Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir son abri de jardin ou son chalet

Guide écrit par :
Arnold, Chercheur-bricoleur, Alsace

Arnold, Chercheur-bricoleur, Alsace

11 guides

Que ce soit pour stocker le mobilier et/ou les outils de jardin, son bois de chauffage (abri-bois) ou simple annexe de vie, le chalet ou abri de jardin se décline en plusieurs modèles : rustique ou contemporain, en bois, métal ou résine, avec ou sans plancher. Tour d’horizon des cabanes au fond du jardin !

Caractéristiques importantes

  • L'usage et l'entretien
  • La surface utile et hors tout
  • Les matériaux et leurs propriétés
  • La porte et les fenêtres
  • Le type de toit
  • La réglementation

Prix

de 149,00 € à 17 557,00 €

Choisir un abri de jardin selon son usage


Vous voulez un abri de jardin polyvalent et faire un minimum d’entretien ?
Préférez un abri en PVC ou résine, un nettoyage au tuyau d’arrosage suffit et c'est un choix judicieux dans les régions pluvieuses. Ses nombreuses configurations en font un abri de jardin multiusage.



Petit budget, vous voulez juste une annexe de jardin où stocker du matériel et l’esthétique vous importe peu ?
Orientez votre choix vers les abris de jardin en métal, ce sont les plus économiques du marché et se repeignent mais qu’au bout de plusieurs années. D'isolation médiocre, ils sont essentiellement choisis pour du stockage.



Vous ne rechignez pas à entretenir le boisle style chalet vous plait et votre abri sera une pièce de vie ?
Pas d’hésitation, choisissez un abri en bois et entre lasure ou peinture bois pour son entretien. Le bois étant un isolant naturel, il est le matériau à privilégier pour faire une cabane de jardin pour les enfants, un atelier d'artiste, une chambre d'amis d'été. 


Pour le reste, les caractéristiques clés communes sont au nombre de 5.
  • Présence d’un plancher, dites halte à l’humidité et oui au confort !
  • Fenêtre et porte vitrées, pour bricoler et/ou entreposer à la lumière du jour.
  • La surface au sol et la hauteur sous faîtage, estimez votre besoin en mesurant.
  • Le passage de porte, encore faut-il que tout rentre !
  • Ancrage ? Recommandé. Plots ou dés de béton ? C'est encore mieux. Dalle ? Le must. 
Réglementation : ne passez pas à côté des contraintes du PLU de votre commune (cf Réglementation des abris de jardin).

En ce qui concerne la configuration de l’abri, tout est question d’usage.



Abri de jardin : avec ou sans plancher



Le choix d'un plancher est relatif à plusieurs critères :
  • la fonction de l'abri de jardin et/ou du matériel stocké ;
  • la nature du sol et/ou de la présence d'une dalle ;
  • le degré de confort souhaité.
Vous choisissez obligatoirement un plancher si :
  • vous entreposez du matériel de valeur ou qui craint l'humidité et que vous ne coulez pas de dalle ;
  • l'abri de jardin est destiné à être une annexe et/ou une pièce de vie l'été et/ou un atelier.






Le matériau de prédilection du plancher est le bois toutefois il peut être en PVC ou polypropylène sur les abris de jardin en PVC et résine. Il peut être achété séparément et dispenser de faire une dalle. Dans le cas contraire, le plancher reposant sur une dalle en béton assure une isolation et protection supplémentaires notamment contre les remontées humides. Il peut être également recouvert de parquet ou tout autre revêtement de sol pour une meilleure finition et davantage de confort (la pose d'une sous-couche entre le revêtement et le plancher améliore l'isolation). La pose d’un film d’étanchéité préserve des remontées capillaires

Les menuiseries : porte et fenêtres


Dans un deuxième temps, la destination du chalet ou de l'abri de jardin et ce qui va y être stocké vont déterminer de quel(s) type(s) d’ouverture(s) vous avez besoin et leurs dimensions. 

Le choix de la fenêtre

Pour du stockage, les fenêtres sont inutiles car l’espace mural est plus important. Vous choisissez un abri de jardin avec fenêtre si :
  • vous avez besoin d'un puit de lumière et que vous ne pouvez pas installer un éclairage extérieur ;
  • l'abri de jardin est considéré comme pièce de vie annexe et/ou atelier. 
La configuration de la fenêtre peut être :
  • fixe et être vu comme un apport de lumière ;
  • ouvrante, conseillée si le chalet est utilisé comme un atelier (évacuation poussières) ou obligatoire si pièce de vie ;
  • simple ou double et de petite ou grande surface / ouverture ;
  • battante où un dégagement est nécessaire ou coulissante pour optimiser l'espace.

Les abris de jardin destinés aux rangements d’outils et mobiliers disposent souvent d’ouvertures fixes en acrylique et non en verre.

Pour loger vos convives le temps d’un week-end entre amis, regardez les modèles d'abris de jardin et chalets de plus de 20 m2 avec des menuiseries en double vitrage et une structure épaisse, gain de confort en toute saison !

Le choix de la porte


  • Si vous rangez du matériel volumineux, optez pour une porte double. La tondeuse autoportée ne passe pas par une porte simple par exemple.
  • Pensez également qu’une porte coulissante peut vous faire gagner de l’espace et ne pas vous faire décaisser si votre terrain est légèrement en pente
  • Un porte à battant nécessite un dégagement pour son ouverture et claque sous l'effet du vent. 
  • La porte peut intégrer un vitrage et être dotée d'une poignée de finition diverse et relative à la qualité de l'abri de jardin.
Pensez au verrou, tous les abris de jardin ne sont pas dotés d'un système de verrouillage.

Les matériaux des abris de jardin


Abri de jardin en bois

Le bois reste le matériau le plus répandu pour les chalets et autres cabanes de jardin car son côté nature et chaleureux lui confère un esthétisme apprécié. Pour une utilisation plusieurs mois par an voire toute l’année (semis, chambre pour les invités, salle de jeux pour les enfants, bureau), les abris de jardin en bois massif sont plus facilement aménageables voire habitables car ses propriétés isolantes le privilégient
De manière générale, privilégiez les parois épaisses qui garantissent la stabilité du chalet ainsi que sa durabilité. La diversité du choix des modèles en bois est très importante, permettant tous les styles : toit en pente, toit plat, toit arrondi pour vous donner l’impression d’avoir un abri de jardin ou un chalet différent de celui du voisin. L’inconvénient majeur du bois est qu’il requiert un entretien plus ou moins fréquent. La grande majorité des abris de jardin en bois sont en pin, en sapin ou encore en douglas. Si lasure et peinture vous ont à l’usure, privilégiez les abris de jardin en bois autoclave qui est imputrescible et résistant aux insectes ou les chalets en bois THT (bois traité à haute température et injecté de vapeur d’eau) imputrescible et hyper résistant. Certains abris bois sont livrés peints.


Abri de jardin en métal

Le métal est retenu pour du stockage ou du rangement. Ces cabanons sont souvent peu esthétiques et ressemblent à un hangar industriel. Néanmoins, les abris en métal sont  un choix judicieux car bien souvent le montage et l'entretien sont grandement facilités et ils sont pas chers. Là encore, l’utilisation est déterminante dans les choix qui s’offrent à vous. Côté finition, l'acier est galvanisé puis laqué pour un meilleur rendu.
Même si les abris métalliques sont donnés sans entretien, la corrosion apparait au bout de quelques années (et plus rapidement en bords de mer pour des raisons d'air salin). Il convient alors de leur appliquer un antirouille ou une peinture fer.


Abri de jardin en résine ou PVC

La résine ou PVC est un bon compromis pouvant allier l’esthétisme du bois et la facilité de montage du métal. Néanmoins, privilégiez un PVC de qualité qui résiste aux UV et aux changements de température. Si un grand choix de couleurs et design est offert, le chalet en résine ou PVC n'est par contre pas réparable.
On apprécie surtout ce matériau pour son entretien nul (nettoyage à l'eau) et sa résistance à l'humidité (recommandé dans les régions humides et pluvieuses). 

Les différents types de toits

 

La conception du toit de votre abri de jardin n’est évidemment pas à prendre à la légère, sous peine de s’improviser apprenti couvreur avant l’heure. Plusieurs configurations de toits existent :
  • mono pente ;
  • double pente ;
  • toit plat.

Côté matériaux, la couverture diffère d’un abri de jardin à l’autre notamment en fonction des matériaux du bâti :
  • le feutre bitumé plat repose sur des panneaux de bois hydrofuges de type OSB ;
  • le shingle ressemble à des tuiles plates et se pose également sur des panneaux hydrofuges de type OSB voire de la volige ;
  • les plaques goudronnées présentent une similitude avec les tuiles romaines et peuvent reposer sur une charpente plus légère car d’une pièce rigide ;
  • la tôle acier est retenue notamment sur les abris conçus du même matériau. Couverture bruyante en cas de pluie pour les abris utilisés comme pièce de vie (déconseillé). 


Couverture et exposition de la toiture


Là encore, pensez malin : choisissez votre couverture en fonction de l'exposition de votre abri de jardin. Si la zone est humide, évitez la tôle acier et préférez les plaques goudronnées. Et si l'abri de jardin est exposé à tous les vents, veillez à bien coller le shingle.

Pour les plus écolos, il existe même des abris de jardin à toiture végétalisée permettant de récupérer quelques mètres carrés de verdure.

Aussi, et surtout sur les abris de jardin de grande surface, l’installation de gouttières est un plus (et pourquoi pas un récupérateur d’eau ?) et assure une meilleure évacuation de l’eau de pluie. 

Les styles d'abris : entre chalet norvégien et cottage


Différents styles d'abris de jardin et chalets se distinguent. La majorité des abris de jardin est en bois ou acier avec une voire deux portes et un toit deux pans ; leur utilisation est à l'essentiel tournée vers le remisage. Cependant, les abris de jardin sont déclinés en différents styles :
  • rustique façon chalet norvégien ;
  • traditionnel en bois brut ;
  • contemporain à toit plat ;
  • cottage pour un style chalet artisanal etc. 
 
De nombreux styles et modèles permettent d’accorder l’abri de jardin ou le chalet avec votre maison. Gardez cependant à l’esprit que le style est bien souvent fonction du matériau et que les déclinaisons d’abris de jardin sont le plus souvent en bois.

Les fixations et l'ancrage au sol d'un abri de jardin

Ancrage et équerre de fixation

Ne négligez pas l’ancrage de votre chalet au sol, que ce soit au sol ou adosser à votre maison dans le cas d’un petit espace de rangement.



Chaque année, de nombreux abris de jardin sont arrachés par le vent faute de fixation correcte et ceci peut engendrer des dégâts non négligeables.
N’hésitez pas à utiliser des platines et des équerres de fixations solidement fixées à une dalle en béton grâce à des tirefonds ou des goujons.






Cumulez ces fixations avec un kit d'ancrage prévu pour encercler l'abri de jardin.
Ces kits sont composés de cerclage ou fil de fer, de tendeurs et de maillons rapides. 
Aussi appelés kit anti tempête.


Plots en béton 

Si vous ne projetez aucunement la création d’une dalle, vous pouvez cependant couler des plots en béton au niveau des angles. Astuce : utilisez du tuyau PVC de 200 mm de diamètre et coupez des longueurs de 50 cm que vous remplissez de béton (pour des abris d'une surface de 16 m²). Sinon, coffrez des plots de l25 x L25 x 20P avec des planches et coulez-y le béton (la taille des plots est fonction de la surface au sol).

Chaînage en parpaing et/ou en béton

Vous pouvez également réaliser un chainage avec des parpaings et/ou avec du béton sous le contour de l'abri de jardin. Appliquez de la peinture bitumeuse sur les blocs pour éviter toute remontée capillaire.




 

Les surfaces et les possibilités d'aménagements

 

Les solutions de rangement et d'aménagement 


L'aménagement des abris de jardin pour optimiser le rangement peut être facilité par :
  • des étagères à plusieurs niveaux ou des clayettes ;
  • des porte-outils sous forme de crochets ou de tablettes. 

Pensez qu'un abri de jardin en bois sera toujours plus facilement aménageable qu'un abri en résine ou en métal (pose d'étagères, de crochets etc.). Les abris en métal et en PVC nécessitent le plus souvent des aménagements spécifiques donc plus chers. Idem si vous souhaitez poser un isolant contre les parois d'un chalet dans le cadre d'un aménagement en chambre à coucher annexe, ce sera toujours plus facile de doubler une paroi sur du bois que sur du plastique. 

Les dimensions et la surface au sol des abris 

Les surfaces des abris de jardins sont mentionnées sous différentes appelations et correspondent à une occupation au sol précise. 
  • La surface hors-tout comprend toute l'occupation du chalet dans l'espace comme si vous vouliez l'insérer dans un cube. Cela inclue les débords de toit et le faîtage.
  • La surface extétieure ou dimensions extérieures représente les dimensions extérieures du cabanon, soit les mesures prises depuis les façades des parois (mais sans les débords de toit).
  • La surface utile ou dimensions intérieures désigne la surface utilisable à l'intérieur du chalet. 

Pour ce qui est du choix de la surface au sol, interrogez-vous sur votre besoin et/ou quantifier le matériel que vous voulez y stocker.

Réglementation des abris de jardin


Côté démarches administratives, vous avez l’obligation d’être en conformité avec la réglementation. Avant tout achat et installation, considérez les surfaces au sol.
  • Les surfaces inférieures à 5 m² ne nécessitent aucune démarche ;
  • Les surfaces comprises entre 5 m² et inférieures à 20 m² font l’objet d’une déclaration de travaux ;
  • Les surfaces supérieures à 20 m² font l’obligation d’une demande de permis de construire.
Pour être certain des règles d’urbanismes régissant toute construction de votre commune, consultez le PLU (Plan Local d’Urbanisme) en mairie. La taille, la hauteur et la couleur de votre abri de jardin ou chalet peuvent faire l’objet d’une réglementation spécifique.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
24 votes utiles
Guide écrit par :

Arnold, Chercheur-bricoleur, Alsace 11 guides écrits

Arnold, Chercheur-bricoleur, Alsace
Chimiste de formation et bricoleur autodidacte, je travaille dans l’industrie pharmaceutique. En tant que jeune papa de 36 ans, je bricole comme je respire : en clair, je suis un touche-à-tout.

À mon actif, j’ai déjà 5 cuisines installées, un appartement rénové et une extension de maison. Par souci économique, mon épouse et moi avons choisi l’option clos-couvert pour l’extension de maison en ossature bois : depuis 3 ans, j’ai tout fait : isolation, plaques de plâtre, électricité, ragréage, peinture, parquet, dressing, sanitaire, carrelage… bref 60 m2 entièrement réalisés seul avec mes 2 mains.

Heureusement, j’ai ma Conseillère Déco personnel car comme on dit : les goûts et les couleurs ne se discutent pas… Madame a toujours le dernier mot.

Ma devise : bons outils, bons produits, 50% du travail fini, le reste n’est que patience et minutie. A vos claviers, les bons conseils c’est par ici !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.