Comment choisir  son chlore de piscine

Comment choisir son chlore de piscine

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

197 guides

Le chlore est le désinfectant le plus utilisé pour les piscines. Mais comment le choisir, entre chlore lent ou chlore choc, chlore stabilisé ou non ? Sous quelle forme, entre galets, poudre, stick, chlore liquide ou gazeux ? Et quid du chlore multifonctions ? Découvrez comment choisir le bon chlore pour votre piscine.

Caractéristiques importantes

  • En pastilles et galets
  • En poudre
  • En stick
  • Chlore liquide et gazeux
  • Stabilisé et non stabilisé
  • Chlore multifonctions
Découvrez nos desinfectants chlorés de piscine !

Les principaux critères de choix d’un chlore de piscine


Le chlore est un produit chimique de la famille des halogènes qui, au contact des bactéries contenues dans l’eau de la piscine, se transforme en chloramine pour les éliminer, ainsi que les virus, champignons et matières organiques. Très apprécié pour son efficacité, mais aussi pour son prix qui en fait le désinfectant de piscine le moins cher du marché, le chlore se présente sous différentes formes et types.

La forme du chlore se choisit en fonction de la taille du bassin et de ses besoins. En pastilles ou galets, c’est la forme de chlore la plus utilisée pour une désinfection de la piscine lente et régulière. Sous forme de poudre, c’est un chlore choc qui permet de faire remonter rapidement et ponctuellement le taux de chlore d’une piscine.

En stick, il s’agit d’un chlore non stabilisé, avec ses avantages, mais aussi ses inconvénients dont il faut tenir compte. Restent enfin les formes liquides et gazeuses de chlore, qui sont quant à elles plutôt réservées aux piscines publiques.

Le type de chlore, lui, est à choisir entre chlore non stabilisé et chlore stabilisé. Sachant que le chlore non stabilisé se dégrade rapidement, tandis que le chlore stabilisé agit sur une plus longue durée mais sature peu à peu la piscine en stabilisant.

Quant au chlore multifonctions, il offre l’avantage de combiner en un seul galet l’action de plusieurs produits.

Choisir la forme de son chlore de piscine

Le chlore de piscine se décline sous différentes formes en fonction de l’utilisation que vous comptez en faire et de la taille de votre piscine.

Le chlore en pastilles et galets


C’est la forme de chlore la plus utilisée dans les piscines des particuliers. Le galet de chlore est placé directement dans le skimmer ou dans un distributeur flottant et se diffuse lentement dans l’eau pour garantir une désinfection sur plusieurs jours.

Il existe différentes tailles de galets, des pastilles pour les petites piscines hors sol ou gros galets de 500 g pour les piscines d’un important volume, en passant par les galets de 200 g pour les piscines d’environ 25 m3.

Attention cependant à ne pas confondre les pastilles de chlore longue durée avec des pastilles de chlore choc car elles agissent de manière différente.

Le chlore en poudre


Également appelé chlore choc, le chlore en poudre est à épandre directement dans le bassin (après l’avoir préalablement dilué dans de l’eau) où il agit très rapidement. Il s’utilise dans les piscines hors sol ou enterrées au sortir d’hivernage ou pour rattraper une eau infectée par les algues par exemple.

Le chlore choc peut également se présenter sous forme de pastilles.

Le chlore en sticks


Le chlore en sticks est un chlore non stabilisé qui, tout comme le chlore en galets, se place directement dans le skimmer ou dans un distributeur flottant pour se diffuser lentement dans l’eau de la piscine.

Le chlore liquide


Cette forme de chlore se place directement dans un régulateur de chlore ou une pompe doseuse pour se diffuser lentement dans l’eau.
Le chlore liquide est donc le plus souvent utilisé pour désinfecter les piscines publiques, plus rarement celles de particuliers car son dosage est complexe.

Le chlore gazeux

Le chlore gazeux est un chlore à diffusion rapide presque uniquement utilisé par les piscines publiques.

Voir le catalogue ManoMano
Chlore de piscine

Quel type de chlore choisir : stabilisé ou non stabilisé

Vous aurez le choix entre le chlore stabilisé et le chlore non stabilisé.

Le chlore stabilisé


Le chlore stabilisé est un chlore auquel a été ajouté un stabilisant, de l’acide cyanurique, afin de prolonger son action désinfectante. C’est le produit désinfectant le plus utilisé dans les piscines de particuliers.

Malheureusement, contrairement au chlore, le stabilisant ne se dissout pas et s’accumule dans l’eau de la piscine, avec pour effet de la saturer jusqu’à rendre le chlore totalement inefficace. Pour éviter cet inconvénient majeur, il est conseillé de vidanger partiellement et régulièrement l’eau de votre piscine.

Le chlore non stabilisé


Le chlore non stabilisé est, comme son nom l’indique, un chlore sans stabilisant. Aussi appelé hypo chlore, il se dégrade rapidement sous l’effet des ultraviolets et doit donc être renouvelé fréquemment.

En revanche, il ne sature pas la piscine, contrairement au chlore stabilisé. Il peut être utilisé sous forme de chlore choc pour rattraper une eau verte par exemple.Il est aussi possible de lui ajouter un stabilisant pour prolonger son effet, avec l’avantage de pouvoir doser ce dernier. Il est cependant déconseillé d’utiliser du chlore non stabilisé si votre eau est particulièrement calcaire.

Voir le catalogue ManoMano
Désinfectant

Choisir un chlore multifonctions : quels avantages


Le chlore multifonctions, aussi appelé multi-actions, combine comme son nom l’indique plusieurs fonctions.
Il ajoute ainsi à la désinfection classique une action floculante pour améliorer la finesse de filtration, mais aussi une action anti-algues, anti calcaire et stabilisante pour protéger le chlore des effets des ultraviolets. Il se présente généralement sous forme de galets.

Découvrez nos desinfectants chlorés de piscine !

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne, 197 guides

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition. Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques. À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Les produits liés à ce guide