Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir ses chaussures de sécurité

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

283 guides
Indispensables pour la protection du pied, les chaussures de sécurité ont différentes caractéristiques : semelles antidérapantes, anti-perforation, anti-écrasement, respirabilité etc. Les chaussures de sécurité sont une obligation de l’employeur. Basses, hautes, les chaussures de sécurités sont pour femmes et hommes !

Caractéristiques importantes

  • Matière
  • Poids et ergonomie
  • Type de protection
  • Basse ou haute
  • Norme

Les chaussures de sécurité : un équipement de protection indispensable

Equipement de Protection Individuelle (EPI) par excellence, les chaussures de sécurité font l’objet d’une réglementation spécifique et doivent répondre à des normes garantes de leur qualité.

Les blessures aux pieds représentent environ 7% des accidents du travail – pénétration de corps étrangers dans la voute plantaire (exemple des pointes sur chantier), lacération ou écrasement (accident avec engin de levage, etc.) ou encore glissade, faux mouvement, etc.

Les chaussures de sécurité sont nécessaires en prévention de toute situation à risque pour garantir la protection du pied du travailleur et sont à choisir en étroite relation avec les fonctions de l’opérateur.

Recommandées et régies par le Code du travail par défaut et/ou par les Conventions collectives, leur port est obligatoire et toute non mise à disposition par l'employeur est sanctionnable par l’inspection du travail.

Choisir ses chaussures de sécurité selon les risques métiers


En fonction des besoins, les chaussures de sécurité garantissent une protection contre l’écrasement, la perforation, les risques chimiques, thermiques, biologiques, mécaniques, etc.

L’ergonomie des chaussures de sécurité est également fonction des situations à risque dans le milieu du travail :
  • chaussures de sécurité basses ou hautes ;
  • mocassins ;
  • sabots ;
  • bottes ;
  • sur-chaussures.
Déclinées en différents modèles, les chaussures de sécurité disposent de protections spécifiques relatives à la fonction de l’opérateur : maçon, charpentier, menuisier, serrurier, soudeur, électricien, conducteur d’engin, bucheron mais aussi cuisinier, employé d’usine et de laboratoire, etc.

D'une profession à l'autre, l'opérateur peut donc être amené à porter des sabots de sécurité, des bottes de sécurité, des chaussures de sécurité voire des sur-chaussures. Le type de chaussures est déterminé par les conventions collectives régissant le corps de métier

Au-delà des recommandations par la législation du travail, il est nécessaire d’adapter ses chaussures de sécurité à sa fonction. S’il est logique qu’un charpentier porte des chaussures de sécurité avec semelles anti-perforation et qu’un pompiste des chaussures de sécurité avec semelles antidérapantes, des réflexes de bon sens s’observent.

L’opérateur doit s’interroger sur :
  • les conditions climatiques dans lesquelles il travaille (milieu humide, froid, chaud, etc.) ;
  • sa mobilité et s’équiper de chaussures de sécurité légères s’il marche toute la journée ;
  • le confort de ses chaussures de sécurité grâce notamment à des talons matelassés voire un matelassage sur le haut des chevilles ou la languette ;
  • la respirabilité des chaussures de sécurité qui se traduit par le choix des matériaux.

Les normes régissant les chaussures de sécurité

Les normes sont garantes de qualité. Pour bien choisir ses chaussures de sécurité, il est donc nécessaire de s’interroger sur les impératifs du métier et de sa fonction, de se référer aux préconisations de la législation du travail et de faire correspondre son besoin aux normes de sécurité

La norme régissant les chaussures de sécurité est la norme EN 345 et celle-ci se décline en 3 degrés de protection.

EN 345 S1


EN 345 S1
rassemble les chaussures de sécurité en cuir et autres matières (excepté le caoutchouc et tout autre polymère). Les chaussures de sécurité S1 répondent à des exigences fondamentales. Elles sont munies d’embouts de protection résistant à un choc d’une énergie de 200 joules (chute d’un objet de 2 kg à 1 mètre de hauteur) et d'un écrasement de 15 kN, l’arrière est fermé et elles bénéficient de propriétés antistatiques et de l’absorption de choc au niveau du talon.

EN 345 S2


EN 345 S2
reprend les exigences des chaussures S1. Les chaussures S2 (ou S4 pour les chaussures polymères) disposent également d’une tige résistant à la pénétration et l’absorption d’eau.

EN 345 S3



EN 345 S3
dispose des exigences fondamentales des chaussures S2 (ou S5 pour les chaussures polymères) et de plus, les chaussures S3 bénéficient de semelles anti-perforation et à crampons.


Outre la norme EN 345, les chaussures et les bottes de sécurité doivent répondre à la norme XPS 73-012 qui consiste à résister au glissement sur les sols lisses et gras industriels.

Au-delà de la norme EN 345, les chaussures de sécurité peuvent disposer de protections supplémentaires symbolisées par une lettre normée.

Chaussures de sécurité : caractéristiques de la norme EN 345

Chaussures de sécurité

Caractéristiques

Lettre(s) correspondante(s)

 

Chaussures de sécurité EN 345 S1

 

et/ou

 

Chaussures de sécurité EN 345 S2

 

et/ou

 

Chaussures de sécurité EN 345 S3

 

et/ou

 

Chaussures de sécurité EN 345 S4

 

et/ou

 

Chaussures de sécurité EN 345 S5

Antistatique (dissipe des charges électrostatiques)

A

Résistance électrique inférieur à 100 kW

C

Isolation thermique

CL

Résistance à la coupure

CR

Absorption d’énergie au talon

E

Semelles résistantes aux hydrocarbures

FO

Semelles résistantes à la chaleur (maxi 300° pendant une minute)

HRO

Semelles anti-perforation

P

Semelles antidérapantes

SRC

Semelles antidérapantes sur sol carrelé

SRA

Semelles antidérapantes sur sol acier

SRB

Hydrofuge

WR

Tige hydrofuge (face externe de la chaussure fixée à la semelle)

WRU

Différences entre chaussures de sécurité et chaussures de protection


Les chaussures de protection, contrairement aux chaussures de sécurité, ne disposent d’aucun embout de protection excepté les chaussures de protection normées EN 346 - embouts de protection jusqu’à 100 joules soit la chute d’un objet de 1 kg à 1 mètre de hauteur.

Pour le reste, les caractéristiques des chaussures de protection sont définies par la norme EN 347.

Chaussures de protection : caractéristiques de la norme EN 347

Chaussures de protection

EN 347

EN 347 O1

EN 347 O2

EN 347 O3

EN 347 O4

EN 347 O5







Innocuité, confort, solidité, usage professionnel

 

 

 

 

Arrière fermé, antistatique, absorption d’énergie du talon, semelles résistantes aux hydrocarbures

Exigences de EN 347 O1, résistance à la pénétration d’eau

Exigences de EN 347 O2, semelles résistantes à la perforation et avec crampons

Bottes de protection : arrière fermé, antistatique, absorption d’énergie du talon, semelles résistantes aux hydrocarbures

Exigences de EN 347 O4, semelles résistantes à la perforation et avec crampons

Norme, exigence, marque et prix : les meilleures chaussures de sécurité

Bien choisir ses chaussures de sécurité revient à se poser les bonnes questions tant sur leur utilisation, les obligations relatives à la législation du travail, leur niveau de confort et les normes attestant ces critères et exigences.

Comparatif des chaussures de sécurité

EPI

Norme

Exigences

Autres critères

Marques principales

Prix moyen

Chaussures de sécurité

EN 345 S1

A, E, FO + résistance choc 200 joules

Confort

 

Matelassage

 

Respirabilité

 

Lacet

 

Matière

 

Forme de la semelle

 

Basse ou montante

 

Largeur

 

Ergonomie

 

Couleur

 

Garantie

 

Renfort

 

Caterpillar

 

Cofan

 

Cofra

 

Deltaplus

 

Diadora

 

Gar

 

Puma

 

Kstools

 

Panoply

 

Timberland

 

À partir de 20 €

EN 345 S2

A, E, FO, WRU + résistance choc 200 joules

À partir de 35 €

EN 345 S3

A, E, FO, WRU, P

À partir de 50 €

EN 345 S4

A, E, FO, WRU si chaussures polymère + résistance choc 200 joules

À partir de 20 €

EN 345 S5

A, E, FO, WRU, P si chaussures polymère + résistance choc 200 joules

Chaussures de protection

EN 347 O1

A, E, FO

A partir de 20 €

EN 347 O2

A, E, FO, WRU

À partir de 30 €

EN 347 O3

A,E,FO, WRU, P

À partir de 40 €

EN 347 O4

EN 347 O1 pour des bottes

 À partir de 20 €

EN 347 O5

EN 347 O2 pour des bottes

EPI : Les critères de choix pour ne pas se blesser les pieds


Outre l’analyse de son besoin et des dangers et risques liés au milieu du travail, il est nécessaire de choisir des chaussures de sécurité confortables. Les deux critères principaux de choix se résument à confort et sécurité.
 
Si le bon choix de ses chaussures de sécurité est primordial, choisir des semelles matelassées, anatomique et suivant la morphologie du pied est un confort non négligeable. Choisir des semelles respirantes et anti-mycotiques est également vivement conseillé.

Les modèles de chaussures de sécurité pour femmes sont plus légers, moins larges et mieux adaptés à l’anatomie du pied.

La protection du pied passe aussi par une chaussure aérée, avec un traitement anti-bactérien et une ergonomie adaptée à la morphologie.

4 trucs et astuces pour détendre, assouplir et agrandir ses chaussures de sécurité


A cette question, qui est plus du domaine de l’utilisation que du choix, voici quelques conseils utiles pour détendre et assouplir ses chaussures de sécurité (de préférence en cuir) 
  1. Remplir ses chaussures de sécurité de papier journal "roulé en boule", le compacter jusqu'à élargissement et le laisser plusieurs heures.
  2. Insérer à l’intérieur de ses chaussures un gabarit de cordonnier en bois et augmenter sa taille progressivement.
  3. Appliquer de la vaseline sur la tige et « casser » ses chaussures en les malaxant.
  4. Remplir des poches plastiques (type sac de congélation) d’eau au 3/4, les déposer à l’intérieur de ses chaussures de sécurité et mettre l’ensemble au congélateur. L’eau gelée en augmentant de volume détend le cuir.
A savoir : Lorsque vous portez vos chaussures de sécurité pour la première fois, n’hésitez pas à porter des chaussettes épaisses pour vous protéger les pieds de toute inflammation.

En savoir plus sur les EPI

 

 
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
3 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 283 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide