Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir ses produits d'entretien pour le bois

Guide écrit par :
Lukas, Constructeur bois passionné, Marne

Lukas, Constructeur bois passionné, Marne

36 guides

Entre la peinture et la lasure pour les volets et la charpente, l’huile pour la terrasse et le salon de jardin en bois exotique, la cire et le vernis pour le parquet et les meubles : nos meilleurs conseils pour l’entretien de vos bois et le préserver des insectes, moisissures, rayons UV, chocs et de l’abrasion !

Caractéristiques importantes

  • Essence de bois
  • Intérieur ou extérieur
  • Lasure, peinture et vernis
  • Cire et popote
  • Huile et saturateur
  • Dégriseur et préparateur
  • Teinte et finition

Prix

de 2,00 € à 2 525,00 €

Quelles sont les différentes essences de bois


Le bois est un matériau utilisé dans le bâtiment, l'aménagement intérieur et la décoration. Considéré comme matière noble, le bois embellit les espaces et offre chaleur aux habitats.

On utilise plus de 70 essences différentes de bois et trois catégories se distinguent : les résineux, les feuillus et les bois exotiques.

Les résineux

Ces bois s'utilisent aussi bien en structure qu'en aménagement, bardage et menuiserie intérieure/extérieure. Parmi les plus connus, citons le sapin, le pin, le mélèze et le douglas. Si vous êtes en train de raboter une pièce de bois et qu'un liquide visqueux (la sève) se met à coller à vos outils, aucun doute, il s'agit d'un résineux ! Le bois résineux pousse en région tempérée, on en trouve ainsi beaucoup en France et plus généralement en Europe. Les pièces de bois certifiées en provenance de nos régions garantissent un bois de qualité.

Les feuillus

Si vous êtes l'heureux possesseur d'un parquet massif en chêne, vous êtes un feuillu ! Dans cette catégorie, nous trouvons donc le chêne, le châtaignier, le hêtre, le robinier, etc. Les utilisations sont très vastes et s’étendent du bois de structure jusqu'au placage pour les ébénistes. Notez que les essences de feuillus sont généralement plus chères que les résineux, ce qui fait qu'elles sont souvent délaissées pour des usages de gros œuvre. Cependant, leur durabilité est exceptionnelle : un parquet en chêne peut-être plusieurs fois centenaire.

Les bois exotiques

Comme leur nom l'indique, ces bois sont importés principalement d'Amérique du Sud, d'Asie et d'Afrique – leur prix est donc assez élevé et leur disponibilité aléatoire. Ces essences offrent un large spectre de couleur, du rouge/rosé au noir, c'est pourquoi on se sert de ces bois en menuiserie et en placage pour les possibilités esthétiques qu'ils offrent. On trouve ainsi l'acajou, le teck, l'ipé, le palissandre, l’ébène, etc. Certaines essences exotiques présentent des densités supérieures à 1 ce qui signifie qu’elles sont difficiles à travailler sans bon outillage et… qu’elles ne flottent pas mais coulent !

Et attention, des essences comme l'ébène noir ou l'iroko peuvent-être toxiques alors appréciez l'utilisation de vos bois avant tout achat !

Comment entretenir le bois intérieur

Vitrificateur, vernis et fond dur pour parquet

 L’une des tâches les plus fréquentes concernant l'entretien du bois intérieur est celle de conserver un parquet en bon état et si possible d'allonger sa durée de vie. Pour cela, la meilleure solution est d'y appliquer un produit qui va créer une couche de protection solide pour le protéger : c'est le travail du vernis et du vitrificateur. Notons à ce sujet que vernis et vitrificateur ont exactement le même usage et les mêmes propriétés, bien que certains affirment que le vitrificateur est plus costaud. Deux types de vernis se distinguent :
  • le vernis phase aqueuse - sans odeur, il s’applique en trois couches ;
  • le vernis polyuréthane mono ou bi-composant - plus résistants, il est conseillé dans les pièces de fort passage.
A la manière d'une peinture, la finition d’un parquet se décline en version mate, satinée ou brillante. De plus, le parquet peut être teinté lors de sa fabrication, ce qui permet de varier les types de finition. Cependant, une teinte claire est inutile sur un parquet de couleur foncé – pour obtenir un résultat, il faudrait d'abord le décaper entièrement, le remettre à nu, et appliquer la finition.
 
N'hésitez pas à choisir un vernis ou un vitrificateur de qualité car l'entrée de gamme a une durée de vie très courte – une année. Les produits de qualité offrent eux des durées de plusieurs années, une application tous les 4 ans vous laissera du temps pour souffler.

Fond dur ou fondur

Si vous avez décapé entièrement votre parquet pour optimiser l'application du vernis, vous pouvez y appliquer avant un produit bouche pores appelé fond dur ou fondur. Le fondur va saturer les pores du bois et permettre une application optimale du vernis, garantissant ainsi une finition parfaite.

Petite astuce : les vernis et vitrificateurs étant rarement monocouches, il vous faut poncer entre deux couches d’application le parquet pour supprimer les fibres du bois qui se sont relevées.
 
Sachez qu'une pièce comme un couloir subit plus de passage qu'un dressing, il faut donc lui appliquer une protection adéquate type « passage extrême ».
 
Pour finir et comme explicité plus haut, les produits de finition du parquet sont vendus en phase aqueuse ou en phase solvante. Les premiers sont inodores mais sont parfois plus fragiles. Pour les seconds, vous avez intérêt à aérer pendant l'application et à porter un masque de protection. Si leur application est plus durable, ils sont moins écologiques et sains ! Suivant les phases et types de produits appliqués, le nettoyage quotidien peut varier. Il est plus sûr de vérifier les conseils du fabricant à ce sujet – il faut généralement éviter l'eau abondante.

Cire et popote pour bois

Cire


La cire offre une patine, un éclat et une odeur particulières. Si le rendu d’une cire est de haute finition, un parquet ciré est fragile et offre une protection moindre comparativement aux vernis et vitrificateurs – de plus, le parquet peut être glissant et l’application demande minutie et patience.

La cire, solide ou liquide, lors de son application bouche les pores du bois. La cire peut être :
  • incolore, pour préserver la teinte naturelle et le veinage du bois et pour constituer simplement une couche protectrice en surface ;
  • teintée, pour foncer et opacifier la surface du bois ;
  • d'abeille, produite par les abeilles ouvrières, la cire d’abeille est liquide et craint la chaleur - à mélanger pour plus de dureté, (ex : avec de la cire de Carnauba) ;
  • en bâton, pour masquer les fissures du bois en usage ponctuel sur les meubles et parquets ;
  • d’antiquaire, pour meuble, contient souvent de la cire d’abeille et de Carnauba pour augmenter sa résistance.

Popote

La popote sert surtout à entretenir des meubles ayant reçus une finition à l'ancienne, c'est-à-dire cirée et patinée. Tout comme la cire, son application demande un certain doigté : avec de la mèche coton ou de la laine d'acier si l'on souhaite enlever les salissures sans entamer l'aspect du bois. La popote ravive les couleurs, estompe les rayures et protège contre les tâches. Elle s’applique sur tout type de bois.
 
La popote décrassante permet de faire disparaître les tâches de gras ou maigre tout en préservant la patine et réunifiant la teinte. La teinte est à choisir selon la teinte naturelle de l’essence. Comme tout produit d’application sur bois, elle se dépose dans le sens du fil du bois.

Huile, décireur et éclaircisseur bois


Huile pour bois


Comme le vernis, l'huile pour bois est un produit de finition servant à protéger vos parquets. L’huile embellit, redonne de l’éclat, protège de l’humidité, nourrit le bois et est davantage naturelle. Liquide et appliquée au pinceau, l’huile est absorbée par les pores du bois et le saturant, le bois devient hydrofuge.

Plusieurs types d’huiles se distinguent :
  • l’huile de lin, pour redonner de l’éclat et protéger des intempéries tout type de bois ;
  • l’huile pour teck et bois exotiques, pour la protection et l’entretien des bois exotiques ;
  • l’huile pour parquet, contient les matières premières d’huiles naturelles, elle régénère tous les parquets huilés.
Sachez cependant qu'il vous faudra huiler vos parquets plus régulièrement que si vous les vernissez ou vitrifiez – pour un parquet très sollicité, cela peut aller jusqu'à une fois tous les deux mois sinon en usage normal comptez une application annuelle ou tous les six mois !
 

Décireur

Si vous souhaitez nettoyer en profondeur une pièce de bois ciré, il faut donc lui appliquer un décireur – et surtout pas de ponçage ! Le décireur va décrasser et enlever l'huile et vous pourrez ensuite y appliquer le produit de votre choix. On n'utilise pas de pinceaux pour l’application du décireur mais plutôt un chiffon en coton ou de la mèche coton. Et absolument pas d'eau pour nettoyer du bois huilé ou ciré, sinon gare aux tâches !
 

Eclaircisseur

L'éclaircisseur de bois redonne la teinte d'origine au bois : il ne s'agit évidemment pas d'un produit miracle et rien ne vaut un bon décapage, plus efficace et économique ! Toutefois, il convient pour enlever des tâches d'humidité, de moisissures ou autres. En gel ou en poudre : protégez-vous efficacement durant l'application. Si vous souhaitez éclaircir un bois, et éclaircir dans le sens blanchir, utilisez de l’eau de javel ou du sel d’oseille appelé également acide oxalique. L’alcool à brûler blanchit également le bois. Pour l’application de tous ces produits : gants, masque et lunettes obligatoires !          

Vernis pour huisseries

A la différence de votre parquet, les huisseries ne subissent aucun passage. Le vernis s'applique au pinceau, à la brosse ou au rouleau selon les surfaces et peut être liquide ou en gel – ce dernier ne coule pas. Le vernis recouvre le bois d’une protection solide lisse et durable etil est non microporeux, il ne s’utilise pas en extérieur ! La finition est mate, satinée ou brillante et le vernis peut être incolore ou de teinte chêne foncé, chêne claire, sapin, hêtre, noyer etc. et aussi de couleur (bleu, jaune, etc.).  Trois types principaux de vernis pour intérieur se distinguent :
  • vernis cellulosique, à préférer pour les huisseries non soumises à des nettoyages fréquents. Vernis mono composant, son séchage est très rapide et il est fragile aux rayures et aux produits de nettoyage ;
  • vernis précatalysé, version améliorée d’un vernis cellulosique – meilleure résistance chimique et mécanique ;
  • vernis polyuréthane, plus résistant et bi composant – adjonction d’un durcisseur au vernis.
En cas de traces ou de salissures, un léger nettoyage à l'eau ou à l'acétone (si le vernis le permet) rendra vos huisseries comme neuves. Comme pour le parquet, il ne faut pas hésiter à passer un peu de temps sur le ponçage des huisseries (abrasif du grain le plus gros au plus faible), vos bois n'en seront qu'embellis !         

Vernis pour meuble

Mat, satiné, brillantincolore ou teinté, le vernis pour meuble et objet en bois possède les mêmes caractéristiques que les vernis pour parquet ou pour huisserie.

Le vernis pour meuble crée une couche de protection et améliore la finition. On retrouve les mêmes types de vernis (cellulosique, précatalysé et polyuréthane) et les mêmes formes d’application (liquide ou en gel).
 
Le vernis bistrot est un vernis très résistant (résiste aux tâches d’eau, d'alcools, haute résistance aux chocs, à l’abrasion, etc.). A conseiller pour les comptoirs et plans de travail!

Savon pour le bois

Les savons pour bois servent à l'entretien de deux types de bois : les bois bruts et les bois huilés ou cirés. Les savons nettoient efficacement les bois tout en prolongeant leur durée de vie, notamment pour les parquets huilés. On trouve le savon pour bois sous forme de pâte ou liquide.

Certains, de formule écologique, sont parfumés avec des huiles essentielles et laissent une odeur très agréable dans la pièce.

Peinture bois

Tout d'abord, l'application efficace d'une peinture demande une préparation minutieuse : ponçage obligatoire sur tout type de bois. Bien choisir sa peinture bois est nécessaire pour ne pas repeindre régulièrement ses boiseries intérieures.

Il existe trois types de peinture pour bois :
  • acrylique, à base d’eau, microporeuse ;
  • glycérophtalique, à base de solvant, formation d’un film protecteur ;
  • alkyde, dispose des propriétés des deux peintures précédentes.
Un bois brut à peindre va absorber énormément de peinture lors des deux premières couches. Pour vous faciliter la tâche et réaliser des économies, appliquer d'abord un primaire, voire une couche de peinture diluée – diluant fonction du type de peinture, eau ou white-spirit.

Laine d’acier, paille de fer et autres produits d’ébénisterie


Concernant l'application de produits, l'essentiel chiffon en coton non pelucheux et la mèche de coton vont vous être indispensables pour tout travail soigné – notamment l'application de cire et d'huile.

Les laines d'acier servent à un décapage léger de votre bois, sans toutefois le rayer. Classifiées par des 0, plus la laine en possède, plus elle est fine.

La paille de fer sert à un décapage plus important, elle peut aussi abîmer vos bois si vous ne faites pas attention ! Pour ces deux produits, munissez-vous surtout de gants épais !
 
Autre produit intéressant, les brosses à lustrer, à récurer, à usage quotidien, etc. : elles vont vite devenir vos meilleures alliées pour l'entretien de vos bois !

On privilégie les matières végétales naturelles, plus efficaces et plus souples que les matières synthétiques.

Comment entretenir le bois extérieur

Vernis pour bois extérieur

 
Un vernis pour bois extérieur crée une fine couche protectrice en surface. Le vernis doit être particulièrement résistant aux rayons UV, et suivant votre région, plus ou moins résistant aux intempéries pour ne pas avoir à le refaire tous les ans (conditions extrêmes). L'usure du vernis se manifeste par un film écaillé ou des cloques : dans ce cas, il vous faudra poncer efficacement et repasser plusieurs couches de vernis sur le bois. Le vernis est imperméable.

Peinture bois

Une peinture extérieure pour bois est une alternative intéressante aux vernis de par ses propriétés protectrices mais aussi du choix de couleurs et de finitions possibles.

Le bois peut ensuite être nettoyé à l'eau et frotté sans problème et une nouvelle couche, en cas de besoin, de peinture peut s'y appliquer après un léger ponçage. Que ce soit pour du vernis ou de la peinture, on n'oublie pas d'insister sur l'application de produit au niveau des coupes du bois car c'est là que l'eau s'y infiltre le plus rapidement.       

Lasure

Contrairement au vernis, la lasure est non filmogène, elle va pénétrer les pores du bois et le protéger tout en le laissant respirer. La lasure est liquide ou en gel et de différentes teintes et finitions. Sa résistance aux UV est avérée et elle est fongicide.

Pour les climats les plus difficiles, les lasures conditions extrêmes sont conseillées (milieu marin et montagnard).

Huile pour bois

L'huile est également un excellent moyen de protéger vos bois extérieurs (bardage, terrasse, volets, etc. Disponible sous plusieurs formes de finitions comme mat ou satinée, et sous plusieurs teintes (chêne, cèdre rouge, pin, etc.), le meilleur moyen de l'appliquer est au pinceau ou à la brosse plate.

Optez de préférence pour une huile à base de produits 100% naturels et sans additifs chimiques.

Saturateur, préparateur, dégriseur, décapant : quels produits utiliser pour préparer un bois

Saturateur, imprégnant

Un saturateur, dit aussi imprégnant, sature les fibres du bois en profondeur tout en le laissant respirer, ce qui va ralentir l'action néfaste de l'eau et des rayons UV – parfait pour ralentir un grisaillement. Un saturateur est un produit idéal pour les terrasses, notamment celles en bois exotique. Après application, essuyez l'excès d'huile de saturation au chiffon et laissez reposer le bois avant de l'utiliser. Comme souvent, il existe des saturateurs en phase aqueuse, plus écologiques mais aussi solvantés, plus efficaces et faciles à appliquer.

Préparateur et stabilisateur bois

 Les préparateurs optimisent l’application d’un produit de finition. On trouve ainsi les dégriseurs, les stabilisateurs et les fondurs.

Stabilisateur bois

Le stabilisateur stabilise et protège le bois durant les premiers mois d’exposition (réduit le risque de fendillement, de déformation, etc.).
 

Dégriseur

Si vous souhaitez appliquer une huile de saturation sur votre terrasse mais que celle-ci est déjà grisée, il est judicieux d’appliquer un dégriseur pour faciliter l’application et la finition de l’huile.

Dégraissant, décapant pour le bois

Dégraissant bois

Un bois ancien qui a reçu de nombreux traitements ou qui a été soumis à la pollution nécessite un nettoyage efficace : un dégraissant va éliminer les couches de saletés grasses accumulées. A appliquer avec un chiffon ou au pinceau, le dégraissant est à coupler avec un ponçage.


Décapant bois

Le décapant va éliminer les couches de traitement du bois type vernis ou peinture. Efficace, l’usage de décapant est à conjuguer avec ponçage. Pensez aux gants, masques et lunettes de protection.

Pâte à bois, liant d’empâtage, mastic et cire à reboucher

Liant d’empâtage

Un liant d'empâtage est un produit servant notamment à boucher les joints de parquet si ceux-ci se sont élargis ou sont disgracieux. Attention ! Il faut le mélanger avec les résidus de ponçage du même bois afin que les zones à réparer se fondent parfaitement avec votre parquet. Une petite astuce si vous n'avez pas de liant sous la main : de la colle à bois couplée à un peu de sciure vous dépanneront !

Pâte à bois

La pâte à bois est indispensable à tout bricoleur, elle sert à reboucher et corriger les imperfections du bois – moins de 1 centimètre de profondeur. Teintée ou à peindre, munissez-vous de papiers abrasifs pour son ponçage après séchage et d'un petit couteau de vitrier ou une spatule pour son application.

Mastic à bois

Le mastic à reboucher, appelé également mastic à bois, se destine plutôt à des travaux de rebouchage plus importants: son séchage est plus long et il est plus dur à travailler – notamment côté ponçage ! Toutefois, il est bien plus efficace lors de gros travaux. Information utile : les mastics bi-composants sont à mélanger et ils sont très efficaces. Par contre, leur temps de séchage est très rapide alors préparez seulement de petites quantités !

Cire de rebouchage

Les cires de rebouchage sont très efficaces pour des travaux de précisions en ébénisterie. Disponibles en plusieurs teintes, elles sont idéales pour atténuer les imperfections et les petits trous sur vos meubles, surtout s'ils sont déjà vernis ou traités. Il vous suffit de ramollir la cire et de l'appliquer, avec un outil de précision, voire avec vos doigts. Après séchage, on oublie le ponçage et on frotte simplement au chiffon doux la partie réparée pour la lustrer !

6 questions/réponses sur l’entretien du bois

Comment entretenir une terrasse en bois

La durée de vie de votre terrasse en bois peut largement être prolongée si vous êtes assidu concernant son entretien. Règle numéro une : les nettoyeurs à pression sont à bannir, ou alors ils doivent être utilisés à très faible puissance sous peine d'abîmer le produit de finition de votre terrasse. Il n'y a donc pas de remède miracle pour une belle terrasse : il faut vous équiper d'une brosse et d'un balai et l'entretenir fréquemment.

L'utilisation d'un savon à bois naturel est très efficace et de plus écologique.

Comment entretenir un parquet 

Si le parquet est huilé ou ciré, le nettoyage se fait exclusivement avec un balai ou un aspirateur, la moindre goutte d'eau est dangereuse pour ces parquets ! Il est même conseillé de ne pas y marcher avec des chaussures mais en chaussettes ou avec des patins, rien que ça ! En cas de tâche, on utilise un décireur adéquat et on frotte avant de remettre de l'huile ou de la cire !
 
Pour un parquet vernis, l'aspirateur et la serpillière sont parfaits. En cas de tâche, un savon de nettoyage est efficace et si la tâche persiste, il vous faudra poncer la zone et y réappliquer le même vernis.

Pour un parquet stratifié, nettoyage à l'eau et produit ménager type savon. Jamais d'abrasif, mais en cas de tâche !

Quel entretien pour le bois autoclave 


Un bois autoclave est traité en profondeur contre l'humidité et l'eau mais aussi contre les attaques d'insectes xylophages. Au fil du temps, l'efficacité du traitement peut s'estomper et si vous avez un doute ou que vos bois (surtout extérieurs) présentent des signes de fatigue, l'application au pinceau ou au rouleau d'un produit insecticide et fongicide est judicieuse ou d’une lasure combinant protection et finition.

Comment entretenir le bois exotique

Certains bois exotiques comme l'ipé ou le teck sont imputrescibles. Pour le reste, l'application d’huile pour bois exotique garantit une tenue durable et une finition soignée. Si le bois a grisé avec le temps : passez votre salon de jardin ou terrasse au dégriseur.

Quel entretien pour une maison ossature bois 

Il est difficile d'être précis pour ce genre de question. Une maison ossature bois a plusieurs composants en bois : sa structure, sa charpente, mais aussi le bardage, le parquet, les huisseries, etc. Côté charpente et structure, il est judicieux d'opter dès la construction pour des bois autoclaves traités contre les insectes et résistants à l'eau. S'il est parfois possible de retraiter une charpente apparente, il est plus compliqué d'avoir accès à la structure de vos murs... alors faites bien attention ! 

Les rayons UV vont inévitablement faire griser vos bardages : il n'y a rien à faire pour empêcher cela si ce n'est l'application d'un dégriseur. Toutefois, cette réaction au soleil est dure à éviter. Vous pouvez nettoyer mousses et déchets au jet à pression, en gardant une distance de sécurité, mais le mieux reste avec une brosse.
 
Un vernis, ou une lasure (qui laissera respirer le bois contrairement au vernis)  doit être appliqué dès le début de l’exposition et au fil du temps pour protéger continuellement le bois des intempéries, des insectes et moisissures.
 
Un système de gestion de l'air intérieur type VMC couplé à une étanchéité à l'air efficace dans vos murs permet d'éviter à la condensation de stagner dans ces derniers et donc d'y accueillir toute une colonie de champignons sur le long terme !
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Lukas, Constructeur bois passionné, Marne 36 guides écrits

Lukas, Constructeur bois passionné, Marne
Après avoir quelques temps roulé ma bosse dans le bâtiment, notamment dans tout ce qui touche à la rénovation – peinture, carrelage, menuiserie, pose de cuisine et de salle de bain  – j’ai décidé de passer un diplôme de « Monteur constructeur bois » et j’ai bien fait car rien n’est plus plaisant que de travailler sur une charpente ou de concevoir une maison en bois !

Tout ce qui touche au travail du bois me passionne, et construire ma propre maison dans ce matériau est un de mes buts !

Je suis également un adepte de l’outillage du bâtiment : j’adore m’informer sur les innovations, les méthodes d’utilisation, les astuces ou les performances de chaque nouvel outil du marché, que ce soit en rapport avec le travail du bois ou non ! Je me ferai un plaisir de vous conseiller et de vous aider dans vos choix !

Bon bricolage ! 

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent