Comment choisir son compacteur à plaque vibrante

Comment choisir  son compacteur à plaque vibrante
Chapitres :
Guide écrit par :
Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

148 guides
Un compacteur à plaque vibrante permet de compacter la terre, le bitume, le sable, le gravier voire le béton un peu à la manière d’un rouleau compresseur ou d’une pilonneuse. Telle une dameuse, le compacteur à plaque vibrante compacte les matériaux sur une surface plane telle l’aménagement d’allées dans le jardin, etc.

Caractéristiques importantes

  • Surface de la plaque vibrante
  • Force de compactage
  • Vibration par minute
  • Profondeur de compactage
  • Vitesse

Qu’est-ce qu’un compacteur à plaque vibrante


Le compacteur à plaque vibrante
 n'est rien d'autre qu'une dameuse motorisée comportant une masse lisse équipée d'un vibreur. Actionné par un moteur électrique ou thermique, ce vibreur est destiné au compactage de matériaux en fond de fouille, en sous-couches destinées à recevoir  bitume, asphalte ou béton ou encore utilisé pour la mise en place de pavés.
Voir le catalogue ManoMano
Compacteur à plaque vibrante

Que peut-on compacter avec un compacteur


En usage extérieur, si
la dame manuelle peut suffire pour de petits travaux, il est évident que le compacteur devient indispensable dès lors que les surfaces deviennent conséquentes. Les revêtements modernes, tels que les autobloquants, les enrobés ou les surfaces asphaltées qui deviendront des chemins ou des voiries ainsi que les sols empierrés destinés à recevoir du béton, nécessitent une préparation soigneusement damée afin d'obtenir la stabilisation des couches remblayées.
Les rouleaux compresseurs utilisés pour de grandes superficies ne sont pas exploitables du fait de leur imposante structure qui restreint l’accès aux petites surfaces et à la proximité de murs ou bordures (ex : le paysagiste qui doit réaliser les allées des parcs et jardins).
C'est dans ces configurations qu'intervient le compacteur car il est compact et maniable.

Comment fonctionne un compacteur


Le principe de fonctionnement et le profil de la machine sont simples. Une tôle épaisse, en acier blindé, recourbée à chaque extrémité est l'élément majeur de la machine. Elle est
interchangeable et peut être chaussée de caoutchouc, de polyuréthane ou de tout autre revêtement en fonction des matériaux à stabiliser.
Un vibreur surmonté d'un moteur thermique à essence ou électrique compose la partie mécanique, organe essentiel de fonctionnement. Le bloc vibreur est dirigé au moyen d'un arceau repliable ou d'un timon surmonté d'un guidon qui rassemble toutes les commandes. Un arrêt d'urgence est prévu en cas de danger.

Compacteur : motorisation électrique ou thermique


Les critères de sélection des machines sont les suivants :
  • la puissance du moteur exprimée en kW ;
  • la force de compactage exprimée  en kN (kiloNewton) ;
  • la vitesse maximum en m/Mn (mètres par minute) ;
  • le nombre de vibrations par minute : v/mm ;
  • la force de vibration en m/s² ;
  • la profondeur de compactage en cm ;
  • la longueur et largeur du plateau ;
  • le niveau sonore en décibels (dB) ;
  • l'inclinaison maximum (travail sur sols pentus).
A noter que la force de vibration est l'amplitude de la vibration transmise par la machine à l'opérateur en raison de l'accélération du mouvement d'oscillation. Elle est exprimée en m/s²  (mètres par seconde carrée).
Ce paramètre est à considérer avec la plus grande attention. Si des gants anti-vibratoires sont conseillés lors de l'utilisation de la plaque vibrante, il convient de réduire l'exposition de l'opérateur aux vibrations dans la limite du raisonnable. Prendre des pauses régulières est une bonne pratique.

Plaque vibrante électrique

On trouve très peu de plaques vibrantes électriques. La raison essentielle est évidemment le risque permanent d'écrasement du câble d'alimentation et son faible rayon d'action. Toutefois, certains paysagistes les utilisent pour de tout petits travaux de compactage.
Le compacteur à batteries n'existant pas encore (bonjour les vibrations sur les accus !), il convient de se tourner vers les compacteurs thermiques. Voici leurs principales caractéristiques :
  • moteur 750 à 1 000 W ;
  • course maximum 5 m/mn;
  • vitesse de 2800 tr/mn ;
  • force de compactage 5 kN.

Plaque vibrante thermique


C’est le roi des compacteurs à plaque vibrante. On peut distinguer deux types de machines :
  • la plaque vibrante unidirectionnelle, pour les plus légères faciles à manœuvrer ;
  • la plaque vibrante bi-directionnelle réversible, pour les machines les plus lourdes.

Caractéristiques générales 

  • Moteur 4 temps essence de 2 à 6,6 kW
  • Vitesses maximum : 15 à 25 m/ mn réglable
  • Vibrations 4 000 à 5 600 v/m
  • Force de compactage de 9 kN à 55 kn
  • Niveau sonore jusqu'à 110 dB (casque antibruit obligatoire)

Équipements annexes des compacteurs


Qui dit plaque vibrante dit souvent
machine lourde et difficile à transporter. Les concepteurs ont rusé d'inventivité en proposant des modèles incluant un astucieux chariot qui permet la manipulation de l'engin par une seule personne ; d’autres modèles proposent des roues escamotables.
Pour optimiser l'efficacité de compactage, en option on peut trouver des élargisseurs latéraux de semelle pour accéder aux endroits difficiles.
On trouve sur la plupart des compacteurs la commande "position stationnaire" pour insister sur les zones difficiles à stabiliser.

Utilisation des compacteurs : des consignes à respecter


Avant de s'engager dans l'
utilisation d'un compacteur à plaque vibrante, il faut respecter scrupuleusement les consignes suivantes :
  • porter des chaussures de sécurité avec coque renforcée ;
  • utiliser des gants antivibratoires et des casques antibruit ;
  • le travail de compactage ne doit pas être réalisé sur des pentes supérieures à 25 % ;
  • pour traiter les inclinaisons on débute les travaux en marche arrière en commençant par le point le plus bas ;
  • l'opérateur ne doit en aucun cas se situer en contrebas : le glissement de la plaque vibrante sur soi est un risque à éviter à tout prix ;
  • le transport de la machine lourde retient toute attention au niveau de l'arrimage de celle-ci.
Voir le catalogue ManoMano
Gants antivibratoires

L’entretien d’un compacteur à plaque vibrante


Vibrations permanentes, matériaux à compacter plus ou moins nobles, atmosphères poussiéreuses récurrentes, pluie, zones boueuses… : un compacteur est soumis à des contraintes hors normes. Pour cette raison, il est judicieux de
vérifier régulièrement l'état de la semelle de la plaque vibrante et de la nettoyer après chaque usage.
Le filtre à air du moteur à essence particulièrement sollicité est à remplacer dès que son colmatage est constaté.
Les compacteurs disposant d’un moteur thermique, celui-ci fait l’objet d’un entretien (bougie, huile pour motorisation 4T, etc.).  
L’aspect général du compacteur est vérifié avant toute utilisation (écrou dévissé, etc.).
Guide écrit par :

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée 148 guides écrits

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée
J’ai acquis une formation de tôlier, de tuyauteur/soudeur et après avoir parcouru pendant trente cinq ans les chantiers de France et du Benelux, je suis devenu responsable d’une chaudronnerie puis projeteur, ingénieur de projets pour finir chef d’établissement ingénierie. Retraité, j’ai aménagé et équipé un atelier où je réalise des sculptures métalliques : j’ai réussi à combiner et aménager un coin de paradis ou j’aime laisser libre cours à mon imagination. Les casses et les vide-greniers n’ont plus de secrets pour moi. J’y trouve des objets insolites et des vieux outils que je collectionne ou que je transforme en objet d’art.J’aime aussi la décoration, la peinture sur toile et le jardinage. Je suis l’évolution des nouvelles technologies concernant les outils. Faire partager ma passion et vous conseiller humblement dans vos choix de matériel est un réel plaisir.

Les produits liés à ce guide