Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir ses outils pneumatiques

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

282 guides
L’air comprimé offre un confort d’utilisation  pour des outils comme le perforateur burineur, le cloueur ou la clé à choc. Indispensable pour l’usage d’une sableuse ou d’un pistolet à peinture, on vous explique ici l’importance du débit d’air et de la pression ! 

Caractéristiques importantes

  • Pression
  • Débit
  • Compresseur
  • Type d'outil

Prix

de 1,00 € à 3 792,00 €

Pourquoi utiliser des outils pneumatiques


Les outils pneumatiques sont plus légers que leurs homologues électriques filaires ou à batterie. De fabrication simple, leur mécanique est moins sujette à la panne et leurs performances sont stables à condition de bien dimensionner le compresseur qui les alimente.
Certains outils, comme le cloueur pneumatique, présentent des caractéristiques propres et exclusives à cette technologie comme la rapidité d’impulsion et la cadence de frappe. D’autres sont plus performants à air comprimé qu’à électricité ou à batterie et d’autres encore ne fonctionnent qu’avec cette technologie. 

Quels sont les outils pneumatiques


Les électroportatifs courants peuvent fonctionner à l’aide d’air comprimé ainsi que des outils plus spécifiques comme les crics, les riveteuses, les cisailles, les aspirateurs etc. Les principaux outils pneumatiques sont les suivants :
  • perceuse ;
  • scie ;
  • perforateur burineur ;
  • clé à choc ;
  • meuleuse ;
  • cloueuse et agrafeuse ;
  • pistolet à peinture ;
  • sableuse etc.

Outil pneumatique : pression d'utilisation et débit d'air


Pour bien conditionner son outil pneumatique, il est nécessaire d’être vigilant sur :
  • la pression d’utilisation exprimée en bars (B)relative à l'outil utilisé ;
  • le débit d’air nécessaire exprimé en litres par minute (l/mn).
Il est impératif que le compresseur fournisse les besoins de chaque outil pour une utilisation optimale de ces derniers - clé à choc, perceuse, pistolet à peinture, meuleuse, sableuse pneumatique etc.
 
Le volume du réservoir conditionne l’autonomie d’utilisation sans que le moteur ait à redémarrer pour mettre l’air sous pression. Un minimum de 50 litres (l) est nécessaire pour la grande majorité des outils.
           
Le diamètre des tuyaux à une influence sur le débit, pensez à suivre les recommandations de chaque outil pour une bonne utilisation. Ne vous trompez pas dans les tailles de connexions !

Comment fonctionne un compresseur d'air


Un compresseur fonctionne avec un groupe de compression composé d’un moteur électrique ou thermique dans lequel un cylindre (muni d’un piston) comprime de l’air qu’il envoie dans une cuve étanche de volume variable à une pression donnée.

Le groupe de compression a pour unique but de comprimer l’air et la cuve de le stocker. Le groupe de compression s’arrête donc lorsque les limites de stockage de la cuve ont été atteintes, il se réenclenche ensuite à partir d’un certain seuil – seuil plafond déterminé par les constructeurs et fonction du volume et du groupe de compression. L’air comprimé est utilisé pour faire fonctionner des outils pneumatiques

Zoom sur le débit d'air

Un compresseur compte une caractéristique primordiale : le débit d’air. Le débit d’air se mesure en l/mn (litre par minute) ou en m3/h (mètre cube par heure) : 1 m3/h = 16,67 l/mn. Le débit d'air est fonction du volume de la cuve et de la vitesse de remplissage de cette dernière – relatif au groupe de compression. Des petits compresseurs électriques portatifs disposent d’une réserve d’air de quelques litres, de 2 à 6 litres généralement, ils fonctionnent en continu. Ce sont des compresseurs destinés à des travaux de petites envergures. Bien choisir un compresseur est le fruit d'une analyse de ses besoins en débit d'air et en pression, en autonomie etc. 

Conseil pour dimensionner outils pneumatiques et compresseur



L’estimation de votre besoin est simple cependant, une marge de sécurité est nécessaire.

Cumuler l’ensemble des besoins en air de vos outils pneumatiques (pistolet  peinture, aérographe etc.) et multipliez le résultat par 1.5. Le résultat obtenu indique le nombre de litres par minute (l/mn) nécessaire.
N’additionnez pas des m3/hr (mètres cubes par heure) avec l/mn (litres par minute).
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
2 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 282 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent