Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir sa ponceuse d'atelier

Guide écrit par :
Alizée, Marqueteuse ébéniste, Poitou

Alizée, Marqueteuse ébéniste, Poitou

10 guides
Menuisier, ébéniste et modéliste vous le diront : le ponçage est souvent fastidieux et l’une des clés d’un produit fini ! Pour nous aider : place aux ponceuses d'atelier ! Ponceuse à bande stationnaire, ponceuse à cylindre oscillant, ponceuse calibreuse… suivez nos conseils et vos bois bruts seront poncés à point !

Caractéristiques importantes

  • Motorisation
  • Bâti
  • Type

Ponceuse d'atelier : définition et principales utilisations

Ponceuse d'atelier : un outil de menuisier ébéniste

Véritables machines stationnaires (sur un bâti fixe), les ponceuses d'ateliers se présentent sous des formes variées : à bande, à disque, à cylindre oscillant, combinée, ou calibreuses. Elles ont toutes la même vocation : rendre la surface du bois lisse. Pour cela, on utilise des papiers abrasifs de différents grains.
Chaque type de machine a un mouvement qui lui est propre. C'est l'effet du frottement rapide(dû au mouvement de la machine) combiné au pouvoir abrasif du papier qui ponce le bois pour lui ôter toute rugosité.

Le choix de la ponceuse d'atelier selon l'usage 

  1. Optez pour une ponceuse à bande stationnaire de taille moyenne si la majorité de vos travaux est assimilée à de l’ébénisterie. La ponceuse à bande stationnaire vous permet de travailler en série et vite fait et bien fait !
  2. Si vous êtes plutôt fan de modèles réduits en bois, optez pour un petit combiné ponceur - ponceuse à bande et à disque. Avec cette machine, vous êtes tranquille pour  fignoler tous les recoins de vos pièces brutes !
  3. Luthiers, choisissez le modèle à cylindre oscillant, l’appareil adapté pour le ponçage des chants galbés et autres pièces chantournées.
  4. Si vous êtes menuisier ou charpentier, préférez la ponceuse calibreuse. Proportionnée à vos pièces de bois, vous pouvez lui faire poncer une quantité de bois en un temps record et avec une finition digne de ce nom !
 
A vous de choisir, et soyez-en sciure : le ponçage va devenir une partie de plaisir !

Caractéristiques communes des ponceuses stationnaires

Matériau du bâti

Quelle que soit leur technologie, les ponceuses stationnaires comptent des caractéristiques communes. Elles possèdent toutes un bâti et une table qui peuvent se présenter dans différents matériaux :
  • acier, constitue l'entrée de gamme des machines ;
  • aluminium, léger et moins résistant ;
  • fonte d’aluminium, lourde et offrant une fonction stabilisatrice.

Motorisation : avec ou sans balais

Il existe également deux types de moteurs :
  • asynchrone, moteur électrique courant avec balais charbons (nécessite d'être remplacé une fois usé). 
  • synchrone, appelé aussi moteur Brushless, est un moteur sans balais (dit aussi sans charbons) à aimants permanents (motorisation plus performante).

Sécurité d'utiisation

Un dispositif de sécurité est également commun aux ponceuses : le bouton d’arrêt d’urgence type coup de poing sur les plus grosses machines.

Mouvement de l'abrasion


Outre ces quelques éléments, comprenez que le plus important à déterminer est le mouvement de l’abrasif ! 

Ponceuse à bande stationnaire : les éléments pour choisir

La ponceuse à bande stationnaire est une machine qui utilise une bande abrasive ininterrompue actionnée par un moteur et qui permet l'abrasion du support. Il s’agit en gros d'une ponceuse à bande positionnée à l’envers, la bande tourne en rond et ponce tout ce qu’elle touche !
 
Généralement, les petites ponceuses ont une bande horizontale (à plat) qui permet de travailler par-dessus. Certains modèles peuvent être équipés d'une table sur laquelle la pièce de bois est posée, tandis que d’autres peuvent incliner le bras sur lequel tourne la bande pour pouvoir travailler de face donc de manière verticale. Les bandes abrasives peuvent avoir des largeurs très variées, entre 13 et 150 mm. Autre variante, la ponceuse à bande oscillante : en plus de tourner très vite, la bande fait un léger mouvement de haut en bas afin d'éliminer toute trace. Elle est le plus souvent couplée à un disque de ponçage pour lui assurer la fonction de ponceuse à disque

Ponceuse à cylindre oscillant : les caractéristiques de choix


Ce sont des machines, dont l'arbre, l'axe métallique en rotation actionné par le moteur, sort de la table horizontale. Le cylindre est donc perpendiculaire à la table.

Il est possible de fixer sur cet arbre des manchons (embouts plastiques) de différents diamètres, puis le papier abrasif voulu. L'arbre tourne sur lui-même et oscille verticalement, ce qui crée un double effet de ponçage et une finition d'une grande qualité ; bien pratique pour poncer les pièces chantournées ! 

Ponceuse à disque stationnaire : comment choisir


La ponceuse à disque a un fonctionnement simple : un disque de papier abrasif est fixé sur le support machine (par un velcro ou autocollant) et est mis en rotation par le moteur.
Le disque est à la verticale par rapport à la table de la machine.
 
Bien souvent, sur les ponceuses stationnaires, la ponceuse à disque est couplée avec une ponceuse à bande afin d'obtenir ce qu'on appelle un « combiné ponceur » (2 en 1). Les modèles se différencient par leur puissance et par le diamètre de leur disque.

Ponceuse calibreuse : critère de choix

Véritable matériel de professionnel, la ponceuse calibreuse permet le ponçage de grandes pièces de bois, tout en offrant une finition parfaite.

Cette machine ressemble à une raboteuse, mais celle-ci est munie d'un ou deux rouleaux ponceurs sur lesquels s'adaptent tous types de grains abrasifs à la place des fers. Leurs largeurs sont comprises entre 20 cm et 2 m et en fonction de leur taille, soit la table remonte vers le rouleau soit le rouleau descend vers la table (grâce à un système réglable de la hauteur).
 
La particularité de cette ponceuse est sa capacité à calibrer : vous pouvez déterminer l'épaisseur finie de votre pièce de bois !
 
De nombreux accessoires viennent compléter l'ensemble :
  • vitesse d'avancement réglable ;
  • aspiration des poussières ;
  • modules de « finitions spéciales », texturage du bois ;
  • programmateur.
C’est du vrai matériel de pro que l'on trouve dans les ateliers de menuisier.

 
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Alizée, Marqueteuse ébéniste, Poitou 10 guides écrits

Alizée, Marqueteuse ébéniste, Poitou
Bricoleuse depuis mon enfance, j'ai toujours été friande des nouveaux outils et autres petites machines bien pratiques ! Sans arrêt curieuse des nouveautés en ce qui concerne les outils et les matériaux, je m'intéresse de près aux constructions de tous types.

Mon expérience professionnelle en tant qu'artisane marqueteuse (ok le mot n'existe qu'au masculin mais on peut l'accorder !) me permet de pratiquer un matériau noble et commun à la fois : le bois.

Entourée de charpentiers et autres bâtisseurs, je suis sans cesse en échange avec les professionnels et amateurs de construction bois, mais aussi de fabrications diverses ! Moi-même amatrice de jardinage, j'aime également cultiver mon potager, et autant vous dire que l'été se termine sous le signe de la ratatouille !

Alors avec deux passions, j'espère avec plaisir pouvoir répondre à vos questions !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent