Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son aspirateur à cendres

Guide écrit par :
Albert, Responsable de service jardinage, Isère

Albert, Responsable de service jardinage, Isère

88 guides
Conçus pour le nettoyage du foyer d’une cheminée ou d’un poêle à bois, les aspirateurs à cendres, chaudes ou froides, se déclinent sous deux types principaux. Les vide-cendres ou filtres à cendres, auquel cas ils fonctionnent avec un aspirateur classique, et les aspirateurs à cendres, véritable aspirateur dédié.  

Caractéristiques importantes

  • Vide-cendres
  • Filtre à cendre
  • Volume de la cuve
  • Puissance
  • Dépression et débit
  • Cendre chaude ou froide

Prix

de 36,00 € à 720,00 €

Pourquoi choisir un aspirateur de cendres


Nettoyer à la main le poêle à bois
, le poêle à granulés, la cheminée ou encore le barbecue à charbon est une activité fastidieuse et salissante. Les aspirateurs classiques ne sont pas adaptés à cette tâche car les cendres fines s’attaquent à leur moteur et le détruisent en peu de temps.

L’aspirateur à cendres est conçu pour cette opération. Il supporte les particules fines et denses des cendres sans lever la moindre poussière dans l’air.  Là où les aspirateurs classiques sont inutiles, les aspirateurs à cendres font un travail rapide, efficace et propre !

Pour bien choisir son aspirateur à cendres, il faut prendre en compte les spécificités de son utilisation et la correspondance de celles-ci avec les produits disponibles.

Fonctionnement d’un aspirateur à cendres

Il existe deux types d’aspirateur à cendres : de base et intégral. Leur utilisation est globalement la même  mais leur fonctionnement est différent.


Vide-cendres : un accessoire d’aspirateur

Sous l’appellation de vide-cendres ou encore de filtre à cendres, on trouve plusieurs modèles dans cette version. La fonction est la même, mais il faut utiliser un aspirateur supplémentaire.

Son fonctionnement est très basique : il faut brancher le tuyau d’un second aspirateur sur la cuve du vide cendres, le mettre en marche et aspirer avec le tuyau du vide cendres. De fait, celui-ci est un accessoire permettant à votre aspirateur de récupérer des cendres.


Aspirateur à cendre : version intégrale

Dans la version intégrale, l’aspirateur à  cendre fonctionne de manière totalement autonome. Le principe de fonctionnement est le même que celui d’un aspirateur classique, à la différence qu’il est conçu pour résister aux poussières des cendres.

Certains modèles peuvent aspirer des cendres encore chaudes,  d’autres encore des gravats, copeaux de bois, et peuvent même être utilisés comme un aspirateur classique.

Principales caractéristiques des aspirateurs à cendre


Les aspirateurs à cendres ont des
caractéristiques différentes d’un modèle à l’autre. Il convient de bien lire le descriptif et la notice du produit afin de choisir celui qui correspond à vos besoins.

Côté prix, ce ne sont pas forcément les modèles les moins chers les moins performants. On trouve des modèles avec un bon rapport qualité /prix, l’important c’est de prendre en considération tous les aspects de l’utilisation de votre équipement.

Capacité de la cuve

Si vous devez utiliser votre équipement de façon régulière, il vaut mieux opter pour une cuve d’une capacité de 18 litres minimum, l’idéal étant de 20 litres. Ceci permettra d’espacer la vidange de la cuve et le nettoyage des filtres.

Pour une utilisation ponctuelle, un modèle de moindre capacité peut faire l’affaire. L’inconvénient étant la fréquence de vidange de la cuve et de nettoyage des filtres. Pour les petites cuves de 12 litres, il convient de les vider et de nettoyer les filtres après chaque utilisation.

Puissance du moteur

La puissance du moteur doit être choisie en fonction de la fréquence d’utilisation et les surfaces à nettoyer. Elle s’exprime en Watts (W). Tout équipement perd de sa puissance avec le temps, donc, plus l’utilisation est régulière, plus le moteur doit être puissant pour compenser cette perte à moyen et long terme. Une motorisation de 1200 W est préconisée dans ce cas.

Une motorisation de 1000 W est suffisante pour une fréquence d’utilisation moyenne. Pour des utilisations ponctuelles, une motorisation de l’ordre de 600 et 800 W est tout à fait correcte. Pour des utilisations occasionnelles, il suffit d’opter pour une version de base soit un vide-cendres. Attention néanmoins à son côté peu pratique, car il faut utiliser un aspirateur supplémentaire.

Aspiration de cendres froides ou chaudes

La plupart des aspirateurs à cendres aspirent exclusivement des cendres froides ne dépassant pas 20°C. Cependant, certains modèles peuvent aspirer des cendres chaudes. La plupart des aspirateurs à cendres chaudes sont conçus pour une température maximale de 40°C, certains d’entre eux supportent jusqu’à 60°C.

Cette option est intéressante dans le cadre d’une utilisation intensive ou tout simplement si l’aspect pratique est une priorité.

A noter que, dans tous les cas, il ne faut surtout pas aspirer de braise. Cette action peut détruire le bloc moteur et présente un risque d’incendie. Les cendres humides sont aussi à éviter car elles se collent au filtre, ce qui oblige à le nettoyer tout de suite après utilisation.

Puissance d’aspiration

Comme pour tout aspirateur, il y a deux paramètres qui déterminent la puissance d’aspiration :
  • le débit, exprimé en l /min (litres par minute) ;
  • la dépression exprimée en kPa (kilo pascal).
Dans les deux cas, plus ces valeurs sont élevées, plus grande est la puissance d’aspiration.

Considérez toutefois que ces valeurs ne sont pas aussi déterminantes que pour le choix d’un aspirateur qui lui est voué à l’aspiration de surface plus grande, sur des matières autres que des surfaces lisses (revêtement de sol de type moquette etc.) et pour des salissures de poids variable.  

Caractéristiques qualitatives et accessoires


La qualité, les dimensions, le bruit, l’ergonomie, les accessoires… autant de critères à prendre en compte, notamment en termes de confort d’utilisation, en voici quelques-uns :
  • niveau sonore, plus il est bas moins il présente de nuisances sonores ;
  • encombrement, si vous ne disposez pas de beaucoup d’espace de rangement, optez pour un modèle compact ;
  • rayon d’action, trois éléments sont en prendre en compte : la longueur du fil électrique, la longueur du tuyau d’aspiration et la présence ou non de roulettes ;
  • ergonomie et design, dans le haut de gamme vous trouverez des modèles avec commandes sur la poignée, des matériaux plus durables et des formes plus élégantes et compactes avec une excellente prise en main ;
  • accessoires, pensez aux dimensions du tuyau d’aspiration et du suceur, en effet, s’il est trop large vous ne pourrez pas atteindre les recoins, les accessoires peuvent s’adapter à ces endroits difficiles ;
  • utilisation étendue, certains modèles peuvent servir pour d’autres utilisations y compris celles d’un aspirateur classique.
Pour être sûr des caractéristiques présentes pour chaque modèle, lisez attentivement la fiche produit ou sa notice d’utilisation.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
3 votes utiles
Guide écrit par :

Albert, Responsable de service jardinage, Isère 88 guides écrits

Albert, Responsable de service jardinage, Isère
Depuis plusieurs années, je dirige un service de jardinage  auprès  d’une clientèle de particuliers et d’entreprises. J’encadre une équipe de jardiniers et assure  la création et l’entretien des espaces verts. D’autre part, j’apporte mon expertise à mes clients en termes  d’entretien et d’amélioration de leurs jardins.

En effet, de formation commerciale et ayant exercé des fonctions dans l’hôtellerie en début de carrière, je me suis orienté vers l’aménagement paysager au sein d’une collectivité territoriale où j’ai acquis de solides compétences techniques par des formations en interne et par le suivi d’importants chantiers dans une commune en pleine mutation.

Sur le plan personnel, je suis tout aussi tournée vers l’art du jardinage. Avec mon épouse, j’ai créé notre jardin de A à Z et je l’entretiens avec soin, tout comme le potager !  Et pour ce qui est du bricolage ; il n’est pas en reste ! Eh oui, jardiner,  c’est aussi bricoler : pergola, cabane, dallage, clôture, et j’en passe... Il y a toujours à faire dans un jardin !  

Après avoir bien travaillé, mon épouse et moi sommes fiers du résultat obtenu et ravis de pouvoir profiter pleinement d’un environnement convivial et chaleureux!  Alors, vous donner des conseils et vous aider dans vos choix pour l’outillage, l’entretien  ou l’amélioration de votre jardin, rien de plus simple !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent