Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir ses pinces ou tenailles

Guide écrit par :
Didier, Responsable technique, Savoie

Didier, Responsable technique, Savoie

7 guides
Pour bien choisir ses pinces ou tenailles, vous devez être attentif à l’usage, la taille, le matériau et l’ergonomie. Pince coupante, pince à sertir, pince universelle, pince multiprise ou encore pince monseigneur ou pince à rivet : chaque pince à sa fonction. Qualité et garantie sont aussi des critères de choix.

Caractéristiques importantes

  • Type
  • Taille
  • Usage
  • Matériau
  • Confort

Prix

de 1,00 € à 998,00 €

Les 5 pinces indispensables à avoir dans une caisse à outils

4 conseils avisés pour faire le bon choix

  1. Gardez à l’esprit que plus vous serrez ou coupez près de l’axe, plus l’effort de la pince est important ; et plus les manches sont longs et plus l’effet de levier est puissant.
  2. Si vous cherchez à vous faire une caisse à outils minimaliste, une pince coupante diagonale, une pince multiprise, une pince à bec long demi-rond, une pince unniverselle sont conseillées.
  3. Si vous travaillez le bois, une tenaille russe est absolument indispensable
  4. Avant d’être tenaillé par les regrets, ne lésinez pas sur la qualité ! Pinces et tenailles sont des outils incontournables et les partenaires d’une vie de bricoleur !

Quelle pince choisir pour serrer

Serrer oui, mais serrer quoi et comment ?  Une pièce plate, ronde, électrisée ? Serrer fort pour ne pas bouger ? Très fort pour écraser ou serrer seulement pour tenir une pièce positionnée ? La réponse est dans la forme des mâchoires qui correspond au serrage dont vous avez besoin.


Pince universelle

Une pince universelle dont les mâchoires ont trois fonctions, celle de pincer une pièce plate en bouttenir une forme ronde sur la partie la plus large et couper au plus près de l’axe.


Pince multiprise

Une pince multiprise pour des largeurs de serrage variables. Ses mâchoires arrondies et son plat en bout lui permettent de serrer des matériaux ronds comme plats.


Pinces à becs
 

Nombreuses dans ce type, les pinces à bec permettent de serrer modérément pour assurer une opération dans une position précise. A bec plat, ronde, demi-ronde, long, coudé, courbé, effilé, isolé, c’est la gamme la plus large.


Pince étau

Permet de serrer des pièces avec verrouillage. la pince étau est utile dans le cas où vous souhaitez serrer en gardant les mains libres ou fixer votre pièce à un établi.

Quelle pince choisir pour couper

La coupe dépend de la forme et de l’acier utilisé pour les tranchants. Ce choix est primordial pour garantir une bonne qualité de coupe.


Pince coupante

Destinée à couper des matériaux. Choisissez la qualité de vos tranchants en fonction de la matière à couper. Une pince coupante d’électricien coupe des fils de cuivre. Veillez à choisir la bonne forme de mâchoires selon votre besoin : diagonale, de coté, en bout, frontale.


Pince à dénuder
 

L’outil des électriciens pour couper l’isolant d’un fil conducteur et l’extraire. La pince à dénuder manuelle, semi-automatique et automatique permet de répondre à des qualités et des cadences différentes.


Pince coupe-boulon

Egalement appelée pince monseigneur ou coupe-cadenas, le coupe-boulon est une pince qui permet, par démultiplication, de couper de grosse section de fil d’acier trempé et des aciers divers comme celui des cadenas, des fers à béton etc.


Pince de clôture
 

Outil polyvalent destiné à la pose des clôtures. La pince de clôture cloute, agrafe, permet le pincement du fil, la coupe et le vrillage.

Tenaille de menuisier, tenaille de forgeron et tenaille russe

Les bricoleurs du bois connaissent bien ce problème ! Les tenailles sont particulières dans la longueur de leurs branches, elles ont des mâchoires très compactes dont l’extérieur peut être arrondi pour favoriser un enroulement. Son usage se fait en pinçant très fort pour marquer la pièce -le clou- puis les mâchoires posées sur la surface d’où l’on extrait le clou, on bascule les branches pour provoquer un effet de levier qui va extraire la pièce.


Tenaille russe

L’outil traditionnel, gainée ou non, plus ou moins précise dans sa coupe. Plus les branches sont longues, plus l’effet de levier est important. La tenaille russe est destinée à extraire les clous, les pointes, couper des fils d’acier trempés - corde à piano - et torsader.


Tenaille de menuisier
 ou de charpentier 

La tenaille de menuisier ressemble à la tenaille russe mais avec des mâchoires plus grosses. Ces dernières lui permettent d’extraire des têtes de clous ou vis plus imposantes ainsi que toutes sortes de chevilles.


Tenaille de forgeron
 et pince de soudage

Destinée à tenir une pièce à forger ou une pièce à souder. La tenaille ou la pince est, par défaut plate, mais peut être adaptée à la forme de la pièce

A chaque type de pince un usage

Exactement ! Et pour le coup, votre partenaire n’est pas forcément à prendre avec des pincettes mais plutôt avec une pince ! Voyez ce que vous avez à faire puis choisissez.


Pince multifonction

Déclinaison du couteau multifonction avec la fonction de pince – le couteau suisse avec l’option pince en plus.


Pince à collier
 

La pince à collier est destinée à serrer et couper les colliers plastiques – il s’agit de collier de serrage à usage unique.


Pince à sertir

La pince à sertir permet de connecter une cosse sur un conducteur électrique – là où vous coincez le fil, la cosse est généralement de couleur.


Pince à rivet

La pince à rivet, aussi appelée à pince à rivet pop, permet de sertir les rivets à tige – ce qui tient la plaque d’immatriculation de votre voiture.



Pince à circlips

La pince à circlips élargit ou resserre un anneau en acier de son logement – les circlips sont utilisés en mécanique, ils ressemblent à une rondelle coupée et servent à maintenir une pièce autour d’un axe.


Pince de précision
 ou brucelle

Une pincette très fine pour travaux précis, comme celle pour les sourcils des dames.


Pince emporte-pièce

Répandue dans le travail du cuir, la pince emporte-pièce permet de faire des trous de diamètres différents dans un matériau tendre – elles ressemblent à un dénoyauteur de cerises.


Pince à œillet

La pince à oeillet permet le sertissage d’un œillet - sur une bâche par exemple.


Pince à cintrer
 

Outil de plombier permettant de courber des tuyaux de cuivre.


Pince à dégrafer
 

La pince à dégrafer est employée dans l’automobile ou le placage, permet d’écarter 2 parois.


Pince à cheville
 

La pince à cheville permet l’installation des chevilles dans le Placoplatre.



Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive… d’autres pinces existent, renseignez-vous selon votre besoin !

Taille, matériau et confort d'usage des pinces et tenailles

Une fois la fonction définie, il ne faut pas négliger d’autres critères qui font de votre outil, une pince indispensable et agréable à utiliser.

Taille des pinces 


Les dimensions de votre outil vont dépendre à la fois de l’effort dont vous avez besoin pour serrer ou couper mais aussi de la force que vous possédez dans vos mains. Des manches longs vous économisent de l’effort. 

Des mâchoires petites sont plus performantes. A titre d’exemple, un fabricant donne, pour une même pince, des choix de puissance variable qui vont de 18 kg à 52 kg pour couper un fil d’acier de 3 mm. Il faut donc choisir la pince en fonction de votre morphologie tout en veillant à la minutie du travail et à la précision de coupe que vous souhaitez.

Un alliage de qualité pour les mâchoires

Le matériau des mâchoires est important pour la qualité de coupe. L’unité de dureté (en HRC) constitue un élément de qualité pour le choix de son outil. Plus cette valeur est élevée plus le métal est dur - attention, trop élevé il devient cassant. La qualité des pinces de serrage est tout aussi importante. Les alliages recommandés : le chrome, le vanadium et le molybdène.

Usage et confort des branches 

Le confort des manches et la performance de votre pince dépendent de la fréquence à laquelle vous utilisez votre outil. N’hésitez pas à choisir un outil de bonne qualité et garanti pour un usage quotidien. Une bonne ergonomie ainsi que des protections s’avèrent utiles pour une utilisation soutenue sans douleur.

Garantie et SAV

Certaines marques garantissent leurs outils à vie, sachant qu’ils sont des partenaires fidèles et exclusifs, même si cette qualité se paye chère, pensez-y ! 
Pour les autres marques, les garanties proposées sont d'un à deux ans.


Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Didier, Responsable technique, Savoie 7 guides écrits

Didier, Responsable technique, Savoie
Technicien puis rapidement Responsable technique, je me suis investi pendant dix ans à améliorer des services maintenance. Pendant huit ans, je me suis perfectionné dans les méthodes et la gestion de la sous-traitance. Aujourd’hui, je poursuis ma carrière dans les projets tout en restant un Polyvalent technique.

Le bricolage : j’adore ! J’aime avoir les bons outils. Le travail précis me passionne, j’aime le bois, le métal et je n’hésite pas à fabriquer lorsque ça n’existe pas. La chambre de ma fille en est un exemple, son lit est encastré sous son bureau ! La famille, et les voisins d’ailleurs, n’hésitent pas à me solliciter pour un conseil ou un dépannage.

Mon expérience en rénovation maison conjuguée à ma connaissance des différents corps de métier du bâtiment me permet de vous conseiller, avec plaisir, dans le choix de vos outils ! 

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent