Comment choisir son coupe-boulon

Comment choisir son coupe-boulon

Sébastien, Rédacteur en chef

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur en chef

345 guides

Pour couper un cadenas, une chaîne, du treillis, du câble ou toute tige métallique pleine, le coupe-boulon est l’outil idéal. Doté de mâchoires puissantes et robustes et de bras en acier trempé, les performances et la dureté du coupe-boulon sont avérées ! Cap sur ces pinces coupantes XXL !

Caractéristiques importantes

  • Section à couper
  • Mâchoires
  • Qualité de l'alliage
  • Longueur des bras
Découvrez nos coupe-boulons !

Quelle est l’utilité d’un coupe-boulon


alt

Au-delà de couper des boulons, cette sorte de grande pince aux bras démultipliés est un outil de coupe utile au chantier comme à l’atelier. Permettant de sectionner manuellement des pièces métalliques rondes et pleines de section moyenne, environ 16 mm au maximum, le coupe-boulon est essentiellement utilisé :

  • dans le bâtiment pour couper les treillis et autres fers torsadés ;
  • en ferronnerie pour couper les barres métalliques ;
  • en électricité pour couper les câbles électriques de gros diamètre ;
  • en usage divers comme pour forcer un cadenas, une chaine etc.

Un coupe-boulon est inadapté pour couper des tubes - écrasement – et il est déconseillé de couper sans lunettes de protection des alliages comme l’acier inoxydable ou les outils HSS (forets et mèches) car ces métaux risquent l’éclatement à la pression.

Comment déterminer la longueur d’un coupe-boulon


alt

Bien que la démultiplication se joue également au niveau desmâchoires, la longueur des bras du coupe-boulon influe la section de la pièce qu’ils sont capables de couper et la force à  produire :

  • une section de 5 mm se coupe avec des bras d’une longueur de 300 mm environ ;
  • une section de 10 mm se coupe avec des bras d’une longueur de 450 à 800 mm environ ;
  • toute section au-dessus de 10 mm est souvent l’affaire de coupe-boulons disposant de bras de plus de 900 mm

Qualités des coupe-boulons


alt

L’alliage dont sont constituées les mâchoires d'un coupe-boulon est la réponse à la différence de prix.

Un coupe-boulon d’entrée de gamme peut voir ses mâchoires se déformer sous l’action de la pression. Les alliages de meilleuresqualités sont traités thermiquement et trempés (majoritairement des alliages associant du molybdène chrome). En fonction des modèles, les mâchoires peuvent également être changées en cas d’usure prononcée et leur réglage est simple et précis.

Des bras forgés offrent une flexion moindre lors de la coupe et apportent un confort d’utilisation comme l’usage de poignées ergonomiques.

La dureté des mâchoires est indicative de leur bonne qualité et de leur résistance à la déformation à de telles pressions. La dureté est exprimée en kg/mm² ; retenez que plus cette valeur est élevée, plus votre coupe-boulon est de qualité

Conseils de choix 

Si c’est pour acheter un coupe-boulon premier prix, préférez l’acquisition d’une disqueuse de 115 mm ; au moins vous serez sûr de sectionner le boulon ou la barre qui résiste.

Préférez un modèle d’une marque reconnue si vous êtes professionnel, vous pourrez remplacer les mâchoires au besoin. De plus, vous sectionnerez vos pièces sans voir les mâchoires de votre coupe-boulon se déformer !

Voir le catalogue ManoMano
Coupe-boulon

Découvrez nos coupe-boulons !

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur en chef, 345 guides

Sébastien, Rédacteur en chef

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier. Le métier m’a plu et au fil des années, j’ai accumulé les expériences dans plusieurs Grandes Surfaces de Bricolage. Entre deux magasins, je poursuivais mon apprentissage et travaillais en serrurerie, couverture, imprimerie ou dans le secteur industriel pour des sociétés de traitement de surface, de fabrication de vases d’expansion... L’envie de transmettre m’a ensuite conduit au métier d'enseignant de Français Langue Étrangère, puis j’ai commencé d’écrire des articles de bricolage pour monEchelle.fr. Aujourd’hui Rédacteur en chef de la section Conseil technique de ManoMano, j’ai le plaisir de travailler avec une communauté de vrais experts dont un jardinier hors pairs, un soudeur émérite, un plombier passionné et encore beaucoup d’autres. Restituer un conseil impartial est ce que nous faisons de mieux, et ce que nous continuerons de faire pour vous.

Les produits liés à ce guide