Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir ses protections de voies respiratoires

Guide écrit par :
Jennifer, Bricoleuse autodidacte, Pyrénées-Orientales

Jennifer, Bricoleuse autodidacte, Pyrénées-Orientales

10 guides
Protéger ses voies respiratoires est obligatoire et vous devez choisir entre masque jetable, demi-masque à cartouche et masque intégral. Pour se protéger des gaz, vapeurs et poussières et travailler en sécurité : choisissez un masque de protection aux normes ! A valve, filtres, cartouches… FFP2 ou FFP3 : explication !

Caractéristiques importantes

  • Masque jetable
  • Demi-masque
  • Masque intégral
  • Normes
  • Confort
  • Utilisation et protection

Choisir son masque de protection en fonction de ses besoins

Si vous préparez mardi gras, choisissez un classique masque vénitien, c’est toujours de très bon goût ! En revanche, si vous souhaitez faire quelques travaux chez vous, préférez un masque de protection qui vous permettra de conserver vos voies respiratoires opérationnelles et saines


Bricoleur du dimanche ou semi-annuel
, optez pour des masques jetables, pliables ou non. Les masques jetables sont très efficaces pour vous protéger, peu onéreux et en plus, ils se vendent souvent en lot. Aucune excuse pour les amis qui ne viennent pas vous aider pendant les travaux !





Bricoleur régulier
, investissez dans un demi-masque à cartouche. Comme ça, vous l'aurez toujours sous la main et vous n'aurez que les recharges à acheter. Les cartouches sont différentes en fonction de la nature de vos travaux.





Bricoleur quotidien
, votre passion pour le bricolage vous pousse à travailler autant qu'un pro alors n'hésitez pas à passer directement au masque intégral qui protègera également vos yeux sans avoir à vous équiper de lunettes de protection.

Normes à respecter selon l’usage du masque de protection

Les masques de protection doivent impérativement répondre à la norme CE. Si le logo n'est pas présent, passez votre chemin. De plus, chaque masque a une fonction précise :
  • vous protéger des poussières et particules ;
  • des vapeurs et aérosols ;
  • des gaz ;
  • des produits toxiques.
Mais ils peuvent aussi avoir des protections multiples ou cumulables comme sur les demi-masques à cartouche.

Pour connaître le type de protection de votre masque, il faut regarder sa référence et/ou son code couleur répondant à la directive 89/686/CEE. Ne vous inquiétez pas, pour éviter d'avoir à retenir tous les codes par cœur, vous trouverez la fonction de votre masque de protection dans son descriptif.

Masque de protection et normes en vigueur


On ne va pas se mentir, il y a autant de normes que de masques et de consommables pour masques. Cependant, il peut être judicieux pour s'y retrouver un minimum de regarder plus particulièrement trois critères :
  • le type de produit  devant lequel vous vous trouvez (masque jetable, masque à cartouche, masque intégral, etc.) ;
  • quelle est son efficacité (efficacité faible, moyenne ou élevée) ;
  • le type de polluant contre lequel il est efficace (gaz, poussières, odeurs, etc.).
Ces références se traduisent par des chiffres et des lettres (oui oui, comme l'émission)! et un code couleur.

Décryptage des références d’un masque jetable

Les normes et références des masques de protection jetables 



Les masques jetables sont référencés sous la norme EN 149 ou EN 149+ A1. Selon les marques, on pourra voir la référence : EN 149:2001 A1:2009. Ne vous faites pas peur avec ces chiffres, on vous explique !
 
EN 149:2001 signifie que vous êtes bien devant un masque jetable certifié par la norme de 2001 et +A1:2009 signifie que vous êtes devant un masque jetable qui correspond à la nouvelle norme de 2009 (norme qui oblige le fabricant à mentionner si le masque est réutilisable ou non).

Ensuite, pour répondre aux besoins de chaque bricoleur, les masques jetables vont avoir différentes fonctions et différents degrés d’efficacité. Et c'est là que commence notre bataille sur les références !
  • Les lettres FF signifient que c'est une pièce Faciale Filtrante.
  • Le P correspond à la protection contre les Particules.
  • Les chiffres 1, 2 ou 3 correspondent au degré d’efficacité du pouvoir filtrant soit faible, moyen ou élevé.
  • La présence ou non des lettres S/SL soit solide ou solide et liquide.
A titre d'exemple, si vous devez poncer un morceau de bois non traité ou nettoyer des restes de charbon, un masque jetable FFP1 suffira. En revanche, si vous devez revoir l'isolation de vos combles et travailler avec de la laine de verre, préférez un masque FFP3 ou FFP3SL pour une protection maximale

Caractéristiques d’un demi-masque à cartouche


Si vous choisissez ce type de masque de protection, là encore, les normes sont nombreuses. Chaque structure de masque possède une norme en fonction de son utilité. Pour certains masques de protection, vous devrez simplement changer le filtre de la cartouche ; pour d'autres, il faudra changer la cartouche entièrement. Et comme si ça ne suffisait pas, toutes les marques ne s'adaptent pas entre elles, il faudra donc bien vérifier la référence des produits que vous achetez.
 
Les demi-masques à cartouche offrent tout de même une plus grande polyvalence que les masques jetables. L'achat de vos filtres ou cartouches est ciblé en fonction de votre travail et vous pourrez même utiliser plusieurs types de filtres dans une seule cartouche. Et comme on aime bien les chiffres et les lettres, il existe une multitude de références et de normes à connaître.

Normes et références des masques à cartouche

  • NF EN 14387 est la norme des filtres anti-gaz et des filtres combinés.
  • NF EN 143 concerne les filtres à particules.
  • NF EN 372 est une norme spéciale (pour les pros) pour la protection contre les composés spécifiques énumérés par le fabricant et qui n'appartiennent pas à la première norme (EN 14387).
Les normes sont accompagnées d'une ou plusieurs lettres et d'une ou plusieurs couleurs en fonction de la protection qu’elles officialisent.
  • A-marron : gaz et vapeurs organiques (ébullition supérieure à 65°).
  • AX-marron : gaz et vapeurs organiques (ébullition inférieure ou égale à 65°).
  • B-gris : gaz et vapeurs inorganiques.
  • E-jaune : gaz et vapeurs acides (dioxyde de soufre, etc.).
  • K-vert : ammoniac et dérivés organiques aminés.
  • SX-violet : composés spécifiques désignés par le fabricant.
Les filtres disposent également de leur référencement normalisé :
  • les filtres HgP3 et NOP3 sont spécifiques, respectivement pour les vapeurs de Mercure d'Oxydes d'Azote. Chaque lettre est suivie du chiffre 1,2 ou 3 et toujours en fonction de son efficacité ; 
  • les filtres à particules seront toujours blancs et désignés par la lettre P suivie du chiffre 1,2 ou 3. Vous pourrez les utiliser seuls ou en plus de votre filtre à gaz pour une protection optimale ;
  • les filtres à gaz mixtes référencés avec les lettres et les couleurs correspondantes. Par exemple, la référence AB suivie de son chiffre d’efficacité aura les couleurs marron et grise et vous protègera des gaz et vapeurs organiques et inorganiques.

Définition d’un masque confortable


On arrête sur les normes ! En revanche sur le confort tout est étudié, non pas pour que vous trouviez chaussure à votre pied, mais masque à votre visage !  Si les masques sont de taille unique alors l'attache est élastique ou réglable.

Du coté des demi-masques à cartouche ou des masques complets, vous avez souvent trois tailles disponibles, S, M et L qui correspondent à Small (petit), Medium (moyen) et Large (large). L'ergonomie du masque de protection est faite de manière à ce que vous ne soyez pas gêné pour porter des lunettes et pour garder le champ de vision libre.

Les masques jetables sont hypers légers, tellement qu'on les oublierait presque ! En revanche, les masques qui n'ont pas de valve risquent de vous faire suer car l'air de votre respiration ne sera pas bien évacuée. Les demi-masques sont aussi conçus pour que vous ne soyez pas écrasé sous leur poids. Les matériaux utilisées sont très souvent hypoallergéniques, histoire que vous soyez protégé de votre protection !

Critères de choix pour sa protection respiratoire


Encore une fois, il est très important de protéger ses voies respiratoires avec un masque de protection adapté. Pour en savoir plus, il est recommandé de consulter un site officiel. Si vous ne savez pas vraiment où vont vous mener vos travaux, n'hésitez pas à prendre les protections de niveau 3.  Pas la peine de devenir paranoïaque, s’il ne s'agit que d'un peu de poussière, un masque jetable classique de niveau 1 fera amplement l'affaire.

En savoir plus sur les équipements de protection individuelle

 
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Jennifer, Bricoleuse autodidacte, Pyrénées-Orientales 10 guides écrits

Jennifer, Bricoleuse autodidacte, Pyrénées-Orientales
Je n'ai reçu aucune formation particulière, j'ai tout appris sur le tas au moment venu. Et quel bonheur de pouvoir réaliser soi-même les petits travaux dans la maison qu'on aime tant !

Jusqu'au moment du déménagement où il faut tout refaire, du sol au plafond, de la cuisine à la salle de bain... Bref, on devient aussi pro qu'un pro !

Du coup aujourd'hui mes amis n'hésitent pas à m'appeler quand il faut mettre la main à la pâte ! Et quand on commence à mettre le nez dedans, on ne peut plus en sortir ! C'est une vraie passion qui nous fait relever les défis, une idée en tête et la création prend vie avec quelques outils ! Et une passion, c'est encore mieux quand on peut la partager ! Alors quand je peux vous apporter mes petits conseils éclairés et futés, c'est avec beaucoup de plaisir que je le fais !

Les produits liés à ce guide