Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir ses produits d’étanchéité pour murs et sols

Guide écrit par :
Denis, Bricoleur autodidacte, Les Yvelines

Denis, Bricoleur autodidacte, Les Yvelines

15 guides
Vos murs semblent être de véritables éponges ? Vos placards moisissent ? Vos peintures se cloquent ? Pas de panique ! Qu'il s'agisse d'imperméabiliser votre façade, de rendre étanche votre cave ou de stopper les remontées capillaires, des solutions existent. Explication sur l'étanchéité des murs et des sols !

Caractéristiques importantes

  • Infiltration
  • Porosité des matériaux
  • Remontées capillaires
  • Condensation

Les dangers de l'humidité sur la santé


Le problème est que l'humidité favorise le développement de moisissures et de bactéries qui provoquent chez l'homme des allergies (irritation de la peau, etc.), des problèmes respiratoires (toux, asthme, bronchite, etc.) et des problèmes articulaires.

Une humidité persistante dans les murs et dans l'air modifie les caractéristiques des matériaux. Le bois pourrit, le mortier et le plâtre s'effritent et les peintures se décollent.

Si le chauffage, un déshumidificateur et l'isolation peuvent aider à lutter contre l'humidité, il est absolument nécessaire d'étancher les murs et les sols en prévention et d'assurer une bonne ventilation à l'habitat. 

Les causes possibles de l'humidité dans une maison

Il est très important de comprendre l'origine de l'humidité de votre habitation, car à chaque origine son traitement

Infiltration

L'infiltration des eaux de pluie par des fissures, des lézardes, des tuiles cassées

Porosité des matériaux

La porosité progressive des matériaux de surface qui laisse l'humidité migrer peu à peu à l'intérieur des murs.

Remontées capillaires par le sol


Les murs enterrés (dotés de réseaux capillaires) permettent à l'eau et aux sels minéraux qu'elle contient de remonter par pression osmotique jusqu'à 1 à 2 m de hauteur.

Après évaporation de l'eau, ces sels s'accumulent  à la surface des murs intérieurs faisant apparaître des tâches blanchâtres (salpêtre).

Condensation

Une condensation persistante,  un air humide se condense sur des surfaces plus froides. Dans une maison, cela provoque le cloquage des peintures et l'apparition d'auréoles. La cause peut être une mauvaise ventilation, la présence de ponts thermiques ou de vapeur d'eau.

Dégât des eaux

Les causes accidentelles comme la fuite de canalisation ou autres dégâts des eaux.

Les différentes solutions pour résoudre chaque type de problème d’humidité

Passons sur les causes accidentelles ou les tuiles cassées où la solution va de soi…

Mauvaises ventilation


Si la raison est une mauvaise ventilation, installez un aérateur, une VMC ou un absorbeur d'humidité et utilisez de la peinture anti-condensation.

Infiltration d'eau


S'il y a infiltration d'eau par des fissures ou des lézardes, comblez-les par des matériaux hydrofuges comme le mastic en cartouche, le mortier batard ou encore un mortier de réparation recouvert d'un matériau imperméable. Et vérifiez, en posant des témoins, que les fissures ne cachent pas de problèmes plus importants de stabilité de votre habitation.

Porosité des matériaux


La porosité des façades ou de la toiture se traite par des peintures ou des crépis imperméabilisants. En ce qui concerne les effets dus à la pression hydrostatique et les remontées capillaires, les travaux sont d'un tout autre ordre.

Astuces pour stopper les remontées capillaires

Pour qu'il y ait remontée capillaire, il faut de l'eau minéralisée et des matériaux poreux. Commençons par les solutions empêchant la migration de l'eau dans les murs.

Injection de crème hydrofuge

Le premier traitement contre l'humidité est l'injection de crème hydrofuge (résine) à une quinzaine de cm au-dessus du sol, tous les 10/15 cm, de manière à boucher les capillarités.

Il s'agit d'un véritable barrage chimique, très efficace, mais qui ne supprime pas l'humidité dans la partie basse du mur. Les effets ne se verront que plusieurs mois après le traitement.

Matériau hydrofuge

Dans le même ordre d'idée, si l'humidité apparaît dans des carreaux de plâtre posés sur le sol, il suffit de remplacer les carreaux bas par des carreaux hydrofuges ou de poser une barrière d'étanchéité.

Une autre solution est de créer un champ électromagnétique inverse à celui qui provoque les remontées capillaires (beaucoup de scepticisme cependant autour de ce procédé fort onéreux !).

L'eau est repoussée vers le bas et les murs s'assèchent (à ce que disent les promoteurs, de nombreux scientifiques sont d’un autre avis ! ).
 
Voyons maintenant les solutions qui empêchent l'eau d'entrer en contact avec les murs. Elles imposent toutes de creuser une tranchée jusqu'à la semelle des fondations.

Drainage périphérique de la maison

Le drainage périphérique évacue l'eau souterraine avant qu'elle n'atteigne les fondations. Pour que le drainage soit efficace, il doit être réalisé dans les règles de l'art ; profondeur égale à celle de la semelle, pente de 3 à 10 mm/m vers un puisard, tuyau perforé de 100 mm de diamètre, 20 cm de gravier et géotextile pour éviter le bouchage du drain.

Imperméabilisation des murs

 
L'imperméabilisation des murs enterrés par l'application d'un produit bitumeux épais et la pose d'une membrane d'étanchéité « caoutchouteuse » visée ou clouée.

Cuvelage


Le cuvelage consiste à créer un caisson étanche (comme une « cuve ») protégeant les fondations d'éventuelles nappes phréatiques ou d'inondations ponctuelles. 

Les solutions pour limiter les dégâts dus à l'humidité


Si vous ne souhaitez pas vous lancer dans de gros travaux, vous pouvez néanmoins atténuer les effets de l'humidité en intérieur par l'application de peintures spécialisées comme :
  • le durcisseur plâtre qui redonne aux matériaux poreux, comme le plâtre, une bonne adhérence aux peintures de finition ; 
  • la peinture anti-humidité préventive ou curative qui isole les murs humides avant les peintures de finition ; 
  • la peinture anti-condensation qui limite le phénomène de condensation dans les pièces humides ;
  • le traitement anti-salpêtre qui traite, comme son nom l'indique, le salpêtre des murs ;
  • le revêtement étanche microporeux particulièrement adapté aux sous-sols et aux caves ;
  • le traitement antidérapant pour les sols glissants ;
  • le fixateur pour sol qui permet une bonne adhérence des peintures sols.

Le mot de la fin

Avant tout, identifiez avec certitude les causes. L’humidité a différentes origines et agir sur celle qui n’est pas en cause est tout à fait inutile.   
  
Traiter l'humidité, même très localisée, de votre maison améliore votre confort, voire votre santé, et empêche votre bien de se dégrader et de se dévaloriser.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Denis, Bricoleur autodidacte, Les Yvelines 15 guides écrits

Denis, Bricoleur autodidacte, Les Yvelines

Je suis tombé dans le bricolage il y a une dizaine d'années lors de l'achat d'une maison à rénover.

Après avoir isolé les combles, refait les salles de bains, les WC, la cuisine, les chambres… j’ai construit un bâtiment annexe, installé un nouveau portail et sa clôture et équipé la maison d'un chauffe-eau solaire. J’ai coulé des dizaines de m3 de béton en dalles et en fondations et rénové la toiture… je peux dire que les matériaux et les outils, ça me connait !

Les heures passées à chercher des informations sur les forums et dans la presse spécialisée pour trouver des solutions à mes problèmes se comptent par milliers... alors vous faire profiter de mes connaissances sur les outils et les équipements de maison n'est qu'un juste retour d'expérience ! 

Les produits liés à ce guide