairage d'ambiance n'a pas vocation à créer une lumière utile, il est là pour embellir votre extérieur, votre terrasse, votre jardin, vos allées, etc. L’éclairage d’ambiance extérieur peut être utilisé pour mettre en valeur de la végétation ou encore l'architecture de votre maison.

Aujourd'hui, l’éclairage d’extérieur est souvent à LED car faible en consommation d'énergie et léger (il peut être sans fil !). Aux formes et aux couleurs multiples, l’éclairage d’ambiance extérieur est parfait pour ajouter une touche esthétique à votre jardin et vos allées.

Lampe solaire

La lampe solaire est le plus souvent munie d'une batterie qui se charge grâce à quelques cellules photovoltaïques. A la nuit tombée, une varistance (pour faire simple, un genre de détecteur de lumière) allume la lampe.

De faible puissance car limitée par les caractéristiques de la batterie, la lampe solaire est avant tout une lumière d'agrément ou d'ambiance. Elle peut également faire office de borne lumineuse le long d'une allée, d'un passage ou au pied d'un arbuste ou d’un massif floral.

L'énorme avantage d'une lampe solaire c'est qu'elle ne nécessite pas d'alimentation électrique (pas de câble à tirer, de tranchée à creuser ou de branchements à faire). En revanche, la lampe solaire répond aux mêmes normes qu'un éclairage classique, attention donc à bien vérifier l'IP de la lampe que vous allez choisir !

Projecteur d’extérieur

Si vous avez besoin d'un éclairage puissant et localisé (une cour, un entrée, une terrasse, etc.), il faut vous équiper d'un projecteur ! Toutefois, il en existe une multitude, aux puissances, aux technologies et aux designs variés. Aujourd'hui, la technologie la plus performante est le projecteur à LED, à la fois puissant et économe en énergie. Pour vous aider à choisir au mieux le projecteur dont vous avez besoin, voici une liste non exhaustive des types de projecteurs les plus courants.

Projecteur à détecteur de mouvement


Lorsque vous souhaitez avoir de la lumière quand vous sortez sur votre terrasse, ou encore lorsque vous vous garez dans votre cour, le projecteur à détecteur de mouvements est idéal. Il est souvent équipé de trois types de réglages : la finesse de la détection de mouvements, le temps d'éclairage après détection, et le seuil de luminosité extérieur à partir duquel il fonctionne (pour ne pas qu'il s’allume quand il fait encore jour).

Ce type de projecteur permet d’offrir un éclairage autonome et de réaliser des économies d'énergie. Pour aller plus loin, vous pouvez associer au projecteur une commande manuelle (type interrupteur), pour le forcer à s’allumer même quand rien ne bouge (pour éclairer une terrasse par exemple).


Projecteur à piquer


Ce type de projecteur est le plus souvent utilisé comme lumière d'ambiance ou décorative. Placé au pied d'arbustes, de talus ou à l’orée d’un bosquet, le projecteur à piquer permet de générer une lumière diffuse mettant en valeur l'esthétique de votre extérieur. Dans une moindre mesure, il peut aussi être utile pour signaler un obstacle, indiquer l'entrée d'une allée, etc.



Projecteur seul


Si vous avez besoin de beaucoup de lumière, c'est le type d'éclairage qu'il vous faut. Souvent d'une grande puissance, le projecteur permet d'avoir un bon éclairage sur la zone vers laquelle il est dirigé (terrasse ou cour). Fixé au-dessus d'une porte fenêtre, d'une baie vitrée ou encore à la structure d'un avant-toit ou d'une pergola, le projecteur vous permet de profiter de votre extérieur toute la nuit.

Pour un côté pratique, et pour ne pas rentrer à chaque fois que vous voulez allumer le projecteur, vous pouvez opter en complément pour un interrupteur sans fil.


Fixation pour projecteur


La plupart du temps, les projecteurs sont vendus avec leur propre kit de fixation. Lorsqu'il s'agit d'un projecteur fixe ou à détection de mouvements, le kit de fixation comprend l'embase, les chevilles et les vis. Evidemment, en fonction du support sur lequel vous voulez fixer le projecteur, les chevilles et les vis peuvent ne pas correspondre (en général ce sont des chevilles pour matériaux pleins et des vis standards). Il faudra alors prévoir également le type de chevilles et de vis qui sera en adéquation avec votre support.

Pour les projecteurs à piquer, ils sont également vendus avec un piquet. Pour plus de facilité d'installation (sols durs) et de longévité (résistance aux intempéries), il est recommandé de choisir des piquets en aluminium. Les piquets sont en règle générale livrés avec un système de fixation type « vis papillon » pour y loger et y fixer l'embase du projecteur (munie de trous spécifiques). La hauteur minimale recommandée pour un piquet est de 150 mm.

Spot à encastrer

Les spots encastrés ne sont pas là pour éclairer proprement dit, ils contribuent à donner une ambiance, indiquer un escalier ou une marche ou encore délimiter une terrasse. Les spots encastrés peuvent être mis en place n'importe où (à condition de les alimenter) et dans beaucoup de matériaux différents (bois, béton, etc.). On distingue deux types de spots à encastrer : les spots à encastrer pour mur et plafond et les spots à encastrer pour sol.

Spot à encastrer d’extérieur mur et plafond

Encastré dans le mur, ce spot a une fonction indicative : disposé en bas d'un mur qui longe une allée, il vous indique le chemin ; encastré au-dessus d'une porte, il vous en indique la position, etc. Au plafond, si vous les multipliez, les spots à encastrer peuvent servir d'éclairage direct (pour une terrasse couverte par exemple).

Dans tous les cas, il en existe aux formes et aux designs variés, certains spots sont même orientables.

Spot à encastrer d’extérieur sol

Exclusivement destinés à l'éclairage d'ambiance, les spots encastrés dans le sol donnent une réelle touche esthétique à vos abords de maison ou votre terrasse. Notez qu'il existe des spots de très petites tailles pour délimiter des marches d'escalier. 


Du fait d'être encastrés dans le sol, ils sont très sollicités par les chocs et les intempéries ; vous devez donc avant tout choisir des spots robustes (idéalement avec une tête en inox et vitre en verre trempé) avec un IP 65, 66 voire 67.

Les avantages des systèmes d’éclairage automatiques et manuels

En fonction de l'utilisation que vous souhaitez faire de votre système d'éclairage extérieur, il existe plusieurs modes de commandes. La commande classique manuelle, on allume et on éteint en appuyant sur un poussoir ou un interrupteur, et la commande automatique.

Détecteur de mouvement

Associé à un projecteur, une série d'appliques ou de spots ou tout autre éclairage, le détecteur de mouvements permet un allumage automatique sur détection une fois la nuit tombée.

Le détecteur de mouvement est généralement équipé de trois types de réglages : la finesse de la détection de mouvements, le temps d'éclairage après détection et le seuil de luminosité extérieur à partir duquel il se déclenche.

Economique et autonome, le détecteur de mouvement peut être additionné d’un interrupteur pour le convertir en éclairage forcé.

Minuterie

La minuterie permet à une source lumineuse de s'éteindre automatiquement après un temps déterminé en amont (réglable). La minuterie s'active à l'aide d'un ou plusieurs boutons poussoirs.

Ces boutons sont placés aux endroits stratégiques (près d'une porte, en haut d'un escalier…) alors que la minuterie proprement dite est déportée dans un boitier ou dans une armoire électrique.

Le plus souvent une molette graduée, ou un petit écran permet de paramétrer le temps d'allumage après appui sur un bouton poussoir. Le gros avantage est de pouvoir installer plusieurs boutons poussoirs à divers endroits mais avec une seule minuterie pour piloter l'éclairage.

Interrupteur


Simple allumage, sans fil, à effleurement ou encore sur variateur, les types d'interrupteurs sont nombreux. Pourtant, ils ont tous le même but : établir le contact électrique et permettre l'alimentation d'un dispositif d'éclairage. C'est la façon la plus simple de commander votre ou vos sources lumineuses.


L'idéal pour un éclairage extérieur et de mettre en place un interrupteur à témoin lumineux. C'est très pratique pour trouver l’interrupteur lorsque la lumière est éteinte car un voyant indique la position de l’interrupteur.

Et lorsque l’interrupteur est installé à l’intérieur et qu’il pilote un éclairage extérieur, cela peut aider à faire quelques économies d'énergie si vous avez oublié d'éteindre en rentrant de votre terrasse ou de votre jardin !

Tableau comparatif des différents types d’éclairages extérieurs

 

Applique

Lampe à poser

Lampadaire

Projecteur

Borne

Spot

Terrasse

**

***

***

***

*

*

Chemin

*

*

**

*

***

*

Jardin

*

*

*

**

***

*

Cour

*

*

*

***

*

*

Façade

***

*

*

***

*

***

* = pas adapté

** = assez adapté

*** = idéal (en complément ou non d'un autre éclairage)

4 conseils pour bien choisir son éclairage d’extérieur

1. Choisir un éclairage en fonction du besoin


Besoin de matérialiser une allée la nuit ? Des spots encastrés, des bornes lumineuses, des lampes solaires, etc. Conjuguez esthétisme et praticité : rien ne sert d’éclairer la rue ou la façade de la maison si vous recherchez simplement à illuminer l’allée !

2. Adapter les ampoules à l’éclairage

Une forte consommation sur un temps court n’est pas énergivore alors qu’elle l'est sur un éclairage direct et fonctionnel. Préférez des ampoules à basse consommation pour vos longues veillées estivales ! Retenir un indice de protection élevé.

Plus l’IP est élevé, plus il vous garantit un fonctionnement optimal et une durée de vie accrue. Entre deux éclairages, préférez celui avec une meilleure étanchéité à l’eau et aux poussières.

3. Régler et orienter les éclairages


Régler minuterie et détecteur de mouvement est synonyme d’économie. Un détecteur de mouvement et une minuterie mal réglés sont énergivores voire inutiles. De même, le faisceau produit par un éclairage fonctionnel doit être orienté où le besoin s’avère.

4. Choisir des matériaux durables


Préférez pour vos éclairages des carcasses et des structures en inox ou en aluminium si vous vivez en bord de mer ou si simplement vous souhaitez un achat durable.

Et si vous avez des enfants, pensez qu’une applique extérieur ou tout éclairage en saillie n’est pas à l’abri d’un coup de ballon : choisissez du solide !
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
22 votes utiles
Guide écrit par :

Jérôme, Contrôleur de travaux, Haute Savoie 160 guides écrits

Jérôme, Contrôleur de travaux, Haute Savoie
Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.

Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !
Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent