Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir sa serrure

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

281 guides
Serrure à encastrer ou serrure en applique, vous devez être vigilant sur les dimensions du pêne, de la gâche, du coffre, du cylindre et du mécanisme de fermeture ! Poussant droit ou tirant gauche, une serrure de porte se choisit avec précision ! Cap sur les serrures à larder, à mortaiser et les verrous de sûreté !

Caractéristiques importantes

  • A encastrer
  • En applique
  • Pêne et gâche
  • Système de verrouillage
  • Dimensions du coffre et de la têtière
  • Normes

Prix

de 2,00 € à 937,00 €

Les éléments clés pour choisir une serrure


Pour un remplacement de serrure sans difficulté aucune :
  • démontez le modèle concerné ;
  • prenez un mètre, une feuille, un crayon et mesurez/notez tout ce qui peut être mesuré ;
  • un coup d’œil sur l’ouverture de porte puis comparez et achetez !

Principales caractéristiques à déterminer pour remplacer une serrure 

Si niveau compétences vous êtes trop juste, déterminez les critères suivants dans l’ordre et vous saurez filtrer avec efficacité les caractéristiques de votre serrure :
  • à encastrer ou en applique ;
  • verticale ou horizontale ;
  • poussant droit ou gauche ;
  • dimensions du coffre, de la têtière, des pênes, du carré et des entraxes.

Système de verrouillage


Le système de verrouillage peut être avec :
  • cylindre, le verrouillage s'obtient avec cylindre, appelé également barrillet et canon de serrure, et se réalise avec une clé plate crantée ou une clé à trou ; 
  • à mécanisme, le verrouillage s'obtient avec un mécanisme intégré dans le coffre de la serrure et se réalise avec une clé à gorge ou à chiffre.


Choix du cylindre de serrure 


Un cylindre de serrure est généralement décliné en 40-40 mm (mesure axée entre l’entrée de clé et l’axe du panneton). Les cylindres classiques à double entrée peuvent toutefois être déclinés en d’autres tailles : 30-40 ; 30-50 ; 50-50 etc.

Le niveau de sûreté est variable : anti-crochetage, anti-perçage, anti-copiage, anti-casse ; et régit par la norme A2P. Outre leur degré de sûreté, plusieurs déclinaisons se distinguent :
  • cylindre débrayable, possibilité d’ouvrir de l’extérieur lorsqu’une clé est insérée à l’intérieur) ;
  • demi-cylindre, une seule entrée de clé ;
  • cylindre à bouton, une entrée à clé côté extérieur et verrouillage à bouton côté intérieur.
En savoir plus pour choisir son cylindre de serrure.


Si ce vocabulaire s’apparente à du mandarin, pas d’affolement, la traduction est dans le paragraphe suivant !

Vocabulaire des serrures : le lexique du serrurier

Pour bien comprendre le fonctionnement d’une serrure, tâchons de mettre une définition aux mots couramment employés et une fonction aux différents éléments qui la composent.

Serrurerie : les définitions des termes techniques 

  • Serrure : système de verrouillage qui peut être manœuvré avec une poignée, une clé ou un bouton. Le plus souvent, les serrures permettent de fermer et verrouiller une porte – poignée + clé.
  • Fermeture : une porte se ferme grâce à une poignée actionnant une serrure.
  • Verrouillage : à ne pas confondre avec la fermeture. Une porte se verrouille à l’aide d’une serrure à clé.
  • Cylindre : appelé également barillet ou canon, de forme cylindrique il compose un bloc de sûreté, la serrure.  
  • Verrou : serrure qui se caractérise par un système de verrouillage manuel intérieur le plus souvent à bouton et à clé à l’extérieur.  
  • Coffre : dans une serrure, partie extérieure qui renferme l’ensemble du mécanisme de verrouillage. Il peut être en applique ou à encastrer.
  • Pêne : pièce massive mobile qui permet le verrouillage lorsqu’elle s’immobilise dans la gâche. Le pêne est ce qui sort et rentre d’une serrure suite aux mouvements de clé et des poignées – le pêne actionné par les poignées est très souvent réversible pour s’adapter aux deux types d’ouvertures, poussant droit et gauche.
  • Panneton : pêne d'un cylindre permettant le verrouillage.
  • Carré : pièce métallique parallélépipède rectangle s’insérant dans chaque poignée et traversant la serrure pour actionner le pêne de fermeture. Décliné en deux tailles : 6 et 7 mm.
  • Poignée : sous forme de béquille le plus souvent, sert à ouvrir une porte en libérant le pêne de la gâche.
  • Gâche : sur la partie fixe d’une ouverture, pièce métallique formant un boîtier où s’engage le pêne pour fermer ou verrouiller.
  • Tirage : remplace une poignée du côté intérieur d’une serrure. Tirette que l’on tire pour libérer le pêne de la gâche.
  • Têtière : partie en applique dans une serrure à encastrer qui permet la fixation du coffre de la serrure ou de la gâche. Ses bouts peuvent être ronds ou carrés. 


Comment déterminer l'ouvrant : poussant gauche ou poussant droit 

Poussant droit

Votre serrure est à droite lorsque vous ouvrez votre porte en la poussant.

Poussant gauche

Votre serrure est à gauche lorsque vous ouvrez votre porte en la poussant.

Tirant droit

Votre serrure est à droite lorsque vous ouvrez votre porte en la tirant.

Tirant gauche

Votre serrure est à gauche lorsque vous ouvrez votre porte en la tirant.

Quels sont les différents types de serrures

Pour plus de simplicité, divisons les serrures en deux types :
  • les serrures à encastrer, dites aussi serrures à larder ou à mortaiser ;
  • les serrures en applique.

Serrure à encastrer : vue détaillée et définition

Une serrure à encastrer loge dans l’âme - l’épaisseur -  d’une porte ce qui implicitement signifie qu’elle doit être suffisamment épaisse pour héberger le coffre de la serrure.

Permettant la fermeture et le verrouillage d’une porte, son pêne est le plus souvent réversible ce qui signifie que vous n’avez pas à vous soucier du sens d’ouverture de la porte.


Serrure en applique : vue détaillée et définition


Une serrure en applique est comme son nom l’indique une serrure qui se pose en façade de porte et non en son âme.

Conçue pour les portes fines, en métal ou simplement pour qui ne veut pas mortaiser sa porte en bois, la serrure en applique permet la fermeture et le verrouillage. Son pêne peut également être réversible

Comment choisir sa serrure à encastrer ou lardée

La prise de mesures d'une serrure à encastrer 


Parce qu’elle est encastrée, cette serrure est davantage contraignante à choisir car tributaire de cotes que l’on doit respecter. Lors d’un remplacement, il est nécessaire de vérifier :
  • la profondeur et la hauteur du coffre ;
  • la cote entre le carré et la serrure - qui peut être un canon ou un mécanisme par clé à gorge, mesure prise axée ;
  • les dimensions des pênes – pour qu’ils puissent être hébergés dans la gâche ;
  • la cote entre les deux pênes – de fermeture et de verrouillage ;
  • la cote entre la têtière et le carré/canon ;
  • les dimensions et la forme des bouts de la têtière – largeur et hauteur, carrés ou ronds.
En gros, si vous ne voulez pas jouer du ciseau à bois mais simplement effectuer un remplacement standard, votre serrure à encastrer doit être identique en tout point. Si toutefois le carré est plus faible, l’usage d’un réducteur est possible et permet à un carré de 6 d’actionner un mécanisme de 7

Comment choisir sa serrure en applique

La prise de mesures d'une serrure en applique



De par sa conception, la serrure en applique est plus simple à choisir. Pour un remplacement sans difficulté, concentrez-vous sur :
  • le diamètre du canon s’il s’agit d’une serrure à cylindre ;
  • la taille du coffre - si votre porte est peinte, préférez-le plus grand que plus petit ;
  • la cote entre le carré et la serrure – qui peut être un canon ou un mécanisme par clé à gorge ou à chiffre, mesure prise axée ;
  • les dimensions et la forme des bouts de la têtière - largeur et hauteur, ronds ou carrés ;
  • la cote entre la têtière et le carré/canon ;
  • la profondeur et la hauteur du coffre.
La taille des pênes n’a pas d’incidence car la gâche est à poser en applique - livrée avec la serrure.  

Différence entre une serrure monopoint et multipoint


Le principe est simple et se compte en points de condamnation – nombre de pênes servant au verrouillage.
  • Une serrure monopoint, à encastrer ou en applique, compte un seul point de condamnation – un pêne verrouille la fermeture.
  • Une serrure multipoint, à encastrer ou en applique, compte plusieurs points de condamnation – plusieurs pênes verrouillent la fermeture. Souvent au nombre de 3 ou 4, leur action est complétée par une crémone installée sur toute la hauteur de la porte.

Zoom sur la crémone 

Une crémone est une barre de fer qui actionnée par une serrure ou une poignée assure ou complète un système de fermeture/verrouillage. La crémone, comme un pêne, est accueillie dans une gâche à ses extrémités.  

Différence entre une serrure à cylindre et serrure à mécanisme

Les serrures peuvent intégrer leur système de verrouillage.

Serrure à cylindre


Il convient de déterminer sa forme, longueur, son niveau de sûreté et nombre d’entrées. La clé est le plus souvent plate, avec un ou deux profils taillés ou à trous.

Serrure à mécanisme 


Le verrouillage intègre la serrure. La clé est le plus souvent lourde, dite à gorge ou à chiffre et ce type de serrure est d’intérieur.
Les serrures sont parfois appelées horizontales ou verticales en fonction des dimensions de leur coffre. Ainsi, plus hautes que profondes elles sont dites verticales ; plus profondes que hautes elles sont horizontales.
 
D’autres serrures, dites serrures électriques, peuvent être à carte, à badge et à bouton (côté intérieur). Certaines peuvent permettre une ouverture à distance.

Norme A2P : résistance à l'effraction


La norme A2P, délivrée par le Centre National de la Prévention et de la Protection (CNPP), atteste la bonne qualité de la serrure. La norme est échelonnée en fonction de sa résistance à l’effraction :
  • A2P* : 5 mn 
  • A2P** : 10 mn 
  • A2P*** : 15 mn
Ce gage de qualité est à considérer pour une serrure extérieure. Pour le reste, la qualité d’une serrure réside dans son mécanisme, le bon crochetage de la clé et la technologie de son cylindre de sûreté s’il est intégré à la serrure.

Côté installation et choix, tout réside dans la prise de mesures et les systèmes d’ouverture et verrouillage.    
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
4 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 281 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent