Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir sa scie à bois

Guide écrit par :
Joana, Bricoleuse autodidacte, Haute-Savoie

Joana, Bricoleuse autodidacte, Haute-Savoie

4 guides

Outre la scie égoïne qui est incontestablement la scie à bois la plus polyvalente, il existe autant de scies que d’utilisations. Citons la scie à chantourner, la scie japonaise ou la scie à bûche pour les scies manuelles et la scie sauteuse, la scie circulaire ou encore la scie sabre pour les scies électriques.

Caractéristiques importantes

  • Manuelle
  • Mécanique
  • Type

Prix

de 2,00 € à 123,00 €

Scie à bois manuelle ou mécanique

On distingue deux types de scies à bois : manuelles ou mécaniques. Toutes les scies coupent sur un même principe : de petites dents métalliques aiguisées se succèdent en opposé.

1. Scie manuelle


Les scies manuelles sont idéales pour une utilisation ponctuelle dans les lieux sans électricité et pour les petits budgets. Quoique ! Vous viendrez à bout de certains travaux avec ce type d'appareil. En fonction de l’espace et de la pièce à couper, rien ne vaut l’égoïne !

2. Scie mécanique


Les scies mécaniques sont plus onéreuses mais offrent un meilleur rendement. Adieu l’exercice physique, bonjour le confort !

Les 9 types de scie manuelle

Les scies manuelles sont des outils indispensables à tout bricoleur car pratiques, de faible encombrement, facilement transportables et pas chères. Elles permettent de venir à bout de bien des situations : couper une branche qui dépasse dans l'allée, couper du bois pour le poêle, réparer un meuble, construire une cabane etc. Pour chaque travail, pour chaque utilisation une scie est prévue. Serrez les dents, voici les scies !

1. Scie égoïne 

La scie égoïne est sûrement la plus connue car la plus polyvalente. Plusieurs tailles de dents adaptées à divers types de travaux. Une grosse denture facilite la coupe cependant cette dernière est grossière. A l’inverse, une petite denture fera une coupe plus propre et plus précise. De manière générale, retenez que plus grandes sont les dents, plus vous couperez vite une pièce de bois mais plus la coupe sera grossière. A l’inverse, de petites dents offrent une coupe précise mais nécessitent un sciage long et laborieux.

2. Scie à dos 

Utilisée avec une boîte à onglet pour obtenir des coupes d’angles précises (45°/90°), sa fine denture coupe de manière rapide et nette les champlats, les tasseaux et autres menuiseries d’intérieur. Peu aussi couper les doigts.

3. Scie japonaise


La scie japonnaise gagne en notoriété ! Conçue d'une lame souple à petites dents, la scie japonaise se tord pour accéder aux endroits difficiles. Elle est préconisée pour toutes les coupes d’arasements pour des résultats propres et précis. Contrairerement aux scies occidentales, elle coupe en tirant ce qui diminue l’effort. N’essayez pas de couper un chevron avec, c’est peine perdue !

4. Scie à guichet


Son « long museau » (lame épaisse, rigide et pointue), permet d'accéder à des espaces difficiles d'accès, d'effectuer une découpe droite ou courbée comme une forme circulaire en plein milieu d’un panneau.

5.  Scie à chantourner 


Elle dispose d'une lame maigre tendue par un cadre en  U, idéale pour suivre des courbes. La scie à chantourner est l'outil prédestiné des modélistes qui cherchent des coupes fines et précises.

6. Scie à araser 


Comme son nom l’indique, la scie à araser est conçue pour les coupes d’arasements. La lame a un léger décrochement ce qui permet à l’utilisateur de ne pas se blesser lors de la découpe. Son usage est pour la finition.

7. Scie à bûche 


Cette scie est destinée aux bûches, les vraies. Pas la pâtisserie de Noël mais les gros morceaux de bois que l’on jette au feu durant les longues veillées d'hiver. Des dents énormes et une armature en acier, elle est la scie privilégiée des bûcherons et des psychopathes.

8. Scie d’élagage 



Sans grande surprise, la scie d'élaguage sert à élaguer. Un manche, une lame courbée et du muscle, tout ce qu'il faut pour scier !

9. Scie à cadre


On la trouve plus souvent dans les brocantes que dans les ateliers des moins de 50 ans. C’est la scie de votre grand-père.

Sa forme : un cadre en bois et une lame sur un côté du quadrilatère. Ça coupe bien mais c’est un peu dépassé.

Les 10 types de scie mécanique

Les scies mécaniques facilitent l'exécution d’un travail et offrent des capacités de débit plus importantes et une précision optimale. Elles ouvrent l’appétit du bricoleur et le fascinent quand il les compare à leurs consœurs manuelles. Il existe des scies mécaniques pour chacun de vos travaux.  Attention les doigts, ça va couper franc !

1. Scie sauteuse 


Très maniable, sa petite lame fine en mouvement de va-et-vient, permet des coupes droites ou courbes, précises et rapides. Ne convient guère pour de longues coupes épaisses car a tendance à dégraisser (la coupe est légèrement en biais). La scie sauteuse est également appelée scie kangourou

2. Scie circulaire


Le moins que l’on puisse dire, c’est que la scie circulaire envoie du bois ! Sa lame circulaire rotative coupe de belles lignes droites bien franches. Ses réglages de profondeur de coupe et d’inclinaison de la lame permettent même de faire des rainures et des coupes biaisées jusqu’à 45°. Une scie formidable à faire tourner !

3. Scie plongeante 


Une scie plongeante est une scie circulaire avec une profondeur de coupe réglable à partir de 0 ce qui permet de commencer une découpe en milieu de panneau puis de descendre la scie sur la profondeur de ce dernier. Option particulière pour usage particulier.

4. Scie à onglet


Il s'agit de la version mécanisée de la « boite à onglet ». Fixée sur table, la scie à onglet permet d'obtenir des coupes ou des entailles rapidement à angles réguliers. Il en existe de différentes tailles. Idéale pour tous travaux de menuiserie en série (pause de lambris, parquet, etc.)

5. Scie radiale 


Similaire une scie à onglet à l’exception que la scie radiale est montée sur un bras ce qui lui permet de couper des pièces plus larges. On pose la pièce à découper sur la table puis on dépose la scie à l’avant et on avance. La radiale réalise également des coupes d’onglets.

6. Scie à chantourner 


Grâce à sa lame souple à minuscules dents tendues par un bras oscillant, la scie à chantourner est parfaite pour découper des puzzles. Sa table inclinable permet des coupes biaisées. On est dans le must pour les coupes précises comme le modélisme.

7. Scie à ruban 


Même en version mini, la scie à ruban reste la plus grosse.  Sa lame en ruban sans fin (tendue entre 2 volants) coupe avec précision et sans effort des pièces bien plus hautes que les autres scies.

Avec son plateau inclinable, tout devient possible, c’est la scie du bricoleur menuisier accompli.

8. Scie sabre


C’est un peu comme une égoïne mécanique. La scie sabre permet de réalisert les mêmes coupes sauf que l’on se fatigue moins. Un bon investissement si des travaux à répétition le suggèrent ou si l’on souhaite éviter les positions inconfortables ou que l'on a des coupes improbables.

9. Scie sur table


Comme toutes les machines stationnaires, vous installer la pièce de bois sur la machine (contrairement aux versionns électroportatives). Avec une scie sur table, vous réalisez des coupes droites et d’angles et la profondeur est réglable. Ce dispotisitf convient particulièrement aux travaux de grande ampleur et de série (pose parquet, lambris, etc.).

10. Scie cloche 



Il s’agit d’un accessoire de perceuse qui permet de faire des trous de grandes tailles. Une scie cloche se monte sur le mandrin. Rien à voir avec la paroisse !

Conseils d'utilisation et d'entretien


L’entretien de nos scies fait partie des gestes à adopter : les nettoyer, surveiller l'état d'usure de leur lame et leur offrir une bonne protection permet de garantir leur efficacité. De par leur motorisation et leurs performances, les scies électriques demandent plus d'entretient.
  • La majorité des scies électriques compte un moteur asynchrone de fait, vous aurez, au fil de leur utilisation, à changer les balais charbons
  • Les lames des scies électriques se changent et celles-ci se choisissent, outre l'usage, la qualité, la longueur et le matériau à couper, selon l'emmanchement (lames scies sauteuse etc.).
  • Les lames de scies circulaires répondent aux mêmes caractéristiques générales toutefois, l'on est vigilant à l'alésage et au diamètre de la lame

N’essayez pas de couper les pointes avec, vous le regretteriez. Et surtout, n'oubliez pas : ce qui coupe le bois coupe les doigts !
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
3 votes utiles
Guide écrit par :

Joana, Bricoleuse autodidacte, Haute-Savoie 4 guides écrits

Joana, Bricoleuse autodidacte, Haute-Savoie
Je réalise de nombreux travaux nourris de ma passion pour le bricolage et d’un gout prononcé pour la « débrouille ».

Mes projets naissent après des réflexions (plus ou moins logiques pour les autres mais toujours pour moi !) grâce auxquelles j’aboutie à la réalisation d'une serre mobile pour pouvoir promener mes plantes, d'un distributeur d'aspirines effervescentes ou d'un distillateur construit à partir de boites de conserves !

Je considère le bricolage comme une manière d’avancer à son rythme et un monde où demeure la confortable idée que nos échecs nous apprennent souvent plus que la finalité même des projets. Mon regard avisé m’est utile, que ce soit pour ré-usiner des vis, remonter un moulinet à partir de ressorts d'appareil photo ou utiliser un chalumeau !

Je suis ravie d’utiliser mon expérience et de pouvoir enfin la partager !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent