Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son compresseur

Guide écrit par :
Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

183 guides

Pour gonfler, contrôler la pression de pneumatiques, sabler une carrosserie, utiliser une soufflette, le compresseur à air comprimé est l'outil idéal. Monocylindre, bicylindre, cuve de 50 l, 100 l, un compresseur se choisit selon la pression (bars) et le débit d'air (l/mn) relatifs aux outils pneumatiques utilisés.

Caractéristiques importantes

  • Puissance
  • Débit d'air
  • Pression
  • Volume de cuve

Choisir un compresseur selon son usage

Compresseur à usage occasionnel


Gonfler une piscine ou un ballon, une roue de vélo, vérifier la pression de vos pneumatiques de voiture, utiliser un pistolet à peinture basse pression pour peindre de petites surfaces, utiliser une soufflette... si vous recherchez un petit compresseur pour vous dépanner dans ces tâches occasionnelles et qui ne demandent que peut de pression et débit d'air, un compresseur portatif est parfait.


Fonctionnant sans huile, léger et portable et le plus souvent livré avec un lot d'embouts de gonflage, on aime son prix attractif et les services qu'il rend. 1,5 chevaux (ch) pour 8 bars (B) couvrent les besoins.

En cas d'utilisation prolongée, faites des pauses car leur cuve de faible contenance (6 litres, 8 l etc.) fait que leur moteur se déclenche souvent. Les mini compresseurs sans cuve eux fonctionnent en continu et sont pour des besoins encore plus occasionnels.

Compresseur à usage domestique & petit bricolage


Gonflage, agrafage, clouage, nettoyage à la soufflette, petits travaux de peinture, collage, pression des pneus de voiture... pour des travaux de plus longues durées mais toujours à usage domestique, vous pouvez vous orienter vers un compresseur monocylindre.

Préférez un volume de 50 litres pour une recharge rapide, une certaine autonomie et un déclenchement du moteur modéré. Des roues sont indispensables pour que son déplacement soit pratique. Un débit d'environ 15 m3/h avec une puissance de 1,5 ch seront suffisants.

Les kits pour compresseur proposent des outils pneumatiques avec une pression d'utilisation adaptée pour les compresseurs à usage domestique à cuve - souvent 8 bars mini demandés. 

Compresseur à usage régulier


Gonflage, agrafage, nettoyage à la soufflette, peinture, collage, perçageburinage... pour les bricoleurs amenés à utiliser régulièrement leur compresseur, il faut impérativement une réserve d'air conséquente et un débit d'air correct. Une cuve de 100 à 150 litres et un débit de 15 à 25 m3/h seront parfaits.

La puissance du groupe de compression ira de 2 à 3 ch. Si vous travaillez dans un atelier ou si vous alimentez un réseau pneumatique, préférez un compresseur fixe.

Si vous bricolez à divers endroits ou à l'extérieur orientez-vous vers un compresseur à roues, de préférence gonflables pour une plus grande maniabilité.

Compresseur à usage professionnel



Tous les travaux de base ainsi que l'utilisation d'outils pneumatiques type clé à chocsableuseponceusemeuleuse... Pour un usage intensif avec de gros besoins en air, une cuve de 200 litres minimum avec un débit d'au moins 40  m3/h sont idéaux.

La puissance sera au minimum de 5,5 ch
. Préférez un compresseur avec un groupe de compression à étage pour vous garantir un débit d'air continu et une pression confortable. Avec de telles caractéristiques le compresseur sera fixe.

Dans un atelier professionnel un compresseur fonctionnant en 400 V triphasé est un bon choix. Si vous avez besoin de mobilité, alors il faudra s'orienter vers un compresseur type « remorque » équipé d'un moteur thermique. 

4 points à retenir pour faire le bon choix 

  1. Les outils fonctionnant en continu nécessitent une cuve de plus gros volume pour éviter un déclenchement du moteur en continu ce qui génère une nuisance sonore et un viellissement prématuré du compresseur (les principaux outils : ponceuse pneumatique, pistolet pneumatique (pour peindre des grandes surfaces), sableuse, burineur etc.).
  2. Le débit d'air (l/mn) et la pression (bars) sont à choisir en fonction des outils que vous allez utiliser (cumulez les débits des outils si utilisation de plusieurs en même temps). Multipliez ce débit par 1.5 pour une utilisation confortable et ajoutez 2 ou 3 B à celle nécessaire. 
  3. La puissance est relative au débit d'air et au volume de la cuve ; elle ne constitue pas en soi une caractéristique clé.
  4. Les moteurs sans huile sont appréciés car sans entretien et conviennent aux utilisations ponctuelles.

Les types de compresseurs pneumatiques

Trois types de compresseurs se différencient :
  • les compresseurs portatifs, ;
  • les compresseurs monocylindres, soit à simple piston ;
  • les compresseurs bicylindres ou à étage - multicylindre.

Les compresseurs portatifs

Si vous ne souhaitez que gonfler des pneus, nettoyer à la soufflette, ou encore coller et agrafer, orientez-vous vers la famille des compresseurs portatifs sans huile. Petits et légers, les compresseurs portatifs sont parfaitement adaptés aux petits boulots.

La majorité des compresseurs portatifs ont une cuve inférieure à 20 litres, une puissance maximale de 1,5 ch et un débit d'air d'environ 8 m3/h pour les plus performants.

Pour les travaux ponctuels, en extérieur, ou dans les endroits exigus, les compresseurs portatifs sont parfaits. Plusieurs marques proposent des compresseurs portatifs fonctionnant soit en 230 V, soit, pour une utilisation nomade et sur batterie en 12 V avec une prise type allume cigare. Certains compresseurs portatifs sont mêmes sans cuve et pèsent moins de 4 kg !

Les compresseurs monocylindres

Les compresseurs monocylindres sont les compresseurs les plus représentés. Adapté à des travaux plus conséquents ou sur de plus longues durées, le groupe de compression est composé d'un moteur qui actionne un seul cylindre.

La puissance des compresseurs monocylindres varie de 1,5 ch à 6,5 ch et le volume de leur cuve de 25 à 250 litres.

Les compresseurs monocylindres (à simple piston) sont capables de délivrer jusqu'à 40 m3/h à une pression d'environ 8 bars. La cuve est soit fixée sur un châssis lui-même monté sur un essieu pour pouvoir déplacer facilement et sans effort le compresseur, soit sur un support mural pour l'alimentation d'un réseau pneumatique.

Les compresseurs bicylindres

Les compresseurs bicylindres, à étage ou multicylindres, équipent les plus grosses installations. 

Souvent destiné aux professionnels et aux ateliers, ce type de compresseur de grosse capacité et de forte puissance est adapté à l'alimentation d'un réseau d'air comprimé. Le groupe de compression se compose d'un moteur qui actionne plusieurs cylindres.

Capable de délivrer un débit d'air supérieur à 40 m3/h à une pression pouvant montée jusqu'à 13 bars, le compresseur byclindre est idéal dans les ateliers de carrosserie, de peinture, de mécanique, ou bien chez les bricoleurs avertis, utilisant beaucoup d'outils pneumatiques et disposant d'un atelier.

Vue détaillée et descriptif d'un compresseur à air comprimé


Le principe de fonctionnement d'un compresseur d'air est relativement simple : un moteur, électrique ou thermique, actionne un cylindre qui comprime de l'air dans une cuve étanche de plus ou moins grande capacité, à une certaine pression. Une fois cette pression atteinte, le moteur s'arrête. L'ensemble moteur + cylindre(s) se nomme  le groupe de compression. Cet air comprimé peut ensuite être utilisé pour actionner un ou plusieurs outils simultanément : 
La caractéristique primordiale d'un compresseur est le débit d'air qu'il délivre. Le débit d'air se mesure en l/mn (litres par minute) ou en m3/h (mètres cube par heure). 1 m3/h = 16,67 l/mn. Ce débit d'air va dépendre du volume de la cuve du compresseur, ainsi que de la vitesse à laquelle le groupe de compression est capable de la remplir.
 
Il est important de souligner que certains compresseurs n'ont pas de cuve (dans la gamme compresseur portatif). Le moteur tourne donc constamment pour délivrer de l'air sous pression. Pour bien choisir son compresseur d'air, il est indispensable d'estimer au mieux le débit d'air dont on aura besoin.

Le débit d'air d'un compresseur

Formule de calcul du besoin d'air

Pour évaluer vos besoins d'air et bien choisir votre compresseur, il existe une formule simple et efficace : consommation en air (en l/mn ou m3/h) de tous vos outils pneumatiques x 1,5.

En vous référant aux documentations techniques de vos outils pneumatiques ou de ceux que vous prévoyez d'acheter, vous obtiendrez facilement ces informations, et vous pourrez ainsi déterminer le débit d'air dont vous avez besoin. 

La puissance du groupe de compression et le volume de la cuve sont généralement en corrélation avec le débit d'air souhaité.

Les organes de régulation et de sécurité du groupe et du moteur

Régulation et sécurité


Un compresseur compte différents organes sécuritaires indispensables au bon fonctionnement du groupe :
  • Le pressostat fonctionne comme un interrupteur. Dès que la pression descend en dessous d'un certain seuil, il relance le moteur. Présent sur tous les compresseurs récents, le seuil du pressostat est généralement réglé d'usine à 4 bars.
  • Le régulateur de pression est en fait une sorte de vanne qui permet de réguler la pression à atteindre, et/ou la pression en sortie de compresseur. Le régulateur de pression sert à protéger les accessoires raccordés et non l'utilisateur (ne pas confondre avec le pressostat).
  • Le manomètre est un indicateur visuel à aiguille ou digital de la pression de la cuve, et/ou en sortie de compresseur. Le manomètre est utile pour contrôler ses réglages.
  • La soupape de sécurité  est utile en cas de défaut de fonctionnement du régulateur ou du pressostat, pour ne pas sur-gonfler et faire exploser la cuve, la soupape s'ouvre pour libérer l'air et éviter tout accident.
  • La sortie directe est une prise d'air auxiliaire qui n'est pas reliée au régulateur. On a donc sur cette sortie la pression maximale du compresseur (généralement autour de 8 bars).

Les types de groupes de compression 

Groupe sans huile 


C'est le type de groupe qui équipe les petits compresseurs destinés à être utilisés ponctuellement ou sur de courtes durées. L'entretien est réduit mais la durée de vie aussi ! Ce type de compresseur est souvent bruyant.




Groupe en fonte 


A l'inverse, c'est le type de groupe qui équipe généralement les gros compresseurs fortement sollicités. La fonte induit un échange thermique optimal, le refroidissement du groupe est meilleur, la durée de vie est allongée.





Groupe aluminium 


Le plus largement représenté, ce type de groupe équipe la majorité des compresseurs et est adapté à la plupart des bricoleurs. Déconseillé toutefois pour un usage intensif ou professionnel, le refroidissement est moins bon et moins rapide que sur un groupe fonte et par conséquent la durée de vie du compresseur moins grande.

Le filtre à air 

Afin de ne pas endommager le groupe de compression, les compresseurs sont équipés d'un filtre à air.

Pour les modèles plus professionnels, il existe également des filtres en sortie de cuve afin de travailler avec un air propre et sec.

Entretien d'un compresseur pneumatique

Réaliser l'entretien



Pour allonger la durée de vie de votre compresseur il est nécessaire de réaliser des opérations d'entretien.
  • Nettoyez régulièrement le filtre à air : c'est l'air environnant le compresseur qui est aspiré pour être comprimé. Un air chargé de poussière par exemple peut endommager vos outils pneumatiques. Il est donc important que le filtre à air du compresseur soit propre pour que son efficacité soit maximale !
  • Purgez le réservoir : comprimer de l'air humide crée de la condensation à l'intérieur du réservoir. Pour éviter que cette eau ne ronge le métal, où ne gèle, chaque compresseur est équipé d'une vis de purge (située sous la cuve). Purgez régulièrement, surtout avant une période prolongée d'inactivité. Evidemment, le problème ne se pose pas pour les compresseurs portables sans cuve !
  • Vidange et niveau d'huile : vérifiez régulièrement le niveau d'huile, et réalisez une vidange au moins une fois par an.

Conseils d'utilisation


Un compresseur est un outil relativement bruyant et dangereux s'il est mal utilisé. Pour le bruit, lorsque le moteur tourne, protégez-vous les oreilles : casque anti-bruit ou bouchons d'oreilles seront parfaits.

Pour éviter tout accident il est vivement recommandé de bien s'informer sur les pressions d'utilisation de vos différents outils. De plus, certains compresseurs sont soumis à une réglementation particulière qui impose un contrôle et une inspection périodiques tous les 40 mois.

De nombreux accidents surviennent à cause de cuves rongées par la rouille ou de pressostats/régulateurs de pression défaillants... Pensez à votre sécurité ! 

Outils et accessoires

Pour les petits outils de type soufflette, gonfleur, aérographe, préférez un tuyau d'alimentation en air d'un diamètre intérieur de 6 à 8mm.

Pour de plus gros outils choisissez un tuyau d'un diamètre intérieur de 10 à 12mm.

Afin d'éviter toute perte d'efficacité de vos outils pneumatiques veillez à maintenir le diamètre intérieur de la sortie du manodétendeur (là où sort l’air) du compresseur, jusqu'à l'embout de raccordement de l'outil.

 
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
28 votes utiles
Guide écrit par :

Jérôme, Artisan, Haute Savoie 183 guides écrits

Jérôme, Artisan, Haute Savoie
Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.

Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent