Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son carrelage de sol intérieur

Guide écrit par :
Julie, Décoratrice d’intérieur, Pyrénées-Atlantiques

Julie, Décoratrice d’intérieur, Pyrénées-Atlantiques

19 guides
Grès pleine masse, grès émaillé, terre cuite ou en pierre naturelle : un carrelage de sol intérieur se choisit selon ses goûts et selon sa résistance aux chocs et rayures. Il faut qu’il soit adapté à l’usage de la pièce où on souhaite le poser. Carré en 20 x 20 cm ou rectangulaire en 30 x 60 cm : nos conseils.

Caractéristiques importantes

  • Matériau
  • Format
  • Résistance au passage
  • Résistance à la rayure

L'incontournable à savoir, les caractéristiques et les normes des carrelages

L'incontournable à savoir sur le carrelage

Choisir un carrelage est la rencontre de plusieurs critières : 
  • la pièce de destination ;
  • le matériau de fabrication du carreau ;
  • le format et les dimensions du carrealge ;
  • la couleur et l'aspect.

Caractéristiques et normes

Après avoir identifié la pièce dans laquelle sera posé le carreau, vous pourrez adapter votre sol aux conditions d’utilisation. Plusieurs caractéristiques sont à déterminer :
  • la résistance au passage ;
  • la résistance à la rayure ;
  • la résistance à la glissance pied nu ;
  • la résistance à la glissance pied chaussés ;
  • le classement UPEC (résistance à l'usure, au poinçonnement, à l'eau, aux agents chimiques).

Classification PEI : résistance au passage du carrelage

Echelle développée par le Porcelain Enamel Insitute (norme NF EN ISO 10545-7), la certification PEI est une donnée primordiale dans le choix de son carrelage d'intérieur. Uniquement applicable aux carreaux émaillés, elle permet de classifier le carrelage de 1 à 5 selon sa résistance à l’abrasion de surface (le passage soit l'usure par action mécanique) et son usage (forte ou faible abrasion).

Classification PEI selon la norme NF EN 14411

  • PEI 0 : faible résistance, carrelage déconseillé pour un usage au sol mais indiqué pour une pose murale.
  • PEI 1 : supporte une très faible abrasion, déconseillé en usage sol extérieur.
  • PEI 2 : supporte une faible abrasion, passage modéré.
  • PEI 3 : passage fréquent, résiste à l’abrasion.
  • PEI 4 : passage important, bonne résistance à l’abrasion.
  • PEI 5 : passage intense, très bonne résistance à l’abrasion (usage commercial).

Le classement PEI et UPEC : les équivalences

Le classement UPEC classe les revêtements de sol selon leur destination et leur usage. Il est composé de 4 niveaux de la plus faible à la plus forte résistance ; il définit :

  • U : la résistance à l’usure.
  • P : la résistance au poinçonnement.
  • E : la résistance à l’eau.
  • C : la résistance aux agents chimiques.

Classement PEI

Classement UPEC

PEI 2

U2

PEI 3

U2S

PEI 4

U3

PEI 5

U3S


Recommandation de choix 

  • Pour la chambre ou la salle de bains, il faudra privilégier un niveau de PEI II (passage faible).
  • Pour une pièce à vivre, une cuisine et une entrée, il est recommandé d’opter pour le PEI III (passage moyen).
  • Pour une très forte résistance, une PEI IV (passage intense) peut être envisagé.

Echelle de MOHS : La résistance à la rayure du carrelage


L'échelle de MOHS se décline sous 4 degrés de résistance aux rayures. 
  • MOHS de 1 à 4 : faible résistance aux rayures (facilement rayable).
  • MOHS de 5 à 6 : bonne résistance aux rayures (se raye avec insistance).
  • MOHS de 7 à 8 : très bonne résistance aux rayures (difficilement rayable).
  • MOHS de 9 à 10 : excellente résistance aux rayures (inrayable). 


Résistance à la glissance pieds chaussés : la norme R

La norme R identifie 5 niveaux d'adhérence du carrelage pour les pieds chaussés. 
  • R9 : adhérence normale.
  • R10 : bonne adhérence.
  • R11 : très bonne adhérence.
  • R12 et R13 : excellente adhérence.


Résistance à la glissance pieds nus : la norme ABC

La norme ABC identifie 3 niveaux d'adhérence du carrelage pour pieds nus. On l’utilise pour qualifier les carreaux qui sont en zone mouillée comme la salle de bains
  • A pour une adhérence moyenne.
  • B pour une adhérence élevée.
  • C pour une forte adhérence. 



Recommandation pour la salle de bains


Dans les pièces d’eau, notamment les salles de bains, il est impératif de vérifier le degré de glissance pieds nus. 

Préférez un carrelage de niveau d'adhérence B voire C pour éviter tout accident
.

Les différents matériaux des carrelages

Il existe deux grandes familles pour le carrelage de sol intérieur : le carrelage issu de la céramique et le carrelage en pierre naturelle. La céramique est largement représentée et le choix de carreaux est immense. La pierre est toujours présente dans nos intérieurs, mais il faudra faire appel à un professionnel spécialisé et avoir un budget plus important.

Grès cérame pleine masse

Teintés dans la masse, ces carreaux sont très résistants et tout impact en cas de choc reste discret grâce à leur teinte pleine masse. Les carrelages en grès cérame pleine masse offrent une très faible porosité et résistent à l’usure. Nombreuses teintes et aspects.

Grès émaillés

Les grès émaillés dont la composition double les rend légèrement moins résistants que le pleine masse. Cependant, leur teinture entre la couche d’émail et le socle leur permet en cas de choc de ne pas montrer de différences de teintes.

Grès cérame émaillé

Le grès cérame est un carreau dont les composants comme l’argile sont compressés. Résistant mais en cas de chocs, l’impact est davantage visible. Bonne résistance à l'abrasion.


Terre cuite

Entièrement conçu d’argile, le carrelage en terre cuite demande pour sa protection un entretien particulier à base d'huile de lin. De composition naturelle, il est le préféré des constructions écologiques. Ce matériau peut être adapté dans les pièces humides s'il bénéficie d'un traitement hydrofuge.

Carreaux de ciment

Mélange de ciment, de sable et de poudre de marbre, les carreaux de ciment offrent de nombreuses déclinaisons et décors ce qui permet de les adapter à tous les intérieurs

Pierre naturelle

Il existe de nombreuses pierres naturelles utilisables dans nos intérieurs : le marbre, le granit, la pierre calcaire, la quartzite, l'ardoise etc. 
  • Le granit possède une très grande résistance aux épreuves du temps ; il est blanc, gris et noir.  
  • Le marbre, à l’extraction particulière en monobloc, offre une utilisation dans différents ouvrages  comme le dallage, le recouvrement d’escalier et la création de plinthes
  • La pierre calcaire offre une belle teinte claire, elle est douce au toucher et offre un entretien facile.
  • La quartzite et l'ardoise se présentent sous une teinte sombre et élégante qui leur révèle un aspect contemporain prisé dans les séjours.
Il est important de noter que les pierres naturelles, outre la durabilité dont elles font preuve, se présentent sous différentes finitions qui permettent de jouer la texture et l’effet décoratif. On trouvera notamment des aspects bruts, polis, vieillis ou patinés

Choisir un carrelage selon la pièce de la maison

Pièce de la maison

Grès cérame émaillé

Grès cérame

Grès émaillé

Terre cuite

Carreau de ciment

Pierre naturelle

Classement PEI

Classement UPEC

Spécificité

Entrée

Adapté

Adapté

Adapté

Adapté

Adapté

Adapté

PEI III – PEI IV

U2SP2E1C0

/

Séjour

Adapté

Adapté

Adapté

Adapté

Adapté

Adapté

PEI III

U2SP2E1C0

/

Chambre

Adapté

Adapté

Adapté

Adapté

Adapté

Adapté

PEI II

U2P2E1C0

Sans accès extérieur ou passer en PEI III

Cuisine

Conseillé

Conseillé

Adapté

Si traitement hydrofuge

Si traitement hydrofuge

Si traitement hydrofuge

PEI IV

U3P2E2C2

Traitement d’étanchéité et antidérapant

Salle de bains

Conseillé

Conseillé

Adapté

Si traitement hydrofuge

Si traitement hydrofuge

Si traitement hydrofuge

PEI II

U2SP2E2C1

Traitement d’étanchéité et antidérapant



A savoir : le carrelage extra fin spécial rénovation

Dans le cadre de la rénovation, il est possible aujourd’hui d’utiliser un carreau extra-fin. Ce carreau permet de recouvrir un sol sans créer une grande épaisseur.

Carrelage imitation bois : l'alternative au parquet

Le carrelage imitation bois combine deux caractéristiques majeures :
  • la facilité d’entretien ;
  • l'aspect décoratif très naturel
Il en existe différents formats qui reprennent les standards du parquet et permettent de faire des mélanges pour créer un véritable décor au sol.

Les carrelages imitation bois sont d’aspect lisse ou rugueux, plus ou moins nervurés. Il en existe de toutes les couleurs, de toutes les sortes et pour tous les gouts. 

Il présente un avantage certain car il peut être utilisé dans toutes les pièces de la maison, y compris dans les douches.

Dimensions et formats de carrelage d'intérieur

Aujourd’hui, on trouve toutes sortes de dimensions pour les carreaux de sol. 

Carrelage carré grandes dimensions


Les carreaux de grandes dimensions (60 x 60 cm80 x 80 cm et même plus) font particulièrement recette dans les pièces principales de grande surface et donnent une touche de modernité très appréciée dans les pavillons bas modernes.


Carrelage rectangulaire


Les formats rectangulaires sont aussi de la partie avec des dimensions originales en 30 x 60 cm30 x 90 cm45 x 90 cm. Ils permettent avant tout de jouer avec les formes graphiques au sol. Privilégier une pose dans les pièces de grande surface.

Carrelage format standard


Les carrelage de taille standard ne sont pas en reste (20 x 20 cm30 x 30 cm) et trouvent un intérêt particulier dans des matériaux naturels ou dans des pièces de services comme un cellier. 

Quelle quantité de carrelage pour quel type de pose

Formule de calcul 

La surface de la pièce additionnée d'un pourcentage de perte

Pour bien calculer la quantité de carreaux nécessaires à la réalisation de votre pièce, il faut tout d’abord calculer le nombre de mètres carrés à couvrir : on multiplie la longueur de la pièce par la largeur. Le résultat correspond alors à la surface qu’il faut carreler. 

A ce chiffre, il faut ajouter un pourcentage supplémentaire pour couvrir les pertes potentielles. A savoir, les carreaux abîmés, les carreaux cassés ou les raccords.


Pose droite ou pose classique


Si vous posez votre carrelage de manière classique, c’est-à-dire en pose droite, il faut rajouter 5 %
C'est la pose la plus facile et la plus économique car elle compte le minimum de perte



Pose en quinconce ou pose en décalé

Si vous décidez de faire une pose en quinconce, notamment avec les effets bois, il faut prévoir 10 % en plus
Cette pose, guère plus complexe, nécessite cependant plus de rigueur.

Pose en diagonale


Si vous posez vos carreaux en diagonale, alors il faut compter 15 % en plus.
C'est la pose la moins économique des trois car elle nécessite le plus de coupes.



La relation avec le conditionnement du carrelage

Une fois ce chiffre ajouté au total de départ, vous diviserez par le nombre de mètres carrés couverts dans chaque carton. Cela donnera alors le nombre de cartons nécessaires.

Entretien du carrelage d'intérieur


  • Les carreaux de carrelage de sol, contrairement au carrelage mural, sont soumis à beaucoup de chocs, d’agression de produits et liquides en tout genre au fil du temps. Pour profiter de ses atouts longtemps, il faut tenir compte de l’entretien que le carreau nécessitera. 
  • Pour un nettoyage en profondeur et très régulier, il vaut mieux privilégier un carreau lisse plutôt qu’un rugueux. 
  • Certains matériaux nécessitent un entretien particulier comme nous l’avons évoqué précédemment avec le carreau en terre cuite. 
  • La couleur et le motif du carreau sont déterminants dans son entretien.
  • Le carrelage de sol reste malgré tout un des revêtements les plus hygiéniques.
  • Le carrelage d'intérieur n'est pas un carrelage d'extérieur, il est réservé pour l'habitat. 

  
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
6 votes utiles
Guide écrit par :

Julie, Décoratrice d’intérieur, Pyrénées-Atlantiques 19 guides écrits

Julie, Décoratrice d’intérieur, Pyrénées-Atlantiques
Après des années à bricoler, transformer, imaginer, dessiner, je décide de faire de ma passion mon métier.

Depuis 2006, dans le sud de la France, j’accompagne les gens dans des projets de rénovation ou de construction. Mon expertise et ma curiosité me poussent à rechercher toujours plus d’innovation pour mes clients et pour moi-même.

En effet, vivre de sa passion c’est aussi transformer, moduler les espaces et les produits chez soi régulièrement. Et ce, pour le plus grand plaisir de toute ma petite famille, qui profite largement de mes conseils et créations !

Mon truc à moi : les couleurs pour égayer nos intérieurs. Mais aussi, les astuces rangement. On a jamais assez de place chez soi n’est-ce pas ? C’est donc naturellement que je partage avec vous mes conseils, pour vous permettre de prendre autant de plaisir que moi à vous lancer dans vos transformations !  

Les produits liés à ce guide