Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir ses lames de terrasse et caillebotis

Guide écrit par :
Julie, Décoratrice d’intérieur, Pyrénées-Atlantiques

Julie, Décoratrice d’intérieur, Pyrénées-Atlantiques

19 guides
Choisir ses lames de terrasse est simple à condition de comparer les lames en cosse de riz, les lames en bois exotique et les lames en composite ! Pour le jardin, une terrasse en caillebotis ou en bois autoclave se pose rapidement. En teck ou pin, à visser ou clipser : nos conseils pour bien choisir votre terrasse !

Caractéristiques importantes

  • Matériau
  • Lame
  • Dalle
  • Fixation

Les avantages de réaliser une terrasse en bois en utilisant des lames de terrasse et des caillebotis


Les lames de terrasse en bois et les caillebotis ont été mis au goût du jour tant question relooking qu'application. Réputés peu chers et faciles à installer, les lames de terrasse en bois et les caillebotis se sont vites imposés sur nos terrasses car bricoleurs comme novices s’improvisent dans la pose !
 
Les lames de terrasse en bois et les caillebotis sont esthétiques et l’offre très large existante permet de créer des effets décoratifs simplement par le jeu de quadrillage.  

De plus, le bois offre un véritable confort et une chaleur propre à sa nature. Rare sont ceux à préférer marcher pieds nus sur du carrelage... Pour un style exotique et parfaire la déco de sa pièce de vie extérieur, optez pour des lames de terrasse en teck conjuguées à un salon de jardin de même essence et quitte à se faire plaisir, offrez-vous un hamac avec support !  

Lames de terrasse et caillebotis : les différentes essences de bois et leurs spécificités

Les lames de terrasse comme les caillebotis peuvent être de différents matériaux et bois. Pour bien choisir vos lames de terrasse et caillebotis, considérez les principales caractéristiques de chacun avant de calculer la quantité nécessaire.

Le bois exotique et d'origine européenne 

On trouve du bois d'origine européenne et exotique. Ces deux bois offrent une très bonne durabilité. Ce qui les différencie peut se résumer au choix des coloris, à leur traitement (pour les bois européens) et leurs caractéristiques (teintes etc.).

Pour les bois européens les plus répandus (principaux résineux : douglas, pin, épicéa, sapin), le numéro un rapport qualité/prix est le pin et celui-ci, comme les autres résineux, doit être traité pour une meilleure longévité (autoclave ou THT). Certaines essences de par leurs propriétés intrinsèques présentent une meilleure résistance (principaux feuillus : chêne et chataignier) mais sont plus chères à l'achat et plus rares.

Le bois exotique, de par son environnement naturel présente une excellente résistance à l’humidité et une très bonne protection biologique (chamignons et insectes).  Le choix de son essence détermine son poids et sa teinte (principaux bois exotiques : bois de Tali, teck, eucalyptus, Massaranduba, Bangkirai, bois d’Itauba, d’Ipé, d'Almendrillo, etc.).

Vous n’avez que l’embarras du choix ! Il est à noter toutefois que les bois en vieillissant grisent. La solution ? L’entretien, le dégrisant et la fameuse huile de teck.

Bois THT ou bois rétifié

Le bois Traité Haute Température est chauffé à très haute température (environ 250 degrés) pour y injecter de la vapeur d’eau. Ce procédé permet au bois de diminuer son potentiel de rétention d’eau de plus de la moitié. Il n’y a donc aucun traitement chimique et votre terrasse contribue à sa manière à la préservation de l’environnement.

Seul inconvénient : il n’existe pas de variations de teintes possibles, le chauffage teinte le bois d’une couleur proche de celle du caramel. Seuls sont concernés les bois européens (bois exotiques naturellement protégés). 

Bois autoclave

Il s'agit du traitement de bois le plus économique et répandu. Le bois est traité à coeur par imprégnation ce qui lui offre une protection biologique (insectes et champignons) et contre les intempéries. Confère une teinte tirant sur le vert au bois.

Certification des bois 

Dans le but de préserver l'environnement, d'assurer une gestion responsable et durable, deux certifications sont à distinguer : 
  1. Bois certifiés PEFC (Pan European Forest Certification) : certification attestant le respect des fonctions environnementales, sociétales et économiques de tout le process de l'exploitation, transformation et distribution.
  2. Bois certifiés FSC (Forest Stewardship Council) : certification attestant l'origine du bois d'une forêt à gestion responsable. Les bois sont contrôlés lors de leur exploitation et jusqu’à leur distribution.

Le composite


Le composite est le plus simple d’entre tous à l’entretien. Sa composition de bois recyclées et polymères lui permet d’offrir plus de choix dans les coloris et les teintes.

Le composite est d’ailleurs imputrescible et ne présente ni veinage apparent ni noeud. Particulièrement résistant, le composite ne compte aucune écharde et représente une alternative au bois massif.

La cosse de riz

La cosse de riz est un matériau composé d’huile, de sel et de cosse de riz. Côté résistance et longévité, on est au top ! Comme ce n’est pas un bois, la cosse de riz ne compte aucune écharde et se dilate très peu.

Ses caractéristiques sont aussi performantes que celles du bois exotique (résistance, durabilité, etc.). De plus, la cosse de riz ne glisse pas et peut être peinte.
 
Retenez que les matériaux composites se dilatent très peu

Choisir le type de terrasse en bois en fonction de la surface à recouvrir

Le choix de la matière fait, reste à déterminer si votre terrasse sera composée de lames ou de dalles. Pour faire son choix, ne misez pas que sur l’esthétique ! Considérez la structure existante et la surface à recouvrir

Terrasse avec lames bois/composite


Les lames sont idéales pour les grandes surfaces à recouvrir, il existe plusieurs longueurs de lames comprises entre 200 et 240 cm (les plus longues dépassent les 350 cm) pour une largeur moyenne de 90 mm mais pouvant aller bien au-delà.

Le choix de ce gabarit est relatif à la surface que vous allez couvrir : plus grande est la terrasse, plus les lames peuvent être longues et larges. Pourquoi ? Pour éviter les découpes et les raccords bien sûr ! Côté esthétique, les lames présentent un côté rainuré fini et un dessous plat pour jointer parfaitement à la lambourde

Terrasse avec dalles type caillebotis bois/composite 


Les dalles sont retenues le plus souvent pour les petites surfaces, elles se prêtent merveilleusement bien pour les balcons et les sols non préparés mais rigides et plans.

Leur taille est standardisée à 50 cm bien que des dalles carrées de 100 cm existent pour les plus grandes surfaces.

Les dalles sont emboitées entre elles et il est préférable de les poser sur un géotextile. Bien évidemment, on utilise le même modèle de lames et de dalles sur l’ensemble de la terrasse.

Côté couleur, le composite permet de plus grandes variétés.

Mode de fixation des lames de terrasse et des caillebotis

Deux choix de fixation se distinguent pour vos lames et caillebotis. Un premier par vissage traditionnel : un trou, une vis, envoyez c’est fixé ; et un second par clips que l’on fixe sur les lambourdes et où les lames s’insèrent : le positif, la fixation est invisible !

Fixation des lames de terrasse et caillebotis par vis


Même si le caillebotis est simple à poser il faut toutefois veiller à la qualité du support : une structure stable et plane est le minimum.

Les caillebotis peuvent être installés sur des lambourdes ou posés sur des plots

Les lames de terrasse reposent sur des lambourdes qui ensemble assument le rôle de structure de niveau. La lambourde est par définition une pièce de bois de grande longueur destinée à recevoir le parquet.

Les vis de fixation peuvent être apparentes pour donner un style mais le plus important : la vis doit avoir une taille supérieure à trois fois l’épaisseur de la planche et elle doit être en inox. Côté montage, vous utiliserez une perceuse-visseuse sur laquelle vous installerez une mèche de 5 mm avec fraise pour que les têtes de vis, qui sont fraisées, affleurent les lames de terrasse.   

Fixation des lames de terrasse caillebotis par clips


Pour des raisons esthétiques, la majorité a tendance à vouloir retenir un mode de fixation par clips cependant, il faut tout de même faire attention à ce que le caillebotis ne saute pas ou que les lames prennent du jeu si leur largeur excède 100 mm.

Différents éléments et accessoires de lames de terrasse et caillebotis (cornières, profilés) assurent la finition de votre terrasse.

Structure de la terrasse

Côté structure de terrasse, on fixe les lambourdes de manière perpendiculaire aux lames à environ 50 cm les unes des autres. Trop près, c’est inutile ; plus loin, lorsque vous marchez sur les lames celles-ci peuvent plier sous le poids.

Aussi, pensez à laisser suffisamment d’espace entre les lames pour permettre une bonne évacuation d’eau et une bonne ventilation. S’il pleut trop et que l’eau stagne, bonjour la piscine !

Petite astuce, on trouve des systèmes de plots en PVC pour rattraper les défauts de planéité du support.

Conseils pour l'entretien de sa terrasse

Les lames de terrasse et caillebotis doivent s’entretenir comme n’importe quel revêtement à condition de respecter leur matériau d’origine.

Pour le bois massif, il est impératif de procéder au nettoyage avec un balai brosse. Si vous souhaitez retarder le vieillissement des lames de terrasse, il existe des produits de traitement et de rénovation permettant de ralentir l’effet notamment l’huile, le saturateur et le dégriseur.

Pour profiter de sa terrasse de longues années, il est conseillé d’assurer un entretien annuel

Les matériaux composites ne nécessitent pas de traitement particulier en dehors du nettoyage à la brosse. Il est inutile d’employer des produits destinés à l’entretien du bois car s’ils en sont composés, ce n’en est pas !
 
Le nettoyeur à haute pression est une solution de nettoyage. Cependant, veillez à l’utiliser à basse pression. Il est surtout complémentaire au balai, brosse nylon et à utiliser pour le rinçage.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
14 votes utiles
Guide écrit par :

Julie, Décoratrice d’intérieur, Pyrénées-Atlantiques 19 guides écrits

Julie, Décoratrice d’intérieur, Pyrénées-Atlantiques
Après des années à bricoler, transformer, imaginer, dessiner, je décide de faire de ma passion mon métier.

Depuis 2006, dans le sud de la France, j’accompagne les gens dans des projets de rénovation ou de construction. Mon expertise et ma curiosité me poussent à rechercher toujours plus d’innovation pour mes clients et pour moi-même.

En effet, vivre de sa passion c’est aussi transformer, moduler les espaces et les produits chez soi régulièrement. Et ce, pour le plus grand plaisir de toute ma petite famille, qui profite largement de mes conseils et créations !

Mon truc à moi : les couleurs pour égayer nos intérieurs. Mais aussi, les astuces rangement. On a jamais assez de place chez soi n’est-ce pas ? C’est donc naturellement que je partage avec vous mes conseils, pour vous permettre de prendre autant de plaisir que moi à vous lancer dans vos transformations !  

Les produits liés à ce guide