Comment choisir sa taloche et sa truelle

Comment choisir  sa taloche et sa truelle
Chapitres :
Guide écrit par :
Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

141 guides
Taloche et truelle sont indispensables pour tous les travaux de maçonnerie, enduisage, lissage et autres applications de mortier ou de plâtre. Ronde, dentée, triangulaire, langue de chat, à jointoyer, à lisser ou platoir, chaque forme correspond à une utilisation. Pour vous outiller comme un pro, suivez le guide.

Caractéristiques importantes

  • Format selon utilisation
  • Matériaux adaptés aux travaux
  • Garnissage, jointoiement et lissage
  • Utilisations spécifiques
  • Entretien et sécurité

Truelle et taloche : 2 outils pour maçonner, plâtrer et enduire


On dit souvent que c'est au pied du mur qu'on voit le maçon mais c'est surtout à la qualité des outils mis en main de ce professionnel qu'on a une idée de son talent. La diversité de formes des truelles et des taloches permet de les adapter avec précision aux différents travaux.
Vous souhaitez monter des parpaings, étaler du mortier, lisser des joints ou encore travailler le plâtre ou la peinture, il y a sans aucun doute un outil en acier, en inox, en bois ou encore en plastique qui vous est dédié.
Que ce soit une truelle française, flamande, bernoise, italienne comme celle de Mario, si vous êtes perplexe pour décider du choix, faisons ensemble un tour d'horizon du matériel existant pour vous guider dans votre achat.

Types de truelle et utilisations

En maçonnerie, on peut tout faire avec sa truelle : caler les parpaings de niveau, distiller le mortier entre les joints ou encore, pour les plus adroits, sectionner, avec la lame en acier trempé, des briques avec précision.

Description d'une truelle


La truelle est composée :
  • d'une lame en acier carbone forgée et trempée pour le maçon, en inox pour le plâtrier pour ne pas laisser de traces de rouille sur les murs blancs ;
  • d'une tige coudée ;
  • d'un manche en bois, bi-matière ou en matériau synthétique.

Modèles de truelle de maçon ou plâtrier


Selon le fabricant, il est précisé truelle façon flamande, bernoise, berlinoise, etc. La forme se rapporte à un style de construction traditionnelle et les professionnels ont personnalisé leurs outils pour les mettre en avant. Hormis les formes de lames présentées ci-dessous, elles se ressemblent toutes quelle que soit la nationalité !

Voici les principaux modèles de truelles et leur utilisation :

  • la truelle ronde longue ou trapue est l'outil de base pour manipuler de grosses plâtrées de mortier ;
  • la truelle italienne présente un bord droit à la base de la tige coudée. L'avant de la lame peut être rond, anguleux ou pointu. La destination et l'objet de l'utilisation influe sur la forme de la lame ;
  • la truelle carrée est idéale pour racler le ciment dans les angles de mur ou au fond de l'auge ;
  • la langue de chat, réplique miniature de sa grande sœur ronde ou italienne, participe aux finitions et aux travaux de précision, incontournable dans la panoplie du maçon ;
  • la truelle triangle ou berlinoise, de taille variable est une autre forme de lame destinée à usage spécifique ;
  • la truelle à joints plats ou fer à lisser est destinée à parfaire les joints des briques ou des pierres que vous souhaitez voir impeccables ;
  • le fer à joint double bi-coudé sert pour le lissage de joints de différentes largeurs ;
  • la truelle d'angle intérieur ou extérieur convient parfaitement pour la finition des angles horizontaux ou verticaux ;
  • la truelle Berthelet présente un côté lisse et un côté denté. Elle est employée pour gratter et lisser les excédents de plâtre ;
  • la truelle dentée est spécifiquement destinée à l'étalement du mortier pour le béton cellulaire ;
  • la truelle de stucateur de forme ronde à l'arrière et droite à l'avant est l'outil de base des enduiseurs de faux-marbre (stuc) ;
  • la truelle du couvreur de forme étroite et allongée convient pour charger les tuiles de rives et les faîtages en béton pour les immobiliser ;
  • la truelle du carreleur est un outil dont la lame est en forme de blason ;
  • la truelle de lissage japonaise est parfaite pour des enduits de finition sur des petites surfaces.

Le platoir : l'outil à mi-chemin entre la truelle et la taloche


Le platoir est une sorte de truelle dont la tige est fixée au centre de la lame. Un manche coudé ou fermé complète l'ustensile. Il est utilisé pour lisser des enduits, ou des joints de plaques de plâtre.
À chaque spécialiste correspond un ou plusieurs platoirs qui lui permet de venir à bout de toutes situations particulières. Le plâtrier doit s'orienter vers des lames en acier inoxydable pour éviter les traces de rouille sur les murs.

La taloche : l'outil de finition


La taloche est généralement composée d'une poignée qui surmonte une large semelle plane. On l'utilise pour lisser le mortier ou le plâtre sur un mur ou tout autre support à enduire.
Le maçon expérimenté projette le mortier à coups de truelle répétés mais si vous n'avez pas ce coup de main, vous pouvez utiliser la taloche pour garnir le mur sans perte de matière.

Les différents formats de taloches


À l'origine ces outils étaient fabriqués en bois. De nos jours, le PVC, l'ABS, le plastique ou la résine, matériaux légers, se sont substitués au bois. Beaucoup de corps de métiers utilisent cet accessoire qui présente une incroyable variété de modèles, voici les plus courants :
  • la taloche bois à manche plastique pour les nostalgiques d'outils anciens ;
  • la taloche plastique avec extrémité triangulaire est la plus polyvalente ;
  • la taloche à semelle interchangeable permet d'utiliser des embases lisses ou granuleuse, en éponge ou abrasif ;
  • la règle à dresser en polyuréthane est une taloche pour les enduits et chapes de grandes surfaces ;
  • la taloche à jointoyer pour une application uniforme et lisse de mastic ;
  • la taloche à pointes est utilisée dans le cas de crépis à liant de chaux hydraulique ;
  • la taloche type Gratton est une autre forme de taloche à pointes ;
  • la taloche à semelle abrasive est souvent utilisée pour lisser le béton cellulaire ou les panneaux d'isolation en polystyrène ;
  • la planche de finition étroite et longue résiste aux flexions lors du lissage de grandes surfaces ;
  • la taloche pour joints sert à garnir les espaces entre les carreaux ;
  • le fer à border présente une semelle pliée pour le lissage des coins ;
  • la taloche à tampon de caoutchouc dense sert au carreleur pour l'application de joints et le nettoyage des carreaux ;
  • la taloche frottoir est en polystyrène expansé destiné aussi à la finition des joints ;
  • le talochon est fait pour jointoyer. Il permet d'obtenir la finition la plus adaptée en fonction de la taille du joint ;
  • la taloche en magnésium ou lisseuse à béton en forme de balai est utilisée avec une rallonge pour lisser les chapes.

Entretien du matériel


Une truelle, un platoir ou une taloche sont des outils qui durent longtemps à condition qu'ils soient parfaitement nettoyés après usage.
Associez à ces outils des accessoires indispensables comme les auges et pourquoi pas un kit de maçonnerie regroupant les outils de base indispensables.

Conseil d'utilisation : rappel de sécurité


Ne perdez pas de vue que le ciment et le béton sont agressifs et protégez-vous correctement avec des vêtements de travail adaptés, des gants, des lunettes et masques de sécurité sans oublier les chaussures de sécurité.
Guide écrit par :

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée 141 guides écrits

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée
J’ai acquis une formation de tôlier, de tuyauteur/soudeur et après avoir parcouru pendant trente cinq ans les chantiers de France et du Benelux, je suis devenu responsable d’une chaudronnerie puis projeteur, ingénieur de projets pour finir chef d’établissement ingénierie. Retraité, j’ai aménagé et équipé un atelier où je réalise des sculptures métalliques : j’ai réussi à combiner et aménager un coin de paradis ou j’aime laisser libre cours à mon imagination. Les casses et les vide-greniers n’ont plus de secrets pour moi. J’y trouve des objets insolites et des vieux outils que je collectionne ou que je transforme en objet d’art.J’aime aussi la décoration, la peinture sur toile et le jardinage. Je suis l’évolution des nouvelles technologies concernant les outils. Faire partager ma passion et vous conseiller humblement dans vos choix de matériel est un réel plaisir.

Les produits liés à ce guide