Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son arrosoir ou son arroseur

Guide écrit par :
Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

179 guides

Que ce soit pour votre potager, votre jardin, votre pelouse ou encore vos plantes d'agrément, l'arrosage est vital. Manuellement ou de façon automatique, bien arroser c'est exploiter au mieux le moins d'eau possible ! Mais comment faire, et avec quel matériel ? Faisons ensemble le tour de la question.

Caractéristiques importantes

  • Oscillant
  • Asperseur
  • Automatique

Prix

de 2,00 € à 241,00 €

L'arrosoir : l'arrosage pour les parterres de fleurs, les petits potagers et les plantes en pot

Vous vous en doutez, la façon la plus simple d'arroser n'importe quelle plante est d'utiliser un arrosoir. Convenant aux bacs, aux jardinières ou aux petites surfaces, cela reste la meilleure solution pour un arrosage d'appoint. Il en existe toutefois plusieurs types qui sont plus ou moins adaptés à vos besoins.

Arrosoir de jardin

En matière plastique ou en acier galvanisé, son volume est généralement d'une dizaine de litres, mais peut aller jusqu'à 15 L pour les plus gros. Muni d'une large anse, l'arrosoir se manipule facilement.
Pouvant accueillir des pommes d'arrosage, il s'adapte à tous les besoins. Il est idéal pour arroser le pied des plantes, le potager, les bordures fleuries, etc. Il est en plastique (cassable) ou en galva, plus robuste.

Arrosoir de balcon 

C'est l'exacte réplique de l'arrosoir de jardin mais en modèle réduit ! En tout point identique, seul son volume allant de 3 à 5 L fait qu'il est beaucoup plus adapté aux espaces réduits (balcons, terrasses) et aux pots, bacs ou jardinières.
Comme utilisé en intérieur, son aspect décoratif est davantage travaillé. Matériaux : plastique, galva, zinc avec peinture époxy.

Arrosoir d'intérieur

Dans le salon ou dans la cuisine, pas question de mettre de l'eau partout !
Ce type d'arrosoir est donc particulièrement adapté aux petits pots ou petits bacs.
En plastique, inoxlaiton, zinc avec peinture époxy ou en galva pour un style rétro, son volume est d'environ 2 L et il a la particularité d'avoir un goulot long et très fin sur lequel on ne peut pas monter de pomme.

L'arrosage automatique de surface : entre arroseur oscillant, arroseur canon et arroseur asperseur

Aperçu de l'irrigation : l'arrosage goutte à goutte et par tuyau microporeux 

Irrigation et arrosage ne sont pas à confondre : l'arrosage est aérien, il est effectué par un arrosoir ou tout autre dispositif capable d'apporter de l'eau au-dessus du végétal ; l'irrigation se fait depuis le sol, l'eau est conduite à la plante depuis sa base, à son pied voire au départ de ses racines. 


L'arrosage goutte à goutte


Un système d'arrosage goutte à goutte est différent car il n'arrose pas mais irrigue. Si son installation demande plus de temps, elle n'est guère difficile à mettre en place et il est évident que si vous possédez beaucoup de terrain, un grand nombre de plantes ou de longues bordures, l'arrosoir n'est pas la solution idéale et l'arrosage goutte à goutte peut être envisagé. Vous perdrez moins de temps et vous consommerez moins d'eau. Si vous voulez vous dispenser totalement de la tâche, équipez l'installation d'un programmateur automatique

Le tuyau microporeux


Autre alternative, le tuyau microporeux. Idéal pour les haies ou pour les massifs, à l'image des arroseurs goutte à goutte, le tuyau microporeux irrigue. Livré en couronne, il suffit de le brancher et d'ajouter un programmateur en nez de robinet pour rendre l'arrosage autonome. Le tuyau goutte à goutte est un procédé d'irrigation pas cher et facile à mettre en place

A noter : plus complexe d'installation mais plus discret, l'arrosage enterré peut être envisagé dans les jardins les plus grands et choisi dans les espaces publics
 

L'arrosage de surface 

La majorité des systèmes d'arrosage de surface (par opposition aux techniques d'arrosage automatiques enterrées qui demandent de gros travaux) peut être raccordée à un point d'eau via un tuyau souple.

L'eau peut provenir directement du réseau d'alimentation de votre habitation, mais elle peut également être pompée dans votre récupérateur d'eau de pluie (la qualité de l'eau y est souvent meilleure car elle n'a subi aucun traitement).

Pour un fonctionnement totalement autonome, vous pouvez mettre en place un programmateur ou une minuterie pour que l'arrosage démarre et s'arrête de manière automatique. En fonction de la configuration et de la nature de ce que vous souhaitez arroser, il existe plusieurs techniques d'arrosage automatiques.

Outre les plus complexes où l'on cumulerait plusieurs arroseurs en série sur un même point d'eau, ces installations ne demandent aucun calcul de débit ou de pression. Vous branchez l'arroseur au tuyau d'arrosage et vous ouvrez l'eau ! Les principaux critères de choix d'un arrosage aérien :
  • la longueur d'arrosage ;
  • la surface d'arrosage ou plage d'arrosage selon les modèles d'arroseurs ;
  • la présence ou non d'un programmateur intégré (sur arroseur canon essentiellement).

Arroseur oscillant

C'est le type d'arroseurs automatiques le plus répandu et le plus connu. Il est principalement destiné à l'arrosage de surfaces rectangulaires. Il est souvent utilisé pour arroser les pelouses rectangulaires ou carrées. Grâce à la pression de l'alimentation en eau, il va disperser en « éventail » plusieurs filets d'eau afin de couvrir la surface choisie. Certains modèles offrent la possibilité de régler la largeur et la longueur des jets pour optimiser au maximum l'arrosage sur la portion de terrain sélectionnée. Il n'est toutefois pas très adapté aux surfaces autres que rectangulaires (bordures, plates-bandes etc.).

Arroseur asperseur

Technique idéale pour les pelouses et gazons car la surface à arroser l’est uniformément. La majorité des asperseurs peut être réglée de façon à pulvériser l'eau en ligne droite (devant eux), ou en cercle (tout autour d'eux) auquel cas ils sont appelés arroseurs canons. La longueur des jets est également réglable. Ce type d'arroseur produit un arrosage similaire à la pluie, ce qui a l'avantage de ne pas créer de stagnations d'eau à certains endroits. De par ses nombreux réglages il s'adapte à beaucoup de cas de figure et de terrains aux formes variées.

Arroseur automatique pour bac et jardinière

Très efficaces, ces systèmes automatiques reproduisent le principe du goutte à goutte. Pour mettre en place un tel arroseur, rien de plus simple. Des kits d'arrosage automatiques de vacances tout inclus sont vendus. Il suffit de les alimenter en eau et de les brancher et l'arrosage est effectué pendant que vous êtes absent. Plusieurs types d'arrosage pour jardinière existent :
  • un arroseur individuel par plante, type bouteille renversée, la durée d'absence est déterminée par le volume d'eau de la réserve et son écoulement (jusqu'à 28 jours avec une bouteille de 2 l) ;
  • un arroseur goutte à goutte avec réserve d'eau et plusieurs arroseurs, fonctionnement simple et sans électricité, l'autonomie d'arrosage est déterminée selon le volume de la réserve d'eau et le nombre de goutteurs ;  
  • un système d'arrosage goutte à goutte avec programmateur, installation rigide peu complexe, vous gérez au mieux le besoin de chaque plante (absence illimitée) avec la programmation électronique.

Conseils d'utilisation et d'entretien du système d’arrosage

Comment et quand arroser le jardin

En été, privilégiez un arrosage tôt le matin ou en fin de journée en cas de forte chaleur diurne pour éviter que les rayons du soleil et la chaleur ne fassent s'évaporer l'eau avant que les plantes aient pu l'absorber.

Si vous en avez la possibilité, arrosez de grandes surfaces simultanément. Ne localisez pas votre arrosage uniquement sur vos plantes ou arbustes car vous risquez d'en asphyxier les racines.

Pour votre potager, arrosez généreusement jusqu'à la récolte. Un manque d'eau réduit la croissance, surtout des légumineux en terre.

Hivernage du matériel d'arrosage 

Si vous habitez une région froide ou sujette au gel en hiver, pensez bien à vidanger tous vos tuyaux et vos arroseurs et remisez-les à l'abri. Choisissez bien votre tuyau d'arrosage ainsi que les raccords nécessaires aux différentes connexions.



Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Jérôme, Artisan, Haute Savoie 179 guides écrits

Jérôme, Artisan, Haute Savoie
Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.

Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent