Comment choisir ses outils à main pour tailler branches et buissons

Comment choisir ses outils à main pour tailler branches et buissons
Chapitres :
Guide écrit par :
Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

182 guides
Selon ce que l’on a à couper au jardin, on peut utiliser un sécateur, un échenilloir, une cisaille, un couteau-scie voire une serpe ou une machette. Ces outils de coupe offrent des lames croisantes ou à enclume et certains disposent d’une crémaillère pour une meilleure démultiplication comme le coupe-branches.

Caractéristiques importantes

  • Sécateur
  • Coupe-branches
  • Echenilloir
  • Cisaille
  • Serpe
  • Machette
  • Couteau scie

Pourquoi tailler et élaguer les végétaux

La taille des végétaux à plusieurs avantages, pour eux comme pour vous. Tout d'abord, cela favorise leur croissance et/ou leur production de fleurs ou de fruits. La taille permet également de les garder en bonne santé en enlevant des parties abimées ou parasitées. Ensuite, cela permet d'adapter leur croissance à l'environnement, de varier les formes et les aspects et d'améliorer l'harmonie des végétaux de votre jardin ou parc.
L'élagage permet de dépouiller les arbres et arbustes des branches mortes, cassées ou abimées. Cela encourage la repousse, et permet d'étoffer les arbres tout en contrôlant leur développement. Idéalement, toutes ces opérations sont à réaliser l'hiver, lorsque les arbres et arbustes sont à l'état végétatif. Vous pouvez aussi attendre les premiers jours du printemps si les conditions ne vous permettent pas de travailler l'hiver mais il est indispensable d'opérer avant la première montée de sève, quel que soit le type de végétaux.

Usage du sécateur au jardin


Un sécateur s’utilise pour la taille des végétaux et permet de couper des branches jusqu’à 3 cm de diamètre. Selon sa technologie, à lames croisantes ou à enclume, le sécateur est adapté pour couper des bois verts et tendres ou des bois morts et durs.
S’utilisant à une main, les sécateurs offrant une meilleure démultiplication sont à crémaillère et les sécateurs les plus confortables sont à batterie. La qualité et l’ergonomie de la poignée est à privilégier pour les utilisations à répétitions comme des lames de bonne qualité en acier trempé.

Utilisation d'un coupe-branches


Un coupe-branches taille et coupe des branches de 3 à 5 cm de diamètre selon ses caractéristiques. Comme le sécateur, ses lames sont prévues pour couper des bois durs et morts auquel cas les lames sont à enclume et des bois verts et tendres avec des lames croisantes ou lames à coupe franche.  
Le mécanisme du coupe-branches peut être à crémaillère et son manche télescopique lui permet une démultiplication satisfaisante.

L'échenilloir : l'outil pour couper des branches hautes depuis le sol


Un échenilloir se définit comme un coupe-branches à l’extrémité d’une canne télescopique de plusieurs mètres (+ 3 m).  Ses lames sont actionnées par une cordelette et ses dernières sont à coupe franche ou à enclume selon les végétaux à tailler et couper.
L’échenilloir possède une lame de scie en bout de manche ce qui lui permet de scier les branches qu’il ne peut couper.

Une cisaille pour la taille de végétaux


Une cisaille s’utilise pour tailler les végétaux comme une haie voire pour la finition de votre pelouse après la tonte. La cisaille constitue une alternative au taille-haie motorisé et au coupe-bordure et permet surtout une plus grande précision de coupe.
Selon l’utilisation, une cisaille peut disposer de lames droites axées ou désaxées pour tailler arbuste ou gazon ou de lames ondulées pour la taille de haies irrégulières. Des poignées ergonomiques offrent un meilleur confort à l’utilisateur.

Serpe, machette et couteau scie : des outils de jardin indispensables

Serpe


Spécifique à la coupe de petites branches, les cueillettes de fleurs ou de fruits, la serpe est composée d'une petite lame courbe et plate et d'un manche. La serpe se décline en plusieurs tailles en fonction du travail à réaliser.
Lorsque la serpe est petite, elle se nomme serpette, c'est l'outil des vignerons. Ressemblant à un couteau à lame courbe, elle est idéale pour la récolte ou la taille de précision.

Machette


Idéale pour se frayer un chemin dans les broussailles ou tout simplement pour les tailler, la machette est composée d'une longue lame large et plate (entre 30 et 60 cm) et d'une poignée. La machette se manipule d'une seule main et reste relativement dangereuse si on maîtrise mal ses gestes.
Destinée aux nettoyages grossiers de zones embroussaillées, de feuillages ou encore d'herbes hautes, son action n'est pas très précise. La machette est assez polyvalente car elle permet aussi, dans une moindre mesure, de tailler et de couper de grosses branches - elle s'utilise dans ces cas-là comme une hache.

Couteau-scie


Couteau disposant d'une lame dentée comme une lame de scie. La longueur de la lame varie de 15 à environ 25 cm pour les plus longues.
Le couteau-scie s'utilise d'une seule main et permet de couper et d'élaguer les petites branches ou le bois mort. C'est un outil de jardin d'appoint.

Conseils d’utilisation et d’entretien des outils de coupe du jardin

Adapter sa tenue et ses équipements de protection individuelle


Comme toujours au jardin, et plus particulièrement si vous utilisez des outils coupants et tranchants, équipez-vous de chaussures, si possible montantes, offrant une bonne protection à vos pieds. Vous pouvez aussi vous équiper de bottes. Protégez vos mains avec une paire de gants et pour éviter les blessures suite à des projections ou éclats, portez des lunettes de protection.
Lorsque vous couperez et taillerez des branches hautes depuis le sol, un casque est indispensable et prévient de toute blessure en cas de chute de branche. Adaptez vos vêtements de travail à la saison, en les préférant respirants et résistants aux intempéries.

Entretien des outils de coupe du jardin


Après chaque session de coupe, nettoyez vos outils de coupe soigneusement car les lames peuvent transmettre des maladies. L'idéal, une fois que vos lames sont propres, est de les désinfecter (à l'alcool à brûler) pour éviter toute propagation.Graissez les crémaillères et les articulations des outils et enlevez tout résidu (sève de résineux). Affûtez les lames avec une pierre à aiguiser, un outil qui coupe mal est inconfortable à l'utilisation.
Guide écrit par :

Jérôme, Artisan, Haute Savoie 182 guides écrits

Jérôme, Artisan, Haute Savoie
Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide